Salpiglossis

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Salpiglossis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Salpiglossis

  • Nom(s) latin(s)

    Salpiglossis

  • Famille

    Solanacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    8 à 10 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Salpiglossis fait partie de la grande famille des Solanacées, dont la plupart des espèces cultivées sont originaires d'Amérique du Sud. Il ne contient qu'une espèce de vivace non rustique cultivée – comme son cousin le pétunia – en annuelle. Le salpiglossis pousse dans les éboulis et les pentes rocheuses des Andes méridionales, au Chili, entre 400 et 2 000 m d'altitude.

Son nom vient du grec et signifie « embouchure de trompette », en référence à la forme de la fleur.

Le salpiglossis pousse en touffe dressée et buissonnante de 0,40 à 0,80 m de hauteur et 0,40 m de diamètre, qui a tendance à s'étaler. Comme le pétunia dont il est proche, toute la plante est couverte d'un duvet collant au toucher. Ses tiges fines et souples, ramifiées et retombantes, portent des feuilles persistantes en climat doux, lancéolées, à bords ondulés et dentés, vert pâle.

De l'été à l'automne, suivant la date du semis, des fleurs en trompette au parfum léger, à l'aspect velouté, ressemblant à celles des pétunias (mais les 5 lobes sont séparés), s'épanouissent en bouquets lâches à l'extrémité des tiges. Leurs couleurs sont remarquables, dans les tons de jaune, rouge acajou, rose, pourpre ou bleu, veinées ou zébrées de tons plus soutenus ou contrastés, la gorge lavée de jaune, de marron ou de pourpre et les anthères jaune orangé, avec des reflets métalliques changeants selon la lumière et l'heure du jour.

Le coloris jaune fleurit en premier, les autres suivent à une semaine d'intervalle.

Le salpiglossis a une croissance rapide, il fleurit 2 ou 3 mois après le semis. Peu rustique, il est généralement cultivé en annuelle, mais peut rester en terre dans les régions à hivers doux ou être rentré dans une serre ou une véranda pour les plantes en pot.

Il a la particularité de pouvoir fleurir été comme hiver, selon sa période de semis, pourvu qu'il trouve les conditions nécessaires à sa croissance.


Le salpiglossis est naturellement destiné à intégrer les massifs et mixed-borders, en compagnie d'annuelles comme les eschscholtzias, les cosmos, les dahlias nains, les soleils et les zinnias. Il se comporte aussi très bien en bac ou potée, sur balcon et terrasse en été et en serre ou véranda l'hiver.

La fleur de salpiglossis est réputée ne pas tenir longtemps en vase. Cependant, cueillie alors que le bouton s'entrouvre tout juste, vous pourrez la conserver 7 à 10 jours.

Variétés de salpiglossis

On cultive surtout des hybrides qui se distinguent par leur hauteur et la couleur ou la taille de leurs fleurs. Généralement vendu en mélange de couleurs. On trouve quelquefois (mais il faut bien chercher, voire traverser la Manche) quelques variétés de couleur unique.

Boléro

 Boléro
  • Floraison : Mélange de teintes chaudes allant du jaune cuivré ou doré au rouge acajou, veinées, évoquant des plumes.
  • Végétation : Hauteur : 0,70 à 0,90 m.
  • Qualités : Hybrides F2 (de seconde génération), aux caractères très variés.

'Superbissima Emperor'

 'Superbissima Emperor'
  • Floraison : Grandes fleurs aux coloris chauds, finement veinées de jaune.
  • Végétation : Hauteur : 0,80 m.
  • Qualités : Pour bordure, massif haut, potée.

Race Casino

 Race Casino
  • Floraison : Fleurs très veinées.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 m. Hybride compact et ramifié.
  • Qualités : Résistant à la pluie.

Série 'Royale'

 Série 'Royale'
  • Floraison : Fleurs de coloris variés, souvent bicolores, toujours veinées.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 m. Port buissonnant, compact, feuilles linéaires, étroites, découpées.
  • Qualités : Adaptée pour la culture en pot.

'Chocolate Royale'

 'Chocolate Royale'
  • Floraison : Grandes fleurs pourpre-brun au cœur jaune.
  • Végétation : Hauteur : 0,60 m.

'Kew Blue'

 'Kew Blue'
  • Floraison : Fleurs bleu-violet à gorge bleu nuit et étamines jaunes
  • Végétation : Hauteur : 0,60 à 0,75 m.

Semis et plantation du salpiglossis

Semis et plantation du salpiglossis

Où le semer ?

Les principaux besoins du salpiglossis sont chaleur, lumière et sol parfaitement drainé. S'il aime un sol frais, il est sensible à l'excès d'humidité et pourrit facilement si le terrain est mal drainé ou si la terre est trop détrempée.

Il est par ailleurs peu exigeant quant à la nature du sol, pourvu qu'il soit filtrant. Il apprécie cependant les terres fraîches, légères et riches en humus, et tolère assez bien le calcaire.

Les fleurs ne s'ouvrent qu'en présence du soleil. Choisissez-lui l'emplacement le plus ensoleillé possible, mais attention, il déteste la sécheresse et arrête de fleurir en cas de grosse chaleur s'il n'a pas de fraîcheur au pied.

Installez-le à l'abri du vent, car les tiges sont fragiles et se brisent facilement.


Quand semer le salpiglossis ?

Le salpiglossis peut être semé pratiquement toute l'année sous abri, mais les plants ne peuvent croître et fleurir qu'à une température supérieure à 15 °C.

Dans les régions à climat doux, semez directement en place de mars juin. Ce semis est recommandé partout où le climat le permet, car ses racines sont fragiles et il supporte mal le repiquage.

Ailleurs, pour une floraison estivale, semez en mars-avril sous abri. La plantation aura lieu en mai-juin, lorsque les températures seront suffisantes.

Si vous avez la possibilité d'installer les futures plantes à la lumière maximale, sous serre ou dans une véranda, semez en septembre-octobre pour obtenir une floraison durant l'hiver.

Comment le semer et planter ?

Sous abri, semez clair, de préférence en godet ou en pot pour ne pas déranger les racines au moment de la plantation, dans un terreau spécial semis. Les graines étant très petites, ne les recouvrez pas, tassez-les simplement à la surface avec une planchette ou à la main.

Conservez le semis à l'ombre, à une température de 18 à 25 °C, jusqu'à la levée, qui peut prendre de 8 à 30 jours. Installez alors les plants en pleine lumière en arrosant modérément.

Quand les vraies feuilles apparaissent, éclaircissez pour ne laisser qu'un plant par godet ou par pot. Vous pouvez tenter de repiquer les plants en surnombre, en prenant soin de manipuler les plantules par les feuilles et non par les tiges, qui sont extrêmement fragiles.

Acclimatez progressivement les plants aux températures extérieures avant de les planter au jardin, espacés de 20 à 30 cm, ou en pot.

Lors de la préparation du terrain pour la plantation, faites un apport de compost, l'équivalent d'une pelle-transplantoir par pied.

En pleine terre, semez en place en ligne ou à la volée, recouvrez très peu les graines et éclaircissez à 10 cm d'intervalle lorsque les plants ont au moins 4 feuilles. Vous pratiquerez un second éclaircissage à 20-30 cm lorsqu'ils seront plus développés.

Pincez-les lorsqu'ils atteignent 15 à 20 cm de hauteur pour qu'ils se ramifient et deviennent plus trapus.

En pot, plantez 3 plants ensemble dans une potée de 30 cm de diamètre et autant ou plus de profondeur, garnie d'une couche de drainage et d'un terreau plantation ou d'un mélange de terre et de terreau.

Culture et entretien du salpiglossis

Culture et entretien du salpiglossis

Piquez de petits branchages dans le sol entre les pieds pour leur servir d'appui.

Arrosez régulièrement, mais sans excès. Un excès d'eau provoquera la pourriture des tiges. En pot, arrosez régulièrement en laissant s'assécher la terre en surface entre deux arrosages. Veillez à ne pas laisser stagner de l'eau dans les soucoupes ou les cache-pots.

Paillez abondamment entre les pieds pour conserver la fraîcheur du sol.

Supprimez les fleurs fanées pour prolonger la floraison ; dans le courant de l'été, vous pouvez raccourcir les tiges d'un tiers pour leur donner un second souffle.

Effectuez des apports d'engrais pour plantes fleuries tous les quinze jours de mai à septembre. Le salpiglossis est assez gourmand.

Maladies, nuisibles et parasites

Le salpiglossis est peu sensible aux attaques parasitaires.

Il peut en revanche être sensible à la pourriture s’il est cultivé dans des sols compacts et mal drainés et si en plus les températures sont fraîches. Les plantes touchées par la pourriture devront être détruites avant de contaminer les autres.

Multiplication du salpiglossis

Multiplication du salpiglossis

Le salpiglossis ne se multiplie que par semis. Un semis de printemps donnera des fleurs en fin d’été et en automne. Un semis en septembre permettra d’obtenir une floraison hivernale dans une véranda.

Conseils écologiques

Si on a souvent le réflexe de pailler les plantes en pleine terre, on y pense moins pour les potées. Or, le paillage de la surface des pots est tout aussi efficace pour maintenir la fraîcheur du substrat. Comme il ne s'agit pas d'enrichir la terre à long terme, vous pourrez donner libre cours à votre imagination en utilisant toutes sortes de matériaux, végétaux, minéraux, mais aussi de récupération (coques de noisettes, billes d'argile, gravier coloré, bouchons hachés, bouteilles en plastique coloré découpées…)



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
daniel linhart

paysagiste

Expert

jean claude dupont

fonctionnaire photographe a la retraite

Expert

laurent melnyck

chef de chantier paysagiste, coach jardin.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides