Éragrostis

Éragrostis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Éragrostis, Éragrostide

  • Nom(s) latin(s)

    Eragrostis

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    3 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Dans la famille des Poacées (ou Graminées), le genre Eragrostis est composé d'environ 350 espèces vivaces ou annuelles, réparties dans toutes les régions tropicales ou tempérées de la planète, généralement sur des sols sableux.

Cette plante est originaire des plaines sèches et sablonneuses des États-Unis et des régions herbeuses sèches, tropicales et subtropicales du monde entier.

Son nom est une contraction des mots grecs eros, « amour » et agrostis, « herbe ».

L'éragrostis forme une touffe dense bien délimitée, au magnifique port pleureur en fontaine, d'aspect général très léger. Les feuilles linéaires, très fines, aplaties ou enroulées sont persistantes en climat doux, mais caduques en zone plus froide. Le feuillage peut alors disparaître complètement ou demeurer sec sur la touffe tout l'hiver.

De l'été à l'automne apparaissent les inflorescences en panicules, composées de petits épillets aplatis qui se chevauchent sur de fines tiges dressées ou arquées, qui s'élèvent jusqu'à 1,50 m. Semblable à du brouillard, légère et vaporeuse, cette floraison est d'une exceptionnelle couleur rouge brillant ou presque noire, selon les espèces.

Toutes les espèces ne sont pas rustiques, mais elles supportent toutes parfaitement bien la sécheresse et sont de culture facile.

L'éragrostide se ressème souvent spontanément, mais il est facile à contrôler, et les plants indésirables feront des heureux autour de vous.

Avec son aspect léger, c'est une plante qui se trouve bien en toute situation : en massif bien sûr, associée à des sédums, des achillées, des sauges… mais aussi en bordure d'allée ou de sentier, en isolé, en couvre-sol, sur un talus, en rocaille ou dans une prairie sauvage. Elle s'adapte aussi très bien à la culture en pot.

Les inflorescences composent des bouquets qui se conservent sur une très longue durée.

Bon à savoir : il existe une espèce d'éragrostis, Eragrostis tef, couramment nommé teff, qui est une sorte de millet à grains très petits, cultivé dans les montagnes d'Éthiopie (jusqu'à 200 à 800 m), où il constitue la denrée alimentaire de base des habitants. Des tentatives ont eu lieu pour remplacer la culture du teff par celle du blé ou du maïs, mais elles ont échoué, car le maïs et le blé n'ont pu résister ni à la sécheresse ni à la saturation des sols en eau, auxquelles le teff est bien adapté.

Espèces et variétés d’éragrostis

Éragrostide un peu courbée (Eragrostis curvula)

--

Éragrostide un peu courbée (Eragrostis curvula) --
  • Floraison : De juin à septembre, panicules légères, arquées et vert foncé presque noir, devenant gris-bleu en automne et formant un gracieux nuage.
  • Végétation : Hauteur : 1 à 1,50 m. Touffe dense et nette en forme de dôme. Feuilles très fines, vert foncé et rugueuses, devenant bronze en automne.
  • Qualités : Provient d’Afrique du Sud. Rustique jusqu’à -10 °C. Supporte la sécheresse, une fois établi. Intéressant en grand pot. Très florifère.

'Totnes Burgundy'

Éragrostide un peu courbée (Eragrostis curvula) 'Totnes Burgundy'
  • Floraison : Panicules souples de fleurs noires peu nombreuses.
  • Végétation : Hauteur : 1,20 m. Sélection plus basse que le l’espèce type. Feuilles lumineuses aux extrémités toujours très rouges.
  • Qualités : Très élégant en potée.

Eragrostis elliottii

--

Eragrostis elliottii --
  • Floraison : De juin à octobre, tiges souples et arquées, portant des panicules légères et aériennes blanches, restant décoratives en hiver.
  • Végétation : Hauteur : 0,80 à 1 m. Touffe dense de très fin feuillage bleuté.
  • Qualités : Originaire du sud-est des États-Unis. Rustique jusqu’à -15 °C. Se ressème naturellement.

Eragrostis spectabilis

--

Eragrostis spectabilis --
  • Floraison : D’août à octobre, inflorescences vaporeuses pourpre scintillant, courtes et imbriquées dans le feuillage.
  • Végétation : Hauteur : 40 à 50 cm. Feuillage quelconque, grossier et désordonné.
  • Qualités : Provient de l’ouest des États-Unis. Rustique jusqu’à -20 °C. Supporte bien la sécheresse. Se ressème spontanément.

Eragrostide rose (Eragrostis trichodes)

--

Eragrostide rose (Eragrostis trichodes) --
  • Floraison : De juin à octobre, longues tiges arquées, terminées par des épis rosés et très légers, se mouvant au moindre souffle d’air.
  • Végétation : Hauteur : 1 à 1,20 m. Touffe souple de feuilles fines vert glauque.
  • Qualités : Grandes plaines des États-Unis. Vivace rustique jusqu’à -20 °C. Résistant à la sécheresse. Se ressème. Une des plus belles floraisons de graminées.

Plantation de l’éragrostis

Plantation de l’éragrostis

Où le planter ?

Plante de milieux ouverts (non arborés), l'éragrostis se plaît en plein soleil et tolère particulièrement bien la sécheresse, une fois installé.

Dans la nature, l'éragrostide pousse dans des sols sableux, secs et pauvres. Toute terre ordinaire, légère et bien drainée lui convient, il supporte même la terre de bruyère.

Quand planter l'éragrostis ?

Installez-le au printemps, entre mars et juin.

Comment le planter ?

Ameublissez bien la terre de plantation. Laissez un espace de 40 à 80 cm entre les touffes afin que celles-ci puissent se développer et retomber à leur aise. Aucun apport d'eau n'est nécessaire à la plantation.

En pot, choisissez un contenant deux fois plus grand que la motte, plutôt en terre cuite, plus poreuse. Versez une couche de drainage d'au moins 5 cm au fond. Remplissez d'un mélange drainant, sans engrais. Ajoutez du sable grossier ou de la perlite.

Culture et entretien de l’éragrostis

Culture et entretien de l’éragrostis

Harry Rose/ CC BY 2.0/Flickr

Arrosez à la plantation et le premier été qui suit. Ensuite, la plante pourra se passer d'arrosage. En pot, arrosez lorsque le substrat est sec en surface. Apportez un engrais en granulés longue durée au printemps : c'est suffisant pour toute la saison.

Rempotez l'éragrostide au printemps, lorsque les racines occupent tout le volume du pot.

Si vous ne souhaitez pas que votre graminée se ressème seule, coupez les inflorescences fanées. Sinon, laissez-les en place tant qu'elles sont décoratives, particulièrement en hiver avec le givre, et coupez toute la touffe au printemps, avant que la végétation ne démarre.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite ni maladie connus.

Récolte de l’éragrostis

Si vous préférez les semis contrôlés, coupez quelques tiges lorsque les graines arrivent à maturité (elles brunissent). Récupérez les graines en frottant les inflorescences au-dessus d’un papier ou d’un linge ou, plus simplement, enfermez les inflorescences dans une enveloppe ou un sachet en papier, elles tomberont d’elles-mêmes.

Étiquetez les sachets et conservez les graines dans un endroit frais, à l’abri du gel et de la lumière.

Multiplication de l’éragrostis

Multiplication de l’éragrostis

John Tann/CC BY 2.0/Flickr

L'éragrostis se multiplie par semis ou division de touffe au printemps.

Division des touffes

Le plus simple est de récupérer des plants issus de semis spontanés et de les replanter où bon vous semble.

Divisez entre avril et juin. Éliminez le centre de la touffe, généralement épuisé, et replantez les éclats du pourtour immédiatement. Vous pouvez aussi laisser la touffe en place, si elle est trop grosse, et ne prélever que des éclats sur l'extérieur.

Semis

  • Semez en caissettes sous châssis froid, dans du terreau fin additionné de sable.
  • Maintenez frais, surtout sans excès.
  • Lorsque les plants sont suffisamment développés pour être manipulés, repiquez-les en godets individuels.
  • Mettez en place dès que les racines sont bien développées dans le pot, en mai-juin – s'ils ont recommencé à se développer – ou au printemps suivant.

Conseils écologiques

Eragrostis curvula a longtemps servi aux États-Unis pour stabiliser les sols et combattre l’érosion, sur les talus le long des routes, des voies ferrées et autres voies de passage.

Profitez de ces propriétés pour l’installer dans des coins difficiles où la terre est peu retenue.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides