Lentille d'eau

Lentille d'eau en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lentille d'eau

  • Nom(s) latin(s)

    Lemna minor

  • Famille

    Aracées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Flottantes

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La croissance de la petite lentille d'eau Lemna minor lui fait former des tapis végétaux verts en surface de plans d'eau stagnante. Les feuilles (ou frondes) sont très fines, de petit diamètre et chaque plantule ovale atteint 2 à 3, rarement 4 mm.

La petite lentille d'eau flotte à l'interface eau-air, et les petites racines présentes sous le végétal permettent de stabiliser la plante, sans pour autant lui permettre de s'amarrer. Les racines captent certains micronutriments dans l'eau et les frondes captent la lumière pour la photosynthèse.

La lentille d'eau est largement répandue dans toute l'Europe, avec des populations dispersées en Asie centrale, sur la côte ouest et dans le centre de l'Amérique du Nord, dans la moitié orientale de l'Afrique, de l'Australie (Victoria) et la Nouvelle-Zélande. La lentille d'eau est présumée avoir été introduite en Australie et en Nouvelle-Zélande, sans en être native.

La petite lentille d'eau est particulièrement fréquente dans les lacs, les étangs, les canaux, les champs de riz et les systèmes de fossés, mais s'installe dans les plans d'eau fixes ou à faible débit dans la plupart des conditions, sauf dans de l'eau très oligotrophe ou fortement acide. Elle est même capable de croître dans un filet d'eau sur des surfaces verticales telles que les portes d'écluse ou les suintements sur les falaises.

La lentille d'eau est très utile en été pour couvrir la surface des points d'eau qu'elle protège ainsi de l'ensoleillement et donc du réchauffement en profondeur. Elle agit comme un parasol tant pour la lumière que pour la chaleur. Aux saisons intermédiaires, elle participe également à l'amortissement des variations de température, jouant un rôle régulateur comme les nuages dans le ciel.

La plante entière est altérante, antiprurigineuse, antiscorbutique, astringente, dépurative, diurétique, fébrifuge et soporifique. Lemna minor est utilisée dans le traitement du rhume, de la rougeole, des œdèmes et des difficultés à uriner en Chine. Elle est appliquée à l'extérieur dans le traitement de maladies de peau et est utilisée comme liquide « de lavage » pour l'ophtalmie en Inde. La plante peut également être utilisée en homéopathie en Inde.

En France, l'Inventaire national du patrimoine naturel classe la lentille d'eau commune dans les espèces envahissantes en province Nord de Nouvelle-Calédonie, dont l'introduction y est interdite.

Espèces de lentille d'eau

Lemna minor

Lemna minor
  • Nom commun : Petite lentille d'eau
  • Floraison : Invisible.
  • Végétation : Persistante en intérieur, elle dépérit avec le gel dehors, mais elle revient l'année suivante.
  • Qualités : Plante améliorant la qualité de l'eau en consommant beaucoup de produits « nocifs » (azote ou phosphore en excès, par exemple).

Lemna gibba

Lemna gibba
  • Nom commun : Lentille d'eau bossue
  • Floraison : Invisible.
  • Végétation : Les frondes présentent une face ventrale bossue, dodue. Caduque dans la nature, elle peut persister en aquarium. La taille est double ou triple de L. minor.
  • Qualités : Devenue très rare dans la nature, elle apprécie des milieux riches en nutriments et micronutriments. Elle ne supporte pas la concurrence de ses congénères.

Lemna trisulca

Lemna trisulca
  • Nom commun : Lentille d'eau à trois sillons
  • Floraison : Invisible.
  • Végétation : Espèce pygmée du genre, cette lentille ressemble à du lierre (minuscule) flottant.
  • Qualités : Originaire des eaux fraîches tempérées (soit pays nordiques, soit en altitude), la lentille à 3 sillons n'aime pas les coups de chaud : attention en été dans le sud de la France.

Plantation de la lentille d'eau

Plantation de la lentille d'eau

Où la planter ?

Les lentilles d'eau s'adaptent facilement à de nombreuses conditions d'implantation, il suffit de déposer quelques individus à la surface d'une eau douce continentale qui ne soit pas trop froide.

La lentille d'eau peut également se cultiver en plante d'aquarium.

Quand planter la lentille d'eau ?

Les lentilles d'eau sont sensibles au froid, il est indispensable d'attendre que le risque de gelées nocturnes soit écarté. La milieu-fin du printemps est souvent propice à la diffusion des lentilles.

L'implantation reste toutefois possible toute l'année si les températures le permettent.

Comment la planter ?

Pour permettre le démarrage d'une souche, prélevez (avec une épuisette par exemple) quelques spécimens de la lentille d'eau disséminés par petites colonies à la surface d'eaux douces stagnantes.

En aquarium, et afin d'éviter l'importation de nuisibles avec des lentilles provenant du milieu naturel, il est préférable d'acheter une souche saine.

Note : la petite lentille d'eau est considérée comme une envahisseuse dans de nombreux milieux aquatiques : prélevez-là facilement mais surtout, n'en ré-introduisez jamais en milieu naturel !

Culture et entretien de la lentille d'eau

Culture et entretien de la lentille d'eau

La culture de la lentille d'eau ne nécessite aucun effort : elle se multiplie facilement, au point de pouvoir devenir envahissante si les conditions de culture sont optimales ! Elle peut, très rapidement, coloniser une vaste surface d'eau, étouffant parfois certaines autres plantes par sa densité. Les températures chaudes associées à une forte intensité lumineuse, simulant des conditions climatiques tropicales, accélèrent nettement le développement des lentilles d'eau, mais la petite lentille d'eau supporte facilement des températures de 5 à 32 °C.

L'entretien consistera essentiellement à diminuer le volume des colonies devenues trop denses, quand les feuilles (frondes) se montent les unes sur les autres. Cela est nécessaire afin de respecter les besoins des autres végétaux.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne connaît pas de parasites ou de maladies à la lentille d'eau.

Les poissons rouges et les carpes en sont friands : elle est suffisamment tendre pour attirer les espèces aquatiques végétariennes.

Conseil : profitez des surplus de lentilles pour nourrir certains poissons d'ornement.

Récolte

La récolte des lentilles d'eau se fait avec un simple filet pour divers usages homéopathiques : la fraîcheur de la récolte est importante pour profiter de toutes ses qualités. Les lentilles peuvent abriter des larves d'insectes, attention aux prélèvements pour éviter d'introduire un nuisible en aquarium.

Multiplication de la lentille d'eau

Multiplication de la lentille d'eau

Il n'y a rien à effectuer : la lentille d'eau se multiplie végétativement d'elle-même, dès que les conditions sont bonnes : eau légèrement acide à légèrement basique, un peu nitratée et un bon éclairement…

Conseils écologiques

Il a été mis en évidence que la lentille d'eau est capable de dégrader certains phénols dans le milieu de culture. D'autre part, elle s'avère une excellente plante accumulatrice de mercure. En 1991, une étude a conclu que la lentille d'eau est capable d'absorber jusqu'à 700 g de phosphore (depuis des phosphates), 5 450 g d'azote (nitrates et nitrites), 940 g de chlorure et… jusqu'à 2 300 g d'aluminium par m²/an ! La lentille d'eau fait des merveilles dans la dépollution de certains milieux aquatiques.

Bon à savoir : en aquarium, la lentille d'eau peut devenir envahissante et il devient difficile de s'en débarrasser, mais ses qualités dépolluantes constituent un avantage suffisant pour écarter cet inconvénient.

Un peu d'histoire…

Décrite dès 1753 par Linné, en raison de sa vaste aire de distribution, la plante amphibie a été (re)décrite par nombre de botanistes sous diverses appellations synonymes (ne sont citées ici que les principales trouvées dans la littérature) :

  • Hydrophace minor
  • Lemna minima
  • Lemna rwandensis
  • Lenticula minor
  • Lenticula monorhiza
  • Lenticula vulgaris

À cette liste de synonymes (non exhaustive) s'ajoutent des sous-espèces (non validées) comme Lemna minor subsp. minima et Lemna minor subsp. oxymitra (et d'autres).

L'espèce est admise présente naturellement en France depuis la fin de l'âge de fer, dès l'Antiquité (site des thermes de Villeneuve près de Fréjus dans le Var).

Désormais classée par l'IUCN sur sa « liste rouge » des espèces en danger (tant sur la liste mondiale que sur la liste européenne), la très vaste répartition géographique de la petite lentille d'eau ainsi qu'une certaine stabilité des populations mondiales n'apportent pas d'inquiétude notable sur son existence.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides