Robinier

Robinier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Robinier

  • Nom(s) latin(s)

    Robinia

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Conique ou pyramidal
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    3 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Robinia, appartenant à la famille des Fabacées, compte de 4 à 20 espèces selon les spécialistes. Il comprend des arbres et des arbustes à feuilles caduques, de 4 à 25 m de hauteur, dont la couronne, arrondie et lâche, prend une forme de parasol avec l'âge. Le tronc est droit, l'écorce gris-brun profondément fissurée, les branches lisses et anguleuses, les jeunes rameaux pelucheux brun rougeâtre sont épineux.

Les feuilles, longues de 15 à 20 cm, sont composées de 16 à 20 folioles ovales vert vif et vert glauque en dessous. Elles se forment tardivement et tombent tôt, sans même avoir fané, laissant l'arbre dépouillé pendant presque 6 mois ce qui permet d'admirer sa silhouette graphique, avec des branches qui partent en zigzag, semblables à des bois de cerf.

Les fleurs blanches de type papilionacé, en grosses grappes pendantes très odorantes, s'épanouissent en mai-juin. Le nectar de ces fleurs est très attractif pour les abeilles. Elles sont suivies de gousses contenant les graines, de 8-12 cm de long, groupées par deux à quatre, en été.

Arbre peu exigeant, le robinier a une croissance très rapide, atteignant 13 m à 20 ans. Il est rustique jusqu'à -30 °C et résiste à la sécheresse comme à la pollution.

Le robinier est généralement planté en isolé ou en haies. Il peut aussi être intégré au sein d'un massif, associé à des arbustes persistants (buis, houx ou orangers du Mexique), des plantes vivaces à feuillage coloré (hosta, heuchère, graminées…) ou fleuries (phlox paniculé, anémone du Japon, aster, cœur-de-Marie…).

Il est utilisé pour la végétalisation de talus, de décharges, d'anciennes mines et de terrains pollués car son système racinaire stabilise le sol et l'enrichit en azote. Attention cependant, il est considéré comme espèce invasive dans plusieurs régions, notamment méditerranéennes. Évitez de le planter à proximité de réserves naturelles.

Il est aussi largement cultivé pour la production de son bois, considéré comme l'un des meilleurs pour les ouvrages extérieurs (piquets de clôture, caillebotis, plages de piscine, mobilier de jardin et mobilier urbain…) en raison de son imputrescibilité. En extérieur, sans contact avec le sol, le robinier a une durée de vie de 60 à 80 ans. Il résiste également aux attaques des insectes xylophages (capricornes, termites…) et aux champignons parasitaires les plus fréquents.

Riches en nectar, les fleurs de robinier peuvent être consommées en beignets ou en sirop. On en fait une boisson tonique par macération de 15 à 20 g de fleurs dans un litre de vin rouge.

Attention : le robinier contient de la robine dans l'écorce et de la robinine dans les feuilles et les graines, substances toxiques pour l'homme (gastro-entérite en cas d'ingestion) et potentiellement mortelles pour les chevaux. Évitez d'attacher un cheval sous un de ces arbres. En revanche, les feuilles ont pu servir de fourrage de substitution pour les ruminants en période de disette.

Espèces et variétés de robinier

Robinia pseudoacacia

Robinier faux acacia

Robinia pseudoacacia Robinier faux acacia
  • Floraison : Fleurs blanches très parfumées en mai-juin, réunies en grappes pendantes de 15 à 25 cm de long.
  • Végétation : Hauteur : 20 m × diamètre 10 m. Port en colonne large, couronne arrondie et lâche. Jeunes rameaux épineux. Feuilles composées, pennées, jusqu’à 30 cm de long, vert soutenu, bleuté au revers.
  • Qualités : Fleurs comestibles, souvent dégustées en beignets, et très prisées par les abeilles.

Acacia doré 'Frisia'

Robinia pseudoacacia Acacia doré 'Frisia'
  • Floraison : Floraison rare et peu abondante.
  • Végétation : Hauteur : 10-12 m × diamètre 6 à 8 m. Port érigé les premières années, arrondi en vieillissant. Branches peu épineuses, feuilles plus grandes que l’espèce, jaune d’or au printemps, jaune-vert en été et jaune orangé en automne.
  • Qualités : Peut être planté en isolé ou en alignement.

'Pyramidalis'

Robinier 'Pyramidalis'
  • Floraison : Floraison blanche, rare et peu abondante.
  • Végétation : Hauteur : 12 à 15 m × diamètre 3 m. Forme en colonne étroite. Branches érigées peu épineuses. Feuilles vert foncé virant au jaune à l’automne.
  • Qualités : Peut être planté en isolé ou en alignement.

Acacia tortueux nain (Twisty Baby®, syn. Lace Lady®)

Robinia pseudoacacia Acacia tortueux nain (Twisty Baby®, syn. Lace Lady®)
  • Floraison : Ne fleurit que rarement. Fleurs blanches, en grappes compactes, en avril-mai.
  • Végétation : Hauteur : 4 à 5 m × diamètre 3 à 4 m. Développement compact. Nombreuses branches fines, tortueuses, peu épineuses, aux feuilles frisées vert foncé, se teintant de jaune à l’automne.
  • Qualités : En isolé dans un petit jardin ou en bac. Branches particulièrement décoratives en hiver. Croissance très rapide. Non drageonnant.

Acacia boule 'Umbraculifera'

Robinia pseudoacacia Acacia boule 'Umbraculifera'
  • Floraison : Sans floraison.
  • Végétation : Hauteur 5 à 6 m × diamètre 4 à 5 m. Petit arbre au port en boule dense. Branches fines et érigées, sans épines. .
  • Qualités : Croissance lente.

Robinia hispida

Acacia rose

Robinia hispida Acacia rose
  • Floraison : En mai-juin, grappes pendantes d’environ 12 cm de long, de fleurs rose pâle, refleurissant parfois en août septembre.
  • Végétation : Hauteur × diamètre : 2 à 3 m. Arbuste érigé, drageonnant, à tiges soyeuses. Jeunes rameaux couverts de poils rouges. Feuilles composées vert foncé.

Robinia × margaretta

'Pink Cascade', syn. 'Casque rouge'

Robinia × margaretta 'Pink Cascade', syn. 'Casque rouge'
  • Floraison : Grappes pendantes rose-pourpre foncé rayé de jaune clair, de 10 à 20 cm de long, en mai-juin.
  • Végétation : Hauteur : 4 à 8 m × diamètre 2 à 4 m. Silhouette aérée, cime arrondie. Branches peu épineuses, feuillage vert foncé, belle teinte automnale jaune d’or.
  • Qualités : Résiste mieux aux vents que les autres variétés. Plantation en isolé dans un petit jardin. Croissance rapide à l’état jeune arbuste, ralentit par la suite.

Plantation du robinier

Plantation du robinier

Où le planter ?

Le robinier est assez peu exigeant sur la nature du sol et s'adapte à des terrains de natures diverses, avec une préférence pour les sols légers et meubles, riches en humus, frais à modérément secs, légèrement calcaires. Mais il s'accommode aussi des sols sableux et caillouteux, secs et pauvres, neutres à légèrement acides. Il faut cependant éviter les sols extrêmes, gorgés d'eau, fortement argileux ou très calcaires.

Le robinier aime le plein soleil, c'est là qu'il fleurit le mieux, mais il supporte aussi la mi-ombre.

Plantez-le à l'abri des vents forts, car son bois est très cassant, évitez notamment les emplacements en bordure maritime.

Les variétés naines peuvent être plantées en bac, au moins pendant quelques années. Choisissez des arbres basse tige ou demi-tige.

Quand planter le robinier ?

Préférez une plantation à l'automne, en novembre-décembre, afin de favoriser l'enracinement avant l'hiver et ainsi une meilleure reprise au printemps. La période de plantation possible s'étale de novembre à mars, hors période de gel.

Acheté en conteneur, vous pourrez aussi le planter au printemps, jusqu'en avril, en suivant l'arrosage au début.

Comment le planter en pleine terre ?

Creusez un trou de plantation d'au moins 3 fois le volume de la motte ; plus le trou sera imposant et plus le sol sera ameubli, plus vite les racines se développeront et s'enfonceront en profondeur.

Ajoutez à la terre extraite un tiers de terreau de plantation et un tiers de compost bien décomposé. Arrosez copieusement le fond du trou, versez un peu du mélange en formant un monticule et positionnez l'arbre dessus, les racines bien étalées, de manière que le collet ne soit pas enterré ou que la motte affleure le niveau du sol. Installez un tuteur face au vent. Complétez le remplissage avec le reste du substrat tout en tassant le tout avec vos pieds.

Arrosez copieusement et recouvrez d'un paillis organique qui enrichira le sol et gardera la fraîcheur autour des racines tout en freinant la pousse de l'herbe.

Comment planter le robinier en pot ?

Choisissez un contenant d'un diamètre supérieur à 70 cm présentant un trou d'évacuation pour l'eau.

Versez dans le fond une couche de 10 cm de billes d'argile pour le drainage, recouvrez-la d'une couche de feutre géotextile.

Plantez dans le même mélange qu'en pleine terre, complété de 2 ou 3 poignées d'engrais organique en granulés.

Recouvrez le tout d'un paillis qui conservera la fraîcheur du substrat.

Arrosez jusqu'à ce que l'eau par le trou d'évacuation sous le pot.

Ne placez jamais de soucoupe sous le pot car elle conserve toujours un peu d'eau stagnante que le robinier ne supporte pas.

Culture et entretien du robinier

Culture et entretien du robinier

Un arrosage régulier et abondant est indispensable les premiers mois qui suivent la plantation si elle a été effectuée au printemps. Pour une plantation automnale, n'arrosez que s'il ne pleut pas au moins une fois par semaine.

Veillez à ce que votre nouvelle plantation ne souffre pas du manque d'eau durant le premier été. Sa croissance rapide rend le robinier gourmand en eau durant sa jeunesse. Il n'en est pas moins résistant à la sécheresse, mais sa croissance ne sera pas optimale dans ce cas. Préférez toujours des arrosages abondants, mais espacés, à des arrosages brefs, mais réguliers.

Une fois installé, il supporte très bien la sécheresse.

En pot, veillez à ce qu'il ne manque jamais d'eau car le substrat se dessèche beaucoup plus rapidement qu'en pleine terre.

Les premières années de croissance de l'arbre, épandez du compost bien décomposé à l'aplomb de la ramure au printemps.

L'un des principaux ennemis du robinier est le vent. Veillez à le maintenir solidement attaché au tuteur jusqu'à ce que le tronc soit assez solide.

Sur les espèces et variétés qui en produisent, supprimez les drageons à l'automne.

Taille du robinier

Quand tailler ?

Taillez en fin d’été ou début d’automne (août-septembre) pour éviter les écoulements de sève.

Comment tailler ?

Le robinier ne nécessite aucune taille. Supprimez simplement le bois malade ou mort et les branches se croisant pour ne garder que les branches vigoureuses et maintenir un beau port

Les premières années, vous pouvez raccourcir les jeunes branches pour donner un port plus touffu à l’arbre.

Maladies, nuisibles et parasites

Le robinier n'est pas sensible aux maladies ni aux ravageurs.

Les seuls dommages qu'il peut subir proviennent des chats faisant leurs griffes sur le tronc ou des campagnols, qui grignotent l'écorce. Une protection anti-gibier devrait suffire à décourager les ardeurs des uns et des autres.

Il succombe facilement lorsqu'il est parasité par le gui.

Récolte

Vous pouvez récolter les fleurs du robinier faux acacias pour les déguster en beignets.

Si vous voulez semer des robiniers (seules les espèces pourront être reproduites fidèlement par semis), récoltez les graines en octobre-novembre et conservez-les au sec.

Multiplication du robinier

Multiplication du robinier

Le robinier se multiplie par séparation des rejets en automne (octobre-novembre) ou par semis au printemps (mars-avril).

Semis

Semez les graines en terrine dans un substrat sablonneux et léger en ayant auparavant fait tremper les graines dans de l'eau très chaude au début durant 48 h. Arrosez et semez. Recouvrez légèrement les graines. Maintenez à une température d'environ 20 °C.

La levée a généralement lieu en 8 jours. Maintenez le substrat humide.

Aérez progressivement quand les jeunes plants grandissent et repiquez-les dans des pots individuels dès qu'ils sont assez grands. Ne les sortez pas trop tôt, ils craignent les gelées à ce stade. Arrosez régulièrement.

Mettez en place au printemps ou à l'automne de l'année suivante.

L'arbre sera adulte au bout de la quatrième année.

Division

Le robinier émet des stolons grâce auxquels il se propage. Séparez-les du pied mère avec une bêche ou une pioche, en veillant à conserver des racines.

Conseils écologiques

La floraison du robinier faux acacia est très prisée des abeilles, qui en font un miel fluide, très clair, très lent à durcir, très recherché.

Pourquoi ne pas vous lancer dans l'aventure et installer, en même temps que votre arbre, une ruche au jardin qui, en les pollinisant, augmentera la production de légumes au potager, de fruits au verger et de fleurs au jardin ?

Un peu d’histoire…

Originaire de l’est des États-Unis (Virginie), le robinier (Robinia pseudoacacia) est un des premiers arbres d’origine nord-américaine à être arrivé en Europe, où il s’est acclimaté et largement répandu.

Son nom rend hommage à Jean Robin, botaniste du roi Henri IV, qui, en 1601, planta à Paris le premier robinier introduit en France et en Europe. Deux rejets prélevés par son fils, Vespasien Robin, également botaniste, et plantés peu après au Jardin des Plantes et dans le square René-Viviani, dans le 5e arrondissement de Paris, vivent encore actuellement et sont à la fois les plus vieux arbres de Paris et les plus vieux robiniers d’Europe.

Les premiers naturalistes avaient classé par erreur cette essence dans le genre Acacia (qu’on appelle mimosa en français). Le nom d’espèce pseudoacacia a été donné en souvenir de cette première appellation.

Bon à savoir : l’arche d’Alliance de la Bible aurait été construite avec du robinier recouvert d’or. L’arbre est un des symboles de la franc-maçonnerie.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides