Hydrocotyle vulgaris

Hydrocotyle vulgaris en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Écuelle d'eau

  • Nom(s) latin(s)

    Hydrocotyle vulgaris

  • Famille

    Araliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L’écuelle d’eau « vulgaire », ou commune se rencontre facilement dans les petits cours d’eau européens, ou dans des lieux fortement humides. Elle apprécie notablement les zones de tourbière aux sols acides, et l’eau dont le sol de plantation est de préférence acide.

Les feuilles sont ombiliquées et portées par une longue tige qui apprécie peu un fort courant d’eau en cas d’immersion. La couleur des feuilles change en fonction de l’éclairement et des qualités physico-chimiques du sol et/ou de l’eau : du vert clair et tendre avec un bon éclairage et un milieu acide à un vert plus soutenu, presque foncé, lorsque les conditions deviennent moins favorables.

Les feuilles ressemblent à de petits parasols flottant au fil de l’eau, juste au-dessus de la surface lors d’une culture en aquarium (très haut) ou en bassin de jardin. Mais cette plante de zone humide se plaît particulièrement en terrarium humide ou en bordure de bassin ou d’étang, avec juste les racines dans l’eau.

En culture émergée, Hydrocotyle vulgaris pointe de nombreuses tiges solides portant la feuille-parasol à son sommet, formant une dense forêt de tiges. C’est une excellente plante pour couvrir un sol et elle peut être très utile pour masquer les bordures d’un bassin.

Bon à savoir : l’écuelle d’eau forme une jolie association avec Equisetum americanum en bordure de bassin de jardin.

Espèces et variétés d’Hydrocotyle vulgaris

Hydrocotyle vulgaris

Hydrocotyle vulgaris
  • Nom commun : Écuelle d’eau commune
  • Floraison : De minuscules fleurs de couleur blanc verdâtre à rosée, souvent cachées à la base des feuilles, fleurissent à partir de juin.
  • Végétation : Plante vivace. Le feuillage est rustique en aquarium et semi-rustique en bassin de jardin, disparaissant en cas de gelées.
  • Qualités : Petite espèce dans le genre. La croissance est rapide, pouvant très vite coloniser plusieurs m² en quelques semaines.

Hydrocotyle natans

Hydrocotyle vulgaris Hydrocotyle flottante
  • Nom commun : Hydrocotyle flottante
  • Floraison : Sa floraison s’étale de juillet à août.
  • Végétation : Le feuillage n’est pas persistant en hiver en zone de gelées.
  • Qualités : En étang, on préférera cette espèce, plus grande mais aussi plus envahissante.

Plantation d’Hydrocotyle vulgaris

Plantation d’<em>Hydrocotyle vulgaris</em>

Rosser1954/CC BY-SA 3.0/Commons wikimedia

Où la planter ?

Selon le milieu de culture, la plantation de l’écuelle d’eau se fera en émersion avec les racines dans l’eau, ou dans une zone constamment humide ! La culture émergée est une excellente solution, elle peut même se réaliser en potée. La plante a besoin d’un substrat meuble, oxygénant et non tassé pour se développer au mieux. En milieu naturel, l’écuelle d’eau est répandue dans les marais, les prés humides et en bordure de fossé.

L’écuelle d’eau accepte la culture en immersion totale, en aquarium d’eau douce continentale ou en bassin de jardin, dans une eau légèrement acide mais ni trop dure, ni trop chaude, entre 8 à 28 °C.

Le substrat doit être souple, non compact. Les racines doivent bénéficier d’une bonne oxygénation et surtout rester humides.

Attention : le substrat doit être acide, mais jamais calcaire, ce qui est vraiment à éviter (même si la plante l’accepte, le développement est amoindri).

Quand planter Hydrocotyle vulgaris ?

Les écuelles d’eau s’installent toute l’année en aquarium car le milieu est stable en température, mais en bassin de jardin, il est judicieux d’attendre le début du printemps, dès que les gelées nocturnes sont éloignées, pour planter les écuelles.

Comment la planter ?

Dans tous les cas, on privilégiera les situations à forte humidité, ou avec les racines dans quelques centimètres d’eau avec une densité de l’ordre de 8 à 12 par m².

La culture en aquarium implique un substrat meuble (sable de Loire par exemple, ou des sols complexes pour plantes aquatiques), en terrarium ou bassin de jardin, le substrat sera de nature sableuse également pour favoriser le drainage et le maintient permanent de l’humidité.

Culture et entretien d’Hydrocotyle vulgaris

Culture et entretien d’<em>Hydrocotyle vulgaris</em>

> --Tico--/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr OK

La culture de l’écuelle d’eau en immersion totale demande un bon éclairage, sur une bonne douzaine d’heures (mais jusque 16 heures/jour si l’éclairage est modéré).

En culture émergée, il faut arroser abondamment les racines. Les écuelles d’eau sont persistantes avec un maintien permanent d’humidité et de chaleur suffisante (plus de 10 °C). Si l’eau vient à manquer, les écuelles d’eau finissent par mourir (il en va de même avec le gel qu’elles ne supportent pas). Ne prévoyez surtout pas de période de repos.

En hiver, prévoyez une zone d’eau courante toujours dégagée sans gel, l’écuelle repartira de plantules minuscules.

Taille d’Hydrocotyle vulgaris

Cette petite plante à tige traçante et radicante donne naissance à de nombreuses petites feuilles rondes, à bordure crénelée, portées par de longs et fins pétioles pubescents, insérés au milieu du limbe. Il suffit de couper la tige au plus près des racines, sans abîmer le collet, pour tailler l’écuelle d’eau.

En aquarium, la taille se réalise à tout moment de l’année, mais en culture extérieure, la croissance impose une éventuelle taille durant la saison chaude.

Attention : elle aime croître en mode compact, n’éclaircissez pas trop afin de conserver un aspect touffu.

Maladies, nuisibles et parasites

En milieu immergé, l'écuelle d'eau n'a pas de nuisible connu et elle résiste assez bien à certaines espèces phytophages, mais les jeunes feuilles sous l'eau, tendres, sont facilement mangées par des poissons comme les carpes (koïs) ou les poissons rouges. Les escargots aquatiques ne consomment que les feuilles en perdition, ayant déjà perdu leur chlorophylle.

En milieu émergé, les prédateurs habituels comme les limaces seront écartés avec les moyens phytosanitaires classiques.

Multiplication d’Hydrocotyle vulgaris

Multiplication d’<em>Hydrocotyle vulgaris</em>

Sam Thomas/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

La multiplication de l’écuelle d’eau se réalise essentiellement par voie végétative en séparant un ensemble de tiges avec les racines et les rhizomes : il suffit de couper dans la masse.

En culture extérieure, séparez les plants pour les replanter ailleurs dès que les beaux jours arrivent, en fin de printemps et en été.

Conseils écologiques

Contre les envahisseurs terrestres comme les limaces, évitez la solution d’huile de lin à l’ail (en faisant macérer de l’ail broyé dans de l’huile de lin) pulvérisée sur le sol, les écuelles d’eau n’apprécieront pas. Pour éviter les limaces et utiliser une solution écologique, un piège avec un récipient rempli de bière sera bénéfique pour les plantes : les limaces, attirées par le sucre de la bière, s’y noient.

Un peu d’histoire…

L’écuelle d’eau commune, historiquement originaire d’Europe, a colonisé une bonne partie des berges de zones humides de toute la planète où le climat est tempéré. Plusieurs variétés ont été décrites en taxonomie mais aucune n’a de véritable validité : la plante n’est pas particulièrement polymorphe, mais la couleur du feuillage change facilement en fonction des milieux et conditions de culture : cela a créé quelques confusions.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides