Chayotte

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Chayotte en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chayotte, Christophine, Chouchou

  • Nom(s) latin(s)

    Sechium edule

  • Famille

    Cucurbitacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Originaire du Mexique, de la famille des Cucurbitacées, le Sechium edule était cultivé par les Aztecs et on le retrouve aujourd'hui cultivé traditionnellement dans tous les pays chauds où des noms différents lui sont donnés. La chayotte est aussi appelée christophine aux Antilles, chouchou à la Réunion, sosoty à Madagascar ou encore mirliton à Haïti.

C'est un légume dont toutes les parties se consomment : tout d'abord les jeunes pousses comme des asperges, les feuilles comme des épinards, les fruits mais aussi les tubercules comme des pommes de terre, seules les tiges fibreuses ne sont pas cuisinées. Son fruit en forme de grosse poire biscornue de couleur crème ou vert pâle ne contient qu'une seule grosse graine au centre. La chayotte est vivipare car cette graine va germer à l'intérieur du fruit.

C'est donc le fruit entier qui est planté en terre pour germer et former une plante qui développera des racines tubercules. Ce qui en fait une plante vivace par ses racines mais très sensible au froid. La culture de la chayotte se fera donc sous haute protection du froid. Elle est grimpante et s'accroche grâce à des vrilles sur le support qu'on lui donne ou court sur le sol comme une courge.

Espèce de chayotte

Selon le pays dans lequel on la cultive, il existe des sélections différentes dont la couleur du fruit peut varier du vert au jaune ou crème, aussi avec des épines. Ces variétés ne sont pas dénommées car de culture locale.

Légume

Chayotte (Sechium edule)

Légume Chayotte (Sechium edule)
  • Rusticité : -5 °C sous protection
  • Fruit : Jaune crème à vert pâle
  • Qualités : Volubile

Plantation de la chayotte

Plantation de la chayotte

Où la planter ?

Débutez nécessairement la culture en pot pour faire germer la graine dans une situation chaude, comme une serre, et pour préparer un plant qui sera alors cultivé en pleine terre dans les régions au climat doux, ou en pot dans les autres régions, en exposition ensoleillée .

Quand planter la chayotte ?

Préparez la chayotte (ou christophine) dès le mois de mars avec le semis du fruit entier dans un pot.

La plantation pleine terre se fera à partir de mai lorsque les gels ne sont plus à craindre.

Comment la planter ?

  • Plantez le fruit entier dans un pot large de 20 cm. Posez-le à plat et recouvrez de 10 cm de terreau bien riche. Prévoyez un tuteur pour que la pousse s'y accroche. Laissez le plant croître dans une situation lumineuse et chaude avec des arrosages réguliers.
  • Puis plantez en pleine terre, au soleil, protégé du vent et avec un support, comme un grillage par exemple, pour que la chayotte puisse grimper jusqu'à 2 m.
  • Comme toutes les Cucurbitacées, un apport copieux de compost sera apprécié, à raison de 3 kg par pied.
  • Vous pouvez aussi poursuivre sa culture en pot sur une terrasse abritée mais ensoleillée. Rempotez alors la chayotte dans un pot d'au moins 15 litres avec du terreau.

Culture et entretien de la chayotte

Culture et entretien de la chayotte

Arrosez régulièrement cette plante gourmande.

La christophine s'accroche seule au support qu'on lui donne, le grillage étant une bonne méthode, et peut grimper à 2-3 m de hauteur.

Aucune taille à faire, attendez la formation des fruits pour une récolte en automne.

La plante gèlera dès les premiers froids, mais la racine tubéreuse reste vivace sous haute protection du froid. Avec des températures hivernales occasionnelles jusqu'à -7 °C et sous un paillage de 10 cm, on peut conserver la souche qui repartira en mai de l'année suivante. Un pied de chayotte peut ainsi produire pendant 7 années.

Mettez les pieds en pot à l'abri du gel, et maintenez le terreau humide. Rempotez la chayotte au printemps afin de redonner un terreau riche, et le pied repartira avec la chaleur.

Maladies, nuisibles et parasites

Comme ses cousines les courges, la chayotte, ou christophine, ne connaît pas de problème de maladies ni d'insectes parasites.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Les fruits peuvent être à maturité au mois d'octobre comme des courges. Récoltez impérativement avant les gelées. Attention de ne pas les blesser pour la conservation.

La conservation de la chayotte

Dans un local frais et aéré, on peut conserver ses légumes-fruits presque tout l'hiver.

Multiplication de la chayotte

Multiplication de la chayotte

La plantation du fruit est le mode de reproduction utilisé.

Conseils écologiques

On peut cultiver la chayotte, ou christophine, selon les principes de la permaculture en l'associant à une autre culture, elle peut être plantée au pied d'arbres fruitiers dans lesquels elle grimpera. Un paillage végétale limitera les arrosages et stimulera la vie organique du sol.

Un peu d'histoire…

Son nom de christophine utilisé aux Antilles vient de l'origine de son introduction dans ces îles tropicales par Christophe Colomb.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides