Loropetalum

Loropetalum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Loropétale de Chine, Loropetalum

  • Nom(s) latin(s)

    Loropetalum chinense

  • Famille

    Hamamélidacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les accords de couleurs entre le feuillage de Loropetalum et ses fleurs offrent une opportunité décorative à employer au jardin comme sur les terrasses urbaines. En effet, le loropétale de Chine type (Loropetalum chinense) fleurit blanc pur sur un feuillage vert foncé mais ses variétés composent le plus souvent avec un feuillage pourpré et une floraison rose, rouge ou violacée. De suite repérable dans une composition printanière quand le jardin est encore assez dénudé, l'arbuste apporte une touche de gaieté à ce début de saison. Les fleurs sont mellifères, très utiles pour les insectes qui arrivent au printemps.

La forme des pétales est elle-même décorative, en petites lanières ébouriffées comme les fleurs d'hamamélis dont il est un proche cousin. Son nom Loropetalum signifie d'ailleurs pétales (petalum) en lanières (loron) en grec. Les fleurs très nombreuses en début de printemps tiennent en moyenne trois semaines sur l'arbuste. Elles sont régulièrement réparties sur la ramure et transforment complètement l'aspect de la plante. Peu à peu elles fanent, laissant le feuillage prendre le premier rôle pour le reste de l'année. Certains arbustes refleurissent en fin de saison (parfois remontée sporadique également en cours de saison), mais de façon beaucoup moins abondante.

La ramure du loropétale montre des feuilles de dimension moyenne et de forme arrondie à ovales ou plutôt elliptiques sur certaines variétés, qui persistent en hiver quand le froid n'est pas trop vif. Quand elles tombent, l'arbuste se regarnit très rapidement au printemps. Les jeunes pousses sont d'une couleur plus claire ou différente de celle du feuillage mature. Elles passent ainsi du vert clair au vert foncé marbré de marron, ou du pourpre au vert, ou bien encore du rouge pourpré au marron très foncé.

La hauteur de l'arbuste s'échelonne selon les variétés entre 1 m et 3 m de hauteur environ, plus ou moins aussi en fonction des conditions de culture. Le port de l'arbuste est buissonnant et assez étalé, il devient plus large que haut au fil du temps. Il existe des variétés naines ou plus compactes mais elles gardent en général ce rapport entre la hauteur et la largeur, plus favorable à cette dernière.

L'arbuste est rustique à semi-rustique, c'est-à-dire qu'il peut résister aux hivers peu rigoureux, mais doit être protégé quand les températures chutent au-delà de -10 °C (pour la plupart des variétés) ou restent longtemps à ce niveau.

Loropetalum chinense s'utilise à merveille en isolé, et s'intègre dans les haies libres à vocation ornementale. Selon le port de la variété, il sera mieux en fond (2 à 3 m de hauteur) ou au premier plan (1 à 1,50 m de hauteur) si la haie s'organise sur deux lignes de plantation. Les variétés naines sont parfois utilisées en association avec des vivaces dans les mixed-borders. Elles peuvent aussi servir de couvre-sol arbustif.

Il est très en vogue dans les petits jardins de ville et sur les terrasses urbaines qui profitent de ses couleurs attractives ainsi que de son feuillage décoratif toute l'année. L'arbuste est l'un de ceux habituellement conduits en bonsaï et appréciés des amateurs de ce type de culture.

Variétés de Loropetalum

Une espèce est proposée à la vente, ainsi que ses variétés et hybrides. Botaniquement, il existe deux sous-espèces dont chacune a donné des variétés, mais la dénomination sur les étiquettes ne va pas jusqu’à cette précision. On trouvera donc l’indication de Loropetalum chinense suivie seulement du nom de la variété.

Loropetalum chinense (Espèce type)

 Loropetalum chinense (Espèce type)
  • Floraison : Fleurs blanches.
  • Végétation : Assez haute. Dans son milieu d’origine, il atteint 6 à 10 m, sous nos climats, 2 à 5 m.
  • Qualités : La floraison est très abondante et ressort bien sur le feuillage.

'Rubrum'

 'Rubrum'
  • Floraison : Fleurs rose fuchsia vif. Bien parfumées.
  • Végétation : Feuillage vert pourpré. Jeunes pousses rouge framboise qui foncent ensuite.
  • Qualités : On trouve toute la saison quelques fleurs qui se renouvellent sur cet arbuste, une fois la floraison principale achevée.

'Burgundy'

 'Burgundy'
  • Floraison : Fleurs rose fuchsia clair.
  • Végétation : Feuillage rose pourpré au départ virant au vert assez clair.
  • Qualités : Les différentes teintes que prend l’arbuste au printemps et jusqu’en mai-juin fournissent un décor de choix. C’est l’un des plus beaux.

'Ever Red'

 'Ever Red'
  • Floraison : Fleurs rouge framboise.
  • Végétation : Feuillage arrondi marron très foncé paraissant noir sous le soleil et sur lequel les fleurs contrastent à merveille.
  • Qualités : Très original avec son feuillage presque noir. Il se remarque à coup sûr.

'Fire Dance'

 'Fire Dance'
  • Floraison : Fleurs rose indien légèrement odorantes.
  • Végétation : Le feuillage est pourpre au printemps devenant vert.
  • Qualités : Hauteur moyenne de 2 m, s’inscrit bien dans une haie de forme libre. Cette variété est l’une des moins rustiques.

'Fireglow'

 'Fireglow'
  • Floraison : Fleurs rose vif tirant sur le rouge clair.
  • Végétation : Feuillage pourpre assez lumineux. Arbuste de hauteur moyenne, environ 1,50 m.
  • Qualités : Cette variété offre un beau contraste entre le feuillage et la couleur des fleurs au printemps, puis le feuillage passe au vert foncé. À planter en isolé. Ne tient pas en dessous de -3 °C.

'Garnet Fire'

Loropetalum 'Garnet Fire'
  • Floraison : Fleurs rouges.
  • Végétation : Le feuillage est d’une jolie couleur pourpre foncé.
  • Qualités : Le coloris du feuillage et de la floraison ressortent bien sur un fond vert, et attirent le regard.

'Ming Dynasty'

 'Ming Dynasty'
  • Floraison : Fleurs violacées et parfumées.
  • Végétation : Jeunes feuilles pourprées devenant vert foncé.
  • Qualités : Hauteur moyenne de 2 m.

'Rubra'

 'Rubra'
  • Floraison : Fleurs rose vif presque fuchsia.
  • Végétation : Feuillage pourpre et vert. Végétation assez étalée. Hauteur de 2 à 2,50 m.
  • Qualités : Très belle variété à cultiver en isolé ou dans une composition de plantes de terre de bruyère. Cette variété est appréciée dans la conduite des arbustes en bonsaï.

'Snow Muffin'

 'Snow Muffin'
  • Floraison : Fleurs blanches.
  • Végétation : Port compact pour une variété naine qui ne dépasse pas 90 cm de haut et de large.
  • Qualités : Idéal en gros pot ou bac de terrasse. Peut aussi s’associer à un mixed-border.

'Zhuzhou', syn. 'Zhuzhou Fuchsia'

Loropetalum 'Zhuzhou', syn. 'Zhuzhou Fuchsia'
  • Floraison : Fleurs rose fuchsia.
  • Végétation : Feuilles plus elliptiques, pourpre foncé presque marron. Hauteur moyenne de 2 m. Port dense et équilibré, plus haut que large.
  • Qualités : Bel arbuste à conduire en isolé, en bac de terrasse ou en point focal d’une allée ou d’une pelouse.

Plantation de Loropetalum

Plantation de <em>Loropetalum</em>

chapstickaddict/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

Une exposition ensoleillée mais pas trop brûlante est requise, pour ne pas griller le feuillage. En région Sud, sur une terrasse très exposée ou sur un balcon plein sud, la plante aura trop chaud. Un demi-ombrage dans ce cas sera préférable, il mettra d'ailleurs mieux en valeur les différents coloris du feuillage.

Il lui faut assez d'espace pour développer harmonieusement sa ramure. Ne placez pas les jeunes plants trop près d'autres espèces arbustives. Il faut également une situation abritée au loropétale dans les régions aux hivers froids.

Faites attention à ne pas planter dans un sol calcaire. Le Loropetalum chinense préfère en effet les terrains à tendance acide. Il accepte néanmoins les pH neutres et poussera dans toute bonne terre de jardin non calcaire. En bac et en pot, ajoutez un peu de terre de bruyère ou de terreau de feuilles au terreau de plantation. En terrain lourd, ajoutez un amendement pour alléger la texture et du compost.

Le terrain doit toute l'année être bien drainé.

Quand planter le Loropetalum ?

Le printemps et l'automne sont de bonnes périodes. Évitez l'été et les périodes où il fait chaud, tout comme celles où les températures sont très froides et le sol trop dur à cause du gel.

Comment le planter ?

La plantation du loropetalum suit les règles de la plantation des autres arbustes d'ornement. Un bon ameublissement du sol par le creusement d'un trou assez profond permet aux racines de mieux s'installer, en particulier pour les plantations d'automne, afin que l'arbuste soit plus rapidement stabilisé avant la période hivernale.

Culture et entretien du Loropetalum

Culture et entretien du <em>Loropetalum</em>

rjcox/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Paillez le sol tout autour du pied de l'arbuste pour conserver la fraîcheur, que l'arbuste soit en pleine terre ou en bac.

Maintenez une bonne fraîcheur du sol, du printemps à l'automne en arrosant régulièrement, au minimum les deux premières années de plantation. L'installation d'un arrosage automatique goutte à goutte ou avec un tuyau perforé permet de ne pas oublier l'apport d'eau quand le sol est sec, ce qui ne se remarque pas forcément, par exemple au printemps. Sur les terrasses, cet arrosage automatique est indispensable car le peu de terre disponible s'assèche plus vite.

Apportez une couche de compost ou de terreau de feuilles en automne pour aider la reprise de la végétation au printemps et l'abondance de la floraison. En pot et bac, apportez aussi du terreau de feuilles pour renouveler les éléments nutritifs.

En hiver, protégez le jeune arbuste du froid les premières années avec une couche épaisse de feuilles sèches, et si besoin un voile d'hivernage. Ensuite, surveillez la baisse des températures, le Loropetalum chinense résiste bien l'hiver, jusqu'à -10 °C pour la plupart des variétés, mais quand il est abrité des vents glacés et desséchants, et quand le sol reste vraiment bien drainé. En cas de doute ou de période de gel prolongée, entourez-le d'un voile d'hivernage.

La protection des pots est aussi nécessaire, sur la terrasse et au balcon. Si le loropétale pousse dans de grands bacs en compagnie d'autres plantes, un voile d'hivernage autour des ramures en cas de gel prolongé permettra d'éviter des dégâts.

Taille du Loropetalum

La taille n’est pas nécessaire sur ce type d’arbuste au port buissonnant et qui reste compact. Seules les branches sèches doivent être éliminées quand vous faites un nettoyage général du jardin, en automne et au printemps.

La pousse de l’arbuste en pot et bac est plus lente, la taille est donc inutile.

Maladies, nuisibles et parasites

La chlorose peut se manifester dans les sols qui ne sont pas assez acides. L'apport de terreau de feuilles est conseillé dans ce cas.

Dans les sols mal drainés qui se détrempent à certaines périodes, l'arbuste sera sujet à la pourriture des racines.

Multiplication du Loropetalum

Multiplication du <em>Loropetalum</em>

scott.zona/CC BY NC 2.0/Flickr

Quand bouturer ?

Multipliez l'arbuste par bouturage de tronçons de tiges en fin d'été. Cela permet de profiter de certaines variétés que l'on trouve chez les pépiniéristes spécialisés et rarement en jardinerie.

Comment bouturer ?

Prélevez des tronçons de 15 à 20 cm en partie terminale des tiges, et placez-les dans des pots remplis de terreau de bouturage, à l'ombre et à l'abri des vents et du froid. Les boutures seront à replanter au jardin en fin de printemps suivant.

Conseils écologiques

Loropetalum chinense préfère les terres à tendance acide, n’essayez pas de l’adopter si le sol de votre jardin est calcaire. Si vous le désirez tout de même, cultivez-le en pot pour créer une animation au fond d’une allée, au coin de la terrasse ou le long de la maison.

Un peu d’histoire…

Cet arbuste, Loropetalum chinense, est relativement nouveau dans les surfaces de vente. Originaire de l’Himalaya et découvert en Chine, il arrive sur le devant de la scène actuellement grâce à sa pousse assez lente en pot et sa facilité de culture qui ne demande pas de taille. Les jardiniers urbains peuvent donc compter sur ce volume végétal en toute saison sans avoir un grand entretien à faire.

Il était cependant déjà connu depuis de nombreuses années des amateurs avertis et utilisé dans les compositions de terre de bruyère dans les jardins de campagne.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides