Châtaigne d’eau

Châtaigne d’eau en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Châtaigne d'eau, Macre nageante

  • Nom(s) latin(s)

    Trapa natans

  • Famille

    Trapacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Flottantes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m
  • Largeur à maturité

    0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La châtaigne d'eau, Trapa natans, est commune dans les régions tempérées, relativement cosmopolite, en eau dormante et peu profonde. Cette plante gélive est à considérer comme une annuelle. Elle réapparaît en mai et donne des fleurs blanches en été puis des fruits (d'où l'appellation de châtaigne en référence au châtaigner terrestre). La châtaigne d'eau est également appelée « macre nageante ».

Dès la fin de l'été, les feuilles prennent une belle couleur rouge. Les feuilles sont groupées en rosette de 20 cm de diamètre et de 2 à 5 cm de hauteur. Les feuilles, surtout flottantes, parfois légèrement immergées, ont un limbe en losange et des pétioles renflés qui servent de flotteur.

L'espèce est spontanée en Europe du Sud, mais en climat continental, les plantes ne fructifient pas : c'est une plante qui aime la chaleur (18 à 28 °C). Trapa natans flotte, se déplaçant au gré des (faibles) courants et vents. L'espèce supporte toute exposition solaire mais apprécie un bon ensoleillement. Très largement naturalisée dans le monde entier, y compris en Amérique du Nord depuis 1874, on la retrouve aussi bien en Europe, qu'en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord.

Espèce de châtaigne d’eau

Trapa natans

Trapa natans
  • Nom commun : Châtaigne d’eau, macre nageante
  • Fleurs et fruits : Des fleurs blanches sont visibles en été, durant plusieurs semaines. Ses fruits sont comestibles, comme les châtaignes des arbres terrestres.
  • Végétation : Les feuilles vert foncé rougissent en fin d’été à la surface de l’eau.
  • Qualités : Bonne consommatrice de nutriments, elle participe à l’épuration d’un bassin de jardin.

Plantation de châtaigne d’eau

Plantation de châtaigne d’eau

Nuuuuuuuuuuul/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

La châtaigne d'eau apprécie les eaux riches en nutriments, mais non calcaires et plutôt légèrement acides, avec des températures estivales chaudes : elle se plaît bien en Europe du Sud dans des plans d'eau lentiques, sans courant.

Quand planter la châtaigne d'eau ?

La châtaigne d'eau ne passe pas l'hiver sous les latitudes européennes et il faut attendre le milieu du printemps pour implanter Trapa natans sur un plan d'eau.

Comment la planter ?

Les châtaignes d'eau sont des plantes flottantes, non enracinées, il suffit de les déposer à la surface d'un plan d'eau sans courant, stagnant.

Culture et entretien de châtaigne d’eau

Culture et entretien de châtaigne d’eau

Chesapeake Bay Program/CC BY NC 2.0/Flickr

Si les châtaignes d'eau deviennent envahissantes sur le plan d'eau, il est utile d'ôter des plants et d'éclaircir, mais la plante elle-même supporte de fortes densités : cela provoque une forte ombre sous la surface. Il faut donc estimer si les plantes situées sous la surface ont besoin de beaucoup de lumière ou non.

Taille de Trapa natans

Il n’y a pas à tailler volontairement une plante flottante non enracinée. Il faut parfois éclaircir et diminuer la densité pour laisser un peu de lumière traverser la surface.

Maladies, nuisibles et parasites

Peu sensibles aux maladies, les châtaignes d’eau ne craignent que l’eau calcaire et basique, et supportent mal les eaux saumâtres.

Récolte

Quand et comment récolter ?

À la fin de l’été, les fleurs blanches donnent un fruit à quatre pointes piquantes, brun foncé, appelé châtaigne ou macre, qui tombe au fond de l’eau en hiver : c’est le meilleur moment de récolte, la fin de l’automne ou le début de l’hiver, lorsque les fruits commencent à tomber naturellement.

Les fruits se situent sous le feuillage, il faut retourner chaque plant pour atteindre les fruits. Chaque fruit ne contient qu’une seule graine.

Préparation

Les fruits de Trapa natans peuvent potentiellement transmettre la grande douve de l’intestin : on veillera à bien les préparer avant de les consommer.

La châtaigne d’eau est consommée comme les châtaignes terrestres : faire bouillir ou griller. Sa chair farineuse est légèrement salée avec une saveur délicate de châtaigne et de noix de coco mélangées.

Conseil : lorsque les fruits sont tombés ou récoltés, récupérez les plants (feuilles) de châtaignes d’eau pour les mettre directement dans un composteur, les feuilles vont de toute façon dépérir en hiver.

Multiplication de la châtaigne d’eau

Multiplication de la châtaigne d’eau

La multiplication est surtout végétative en bassin de jardin, comme avec la majorité des plantes flottantes non enracinées. La division consiste à séparer des plants du plant-mère, il n’y a pas de précaution particulière à prendre durant toute la période de vie, du printemps à l’automne.

La châtaigne d’eau étant gélive, il faut la préserver en intérieur pour lui faire passer l’hiver au chaud. Toutefois, ce n’est pas une opération facile et les succès en aquarium avec des plants habitués aux variations de la nature supportent peu souvent cette sauvegarde hivernale.

Le plus facile est de conserver quelques fruits dans une cuvette d’eau douce (pas de calcaire  !), à l’abri du gel (mais pas trop chaud pour éviter la germination), pour assurer sa descendance. Au milieu du printemps, vers la mi-mai par exemple, les graines sont réimplantées sous une faible couche d’eau et vont germer.

En étang ou en plan d’eau naturel, Trapa natans peut renaître seule : après la germination dans la vase, elle émet une tige radicante, et à l’apparition de la première feuille, les plantules remontent à la surface sans aucune intervention.

Conseils écologiques

Trapa natans est une bonne consommatrice des nutriments de l'eau : à l'instar d'autres plantes flottantes, elle participe activement à l'épuration d'un plan d'eau en consommant des sous-produits de l'azote et du phosphore.

Un peu d’histoire…

La nature cosmopolite dans les zones tempérées des châtaignes d’eau a beaucoup intéressé les botanistes, si bien que plus de 100 synonymes taxonomiques sont comptés dans divers documents. Documentées dès 1753 par Linné, les macres nageantes sont parfois divisées en deux sous-espèces : Trapa natans var. bispinosa et Trapa natans var. natans.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides