Polygala

Polygala en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Polygala, Polygale

  • Nom(s) latin(s)

    Polygala

  • Famille

    Polygalacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Polygalas ou polygales forment un vaste genre peuplant un peu toutes les régions chaudes du monde et comprenant plus de 500 espèces. On y trouve des annuelles, des vivaces et quelques arbustes très appréciés comme plante ornementale. Ils appartiennent à la famille des Polygalacées qui rappelle celle des Fabacées par la forme de la fleur mais le fruit est une capsule ailée à 2 loges et non une gousse.

Le polygale à feuilles de myrte, Polygala myrtifolia, est pratiquement la seule espèce arbustive cultivée en France. Il ne peut guère résister au froid en dehors de la zone méditerranéenne et le long du littoral atlantique et s’est par ailleurs naturalisé dans le sud de l’Europe ainsi qu’en Océanie. Dans son aire d’origine, l’Afrique du Sud, on le trouve en zone dégagée sur des massifs dunaires et le long de ruisseaux.

L’arbuste très ramifié porte des rameaux fins et souples et atteint 1,50 à 2 m en tous sens. Les feuilles ovales ou pointues sont alternes et peuvent atteindre 2-3 cm de long. Leur coloris varie du vert profond au vert-gris sur le dessus ; le revers est un peu plus clair.

Les fleurs du polygala de 2-3 cm de large sont groupées en courtes grappes de teinte rose vif, violette ou blanche qui apparaissent sur le bois jeune. La fleur a ses 2 gros sépales colorés qui encadrent la corolle à la manière des « ailes » de la fleur de Fabacées et 3 sépales plus discrets. La corolle très réduite est composée de 3-5 pétales soudés, imitant la carène (pétale du bas) du pois, et se termine par un plumet de filaments blancs disposés en Y – des étamines transformées –, typique des polygales.

Polygala vient du grec poly, « abondant », et gala, « lait » pour souligner l’effet de certaines espèces de polygale qui augmentent la lactation chez la femme d’après les Grecs anciens. Myrtifolia signifie « à feuilles de myrte » en raison de la forme des feuilles.

Espèces et variétés de polygala

Polygale à feuilles de myrte (Polygala myrtifolia)

Espèce type

Polygale à feuilles de myrte (Polygala myrtifolia) Espèce type
  • Végétation : Arbuste persistant atteignant 2 m en tous sens.
  • Fleurs et fruits : Nombreuses grappes roses pendant 10 mois !
  • Qualités : Très longue floraison. Résiste à -5 °C.

'White Feathers'

Polygala 'White Feathers'
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches.

'Bibi Pink'

Polygale à feuilles de myrte (Polygala myrtifolia) 'Bibi Pink'
  • Végétation : Buisson compact de moins de 1 m de haut sur 1,20 m de large. Feuillage arrondi vert gris.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs mauve violacé de juin à octobre.
  • Qualités : Résiste à -9-10 °C. Idéal en rocaille ou en potée, en bord de mer.

Polygala X dalmaisiana (syn. P. myrtifolia 'Grandiflora')

Espèce type

Polygala X dalmaisiana (syn. P. myrtifolia 'Grandiflora') Espèce type
  • Végétation : Touffe arrondie de 1 à 1,50 m en tous sens. Feuilles persistantes.
  • Fleurs et fruits : Fleurs magenta clair.
  • Qualités : Hybride entre P. myrtifolia et oppositifolia, plus compact. Résiste à -5 °C.

Polygale petit-buis (Polygala chamaebuxus)

Espèce type

Polygale petit-buis (Polygala chamaebuxus) Espèce type
  • Végétation : Arbuste rampant de 15 cm de haut. Petites feuilles ovales persistantes. Les rameaux se dénudent à leur base.
  • Fleurs et fruits : Au printemps et en début d’été, myriade de fleurs blanches et jaunes, en extrémité de tige.
  • Qualités : Originaire des Alpes, de la France jusqu’en Roumanie. Sol très calcaire à légèrement acide. Ne tolère pas la fumure du sol. Soleil ou mi-ombre. Résiste à -20 °C.

'Grandiflora' (syn. P. rhodoptera Hort.)

Polygale petit-buis (Polygala chamaebuxus) 'Grandiflora' (syn. P. rhodoptera Hort.)
  • Végétation : Arbuste prostré persistant atteignant 20 cm de haut.
  • Fleurs et fruits : Profusion de fleurs parfumées, magenta à corolle jaune vif, entre février et juin.
  • Qualités : Utilisation en bac ou rocaille. Résiste au moins à -15 °C.

Plantation du polygala à feuille de myrte

Plantation du polygala à feuille de myrte

Où le planter ?

Le polygala à feuilles de myrte ne tolère que des gels à -5 °C et son feuillage grille en dessous de -2 °C. Plantez-le en zone méditerranéenne protégée ou le long du littoral atlantique. Résistant au vent et aux embruns, la Bretagne est un climat qui lui convient bien, en association avec les plantes de terre de bruyère.

Choisissez un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé, protégé des vents du nord. Plantez-le dans tous sols bien drainés, moyennement riches.

Sinon, il peut se cultiver en pot que l'on rentre en hiver dans une serre froide ou une véranda.

Quand planter le polygala ?

Au printemps après la fin des gelées.

Comment le planter ?

En pleine terre :

  • Faites tremper la motte dans un seau d'eau.
  • Creusez une fosse deux fois plus large que la motte.
  • Apportez éventuellement une couche de graviers dans le fond du trou puis comblez avec la terre du jardin.
  • Formez une cuvette et versez un bon arrosoir pour chasser les bulles d'air.

En pot :

  • Choisissez un conteneur profond de 30 cm).
  • Réalisez un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable de rivière.

Culture et entretien du polygala à feuille demyrte

Culture et entretien du polygala à feuille demyrte

Veillez à arroser abondamment mais de manière espacée le polygale durant les deux premiers étés afin de le forcer à émettre des racines profondes. Par la suite, l'arrosage devient inutile excepté dans le cas d'une culture en pot.

Protégez la plante avec un voile d'hivernage si nécessaire pendant l'hiver.

Taille du polygala

Quand tailler ?

La taille n’est pas nécessaire mais elle peut se réaliser à la fin du printemps lorsque le gros de la floraison se termine. Évitez de le tailler en automne.

Comment tailler ?

Effectuez une taille légère des extrémités de rameaux à la cisaille pour le maintenir au volume désiré.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite sérieux n'affecte le polygala en extérieur.

En serre, les aleurodes (mouches blanches) et les pucerons s'attaquent parfois au feuillage. La pulvérisation d'un purin d'orties peut vous aider à en venir à bout.

Multiplication du polygala à feuille de myrte

Multiplication du polygala à feuille de myrte

Bouturage

Bien que difficiles, vous pouvez réaliser des boutures de jeunes pousses au printemps ou de branches semi-lignifiées en août.

Semis

Semez des graines fraîches en zone abritée, au printemps ou en début d'été.

Semez à l'abri les graines sur un substrat léger et humidifié. La germination est aisée et assez rapide. Maintenez les plants à l'abri pendant les deux premiers hivers.

Conseils écologiques

En climat doux, le polygala est un arbuste facile et surtout très florifère. Il résiste bien à la sécheresse, au vent et aux embruns et ne demande pratiquement pas d’entretien.

Un peu d’histoire…

Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708), botaniste et médecin du roi Louis XIV, donna son nom au Polygala pour rappeler que le broutage de certains polygalas avait la réputation d’augmenter la lactation des vaches.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides