Eucalyptus

Eucalyptus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Eucalyptus

  • Nom(s) latin(s)

    Eucalyptus

  • Famille

    Myrtacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu | Arbre à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    2 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Moustiques

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Entrée Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Eucalyptus appartenant à la famille des Myrtacées comprend de nombreuses espèces (environ 600) offrant un polymorphisme important. Certaines ont un port buissonnant mais la plupart forment de beaux arbres qui sont parmi les plus hauts (plus de 100 m) de la planète dans leurs zones d’origine comme l’Australie. En France, dans les régions méditerranéennes et du littoral atlantique, ils peuvent atteindre de 3 à 30 m de haut avec une croissance rapide.

L’écorce des troncs et des grosses branches, d’abord lisse, desquame avec l’âge (comme chez le platane) en larges bandes plus ou moins rougeâtres ou verdâtres libérant des taches blanches devenant ainsi très décorative. Elle peut être également rugueuse.

Les feuilles persistantes sous nos climats sont couvertes de petites glandes remplies d’huile essentielle d’eucalyptus ce qui les rend très odorantes. Pour certaines variétés, elles ont une forme juvénile presque ronde et sont attachées directement sur les rameaux alors qu’ensuite elles deviennent lancéolées et étroites au bout d’un pétiole. Leur couleur est alors glauque, vert-brillant ou argentée. Leur port est parfois dressé et le plus souvent pendant. Cependant pour d’autres variétés, notamment celles cultivées en pots, elles gardent longtemps leur forme juvénile. Enfin, quelques-unes des variétés ont toute leur vie un feuillage vert et luisant.

Les fleurs hermaphrodites sont garnies de nombreuses étamines d’abord enfermées sous un opercule qui s’ouvre en les libérant à leur maturité. Elles sont souvent d’une couleur blanc-crème mais parfois aussi rose ou rouge. Elles apparaissent habituellement à partir de la cinquième année, soit en été soit en hiver selon les espèces. Elles donnent des fruits ligneux souvent vert-bleu en forme de capsules.

Outre son usage décoratif dans les jardins en plantation isolée ou en haie, les fleuristes utilisent le feuillage de certaines variétés (E. Globulus, E.Gunii, E. Cinerea…) comme verdure ainsi que les fruits décoratifs dans la composition de bouquets.

Enfin, depuis le XIXe siècle où il a été rapporté d’Australie, l’usage médicinal de ses feuilles et de son essence s’est largement répandu pour le traitement des affections ORL. Ses propriétés sont largement reconnues, que ce soit en phytothérapie pour E. globulus (sous forme d’infusion ou de gélules de poudre de feuilles), ou en aromathérapie avec E. radiata, E. citriodora, E. dives (sous forme d’huile essentielle en gouttes, aérosols), ou entrant dans la composition de plusieurs médicaments surtout destinés à traiter la toux, les maux de gorge et les autres affections des voies respiratoires (sirops, suppositoires, solutions et sticks pour inhalations, pastilles à sucer… les baumes étant employés également en frictions ou massages). Traditionnellement, on utilise aussi ses décoctions de feuilles pour assainir et parfumer une pièce en période d’épidémies d’hiver.

Le principe actif principal est l’eucalyptol présent dans des proportions + ou - importantes selon les espèces. Ses propriétés antiseptiques et décongestionnantes sont habituellement utilisées en association avec du menthol.

Bon à savoir : l’essence d’eucalyptus s’obtient par distillation à la vapeur d’eau comme l’essence de lavande et qu’il faut environ 50 kg de plante sèche d’E. globulus pour obtenir 1 litre d’essence.

Le bois d’eucalyptus est largement utilisé dans les régions tropicales pour fabriquer du mobilier de jardin ainsi que pour produire de la pâte à papier. L’eucalyptus poussant rapidement, se reproduisant facilement grâce à ses nombreuses graines et résistant assez bien aux incendies grâce à la présence de lignotuber, est également employé pour recoloniser avec de belles forêts des terrains dévastés par le feu.

Espèces et variétés d’eucalyptus

Il existe plus de 600 espèces d’eucalyptus dans le monde dont quelques-unes ont été introduites en Europe et en Afrique du Nord où elles ont formé des forêts comme au Maroc ou en Espagne.

Chez quelques pépiniéristes spécialisés, vous pourrez trouver un choix important d’espèces et de cultivars. Chez les autres, seules les plus courantes sont proposées, sélectionnées en général pour leur résistance au gel (entre -7 et -20 °C) et également celles qui, de taille plus compacte, sont cultivables en pots ou en bacs avec un joli feuillage de feuilles ovales couleur vert-glauques.

Quelques variétés, plus rares dans le commerce, sont proposées pour les colorations particulières de leur tronc, de leurs fleurs…

Votre choix tiendra évidemment compte de la taille adulte de la variété car en deux à trois ans la croissance peut être spectaculaire.

Variétés de petite taille (– de 10 m)

Eucalyptus nain gregsoniana (Eucalyptus pauciflora 'Nana')

Variétés de petite taille (– de 10 m) Eucalyptus nain gregsoniana (Eucalyptus pauciflora 'Nana')
  • Feuillage, floraison, écorce : Écorce blanc-grisâtre qui desquame en longs lambeaux. Jeunes feuilles vert-bleu puis lancéolées gris-vert et luisantes. Fleurs blanc-crème groupées en ombelles.
  • Caractères de l’arbre : Petite arbre de 2 à 4 m de haut, souvent à plusieurs troncs.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -14 °C. Tolère les sols pauvres et légèrement calcaires. En isolé, en bac, en massif.

Gommier bleu (Eucalyptus gunnii 'Azura')

Variétés de petite taille (– de 10 m) Gommier bleu (Eucalyptus gunnii 'Azura')
  • Feuillage, floraison, écorce : Joli feuillage à feuilles rondes (lorsqu’il est jeune), bleu argenté, aromatiques et persistantes. Floraison blanc crème en juillet-août. Avec l’âge l’écorce s’exfolie avec lambeaux brun-rougeâtre.
  • Caractères de l’arbre : Variété plus compacte. Port en arbre étalé ou en arbuste buissonnant. Croissance rapide jusqu’à environ 10 m de haut sur 5 m d’étalement.
  • Qualités : En massifs ou haies en buisson, isolé, bord de mer. Pour petits jardins et culture en pot ou en bac. Rustique jusqu’à -18 °C.

Gommier 'Silbertrophen'

Gommier 'Silbertrophen'
  • Feuillage, floraison, écorce : Feuilles rondes lorsqu’il est jeune. Vertes argentées et odorantes.
  • Caractères de l’arbre : Croissance rapide. 7 à 8 m de haut.
  • Qualités : Rustique jusqu’à environ -7 °C. En haies littorales, brise-vent.

Eucalyptus apiculé (Eucalyptus apiculata)

Eucalyptus apiculé ( Eucalyptus apiculata )
  • Feuillage, floraison, écorce : Fleurs blanches ou crème en décembre-janvier.
  • Caractères de l’arbre : Jusqu’à 6 m de haut sur 4 de large.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -5 °C.

Gommier corail (Eucalyptus torquata)

Variétés de petite taille (– de 10 m) Gommier corail (Eucalyptus torquata)
  • Feuillage, floraison, écorce : Floraison rose-corail très abondante en été. Feuilles vert-jaune de 10 à 15 cm de long.
  • Caractères de l’arbre : Petite espèce de 5 à 10 m de haut.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -5 °C. Assez tolérant à la sécheresse.

Variétés de taille moyenne ou de grande taille (de 10 à 30 m et plus)

Karri (Eucalyptus diversicolor)

Variétés de taille moyenne ou de grande taille (de 10 à 30 m et plus) Karri (Eucalyptus diversicolor)
  • Feuillage, floraison, écorce : Grosses feuilles vert-clair lancéolées. Grappes de fleurs crème au printemps et en été. Fruits en forme de cylindre. Écorce décorative passant du blanc au gris puis au marron foncé.
  • Caractères de l’arbre : Espèce de grande taille.
  • Qualités : Non rustique.

Eucalyptus commun ou gommier bleu (Eucalyptus globulus)

Variétés de taille moyenne ou de grande taille (de 10 à 30 m et plus) Eucalyptus commun ou gommier bleu (Eucalyptus globulus)
  • Feuillage, floraison, écorce : Feuilles juvéniles ovales bleutées blanchâtres devenant lancéolées étroites falciformes et vertes. Écorce desquamante remarquable.
  • Caractères de l’arbre : Port étalé, jusqu’à 30 m de haut.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -7 °C. En isolé ou en bosquet.

Eucalyptus à feuilles rondes (Eucalyptus gunnii)

Variétés de taille moyenne ou de grande taille (de 10 à 30 m et plus) Eucalyptus à feuilles rondes (Eucalyptus gunnii)
  • Feuillage, floraison, écorce : Joli feuillage à feuilles rondes (lorsqu’il est jeune), bleu argenté, aromatiques et persistantes. Petites fleurs blanc-crème en juillet-août. Avec l’âge l’écorce s’exfolie avec lambeaux brun-rougeâtre.
  • Caractères de l’arbre : Croissance rapide jusqu’à 24 m de haut.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -14 à -18 °C. En isolé, en bosquet. Peut aussi se cultiver en bac.

Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)

Variétés de taille moyenne ou de grande taille (de 10 à 30 m et plus) Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
  • Feuillage, floraison, écorce : Couleur gris-bleu. Jeunes feuilles rondes devenant lancéolées. Grappes de fleurs vert-bleuté. Écorce grisonnante.
  • Caractères de l’arbre : Espèce buissonnante jusqu’à 20 à 30 m de haut.
  • Qualités : En bac ou en pot.

Gommier des rivières ou Gommier rouge (Eucalyptus camaldulensis)

Variétés de taille moyenne ou de grande taille (de 10 à 30 m et plus) Gommier des rivières ou Gommier rouge (Eucalyptus camaldulensis)
  • Feuillage, floraison, écorce : Écorce décorative, parsemée de blanc, rouge, vert et gris. Floraison blanche en août. Joli feuillage vert tendre lancéolé.
  • Caractères de l’arbre : Grand arbre allant de 20 à 40 m.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -10 °C. En isolé ou en bosquet.

Variétés rustiques

Eucalyptus des neiges (Eucalyptus niphophila)

Variétés rustiques Eucalyptus des neiges (Eucalyptus niphophila)
  • Feuillage, floraison, écorce : Nombreuses fleurs blanches sans pétales, tiges rouge-lie de vin. Longues feuilles lancéolées pendantes.
  • Caractères de l’arbre : Port colonnaire de 7 à 9 m sur 5 à 6 m.
  • Qualités : Un des plus rustiques jusqu’à -20 °C.

Variétés adaptées à un sol calcaire

Gommier blanc des montagnes (Eucalyptus dalrympleana)

Variétés adaptées à un sol calcaire Gommier blanc des montagnes (Eucalyptus dalrympleana)
  • Feuillage, floraison, écorce : Superbe écorce lisse blanche se teintant de gris-rose, de jaune et de rouge en hiver. Feuilles lancéolées puis vert sombre.
  • Caractères de l’arbre : Grand arbre, tronc rectiligne jusqu’à 20 m.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -12 °C. Tolère les sols légèrement calcaires. En isolé ou en bosquet.

Gommier à feuilles cordiformes (Eucalyptus cordata)

Variétés adaptées à un sol calcaire Gommier à feuilles cordiformes (Eucalyptus cordata)
  • Feuillage, floraison, écorce : Feuilles bleu cendré (gris-vert pour les juvéniles) en forme de cœur.
  • Caractères de l’arbre : Taille de 6 à 15 m de haut. Port plutôt colonnaire.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -8 / -11 °C. Arbre mellifère qui tolère le calcaire.

Gommier cendré (Eucalyptus cinerea)

Variétés adaptées à un sol calcaire Gommier cendré (Eucalyptus cinerea)
  • Feuillage, floraison, écorce : Feuillage bleu-argenté. Fleurs jaune crème en début d’été. Écorce gris-cuivré.
  • Caractères de l’arbre : Espèce de 8 à 12 m de haut sur 6 à 8 m de large.
  • Qualités : Tolère le calcaire. Rustique jusqu’à -16 °C. En isolé, en massif, en bosquets, également pour bonsaï.

Autres variétés

Eucalyptus mentholé (Eucalyptus dives)

Autres variétés Eucalyptus mentholé (Eucalyptus dives)
  • Caractères de l’arbre : Espèce médicinale non cultivée habituellement en France

Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)

Autres variétés Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
  • Caractères de l’arbre : Espèce médicinale non cultivée habituellement en France

Semis et plantation de l’eucalyptus

Semis et plantation de l’eucalyptus

Où le planter ?

Vous pouvez planter un eucalyptus en pleine terre en climat tempéré méridional ou océanique. Toutefois, certaines variétés plus rustiques résistant jusqu'à -20 °C, telles que E. niphophila, peuvent se développer dans des emplacements abrités d'autres régions tempérées aux hivers plus rigoureux, mais suffisamment ensoleillées.

Choisissez un sol bien drainé, fertile et plutôt acide pour la majorité des variétés. Quelques-unes tolèrent les sols calcaires. Ce sol doit toutefois rester assez frais en profondeur pendant la saison estivale surtout lorsque l'arbre est jeune.

Installez-le assez loin de parterres de fleurs ou d'autres plantations car le cinéol secrété par ses racines empêche la pousse de tous les végétaux qui y sont sensibles. Prévoyez un espace suffisant pour les variétés de grande taille car leur croissance est rapide.

Enfin, c'est un arbre qui aime le plein soleil.

Les eucalyptus installés en pots et donc susceptibles d'être mis hors gel en hiver peuvent être cultivés presque partout en France.

Quand planter un eucalyptus ?

Acheté en conteneur, mettez-le en terre de préférence en automne. Si vous décidez de le planter au printemps, un arrosage régulier pendant tout l'été sera impératif.

Comment le planter ?

Pour un arbre acheté en conteneur, si votre sol est plutôt pauvre, creusez un trou de taille suffisante que vous comblerez avec de la terre enrichie de terreau ou de compost décomposé.

N'oubliez pas de le tuteurer solidement car sa croissance rapide et son feuillage persistant offriront d'emblée une bonne prise aux vents.

Note : si vous ne trouvez pas une variété peu courante en conteneur vous pourrez toujours acheter ses graines chez un semencier pour les semer puis les repiquer une fois germées.

Culture et entretien de l’eucalyptus

Culture et entretien de l’eucalyptus

En pleine terre, une fois adulte, l'eucalyptus ne demande pas ou peu d'entretien. Plus jeune, des arrosages copieux et réguliers seront nécessaires pendant les périodes de chaleur ou de sécheresse. Pour des sujets en pots, arrosez régulièrement tout en laissant le substrat sécher entre deux apports d'eau. Diminuez ces apports en hiver de façon à juste éviter un dessèchement prolongé du substrat.

Paillez le pied en hiver si vous habitez dans une région subissant des gelées. Au printemps, un paillage végétal enrichira le sol et le maintiendra frais entre deux arrosages.

Dans les cinq premières années, il est impératif de le tuteurer pour ne pas qu'il se déracine au moindre vent.

Certaines variétés d'eucalyptus, principalement celles cultivées en pots doivent être taillées régulièrement.

Taille de l’eucalyptus

Quand tailler ?

Les eucalyptus se taillent de préférence au printemps, vers le mois de mars.

Comment tailler ?

Pour un eucalyptus adulte poussant en pleine terre et cultivé en arbre, la taille n'est pas nécessaire. Cependant, si vous désirez contenir le volume de sa forme, taillez régulièrement votre eucalyptus, les branches bien sûr mais aussi quelques racines, ce qui diminuera sa vitalité naturelle.

Si vous le rabattez en cépée chaque année au printemps, vous obtiendrez un feuillage bleuté très décoratif porté par les nouvelles tiges. En particulier, si vous souhaitez obtenir une forme buissonnante touffue d'environ 3 m de hauteur avec un Eucalyptus gunnii, rabattez-le en cépée en mars.

Pour un sujet cultivé en pot pour son feuillage juvénile décoratif, une taille régulière permet de contenir la forme et de prolonger le feuillage juvénile.

Maladies, nuisibles et parasites de l’Eucalyptus

Les eucalyptus sont naturellement résistants aux parasites (grâce à leur essence) ainsi qu’aux maladies en général à l’exception de la « galle de l’eucalyptus » qui est une maladie cryptogamique due à la ponte dans le parenchyme des feuilles d’un petit hyménoptère (« guêpe à galles » d’environ 1 mm) Ophelimus eucalypti. Elle est surtout répandue dans les régions méditerranéennes.

Cette galle se traduit par de très nombreuses petites boursouflures percées de trous minuscules à la surface des feuilles qui jaunissent rapidement avant de sécher.

Le seul traitement efficace connu consiste à couper puis brûler les branches aux feuilles atteintes. Il doit être mis en place le plus tôt possible, mais est délicat à réaliser pour les plus grands arbres.

Récolte des graines de l’eucalyptus

Il est possible de récolter les graines issues des fruits de l’eucalyptus afin de les semer.

Quand et comment récolter ?

Les fruits d’eucalyptus arrivent à maturité au bout d’un an environ, le plus souvent en automne et parfois au printemps pour quelques variétés à floraison hivernale. En forme de cône, ils prennent une couleur brune en séchant. À maturité, ils tombent au sol ou ils laissent échapper un nombre important de graines par le soulèvement de valves. C’est le moment idéal pour récolter ces graines.

La conservation de l’eucalyptus

Une fois récoltées, faites soigneusement sécher ces graines dans un endroit ventilé et à l’ombre. Attention, ces graines sont toutes petites et risquent de s’envoler si le flux d’air est trop fort.

Vous pouvez ensuite les conserver au réfrigérateur à 4 °C et au sec pendant 1 an si nécessaire pour attendre la période la plus favorable pour vos semis.

Multiplication de l’eucalyptus

Multiplication de l’eucalyptus

Vous pouvez multiplier votre eucalyptus en semant des graines récoltées à partir de ses fruits. Effectuez ces semis au printemps sous abri ou en début d'été.

La vernalisation de ces graines récoltées n'est nécessaire que pour les espèces les plus rustiques. En cas de doute, il vaut mieux l'effectuer en plaçant ces graines au froid (en dessous de 4 °C) pendant 1 mois environ. Il n'est pas nécessaire non plus de les scarifier ou de les faire tremper au préalable.

Semez ensuite vos graines « à l'étouffée » à la surface de godets remplis d'un substrat finement tamisé en surface (mélange pour terreau et sable fin). Ces graines étant petites, faites attention d'en limiter les quantités pour chaque godet.

Recouvrez-les d'une mince couche de sable, puis tassez un peu. Humidifiez par bassinage puis placez le godet dans un sac à congélation refermé ensuite.

Placez l'ensemble à une température chaude de 22 à 25 °C en pleine lumière et maintenez le substrat humide si nécessaire par bassinage.

Les graines germent au bout de 5 à 10 jours avec un bon taux de réussite. Placez alors les godets toujours dans leur sac à une température avoisinant les 20 °C.

Repiquez l'ensemble d'un godet dès que les plantules ont 3 à 4 feuilles dans un godet plus grand ou un petit conteneur (rempli d'un mélange de terreau ou compost et de sable de rivière) sans casser la motte car les racines sont fragiles. Et ceci toujours dans un sac. Sélectionnez après reprise une ou deux plantules à conserver en éliminant les autres.

Ouvrez peu à peu les sacs au cours des jours suivants lorsque la plantule atteint environ 10 cm. Ceci jusqu'à ouverture totale.

N'oubliez pas d'assurer des arrosages réguliers, une bonne ventilation et une protection contre le soleil direct.

Tant que la température extérieure n'atteint pas les 25 °C, abritez vos conteneurs (sous un tunnel par exemple) de façon que leur température environnante ne descende pas en dessous de 5 °C la nuit et atteigne les 20 °C durant la journée.

Conseils écologiques

Si votre terrain est plus ou moins marécageux avec de l'eau stagnante et donc des moustiques en été, plantez-le d'eucalyptus qui, grands consommateurs d'eau, vont l'assainir et repousser les moustiques grâce à leur essence.

D'autre part, en bordure de verger, ils favorisent la production fruitière car leurs fleurs très mellifères attirent les insectes pollinisateurs.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides