Estragon

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Estragon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Estragon, Armoise âcre, Herbe au dragon

  • Nom(s) latin(s)

    Artemisia dracunculus

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,3 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette vivace buissonnante possède des feuilles vert clair, plates, étroites, très aromatiques à la saveur anisée. L'estragon supporte difficilement les hivers du climat continental et nécessite alors d'être protégé des gelées.

Sa floraison a lieu de juillet à octobre. Toutefois, ces fleurs ont peu d'intérêt et sont stériles, ce qui veut dire que l'estragon ne se ressème pas. Toutefois, il se divise ou se bouture.

On l'utilise particulièrement en cuisine pour aromatiser de nombreux de plats et salades. Il sert aussi à préparer la sauce béarnaise. Son arôme dominant permet de l'employer dans les régimes sans sel pour relever des mets non salés.

Bon à savoir : l'estragon est riche en antioxydants et en vitamine K. Il a des propriétés antiseptiques, antispasmodiques, apéritives et digestives. L'estragon possède une huile essentielle.

Espèces et variétés d'estragon

Une seule variété est cultivée pour son parfum aromatique.

L'estragon de Russie peut être semé, mais il est inodore et sans saveur.

La seule espèce cultivée

Estragon dit « français » (Artemisia dracunculus)

La seule espèce cultivée Estragon dit « français » (Artemisia dracunculus)
  • Saveur et qualités nutritives : Anisé (très parfumée). Vertus digestives. Riche en vitamine A.
  • Hauteur : 0,40 à 0,90 m.
  • Qualités : Feuillage semi-persistant selon le climat. Ne produit pas de graines.

Autre variété

Estragon de Russie (Artemisia dracunculoides)

Autre variété Estragon de Russie (Artemisia dracunculoides)
  • Saveur et qualités nutritives : Peu parfumé.
  • Hauteur : 0,40 à 0,90 m.
  • Qualités : Semis possible. Plus rustique que l'estragon « français ».

Semis et plantation de l'estragon

Semis et plantation de l'estragon

Où planter l'estragon ?

On peut planter l'estragon dans un sol léger, frais, humifère mais bien drainé. Mettez au fond du trou de plantation (ou du pot), un peu de cailloux ou de graviers pour aider au drainage. Mélangez ensuite du sable et du terreau à la terre.

Il apprécie une exposition très ensoleillée voire une chaleur intense, mais à l'abri des vents froids et des gelées. Il n'aime pas les pluies fréquentes et abondantes.

On peut l'utiliser au potager, mais aussi en bac, pot ou jardinière. Au potager, il apprécie la compagnie de l'aubergine, du piment et du poivron. Cependant, il ne s'entend pas avec l'artichaut, l'endive et la laitue.

Quand et comment le planter ?

Plantez les sujets en godet, au printemps. Pour la culture en pot, bac ou jardinière, quelques gestes sont utiles au bon développement de la plante :

  • Ne laissez pas l'eau stagner dans la soucoupe.
  • Rempotez assez rapidement dans un pot plus grand pour que la plante se développe bien.
  • Arrosez régulièrement pour assurer une bonne reprise.

Pour l'estragon de Russie, il est possible d'utiliser le semis :

  • Semez-le en place, tout au long du printemps et de l'été.
  • Enterrez les graines sous 1 à 2 cm de terreau.
  • Arrosez modérément.
  • La levée a lieu, en général, 2 semaines après.
  • Quand les plants ont 4 à 5 feuilles, éclaircissez à 20 cm environ.
  • Comptez 2 mois, pour que l'estragon arrive à maturité.

Idées d'association

Armoise

Mariez avec une autre armoise à feuillage gris (absinthe) pour le contraste.

Molinie

Il fait bel effet avec les graminées moyennes comme les molinies.

Aneth

Dans un carré de fines herbes, il pourra cotoyer l'aneth.

Angélique

Au jardin d'ornement, il forme un duo plein de chlorophylle et de contraste avec l'angélique.

Culture et entretien de l'estragon

Culture et entretien de l'estragon

L'estragon ne demande pas d'entretien spécifique, quelques gestes suffisent :

  • Arrosez très modérément pour maintenir la terre légèrement humide.
  • Coupez les fleurs dès leur apparition pour stimuler la croissance des feuilles.
  • Pincez les jeunes plants pour les aider à se ramifier.
  • Dans les régions aux climats rigoureux, protégez le pied avec un paillage très épais ou une cloche. Rentrez les sujets en pot.

Note : il n'est pas nécessaire de fertiliser.

Maladies, nuisibles et parasites

L'estragon redoute les pucerons, l'oïdium et la rouille :

  • Les pucerons sont reconnaissables car ils se déplacent en colonies sur la plante. Ils sucent la sève de celle-ci qui devient collante à cause du miellat, se recroqueville et s'enroule. Pour vous en débarrasser, coupez et brûlez les jeunes pousses atteintes ou éliminez les premiers pucerons à la main ou au jet d'eau. Les coccinelles sont aussi d'excellentes alliées car elles en sont très friandes.
  • L'oïdium est une maladie nommée aussi « maladie du blanc ». Elle est reconnaissable à cause de son feutrage blanc d'aspect farineux qui recouvre les feuilles, les pousses et les boutons floraux. Les feuilles se déforment et peuvent aussi se perforer. Pour la traiter, utilisez le soufre en poudrage au printemps. Puis éliminez et coupez les parties malades.
  • La rouille se reconnaît à ses pustules arrondies orangées qui garnissent le dessous des feuilles. Les tissus se nécrosent et meurent. Vous pouvez la traiter avec un fongicide « maladie pour les rosiers ». Évitez d'arroser le feuillage et éliminez les feuilles atteintes par la maladie.

Récolte

On peut récolter l'estragon d'avril à août :

  • Coupez les feuilles selon les besoins en cueillant les tiges une par une.
  • Consommez de préférence les feuilles les plus anciennes.

On utilise de préférence l'estragon frais. Toutefois, il est possible de faire sécher les feuilles sachant qu'il va perdre de son arôme. On le conserve, dans ce cas, dans un flacon hermétique (feuilles broyées), ou également dans du vinaigre ou de l'huile.

Multiplication de l'estragon

Multiplication de l'estragon

On peut multiplier l'estragon par division des touffes ou par bouturage.

Division des touffes

  • Effectuez la division des touffes au printemps, c'est la méthode la plus courante.
  • Replantez les éclats munis de quelques racines en les écartant de 50 cm environ.
  • Il est recommandé de diviser l'estragon tous les 3 ans pour le régénérer.

Le bouturage

  • Pratiquez le bouturage au mois d'août sur des tiges herbacées ou ligneuses de 10 à 15 cm de hauteur.
  • Repiquez-les en pot, dans un mélange de tourbe et de sable.
  • Mettez le tout à l'étouffée, sous un sac plastique transparent bien maintenu.
  • Mettre en place au printemps.

Conseils écologiques

Contre les pucerons, il est possible de pulvériser sur les feuilles infectées de l'eau savonneuse, à condition que leur nombre soit peu élevé.

Le bicarbonate est très utile pour lutter contre l'oïdium : traitez régulièrement et de manière préventive en pulvérisant du bicarbonate de soude sur les pieds et les feuilles de l'estragon.

Un peu d'histoire

L'estragon fait partie de la famille des Astéracées. Originaire d'Asie centrale, il a fait son apparition en Europe au Moyen Âge, grâce aux Croisés.

Le mot estragon vient du grec drakon qui veut dire « dragon » ou « serpent » car on disait que l'estragon était utile contre les morsures de serpent.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
DD
dimitri degraeve

taille de récupération et mise en sécurité | degraeve dimitri : élagueur-grimpeur

Expert

MC
marc conseiller

conseiller

Expert

DG
david gonçalves

paysagiste | dg paysage

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides