Penstémon

Penstémon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Penstémon, Galane

  • Nom(s) latin(s)

    Penstemon

  • Famille

    Scrophulariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    3 à 7 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 pieds/m2

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le penstémon, ou galane, fait partie de la famille des Scophulariacées. Il forme une touffe, avec des tiges droites portant des feuilles opposées. Ses fleurs tubulées en grappes terminales ne sont pas sans rappeler celles de la digitale. S'il existe des formes à fleurs blanches et même jaunes, les couleurs des penstémons sont le plus souvent autour du rouge, du rose et du violet, avec toutes les nuances intermédiaires. Selon les espèces et variétés, la floraison débute en mai et peut se poursuivre jusqu'en novembre. Les hampes florales des penstémons tiennent très bien en bouquet.

Le nom de cette plante vient de penta, qui veut dire « cinq », et de stemon, qui signifie « étamine ». Le penstémon possède en effet cinq étamines, dont une spécialement développée.

Espèces et variétés de penstémon

Il existe près de 250 espèces et variétés de penstémons. Mais la plupart ne sont disponibles que pour un public averti, dans des catalogues et sur des sites spécialisés. Voici une sélection d’espèces et de variétés intéressantes et aisément disponibles en France.

Penstemon barbatus

 Penstemon barbatus
  • Hauteur : 1 m de haut.
  • Port : Touffe buissonnante et érigée.
  • Caractéristiques : Feuilles lancéolées et glauques. Fleurs en épis, minces, rouges, blanches, roses ou violettes. Floraison de juillet à septembre.

Penstemon barbatus var. praecox f. nanus

 Penstemon barbatus  var.  praecox  f.  nanus
  • Hauteur : 50 cm de haut.
  • Port : Touffe buissonnante.
  • Caractéristiques : Feuillage vert franc. Fleurs rouges de juin à octobre.

Penstemon barbatus subsp. coccineus

 Penstemon barbatus subsp. coccineus
  • Hauteur : 1 m de haut.
  • Port : Plante érigée, avec tiges vigoureuses.
  • Caractéristiques : Fleurs rouge écarlate, de juin à octobre.

Penstemon campanulatus

 Penstemon campanulatus
  • Hauteur : 30 à 60 cm de haut.
  • Port : Port élancé, avec tiges raides et érigées.
  • Caractéristiques : Acaule, aux feuilles linéaires et pointues. Inflorescences lâches, avec des fleurs campanulées bleues, presque violettes.

Penstemon richardsonii

 Penstemon richardsonii
  • Hauteur : 1 m de haut.
  • Port : Touffe buissonnante.
  • Caractéristiques : Feuilles très découpées, gris verdâtre. Fleurs rouge-violet à rouge vineux. Très florifère.

Penstemon hartwegii

 Penstemon hartwegii
  • Hauteur : Haut de 80 cm.
  • Port : Touffe buissonnante.
  • Caractéristiques : Feuilles ovales et brillantes. Fleurs rouge écarlate ou pourpre foncé, groupées par trois, de juin à août.

Penstemon 'Andenken an Friedrich Hahn'

 Penstemon 'Andenken an Friedrich Hahn'
  • Hauteur : 70 cm de haut.
  • Port : Touffe buissonnante.
  • Caractéristiques : Feuilles étroites. Fleurs rouge foncé, de juillet à novembre.

Penstemon hirsutus

 Penstemon hirsutus
  • Hauteur : 50 à 80 cm de haut.
  • Port : Sous-arbrisseau à port étalé.
  • Caractéristiques : Feuilles ovales dentées, pourprées en hiver. Poils collants sur les tiges. Fleurs en équerre sur les tiges, violettes avec la gorge poilue, entre juin et août

Plantation du penstémon

Plantation du penstémon

Où le planter ?

Le penstémon exige une terre poreuse, légère et enrichie de compost. Il redoute par-dessus tout les terres lourdes, humides et mal drainées, dans lesquelles il s'asphyxie en hiver.

En matière d'exposition, il lui faut du soleil ou, à la rigueur, une mi-ombre légère. Penstemon hartwegii craint spécialement les froids humides. Il faut lui réserver un emplacement de choix, bien protégé.

Les variétés les plus hautes trouvent leur place dans les massifs avec d'autres plantes vivaces, alors que les plus basses sont mises en valeur en rocaille ou sur les murets fleuris.

Attention : les penstémons n'aiment pas la concurrence au niveau de leurs racines. Il faut donc leur éviter la proximité de plantes vivaces vigoureuses ou envahissantes, mais aussi des arbres et arbustes.

La palette de couleurs des penstémons permet de trouver des associations harmonieuses avec nombre de plantes de massif.

Quand planter le penstémon ?

Le printemps est la saison qui convient le plus à la galane pour bien s'installer avant l'hiver.

Comment le planter ?

Le penstémon est presque toujours vendu en godet, comme la plupart des plantes vivaces.

  • Avant la plantation proprement dite, immergez la motte de votre plante, avec son godet, dans une bassine d'eau. Le godet ne doit pas flotter, sinon c'est que le terreau est trop sec. Tenez-le sous le niveau de l'eau avec la main, le temps que l'eau imbibe en partie le substrat en passant par les trous de drainage. Puis laissez-le s'imbiber complètement.
  • Pendant ce bain forcé, faites un trou dans la terre deux fois plus profond et trois à quatre fois plus large que le godet.
  • Mélangez la terre extraite à du gravier, à raison d'un volume de terre pour un volume de gravier, afin d'obtenir un mélange bien drainant.
  • Sortez et égouttez le godet. Sortez délicatement la motte, pour ne pas la briser, et posez-la doucement dans le fond du trou, dans lequel vous avez remis un peu du mélange de terre et de gravier. Le niveau supérieur de la motte doit affleurer le niveau du sol environnant.
  • Ajustez avec le mélange de terre et de gravier, si nécessaire. Tenez la motte en place et rebouchez complètement, en tassant un peu autour de la motte avec les doigts bien à plat.
  • Arrosez immédiatement pour bien mettre les racines de la motte en contact avec le mélange drainant.

Culture et entretien du penstémon

Culture et entretien du penstémon

En été, la terre ne doit pas sécher sinon, cela stoppe la floraison pour l'année. Le paillis est donc vivement recommandé, avec un produit organique à base de compost si possible. En cas de sécheresse avérée, procédez quand même à des arrosages abondants, mais espacés dans le temps, pour inciter les racines à descendre en profondeur.

Comme la plupart des plantes, en supprimant les fleurs fanées au fur et à mesure, vous provoquez l'apparition de nouvelles. Cette taille permet en outre de maintenir une certaine compacité aux variétés les plus hautes ou échevelées. Coupez les hampes fanées entières, à la moitié de leur hauteur.

En hiver, retirez le paillis organique, et couvrez plutôt la terre autour de la souche sur un diamètre de 50 cm au moins, avec un produit de paillage bien sec et qui ne se transforme pas en éponge après la pluie. Graviers, pouzzolane, broyat de rameaux de bois, etc., sont excellents pour empêcher le gel d'atteindre les racines. Comptez une épaisseur de 5 à 8 cm environ.

Maladies, nuisibles et parasites

Le penstémon est insensible aux maladies et rarement attaqué par des parasites au point d’envisager un traitement.

Multiplication du penstémon

Multiplication du penstémon

La rusticité des penstémons n'étant pas exceptionnelle pour des plantes épuisées par une longue floraison de plusieurs mois, faites des boutures chaque année, puis mettez-les en pot dans un abri hors gel, avec les pélargoniums et les fuchsias.

Multipliez-les en août ou septembre, en prélevant vos boutures sur des pousses non fleuries.

Conseils écologiques

Le paillage de la terre permet d’arroser moins, et donc de moins gaspiller d’eau en arrosage. Il empêche par ailleurs la prolifération de mauvaises herbes, et donc l’application de désherbants.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides