Kolkwitzia

Kolkwitzia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Kolkwitzia

  • Nom(s) latin(s)

    Kolkwitzia

  • Famille

    Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le kolkwitzia appartient à la famille des Caprifoliacées, comme le chèvrefeuille et le weigélia. Il est d'ailleurs parfois confondu avec ce dernier. Ce genre monospécifique ne comprend qu'une seule espèce, Kolkwitzia amabilis, originaire des lisières montagneuses du centre de la Chine. L'arbuste caduc prend, au fil des années, une silhouette étalée très élégante et ses tiges s'arquent littéralement sous le poids des fleurs à la fin du printemps.

On rencontre peu le kolkwitzia dans les jardins français, alors que les Allemands, les Anglais et les Américains l'intègrent beaucoup dans leurs haies et leurs massifs fleuris, reconnaissant les valeurs décoratives de ce 'Beauty Bush'.

À l'achat, le kolkwitzia ne séduit pas forcément avec son air malingre. Mais sa croissance est rapide et il se transforme en 4 ou 5 ans en un gros buisson de 2 à 3 m de hauteur sur 3 m de large. Les dimensions sont plus importantes quand on le laisse pousser librement, certains sujets pouvant alors atteindre 5 m en tous sens !

Sa rusticité est excellente : il supporte jusqu'à -25 °C.

La végétation du kolkwitzia est dense et drageonnante. Il émet de nombreux rameaux vigoureux, érigés, puis retombants aux extrémités.

Le feuillage caduc est vert foncé et mat chez l'espèce type et les principales variétés. Certains automnes, il peut prendre de belles colorations cuivrées et pourprées. Les feuilles simples sont disposées en paires opposées. Elles font 2 à 3 cm de long et sont velues, ovales et pointues.

La floraison intervient généralement en mai-juin, peu après l'apparition des nouvelles feuilles, et dure environ 3 semaines. Il y a une telle profusion de fleurs qu'elles cachent littéralement le feuillage.

Les fleurettes, un peu campanulées, font 1 à 2 cm de diamètre, présentent 5 lobes, un calice rougeâtre et une gorge orangée, formant un beau contraste avec leur teinte rose très pâle à rose plus foncé. Elles sont regroupées en corymbes compacts de 5 à 6 cm de diamètre, à l'extrémité des rameaux axillaires, et sont suivies de petites capsules brunes contenant des graines poilues.

Mellifères, les fleurs du kolkwitzia attirent les pollinisateurs et les papillons au jardin.

Les sujets adultes offrent un intérêt décoratif en hiver, car l'écorce couleur havane du vieux bois s'exfolie comme celle du bouleau.

La silhouette touffue du kolkwizia fait merveille dans une haie mélangée en compagnie d'arbustes à feuillage pourpre comme physocarpus, le noisetier ou d'autres essences fleurissant à la fin du printemps (deutzia, rosier paysager, seringat, spirée, weigélia…).

Le kolkwitzia peut aussi servir de toile de fond à un massif de vivaces, avec des grandes campanules, des delphiniums, des digitales, des pivoines… pour créer une ambiance romantique à souhait.

Pour prolonger son intérêt décoratif pendant l'été, accompagnez le kolkwitzia d'une clématite à petites fleurs estivale (de type viticella), qui trouve ainsi un parfait support à sa volubilité.

Espèce et variétés de kolkwitzia

Kolkwitzia amabilis

Espèce type

Kolkwitzia amabilis Espèce type
  • Floraison : Rose très pâle presque blanc.
  • Végétation : 2 à 3 m × 3 m (voire plus, s’il est non taillé).
  • Qualités : Magnifique à l’ombre tamisée.

'Pink Cloud' (variété la plus courante)

Kolkwitzia amabilis 'Pink Cloud' (variété la plus courante)
  • Floraison : Rose vif, plus intense que l’espèce type.
  • Végétation : 2 à 3 m × 3 m (voire plus, s’il est non taillé).
  • Qualités : Un peu plus florifère que l’espèce type.

'Rosea'

Kolkwitzia amabilis 'Rosea'
  • Floraison : Rose soutenu.
  • Végétation : 2 à 3 m × 3 m (voire plus, s’il est non taillé).

'Maradco'

Kolkwitzia amabilis 'Maradco'
  • Floraison : Rose clair.
  • Végétation : 2 m × 2,5 m. Feuillage doré et marginé de vert. Feuilles printanières cuivrées.
  • Qualités : Feuillage lumineux toute la belle saison, apprécié à mi-ombre.

Plantation du kolkwitzia

Plantation du kolkwitzia

Où le planter ?

Le kolkwitzia se plaît au soleil comme à la mi-ombre. Si un bon ensoleillement lui permet une floraison très généreuse et une coloration plus intense du feuillage automnal, c’est à une exposition un peu tamisée que ses coloris sont le mieux valorisés et qu’il prend l’allure alanguie qui contribue à sa beauté.

Toutefois, la variété 'Maradco' supporte mal le plein soleil, qui grille son feuillage doré.

En climat méditerranéen, évitez au kolkwitzia les situations trop chaudes. Rappelez-vous, c’est un arbuste de lisière !

En climat montagnard, plantez-le loin des courants d’air froids, qui peuvent abîmer son jeune feuillage au printemps.

Côté sol, il se montre peu exigeant et se satisfait d’un sol ordinaire, même calcaire, de préférence bien drainé.

Il est peu judicieux de le planter en pot, car il prend beaucoup de place pour une floraison éphémère.

Quand planter le kolkwitzia ?

La présentation en conteneur permet une plantation toute l’année, hors période de gel ou de sécheresse. Mais les périodes les plus favorables se situent en automne et au tout début du printemps.

Comment le planter ?

  • Immergez le pot pendant une dizaine de minutes dans un seau d’eau afin de bien réhydrater la motte.
  • Faites un trou de 2 à 3 fois le volume de la motte. Disposez 1 à 2 poignées de fumier ou de compost mûr au fond du trou et couvrez avec un peu de terre.
  • Retirez la motte du pot et défaites à la main les racines si celles-ci ont formé un chignon serré.
  • Placez l’arbuste en veillant ce que le haut de la motte coïncide avec la surface du sol.
  • Comblez avec la terre en tassant légèrement avec le pied.
  • Terminez par un arrosage copieux, même s’il pleut.

Note : laissez 1 m d’espace vital autour de l’arbuste, si vous l’intégrez dans une haie.

Culture et entretien du kolkwitzia

Culture et entretien du kolkwitzia

Les deux premières années, maintenez un sol frais en arrosant copieusement afin d'assurer une bonne reprise à l'arbuste.

Disposez un paillage pour limiter les apports d'eau et la corvée de désherbage.

Quand il est bien installé, le kolkwitzia supporte la sécheresse.

L'arbuste n'est pas du genre gourmand en engrais. La décomposition du paillage et de son feuillage caduc suffit à combler ses besoins nutritifs.

Taille du kolkwitzia

Quand tailler ?

Taillez tout de suite après la floraison, car le kolkwitzia fleurit sur les pousses de l’année précédente. Une taille trop tardive (après la mi-juillet) compromet la floraison suivante.

Comment tailler le kolkwitzia ?

Pendant 4 à 5 ans après la plantation, il est inutile de le tailler.

Ensuite, contentez-vous de couper à ras le bois mort et les vieux rameaux moins florifères, en veillant à éclaircir le cœur de l’arbuste. Ceci va favoriser l’émission de nouvelles pousses et permettre un rajeunissement régulier du kolkwitzia. Taillez toujours de manière à respecter le port naturel évasé de l’arbuste.

Si vous souhaitez profiter du spectacle hivernal des écorces exfoliées, visibles sur les vieilles branches, conservez-en quelques-unes et dénudez-les en supprimant les rameaux secondaires.

Maladies, nuisibles et parasites

Un des atouts majeurs du kolkwitzia est une excellence résistance face aux maladies et aux parasites.

Multiplication du kolkwitzia

Multiplication du kolkwitzia

Le plus simple est de prélever, au début du printemps, des rejets racinés de kolkwitzia et de les replanter aussitôt au potager, ou en godet à l'intérieur pour les faire grossir avant leur mise en place définitive au jardin.

Les boutures semi-aoûtées, réalisées pendant l'été, ont un bon taux de reprise. Les rameaux d'une quinzaine de centimètres, prélevés avec un talon, offrent même un meilleur enracinement. Enterrez-les de moitié dans un mélange sable-terreau.

Le semis des graines est possible, mais il est réservé aux professionnels pour des obtentions variétales. En effet, les sujets issus de semis peuvent être décevants quant à leur floribondité et leur couleur de floraison.

Conseils écologiques

Les premières années, le temps que le kolkwitzia s'étoffe, installez des fleurs annuelles à son pied.

Misez sur la phacélie, une belle annuelle à floraison bleu lavande, qui attire une foule d'insectes pollinisateurs au jardin. Semez-la à la volée du mois d'avril jusqu'en août. Le système racinaire de ce bel « engrais vert » ameublit le sol, tout en concurrençant les mauvaises herbes.

Un peu d’histoire…

Le kolkwitzia a été introduit en Europe au début du xxe siècle par le botaniste britannique Ernest Henry Wilson (1876-1930), dit « le Chinois », qui le tenait pour un des plus beaux arbustes qui soient. On doit à Wilson l'introduction de nombreuses autres espèces végétales asiatiques, dont le fameux lis royal, Lilium regale.

Le kolkwitzia, qui peut rapporter beaucoup de points au Scrabble, doit son nom à l'hommage de Wilson au docteur Richard Kolkwitz (1873-1956), un professeur de botanique et d'écologie à Berlin.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides