Gombo

Gombo en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Gombo, Okra, Ketmie comestible

  • Nom(s) latin(s)

    Abelmoschus esculentus

  • Famille

    Malvacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m
  • Largeur à maturité

    40 à 80 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le gombo est une plante annuelle appartenant à la même famille botanique (celle des Malvacées) que l'hibiscus. Comme ce dernier, il forme très rapidement un buisson assez haut qui se couvre d'un joli feuillage découpé et de superbes fleurs jaunes, plus ou moins rosées, au calice empourpré. À la floraison succède la fructification : d'étonnantes capsules plus ou moins longues (jusqu'à une quinzaine de centimètres de longueur), duveteuses ou non et de diverses couleurs selon les variétés.

Cultivé dans les régions tropicales, le gombo ne peut pousser en pleine terre que dans les zones méditerranéennes chaudes. Ailleurs, il est possible de le cultiver en pot, sous serre ou dans une véranda. Dans tous les cas, il faudra lui assurer une humidité conséquente.

Ce qui particularise le gombo, c'est sa texture mucilagineuse à la cuisson. Il contient en effet des pectines, des substances qui gonflent dans l'eau et qui épaississent les plats dans lesquels ils sont mêlés. C'est ce qui rend ce légume si apprécié dans les pays où on le cultive mais aussi si déroutant pour nos palais occidentaux. D'aucuns disent que le gombo n'a que très peu de saveur mais lui accordent d'absorber tous les arômes des aliments qu'il côtoie. Par ailleurs dans leur Potager d'un curieux, l'ouvrage recensant leurs essais d'acclimatation de végétaux exotiques, Pailleux et Bois affirment que le gombo semble n'être qu'un accessoire dans les mets dont il fait partie… mais qu'il leur est pourtant absolument essentiel !

Très peu calorique (25 à 40 kilocalories pour 100g), le gombo est un aliment très riche en vitamines A, C et P, en calcium et en de nombreux minéraux. Il a de tout temps eu sa place dans la pharmacopée des pays qui le cultivent. Ainsi on se servait de ses fruits pour confectionner des pâtes et des sirops « de Nafé », terme provenant de l'arabe « nafaha » qui signifie « salutaire ». Le gombo était, entre autres, utilisé comme plante pectorale pour lutter contre les rhumes et les affections pulmonaires. Ces graines torréfiées et infusées constituaient un ersatz de café pour certains et une délicieuse boisson pour de nombreux autres.

Espèces et variétés de gombo

'Clemson Spineless''

 'Clemson Spineless''
  • Description : Cette variété de gombo compte parmi les plus appréciées aux États-Unis. Vigoureuse, elle est aussi très productive. Elle fournit une multitude de longs fruits (12 cm) lisses, vert foncé à section ovale.
  • Taille : 1 à 1,60 m
  • Écart semis-récolte : 60 jours

'Cajun Jewel'

Gombo 'Cajun Jewel'
  • Description : Les plantes de cette variété forment de petits buissons, non velus, portant des fruits d’une quinzaine de centimètres de longueur réputés pour leur tendreté.
  • Taille : 0,60 m
  • Écart semis-récolte : 50-55 jours

'Blondy White'

Gombo 'Blondy White'
  • Description : Comme son nom l’indique, cette variété de petite taille se caractérise par le coloris de ses fruits, d’un vert très pâle, à section pentagonale. Ce gombo, précoce, est très bien adapté aux régions au climat plus frais.
  • Taille : 0,60 m
  • Écart semis-récolte : 48-50 jours

'Star of David'

 'Star of David'
  • Description : Comment ne pas être impressionné par ce gombo, une variété ancienne originaire de Caroline du Nord ? Son plant, non ramifié, peut dépasser 3 mètres de hauteur ! Il se pare de feuilles colorées de violet et porte des fruits verts, de 12 à 15 cm de longueur, particulièrement charnus et à section étoilée.
  • Taille : 3 m
  • Écart semis-récolte : 60-75 jours

'Emerald Green'

Gombo 'Emerald Green'
  • Description : Longs, lisses, d’un superbe vert foncé, les fruits à section arrondie de cette variété restent tendres même lorsqu’ils prennent de la grosseur. 'Emerald Green' a été introduit en 1950 par la fameuse société de soupe Campbell.
  • Taille : 2 à 3 m
  • Écart semis-récolte : 55-60 jours

'Red Burgundy'

Gombo 'Red Burgundy'
  • Description : Superbe ! Cette variété américaine séduit tant par son apparence (ses fleurs sont d’un rose frais, ses tiges d’un carmin étincelant) que par la beauté de ses fruits couleur rubis, longs de 15 à 25 cm.
  • Taille : 1,20 m
  • Écart semis-récolte : 55-60 jours

Semis et plantation du gombo

Semis et plantation du gombo

Scamperdale/CC BY NC 2.0/Flickr

Où le planter ?

La culture du gombo est aisée mais elle exige beaucoup de chaleur. La plante ne peut croître qu'au-dessus de 16 °C et, pour fleurir et fructifier, doit se prélasser à des températures moyennes de 25-30 °C.

Il pousse dans tous les sols humifères et bien drainés (ses racines craignent en effet l'excès d'humidité).

En dehors des régions méditerranéennes, il est conseillé de le cultiver en pot, sous serre ou en véranda.

Selon les variétés cultivées, les gombos forment des buissons parfois très hauts. Ils offrent alors une grande prise au vent. En conséquence, installez les gombos à l'abri du vent et tuteurez-les. Installez les tuteurs dès la plantation.

Quand et comment le semer ?

Le gombo se sème en mars ou avril, au chaud : des températures de 20 à 25 °C sont nécessaires pour sa germination qui a alors lieu en 8 à 10 jours.

Semez 3 à 4 petites graines rondes dans des pots de 6 cm de diamètre minimum. Si le temps extérieur repousse le moment de planter les gombos en pleine terre, repiquez les plants, dès qu'ils atteignent 5 cm de hauteur, dans des contenants plus grands.

Conseil : la levée des graines de gombos peut être capricieuse. Pour facilitez la germination, faites au préalable tremper les semences dans de l'eau tiède, 12 h avant le semis.

Quand et comment le planter ?

Répétons-le : les gombos exigent beaucoup de chaleur. On ne les installe en pleine terre que lorsque la température de cette dernière atteint 16 °C, soit à la mi-mai dans la région méditerranéenne.

Installez les plants sur un rang en les espaçant de 50 cm. Creusez une cuvette d'irrigation au pied de chaque gombo.

Si vous cultivez le gombo sous serre ou dans une véranda, plantez-le dans un contenant rempli d'un terreau allégé de sable, et faisant au moins 60 cm de profondeur.

Culture et entretien du gombo

Culture et entretien du gombo

ecos de pedra/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Arrosage

Le gombo a besoin de chaleur mais cette plante tropicale exige aussi beaucoup d'humidité. Apportez-lui de l'eau très régulièrement et plus particulièrement à la floraison puis jusqu'à la fin de la production.

Conseil : si vous cultivez le gombo en pot, installez ce contenant dans une soucoupe, sur un lit de billes d'argiles. Veillez alors à ce que les coupelles soient toujours remplies d'eau.

Fertilisation

Si vous souhaitez apporter de l'engrais au gombo, veillez à ce que celui-ci ne soit pas trop azoté, l'excès de cet élément favoriserait la croissance de la végétation au détriment de la fructification.

Pincements

Pour les variétés les plus hautes, il peut être profitable de couper l'extrémité des tiges dès que celles-ci atteignent 1,50 m. Cet écimage permettra par ailleurs aux plantes de mieux se ramifier.

Maladies, nuisibles et parasites

Le gombo est sensible aux attaques de nématodes ainsi qu'aux pucerons et aux aleurodes. Mais ces ravageurs ne font réellement de dégâts que sur des plantes cultivées en grande quantité ; ils ne sont pas préoccupants dans le jardin amateur.

Récolte du gombo

Quand et comment récolter ?

Le gombo se récolte tendre et immature, avant que ses graines ne noircissent et que ses tissus ne deviennent fibreux. Vous récolterez donc les capsules de 5 à 10 jours après la fécondation (à la chute des pétales), lorsqu’elles mesurent, selon les variétés, de 4 à 8 cm de longueur.

La cueillette des gombos peut s’échelonner sur plus de deux mois.

Conservation

Les gombos frais ne se conservent pas très longtemps : 2 à 3 jours, enveloppés dans un sac en papier, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ces fruits se prêtent en revanche très bien au séchage : on coupe les capsules en rondelles qu’on laisse sécher dans un endroit chaud et, surtout, aéré. Il suffit de les laisser tremper durant 4 heures dans de l’eau (ou de les plonger dans une soupe, une sauce, un ragoût) pour les réhydrater

Multiplication du gombo

Multiplication du gombo

Le gombo se multiplie uniquement par semis. N’hésitez à laisser des fruits poursuivre leur maturité pour en récolter les graines. Celles-ci sont alors noires ; leur faculté germinative est de 5 ans.

Conseils écologiques

Le gombo est une plante qui apprécie la compagnie des autres végétaux. Il possède une racine pivotante : son exploration souterraine est ainsi limitée. Son feuillage léger ne fait pas réellement d'ombre à ses voisins. N'hésitez donc pas à le planter sur le même rang que des salades, des céleris branches ou raves

Un peu d’histoire…

L’origine du gombo est assez incertaine. L’hypothèse qui prévaut actuellement rendrait cette plante originaire du sud de l’Égypte et de l’Éthiopie. Et, en effet, ce végétal pousse à l’état sauvage sur les rives alluviales du Nil où il semble cultivé depuis 4 000 ans. Dès 1216, un voyageur arabe aurait clairement décrit le gombo en Haute Égypte sous le nom de « Bamiah ». De cette région, le légume aurait émigré dans toute l’Afrique de l’Ouest. Les esclaves noirs auraient emporté avec eux des semences de gombo dont on note l’apparition au Brésil au XVIIe siècle puis, 100 ans plus tard, dans tous les États Unis. La culture de ce légume, pitance ordinaire des ouvriers, a toujours coïncidé avec celles des grandes plantations, notamment celle du coton. En Louisiane, le gombo, particulièrement populaire est à la base d’un plat traditionnel cajun au nom presque homonyme : le « Gumbo ».



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides