Muehlenbeckia

Muehlenbeckia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Muehlenbeckia

  • Nom(s) latin(s)

    Muehlenbeckia

  • Famille

    Polygonacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 à 4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Muehlenbeckia, qui appartient à la famille des Polygonacées, comprend environ 20 espèces d’arbustes, d’arbrisseaux et de lianes, poussant dans les rocailles et les forêts de l’hémisphère Sud, en Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Guinée et Papouasie) et en Amérique du Sud.

Nous ne cultivons dans notre pays que deux espèces, d’origine néo-zélandaise ou horticole. Muehlenbeckia complexa, au port grimpant, peut atteindre plus de 4 m de hauteur et M axillaris, plutôt rampant ou retombant, aux tiges atteignant 1 m de longueur.

Le muehlenbeckia est remarquable par ses longues tiges grêles et fines, d’une belle couleur brun-noir ou brun rougeâtre, grimpantes ou retombantes, sur lesquelles se détachent de minuscules feuilles rondes, vert foncé ou vert moyen, souvent marginées de brun ou de pourpre, persistantes en climat doux, caduques ailleurs. Les feuilles tombent à partir de -6 °C, mais la souche résiste à des températures bien plus basses en sol drainé et au printemps, de nouvelles feuilles font rapidement leur apparition.

En fin de printemps ou début d’été, de petites fleurs étoilées crème, parfois parfumées, apparaissent à l’aisselle des feuilles. Discrète, la floraison n’est pas l’attrait principal de cette plante, mais elle est visitée par les abeilles et les papillons.

Facile à entretenir, le muehlenbeckia a de plus une croissance très rapide. Ses fines tiges noires sont parsemées de petits points rugueux au niveau desquels elles s’enracinent dans le sol au fur et à mesure de leur croissance, pouvant atteindre 4 à 5 m en seulement quelques années. Volubiles, elles s’enroulent facilement sur n’importe quel support et s’insinuent partout ! Aussi, plantée en couvre-sol en climat doux, cette plante peut devenir vite envahissante si elle n’est pas taillée régulièrement.

Le principal atout du muehlenbeckia est sans aucun doute sa polyvalence : il s’utilise aussi bien en pleine terre, en massif, en couvre-sol, pour couvrir une pergola ou un mur, qu’en potée ou en suspension, sur une terrasse ou un balcon, seul ou compagnie d’autres plantes. Le port très souple de ses rameaux et ses petites feuilles persistantes permettent également de l’utiliser en topiaire.

En couvre-sol ou en pot, associez M. axillaris à des bulbes printaniers, qui fleuriront avant qu’il reprenne sa croissance. En pot, il formera un tapis de verdure au pied d’une plante grimpante ou d’une espèce haute ; avec des plantes saisonnières ou vivaces, le vert mat du feuillage fera ressortir les floraisons colorées. La culture en suspension convient aussi à cette espèce. En couvre-sol, il est souvent utilisé pour fixer les dunes.

M. complexa est généralement palissé sur un support. La densité de son feuillage en fait une plante intéressante qui peut constituer un écran ou un cloisonnement au jardin.

Espèces et variétés de muehlenbeckia

Muehlenbeckia complexa

 Muehlenbeckia complexa
  • Floraison : Petites fleurs discrètes, voire insignifiantes, étoilées jaune crème en juillet-août.
  • Végétation : Longueur : 4 m et plus. Plante volubile au port rampant ou grimpant. Nombreuses tiges fines et ramifiées, entremêlées, marron pourpre devenant noires en vieillissant. Feuillage semi-persistant, petites feuilles rondes vert foncé.
  • Qualités : Rusticité : -8 à -10 °C. Les feuilles tombent à partir de -4 à -6 °C.

Muehlenbeckia complexa var. trilobata, (syn. M. lyrata)

 Muehlenbeckia complexa  var.  trilobata , (syn.  M. lyrata )
  • Floraison : Idem espèce type.
  • Végétation : Les feuilles, un peu plus grandes, sont découpées en 3 lobes en forme de lyre.
  • Qualités : Idem espèce type.

Muehlenbeckia axillaris

 Muehlenbeckia axillaris
  • Floraison : Minuscules fleurs crème en juillet-août.
  • Végétation : Hauteur 0,20 à 0,40 m × largeur 1 m. Sous-arbrisseau rampant, aux tiges raides rouge-brun foncé et aux minuscules feuilles arrondies vert clair brillant.
  • Qualités : Excellent couvre-sol pour zones à stabiliser (talus, enrochement, remblais).

Semis et plantation du muehlenbeckia

Semis et plantation du muehlenbeckia

Où le planter ?

Le muehlenbeckia peut se planter dans tous types de sols même sableux. Originaire de régions montagneuses, il convient aux sols rocailleux, mais il tolère aussi très bien le calcaire et les embruns maritimes.

Il supporte le soleil comme l'ombre, mais craint les rayons brûlants de la mi-journée. Dans les régions chaudes et sèches, préférez une exposition mi-ombragée à ombragée.

Souvent vendu comme tel, le muehlenbeckia n'est pourtant pas une plante d'intérieur : il supporte difficilement l'atmosphère chaude et sèche de nos intérieurs. Il peut cependant être cultivé en pot, placé sur un rebord de fenêtre, un balcon ou une terrasse, en le protégeant des gelées l'hiver.

Utilisez un substrat bien drainant, composé de terreau, de terre de jardin et de sable.

Quand planter le muehlenbeckia ?

Plantez-le de préférence au printemps, en avril-mai dans les régions fraîches et humides. Dans les régions aux hivers doux, vous pouvez aussi planter d'août à octobre.

Comment le planter ?

En pleine terre, plantez dans un sol ameubli et enrichi de compost. Creusez un trou assez large pour que les racines puissent s'y étaler. Respectez un espacement de 0,60 m entre deux pieds, 1,50 à 2 m si vous le palissez sur un support.

En pot, choisissez un contenant d'un grand volume, installez un drainage au fond (gravier, billes d'argile, tessons…). Vous pouvez ajouter un engrais à libération lente dès la plantation, cela évitera d'autres apports en cours de saison.

Le muehlenbeckia pousse vite : pensez à installer un support dès la plantation si vous souhaitez le faire grimper.

Maintenez le substrat humide jusqu'à la reprise.

Culture et entretien du muehlenbeckia

Culture et entretien du muehlenbeckia

Arrosez régulièrement la première saison de végétation. Ensuite, n'arrosez plus qu'en été, en l'absence prolongée de précipitations. Une fois bien implanté, au bout de la deuxième ou troisième année, le muehlenbeckia supporte bien la sécheresse.

Si nécessaire, palissez les tiges au fur et à mesure qu'elles s'allongent.

En pot, arrosez régulièrement, le substrat ne doit jamais s'assécher sous peine de voir la plante perdre ses feuilles. Diminuez les arrosages en automne, lorsque les températures baissent et que les feuilles tombent. Maintenez alors le mélange tout juste humide, sans le laisser se dessécher complètement.

Si vous ne l'avez pas fait à la plantation, effectuez des apports d'engrais pour plante verte une fois par mois d'avril à septembre.

Coupez régulièrement les tiges des plantes en pot, car elles prennent vite un aspect désordonné si on ne contrôle pas leur croissance.

Rempotez au début du printemps si la plante déborde de son pot, tous les deux ou trois ans.

En hiver, installez les potées sous abri hors gel, en serre ou en véranda, ou protégez-les.

Au printemps, nettoyez la plante en supprimant les rameaux dégarnis.

Taille du muehlenbeckia

Quand tailler ?

Le muehlenbeckia supporte les tailles répétées et peut donc être contenu dans un espace déterminé en bordure, en potée, en topiaire ou palissé. Taillez au moins deux fois par an, au printemps et en fin d’été.

Comment tailler ?

Raccourcissez tous les rameaux avec un sécateur, une cisaille, voire un taille-haie ou une débroussailleuse sur les grandes surfaces, cela provoquera en outre une ramification et une densification des plantes.

Maladies, nuisibles et parasites

Ni maladie ni parasite ne sont répertoriés pour cette plante.

Multiplication du muehlenbeckia

Multiplication du muehlenbeckia

Le muehlenbeckia se multiplie naturellement par marcottage. On peut aussi faire des boutures herbacées en fin de printemps.

Marcottage

Laissé rampant, le muehlenbeckia se marcotte naturellement. S'il est palissé, laissez une ou deux tiges traîner au sol, elles s'y enracineront. Il suffit alors de couper les tiges reliées au pied mère et de déterrer les petits pieds.

Bouturage

En juin, prélevez des extrémités de tiges de 5 à 10 cm de long et comportant 3 paires de feuilles. Plantez-en plusieurs dans un pot rempli d'un substrat drainant bien humidifié. Couvrez d'un sachet en plastique transparent perforé et maintenez à l'ombre, à une température de 20 °C.

Quand de nouvelles pousses apparaissent, retirez le sachet et placez à la lumière. Rempotez ou plantez en fin d'été ou au printemps suivant.

Conseils écologiques

Si vous avez un terrain sableux à stabiliser ou un grand espace à occuper sans qu’il se fasse envahir par les adventices, le muehlenbeckia est la plante tout indiquée : à l’instar d’Attila, là où il passe, l’herbe trépasse !



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides