Scolopendre

Scolopendre en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Scolopendre, Langue de cerf

  • Nom(s) latin(s)

    Asplenium scolopendrium

  • Famille

    Aspléniacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    30 à 50 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les fougères du genre Asplenium peuplent la quasi-totalité des continents avec environ 700 espèces, généralement persistantes. Elles poussent dans la terre, sur les arbres (épiphytes) et même sur les rochers (lithophytes). La disposition des feuilles est le plus souvent groupée en rosette mais certaines espèces produisent de gros rhizomes aériens couverts d’écailles. L’asplénium nid d’oiseau (Asplenium nidus), d’origine tropicale, est apprécié comme plante d’intérieur, mais sa culture fait l’objet d’une autre fiche.

La scolopendre, Asplenium scolopendrium, est une fougère vivace originaire d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie qui fait preuve d’une excellente rusticité. Elle apprécie les sous-bois pourvus d’un sol frais et humifère et une situation mi-ombragée à ombragée. On la trouve souvent sur les parois internes des puits ou sous les ponts, parfois même dans les arbres. Sa sensibilité à la pollution entraîne cependant une raréfaction de l’espèce, notamment en ville.

Chez l’espèce type, les frondes effilées de la scolopendre forment une touffe d’environ 50 cm de diamètre. Elles atteignent 40 à 60 cm de long sur 6 cm de large. Les feuilles sont coriaces et simples (non divisées), contrairement à d’autres espèces à frondes pennées ou bipennées comme A. bulbiferum. Certains cultivars de scolopendre montrent en revanche des bords incisés, très ondulés, formant des crêtes à l’extrémité de la fronde ou carrément sous le limbe. Cet aspect pour le moins original est compensé par une moindre vigueur de la végétation. Les teintes varient du vert clair au vert moyen, parfois panaché de crème, mais sont toujours très lumineuses du fait de la pellicule cireuse qui recouvre le limbe.

Des rangées de spores vert pâle puis brunâtres appelées « sores » parcourent le dessous du limbe formant des stries en biais très caractéristiques. Les spores sont emportées par le vent à maturité et donnent naissance, dans de bonnes conditions d’humidité, à une plantule porteuse de gamètes mâles ou femelles appelés gamétophytes ou prothalles. La rencontre des gamètes de sexes opposés est rendue possible grâce à une lame d’eau reliant les deux prothalles. Elle donne ensuite naissance au bébé fougère, le sporophyte.

Le nom Asplenium vient du grec a, sans, et splên, rate, pour indiquer que cette fougère possède des propriétés médicinales en faveur du foie et de la rate. Splên a aussi donné le mot spleen qui dénote un mal-être. Scolopendrium fait référence aux sores qui forment un dessin sous la fronde rappelant la forme de la scolopendre, une sorte de mille-pattes. Phyllitis est l’ancien nom de genre, il vient du grec phillis désignant la feuille.

Espèces et variétés de scolopendre

Scolopendre officinale, langue de cerf, herbe hépatique, herbe à rate (Asplenium scolopendrium, syn. Phyllitis scolopendrium)

Espèce type

Scolopendre officinale, langue de cerf, herbe hépatique, herbe à rate (Asplenium scolopendrium, syn. Phyllitis scolopendrium) Espèce type
  • Végétation : Touffe de 50 cm de diamètre et de 40 à 60 cm de hauteur.
  • Feuilles : Frondes en forme de langue, persistantes à bords lisses légèrement ondulés.
  • Qualités : Très rustique, -28 °C. Beau feuillage lustré. Se trouve dans les ravines, éboulis, bords de ruisseau.

'Cristatum' (syn. Phyllitis scolopendrium 'Cristata')

Scolopendre officinale, langue de cerf, herbe hépatique, herbe à rate (Asplenium scolopendrium, syn. Phyllitis scolopendrium) 'Cristatum' (syn. Phyllitis scolopendrium 'Cristata')
  • Végétation : Touffe compacte de 30 cm de hauteur.
  • Feuilles : Frondes aux extrémités élargies et découpées de forme irrégulière (cristation).
  • Qualités : Très décoratif en rocaille ou dans une auge en pierre.

'Undulatum'

Scolopendre officinale, langue de cerf, herbe hépatique, herbe à rate (Asplenium scolopendrium, syn. Phyllitis scolopendrium) 'Undulatum'
  • Végétation : Touffe de 30 cm en tous sens.
  • Feuilles : Frondes à lames très ondulées.
  • Qualités : Très décoratif en rocaille ou dans une auge en pierre.

'Marginatum'

Scolopendre 'Marginatum'
  • Végétation : Touffe de 30 cm en tous sens.
  • Feuilles : Marges des feuilles profondément incisées et lacérées. Le revers de la fronde présente une excroissance du tissu de part et d’autre de la nervure centrale.
  • Qualités : Cultivar proche de 'Frimbriatum'

'Kaye's Lacerated' (Phyllitis s. laceratum 'Kaye's Variety'

Scolopendre 'Kaye's Lacerated' ( Phyllitis s. laceratum  'Kaye's Variety'
  • Végétation : Frondes inférieures à 30 cm de long sur plus de 10 cm de large.
  • Feuilles : Feuilles élargies à la base et profondément incisées de façon irrégulière avec des cristations dans de bonnes conditions de culture.
  • Qualités : Semis naturel apparu dans la pépinière de Reginald Kaye dans le Lancashire en 1968.

'Frimbriatum'

Scolopendre 'Frimbriatum'
  • Végétation : Touffe de 30 cm en tous sens.
  • Feuilles : Marges des feuilles profondément incisées et lacérées.

Asplenium ebenoides

Scolopendre
  • Végétation : Touffe de 15 à 20 cm de haut sur 20 à 30 cm de large.
  • Feuilles : Deux types de fronde : les fertiles sont droites et larges, les stériles de formes irrégulières. Base de la feuille lobée et sommet formant une queue étroite capable de produire une plantule. Pétiole et nervure noirs.
  • Qualités : Croisement entre A. platyneuron et A. rhizophyllum. Rustique.

Plantation de la scolopendre

Plantation de la scolopendre

Où la planter ?

Choisissez un endroit semi-ombragé à ombragé et frais, plutôt exposé au nord.

La scolopendre peut pousser dans tous sols, dans un sous-bois, former des bordures, garnir une rocaille ou coloniser un muret. Elle tolère très bien le calcaire puisqu'on la trouve souvent dans les sous-bois, fixées aux rochers ombragés, notamment en Normandie.

En revanche, veillez à ce que le sol soit bien drainé.

Quand planter la scolopendre ?

Plantez la scolopendre en automne ou au printemps.

Comment la planter ?

Pour favoriser son installation, déposez une couche de terreau de feuilles de quelques centimètres, maintenu frais pendant toute la période de reprise. Plantez-la en groupe pour un effet de masse.

Pour la culture en pot, remplissez une auge ou une jardinière de terreau de feuilles mélangé à de la terre de jardin. Plantez une à plusieurs touffes en prenant soin de placer le collet au niveau du sol.

Culture et entretien de la scolopendre

Culture et entretien de la scolopendre

En pleine terre :

  • Rapportez de temps en temps une pelletée de terreau.
  • Arrosez régulièrement pendant la période de croissance.
  • Coupez les feuilles abîmées au printemps.

En pot, veillez à maintenir le sol frais et coupez les feuilles abîmées. Lorsque les touffes sont devenues trop denses, faites l’extraction de la motte au printemps et divisez la plante.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de ravageurs notables si ce n'est les limaces et escargots friands des jeunes frondes.

Multiplication de la scolopendre

Multiplication de la scolopendre

Semis

La scolopendre peut se semer toute l'année à condition que les spores soient mûres et se détachent facilement de la fronde.

  • Remplissez une terrine d'un terreau bien fin et humidifié.
  • Répartissez les spores et maintenez humide à l'ombre.
  • La germination des prothalles demande environ 2 semaines.
  • Repiquez en godets lorsque les premières frondes sont formées.
  • Attendez le printemps ou l'automne pour planter la fougère bien étoffée à son endroit définitif.

Division

La division s'effectue au printemps : donnez un coup de bêche pour séparer les touffes et en faire l'extraction ou bien ôtez toute la motte puis divisez les rosettes en sectionnant les rhizomes avec le sécateur.

Conseils écologiques

La scolopendre est une plante idéale pour tapisser les sous-bois, les murets ombragés et donner une atmosphère fraîche servant d’abri à toute une microfaune.

Ses frondes recouvertes de cire lui assurent une relative tolérance à la sécheresse une fois que la souche est bien implantée.

Un peu d’histoire…

La scolopendre paraît de façon sporadique sous nos latitudes. Elle possède un statut de plante protégée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et dans les départements de la Vienne et de la Creuse.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides