Doronic

Doronic en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Doronic

  • Nom(s) latin(s)

    Doronicum

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Appartenant à la famille des Astéracées (qui comprend toutes les « marguerites »), le genre Doronicum comprend une trentaine d'espèces originaires des zones montagneuses d'Asie et d'Europe, jusqu'en Sibérie, où on les rencontre dans les bois, les fourrés, les prairies, les pierriers et les éboulis rocheux. En culture, on trouve surtout le doronic du Caucase et ses variétés ou hybrides.

Vivace caduque vigoureuse, le doronic forme un coussin de feuilles basales vert clair, cordiformes, légèrement velues et dentées, dont la souche rhizomateuse s'étale lentement, pouvant former une grande touffe avec le temps, si l'endroit lui plaît.

Portées par des tiges frêles et non ramifiées, hautes de 0,20 à 0,80 m, les fleurs solitaires, semblables à des marguerites jaunes à ligules très fines et au cœur jaune d'or, inaugurent les floraisons printanières, parfois dès le mois de mars. La floraison est plus importante à partir de la deuxième année après la plantation. Il arrive au doronic d'entrer en repos après la floraison s'il fait très chaud ou très sec. C'est une façon de se protéger, mais le feuillage réapparaît en automne.

C'est une plante facile qui, si elle trouve le sol qui lui convient, s'installe durablement. Sinon, elle a une durée de vie assez courte.

Installez le doronic en massif ou en bordure, dans la rocaille ou en bordure de sous-bois, associé à des bulbes de printemps et des bisannuelles (particulièrement le myosotis, dont il accompagne joliment le bleu), ou bien à d'autres vivaces fleurissant tôt telles la pulmonaire, primevère, ancolie, alchémille, polémoine

On peut le planter au pied des arbres feuillus, qui ne seront encore qu'en bourgeons lorsque lui fleurira. La mi-ombre au pied d'arbustes à floraison printanière lui convient très bien : il sera mis en valeur en compagnie d'un cognassier du Japon ou d'une spirée.

La culture en vasque et en potée est possible. C'est une bonne fleur à bouquet, à condition de le cueillir à l'ouverture des boutons.

Espèces et variétés de doronic

Doronicum x excelsum

'Harpur Crewe'

Doronicum x excelsum 'Harpur Crewe'
  • Floraison : D’avril à juin, gros capitules de 10 cm de diamètre, jaune clair aux fines ligules.
  • Végétation : Hauteur : 0,80 m. Feuilles ovales, faiblement dentées et velues.
  • Qualités : Entre en repos après la floraison.

Doronic du Caucase (Doronicum orientale)

Doronic du Caucase (Doronicum orientale)
  • Floraison : De fin mars à mi-mai, fleurs solitaires jaune d’or de 3 à 5 cm de diamètre, sur des hampes non ramifiées.
  • Végétation : Hauteur : de 0,40 à 0,50 m. Port érigé et étalé, feuilles cordiformes légèrement dentées, vert clair.
  • Qualités : Bonne fleur à couper.

'Goldcut'

Doronic 'Goldcut'
  • Floraison : En avril-mai, capitules jaune d’or soutenu.
  • Végétation : Hauteur : de 0,60 à 0,70 m. En forme de marguerite se dressant au-dessus d’un feuillage vert tendre.
  • Qualités : --

'Goldzwerg'

Doronic 'Goldzwerg'
  • Floraison : Capitules jaune d’or en avril-mai.
  • Végétation : Hauteur : 0,25 m. Variété naine.
  • Qualités : --

'Magnificum'

Doronic 'Magnificum'
  • Floraison : En avril-mai, grandes fleurs de 5 cm de diamètre, jaune citron aux ligules larges.
  • Végétation : Hauteur : de 0,50 à 0,60 m. Feuilles cordiformes légèrement dentées et velues, vert clair.
  • Qualités : --

Doronicum 'Finesse'

Doronicum 'Finesse'
  • Floraison : En avril-mai, grandes pâquerettes jaune vif à ligules tubulaires.
  • Végétation : Hauteur : 0,50 m.
  • Qualités : --

Doronicum 'Little Leo'

Doronicum 'Little Leo'
  • Floraison : Fleurs semi-doubles jaune d’or de mars à mai.
  • Végétation : Hauteur : de 0,20 à 0,30 m. Plante naine.
  • Qualités : Pour bordure, rocaille ou potée.

Plantation du doronic

Plantation du doronic

Où le planter ?

Dans la nature, le doronic pousse souvent sur les pentes, dans des endroits caillouteux et dégagés, d'où ses besoins en ensoleillement et en nature de sol.

Le doronic a, d'une part, besoin d'un maximum de soleil pour fleurir tôt, mais craint, d'autre part, la sécheresse en été qui lui fait perdre ses feuilles. Il pousse aussi à la mi-ombre. Il aime les sols profonds, frais en été, pas trop fertiles, à tendance sableuse, et drainants en hiver, qui se réchauffent rapidement. Les sols trempés en hiver font pourrir la souche.

La plantation sous un arbre ou au pied d'une haie dans un sol ordinaire, éventuellement additionné de terreau, peut aider à concilier ces exigences.

En pot, choisissez un contenant en terre cuite non vernissée, déposez une couche de drainage d'au moins 5 cm au fond et remplissez d'un mélange de terre et de tourbe.

Quand planter le doronic ?

Plantez-le de préférence à l'automne pour profiter de sa floraison dès le printemps suivant.

Comment le planter ?

Plantez plusieurs pieds pour un meilleur effet.

Respectez un espacement de 30 à 40 cm entre les pieds.

Culture et entretien du doronic

Culture et entretien du doronic

Arrosez copieusement et régulièrement l'été suivant la plantation. Le reste du temps, uniquement en cas de forte chaleur et de sécheresse prolongée.

Supprimez les fleurs fanées après la floraison et… oubliez-le jusqu'à l'année suivante !

N'apportez jamais de fumier, au risque de faire pourrir la souche.

En pot, arrosez sans jamais détremper, ne laissez jamais d'eau dans la soucoupe. Apportez un engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours pour soutenir la floraison. Rempotez après la floraison.

Maladies, nuisibles et parasites

Le doronic est assez résistant lorsqu'il est planté dans de bonnes conditions. En terrain humide, il peut se montrer sensible à la pourriture des racines et aux taches foliaires.

En cas d'été pluvieux, il peut être attaqué par le mildiou.

Multiplication du doronic

Multiplication du doronic

La méthode la plus facile pour multiplier le doronic est la division de la touffe en automne. Mais on peut aussi le semer au printemps,

Semis

Semez en caissette placée sous châssis froid de février à avril. Repiquez en godets individuels lorsque les plants peuvent être manipulés. Plantez à l'automne.

Division

En automne, divisez les touffes trop fortes en plusieurs éclats que vous mettrez en place immédiatement.

Conseils écologiques

La floraison précoce du doronic du Caucase attire de nombreux insectes qui se nourrissent de nectar, l’offre étant limitée à cette période de l’année. C’est le cas de certains papillons, des mouches et des scarabées rhinocéros.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides