Schlumbergera

Schlumbergera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Schlumbergera, Cactus de Noël

  • Nom(s) latin(s)

    Schlumbergera

  • Famille

    Cactacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    40 à 60 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Ce splendide cactus de Noël anime les pièces intérieures pendant toute la durée de l'hiver. Il fait partie des cactées succulentes et épiphytes parfois appelées Epiphyllum. Doté d'une dénomination latine compliquée à prononcer, il est cependant l'une des plantes fleuries les plus attractives.

Il convient à tous les débutants et produit une multitude de tiges formées de tronçons aplatis appelés « articles » ; ces tiges ne portent pas d'aiguillons. Elles adoptent un port buissonnant puis retombant, souvent assez ample et qui s'étoffe au fil des années jusqu'à devenir très large : l'étalement peut ainsi atteindre environ deux à trois fois sa hauteur qui ne dépasse pas 30 à 35 cm.

Sa particularité principale est de fleurir pendant de longs mois en hiver, soit en une fois, soit en plusieurs périodes qui se succèdent. Ses fleurs complexes et très originales sont roses, rouges, violettes, tendant vers l'orangé ou bicolores blanches et rouges. Elles laissent apparaître des étamines proéminentes. Sensibles à la luminosité et aux courants d'air, elles restent peu nombreuses quand les conditions de culture ne leur conviennent pas. Il faut en effet parfois essayer plusieurs emplacements avant de trouver le meilleur pour la plante. Mais quand celle-ci se plaît, sa floribondité est spectaculaire. On la laisse alors prospérer sans avoir autre chose à faire que de l'arroser.

Certains amateurs sortent le cactus de Noël au jardin quand les températures se réchauffent au printemps. Cette opération n'est cependant pas conseillée, et de moins en moins quand la plante s'étoffe, pour éviter chocs, vents violents, ou autres aléas potentiels au moment où l'on rentre la plante, ce qui entraverait la formation de ses boutons floraux.

Espèces et variétés de schlumbergera

Six espèces se distinguent mais elles sont aujourd’hui regroupées dans le genre Schlumbergera et sur les étiquettes ne figurent en général que le nom du genre et celui du cultivar.

Schlumbergera truncata

Espèce type

Schlumbergera truncata Espèce type
  • Floraison : Floraison de novembre à mars, unique ou en plusieurs périodes. La couleur des fleurs varie du rose au rouge.
  • Végétation : Ce cactus prend beaucoup d’ampleur en largeur. Il faut veiller à le stabiliser dans un pot plus large que haut.
  • Qualités : Floraison très lumineuse et abondante. La plante se développe lentement mais elle vit très longtemps.

'Bristol Queen'

Schlumbergera truncata 'Bristol Queen'
  • Floraison : Grandes fleurs rouge magenta sur les bords et blanches au centre.
  • Végétation : Végétation plus développée que l’espèce type.
  • Qualités : --

'Gold Charm'

Schlumbergera truncata 'Gold Charm'
  • Floraison : Fleurs jaune lavé de rose, assez précoce en automne.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

'Golden Sun'

Schlumbergera 'Golden Sun'
  • Floraison : Fleurs jaune soleil.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

'Christmas Flame'

Schlumbergera truncata 'Christmas Flame'
  • Floraison : Fleurs jaune lavé d’orangé.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

'White'

Schlumbergera truncata 'White'
  • Floraison : Fleurs blanches à légèrement rosées.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Plantation du schlumbergera

Plantation du schlumbergera

Où le planter ?

Le cactus de Noël se plante en pot, comme toutes les plantes d'intérieur, et toujours en pot individuel. Il ne peut en effet être associé à une autre espèce, vu le développement de sa végétation.

Il déteste les courants d'air, et comme il doit être arrosé régulièrement, son pot doit rester accessible mais dans un endroit calme, sans passages fréquents qui risqueraient de le faire tomber ou de frôler la plante. En effet, les tiges sont assez fragiles et peuvent casser. Les fleurs peuvent aussi tomber avec les courants d'air ou quand on les touche brusquement.

Il doit aussi être protégé du soleil direct mais rester dans un endroit très lumineux en hiver.

Trouvez-lui un emplacement sur une large table basse, un meuble adossé à un mur, ou le haut d'un petit bahut. Attention, il se développe en général de façon égale de tous les côtés, ce qui donne une plante d'une grande qualité décorative qui doit avoir assez d'espace autour.

Quand planter le schlumbergera ?

On peut l'acheter en toutes saisons, mais il est vrai qu'il orne principalement les étals des jardineries quand il est en fleurs, donc en hiver. Si vous l'achetez à cette période, ne le rempotez pas de suite, attendez la fin de la floraison. En règle générale, le rempotage a toujours lieu à cette période, au moment où la plante est en repos.

Comment le planter ?

Prenez un pot plus large que haut et assez lourd car le port retombant de cette cactée aux longues tiges épaisses peut faire basculer le pot.

Le terreau adapté est un terreau léger pour plantes fleuries. Ne prenez pas un terreau pour cactées, trop léger pour ce type de plante spécifique. Ajoutez une couche de graviers au fond du pot, pour faciliter le drainage et stabiliser un peu plus le pot.

Culture et entretien du cactus de Noël

Culture et entretien du cactus de Noël

La simplicité de l'entretien tient en un principe : arroser régulièrement mais en laissant la plante en repos après la floraison.

  • Après la floraison, arrosez tous les 15 jours et ainsi jusqu'à la fin du printemps. L'arrosage doit garder la motte fraîche mais sans excès, et surtout sans eau résiduelle dans la soucoupe.
  • Apportez un engrais pour plantes à fleurs en fin de printemps dans l'eau d'arrosage, puis en cours d'été.
  • Arrosez tous les 3 à 4 jours en été quand il fait très chaud, en veillant à ne pas détremper la motte.
  • Aux intersaisons, arrosez une fois par semaine.

Ne déplacez pas le schlumbergera quand les boutons floraux sont formés. Un changement à cette période peut les faire tomber. De façon générale, ce cactus de Noël n'aime pas changer d'environnement. Si ce déplacement s'avère nécessaire pour une raison ou une autre, faites-le avec précaution, lentement, et en prenant le pot à deux mains quand il est déjà gros. Il est possible que la plante perde quelques morceaux de tiges dans l'opération. Il n'y a cependant pas d'inquiétude à avoir, la plante va s'adapter à cette nouvelle situation en quelques semaines.

Taille du schlumbergera

Cette cactée ne se taille pas.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucune maladie ne touche le cactus de Noël, et il est également exempt de parasites sauf en atmosphère très sèche où il peut alors être attaqué par les araignées rouges et les cochenilles farineuses. Cela est assez rare.

Multiplication du cactus de Noël

Multiplication du cactus de Noël

La multiplication par division est très délicate car les tiges de la plante se cassent facilement au moindre choc et quand on les soulève. En revanche, il est tout à fait possible de les bouturer.

Quand bouturer ?

L'opération s'effectue après la fin de la floraison, quand la plante est au repos.

Comment bouturer ?

  • Prélevez de jeunes articles en partie terminale, puis trempez-les dans de la poudre d'hormones (hormones de bouturage) du côté où ils ont été sectionnés.
  • Enfoncez-les ensuite de la moitié de leur hauteur dans des trous effectués à l'avance avec un crayon dans du terreau léger de bouturage ou de rempotage. On peut aussi les laisser sécher pendant deux jours avant de les enfoncer en terre.
  • La caissette est placée dans une pièce dont la température reste constante aux environs de 20 °C.
  • Les boutures seront transplantées dans des pots individuels au bout de 3 à 4 mois.

Conseils écologiques

Trouvez-lui un emplacement qui lui convient parfaitement, à l’abri des courants d’air, de façon à ne pas déplacer le pot et ne pas risquer par cette opération de casser les tiges ou faire tomber les fleurs. Le cactus de Noël vivra ainsi de très nombreuses années, plus de 10 ou 20 ans si vous en prenez régulièrement soin.

Un peu d’histoire…

L’espèce Schlumbergera truncata a été découverte au Brésil vers 1819, puis introduite en Europe au milieu du XIXe siècle. Son nom actuel, donné en 1858 par Charles Lemaire, rend hommage à un collectionneur français de cactées de cette époque, Frédéric Schlumberger. Une autre espèce proche fut découverte en 1837, toujours au Brésil, et prit le nom d’Epiphyllum russellianum puis de Schlumbergera russellianum.

Les deux furent croisées pour donner Schlumbergera x buckleyi. Puis de nombreux hybrides furent obtenus dont celui à fleurs jaunes, S. truncata 'Gold Charm'. Mais les appellations et classements changèrent tant de fois qu’aujourd’hui deux groupes sont principalement reconnus et commercialisés en Europe : le groupe truncata dont les hybrides ont les caractéristiques de l’espèce S. truncata, et le groupe buckleyi dont les hybrides se rapprochent plus de l’espèce S. russelliana.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides