Capillaire de Montpellier

Capillaire de Montpellier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Capillaire de Montpellier

  • Nom(s) latin(s)

    Adiantum capillus-veneris

  • Famille

    Pteridacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    30 à 40 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    7 à 9 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine Salle de bain Chambre Véranda Serre chaude
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La capillaire de Montpellier ou cheveux de Vénus (Adiantum capillus-veneris), est une fougère de la famille des Pteridacées. Elle mesure entre 30 et 40 cm de hauteur. Son rhizome rampant émet de larges touffes de frondes délicates et gracieuses, arquées vers le bas et de forme bipennée.

Ses frondes, très minces, molles, sont découpées en feuilles radiales et pétiolées, espacées, vert clair, en forme d’éventail ou de triangle, entières à la base, crénelées à l’extrémité. Persistantes ou semi-persistantes suivant le climat, elles sont enroulées en crosse lorsqu’elles naissent. Ces pinnules présentent des lobes peu profonds qui s’insèrent sur un axe (rachiole) de couleur brun foncé. Les spores se forment en été, sous la forme de sores (groupes de sporanges) placés au sommet des lobes des folioles. Les pétioles fins, presque noirs, lisses et brillants, constituent un des atouts beauté de cette plante.

Dans la nature, on voit souvent jaillir l'Adiantum capillus-veneris au creux de roches ombragées, à proximité de points d’eau, le long des ruisseaux et des rochers suintants, en principe sur des sols calcaires, car elle déteste les sols acides. Cette capillaire aime une forte humidité ambiante et ne survit qu’en climat aux hivers doux. En France, on la rencontre dans la région de Montpellier, d’où son nom, dans le Midi, en Corse mais aussi sur la frange côtière océanique et les côtes bretonnes. C’est une plante protégée, qu’il ne faut jamais prélever dans la nature. Heureusement, des pépiniéristes spécialisés la proposent à la vente.

Cet Adiantum est sans doute la plus fine et la plus délicate de toutes les fougères. Sa culture n'est pas simple, même si vous habitez une région à climat doux, car elle a besoin d'humidité. Si vous avez un ruisseau qui serpente à l'ombre, avec quelques roches qui le jalonnent, nichez ce capillaire entre deux pierres.

Son léger feuillage vert pâle fait merveille dans des bouquets raffinés, mais à vie courte, car le feuillage se fane rapidement. Utilisez-le, par exemple, en bouquet de table pour une soirée.

Adiantum capillus-veneris 'Mairisii' : cette sélection du début du XIXe siècle a été isolée à la pépinière Mairis & Co, en Angleterre, et a été décrite comme Adiantum x mairisii. Elle serait issue du croisement de A. capillus-veneris et de A. aethiopicum, mais de nombreux ouvrages la classent maintenant comme une variété de A. capillus-veneris

On attribuait autrefois à la capillaire de Montpellier de nombreuses vertus médicinales. Actuellement, l'Adiantum capillus-veneris est encore utilisé en phytothérapie pour soigner les affections respiratoires (rhumes, catarrhes, grippe, trachéite, toux, bronchite, sécrétions nasales abondantes) car il possède des capacités expectorantes et pectorales.

Espèces et variétés d'Adiantum

Il y a environ 200 espèces d'Adiantum, réparties entre les régions tropicales et tempérées.

Hormis les nombreuses variétés, non nommées, que l'on trouve comme plantes d'intérieur en jardinerie, certaines espèces sont cultivées par des pépinières spécialisées, comme Le Monde des fougères. Voici ce que nous dit Olivier Ezavin, botaniste et « maître » de cette pépinière :

« La capillaire de Montpellier (A. capillus-veneris) est spontanée, grosso modo, au sud de la Loire et à la pointe Bretagne. Plus, évidemment, tous les microclimats doux ailleurs… Ceci dit, les étiquettes des plantes d’intérieur sont souvent (voire très souvent) fausses… La semi-rusticité de la capillaire de Montpellier stimule peut-être les ventes… La forme des sores de la capillaire de Montpellier est caractéristique et allongée, alors que celle des autres espèces d’Adiantum disponibles en jardinerie est plutôt arrondie. Il existe une autre espèce de capillaire, la capillaire de l’Himalaya (A. venustum), rustique jusqu’à -15, voire -20 °C (sur un laps de temps court, bien sûr), tout aussi belle que la première. Malheureusement elle est moins connue. Plus drageonnante, elle a des jeunes frondes cuivrées, magnifiques. »

Les fleuristes et les jardineries proposent de petites fougères d'intérieur en pot appelées capillaires. Difficile de dire si ce sont des hybrides de la capillaire de Montpellier, ou d'autres Adiantum, tellement ils ont été travaillés par les horticulteurs au fil des décennies. Mais ne vous risquez pas à cultiver en appartement le vrai Adiantum capillus-veneris, ça ne fonctionnerait pas.

Fougère d'extérieur

Capillaire de Montpellier (Adiantum capillus-veneris)

Fougère d'extérieur Capillaire de Montpellier (Adiantum capillus-veneris)
  • Variété : Espèce type
  • Végétation : Légèreté, finesse, élégance.
  • Rusticité - Emplacement : -7 voire -10 °C.

Capillaire de Montpellier (Adiantum capillus-veneris)

Capillaire de Montpellier ( Adiantum capillus-veneris )
  • Variété : 'Mairisii'
  • Végétation : Forme plus grande que le type, avec des frondes plus ramifiées.
  • Rusticité - Emplacement : Plus rustique que le type.

Adiantum caudatum

Fougère d'extérieur Adiantum caudatum
  • Végétation : Espèce tapissante à frondes allongées. L'extrémité des frondes porte un bourgeon permettant à la plante de se marcotter.
  • Rusticité - Emplacement : Excellent couvre-sol pour endroits hors gel ou terrarium.

Adiantum hispidulum

Fougère d'extérieur Adiantum hispidulum
  • Végétation : Touffe à port dressé. Jeunes frondes rouge bronze devenant vert foncé au fur et à mesure du développement. Feuillage brillant, original pour une capillaire.
  • Rusticité - Emplacement : Très bonne résistance en extérieur dans le Midi.

Capillaire chinoise (Adiantum venustum)

Fougère d'extérieur Capillaire chinoise (Adiantum venustum)
  • Végétation : Les segments foliaires sont allongés et le port des frondes arqué. Jeunes frondes roses au mois de mars.
  • Rusticité - Emplacement : Très bonne tenue au froid, jusqu'à -15, voire -20 °C. Port colonisant, pour lieux frais ou en rocaille ombragée. Supporte le calcaire.

Fougère d'intérieur

Adiantum raddianum

Fougère d'intérieur Adiantum raddianum
  • Variété : Espèce type
  • Végétation : Robuste rosette de frondes finement découpées. Port vaporeux.
  • Rusticité - Emplacement : Le port vaporeux de la plante lui vaut une belle place en isolé. Excellente plante de véranda.

Adiantum raddianum

Capillaire de Montpellier  Adiantum raddianum
  • Variété : 'Gracillimum'
  • Végétation : Splendide cultivar à segments foliaires très finement découpés et allongés. Port dressé.
  • Rusticité - Emplacement : Plante d'intérieur, véranda ou serre.

Adiantum raddianum

Capillaire de Montpellier  Adiantum raddianum
  • Variété : 'Monocolor'
  • Végétation : Segments foliaires plus grands que le type et légèrement imbriqués. Port dressé et compact.

Adiantum raddianum

Capillaire de Montpellier  Adiantum raddianum
  • Variété : 'Tessellata'
  • Végétation : Cultivar à segments profondément échancrés. Même port que le type.
  • Rusticité - Emplacement : Plante d'intérieur ou de véranda.

Plantation de la capillaire de Montpellier

Plantation de la capillaire de Montpellier

Où la planter ?

Plantez l'Adiantum en sol frais, neutre ou calcaire, surtout jamais acide, en région où les températures ne descendent pas en dessous de -7, voire -10 °C en hiver.

Quand et comment planter l'Adiantum ?

Plantez-la au printemps.

Faites un trou de 3 fois le volume de la motte. Plantez, tassez bien. Arrosez. Paillez.

Planter les Adiantum d'intérieur

Les capillaires d'intérieur aiment une bonne luminosité, mais sans soleil direct.

Elles adorent l'humidité élevée : placez votre fougère sur une soucoupe remplie d'eau et de cailloux ou de gravier. Attention, assurez-vous que le fond du pot ne trempe pas dans l'eau, la terre doit rester humide mais ne pas être détrempée.

Rempotez au printemps dans un un mélange de terreau, de tourbe et de sable de rivière, lorsque la plante semble à l'étrit dans son pot.

Culture et entretien de la capillaire deMontpellier

Culture et entretien de la capillaire deMontpellier

En pleine terre

Arrosez régulièrement les deux premiers mois, renouvelez le paillage quand nécessaire, pour conserver la fraîcheur. Arrosez en cas de sécheresse.

En prévision de gelées importantes, protégez la souche.

Supprimez les frondes sèches, au printemps.

En intérieur

En hiver, vaporisez le feuillage quotidiennement à l'eau douce.

Apportez de l'engrais de mars à septembre, tous les 10 jours.

Si les tiges se dessèchent, coupez et vaporisez la touffe restante deux fois par jour : de jeunes et nouvelles frondes vont vite apparaître.

Maladies, nuisibles et parasites

La capillaire de Montpellier n'est guère sujette aux attaques. En cas de confinement, la rouille peut faire son apparition. Si l'attaque est sérieuse, ayez recours à la décoction de prêle. La prêle, riche en silice, renforce la résistance des plantes aux maladies cryptogamiques : taches noires des rosiers, cloque du pêcher, mildiou, et, bien sûr, rouille.

Si vous n'en trouvez pas dans le commerce, fabriquez-la. La prêle pousse dans toute l'Europe, en colonies, dans les prés ou en lisière de forêt, de préférence dans des lieux frais voire humides, et acides.

Conseil : comme pour tout traitement, évitez les fortes chaleurs ou la sécheresse, ainsi que le temps pluvieux ou le gel.

Multiplication de la capillaire de Montpellier

Multiplication de la capillaire de Montpellier

Division

Procédez en fin de printemps.

Soulevez la touffe, et divisez délicatement, à la main, les racines. Replantez aussitôt.

Semis

Procédez au printemps pour la récolte des spores.

  • Les spores se développent sur les frondes et sont prêtes à être semées au printemps. Raclez une petite fronde pour faire tomber les spores sur un morceau de papier.
  • Dans une caissette, dispersez les spores sur du terreau humidifié. Placez ce contenant sous châssis mi-ombré.
  • Aérez régulièrement.
  • Conservez le terreau humide mais pas détrempé.
  • Au bout de 3 mois, éclaircissez à 3 cm.
  • En automne, repiquez en godet individuel, et attendez le printemps suivant pour les mettre en place.

Conseils écologiques

Ne prélevez pas la capillaire de Montpellier dans la nature : c'est une plante protégée !

Un peu d'histoire…

Le sirop de capillaire était autrefois utilisé, en plus de ses vertus pectorales, pour réaliser des boissons chaudes, à base de thé, de café ou de chocolat, qui comprenaient donc du sirop de capillaire et du lait ou de la crème. Ces boissons, appelées au XIXsiècle « crèmes bavaroises », étaient offertes aux dames. On leur conférait des propriétés sudorifiques et stimulantes. On y ajoutait parfois un jaune d’œuf, du sirop de fleurs d'oranger ou un peu de kirsch, sans oublier le miel, pour revigorer en cas de rhume.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides