Cresson de jardin

Cresson de jardin en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cresson de terre, Cresson de jardin, Cresson vivace, Barbarée printanière, Cressonnette de jardin, Cresson des vignes

  • Nom(s) latin(s)

    Barbarea Verna, Barbarea Praecox

  • Famille

    Brassicacées, Crucifères

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Autres légumes | Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    20 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Barbarea verna, ou Barbarea praecox appartient à la famille des Brassicacées ou des Crucifères. Originaire d'Europe du Sud et de Turquie, il est connu sous les noms de cresson de terre, cresson de jardin, cresson vivace, barbarée printanière, cressonnette de jardin ou encore cresson des vignes. Il ne faut le confondre ni avec le cresson de fontaine ou cresson d'eau (Nasturtium officinale) – qui est en fait le véritable cresson –, ni avec le cresson alénois ou cressonnette (Lepidium sativum) – qui fait plus office d'aromate que de légume.

Le cresson de jardin est une plante bisannuelle et rustique. C'est un légume-feuille aux branches ramifiées. Ses feuilles caduques, d'un vert sombre et brillant, sont disposées en rosette.

L'année suivant sa plantation, il donne des fleurs jaune vif entre avril et juillet, qui ressemblent aux fleurs de moutarde ou de colza. Celles-ci produisent de nombreuses petites graines de couleur grise, arrondies sur une face. La plante atteint entre 20 et 50 cm de hauteur.

Le cresson de jardin, ou cresson de terre, se cultive facilement en pleine terre, en pot, en bac et en jardinière. Il s'utilise au potager, mais aussi comme plante d'ornement.

Il se consomme aussi bien cru que cuit, en salade, en accompagnement de plats ou en potage. Son goût acidulé, légèrement poivré, est proche de celui du cresson de fontaine, mais en plus piquant. C'est un légume riche en fer, en zinc et en vitamines A et C. Les fleurs sont utilisées comme aromates dans le vinaigre.

On prête aussi des vertus cicatrisantes aux feuilles. Enfin, la plante agirait contre les maladies cardio-vasculaires.

Espèces et variétés de cresson de jardin

Il n’existe pas d’autres espèces que Barbarea verna (ou B. praecox). Le tableau ci-dessous présente la seule variété connue de cresson de terre.

Barbarea verna ou Barbarea

Espèce type

Barbarea verna ou Barbarea Espèce type
  • Feuilles : Couleur verte.
  • Utilisation/qualités : Potager et ornement, notamment en bordures.

Barbarea verna ou Barbarea praecox

Cresson de terre panaché ('Variegata')

Barbarea verna ou Barbarea praecox Cresson de terre panaché ('Variegata')
  • Feuilles : Couleur verte, panachée de jaune.
  • Utilisation/qualités : Variété très décorative.

Semis et plantation du cresson de jardin

Semis et plantation du cresson de jardin

Où le semer ?

Le cresson de terre apprécie les sols frais, humifères, assez riches et bien drainés. Il a besoin de soleil et de lumière, mais se porte bien aussi à la mi-ombre.

Quand semer le cresson de terre ?

Semez de mars à août.

Comment le semer et planter ?

Vous pouvez soit acheter des graines en jardinerie, soit les récupérer sur les fleurs fanées et les faire sécher. Les graines ainsi récoltées peuvent être utilisées pendant 4 ans pour des semis.

Note : le cresson de terre monte moins vite en graines que le cresson alénois, en 3 semaines environ.

Au bout de 2 mois, vous pouvez repiquer les jeunes plants en pleine terre. Veillez juste à ne pas abîmer leurs racines.

  • Préparez le sol, en le retournant et en faisant un apport de compost décomposé.
  • Semez en place, clair et en lignes espacées de 15 cm environ.
  • Recouvrez les graines de 5 mm de terre fine.
  • Humidifiez légèrement sans détremper la terre pour maintenir le sol frais.
  • Lorsque les graines germent, éclaircissez en laissant 15 à 20 cm entre deux plants.
  • Arrosez régulièrement.

Pour la plantation en pot, choisissez un contenant profond à cause de la racine pivot du cresson de jardin, qui pousse à la verticale.

  • Préparez un mélange de terreau et de sable.
  • Disposez vos graines en les espaçant et recouvrez de 5 mm de terre fine.
  • Humidifiez légèrement sans détremper la terre pour maintenir le sol frais.
  • Lorsque les graines germent, éclaircissez si nécessaire.
  • Arrosez régulièrement.

Culture et entretien du cresson de terre

Culture et entretien du cresson de terre

Il est important d'arroser régulièrement le cresson de terre, pour que ses feuilles soient bien tendres.

En été, paillez le sol pour maintenir une terre fraîche, indispensable au bien-être de la plante.

En hiver, vous pouvez placer un châssis ou un tunnel de protection sur vos cultures de cresson de terre.

Pensez régulièrement à biner autour du pied et à désherber.

Après avoir récolté feuille à feuille tout le cresson souhaité, coupez la touffe restante au ras du sol.

Supprimez les fleurs lorsqu'elles apparaissent, afin de stimuler la repousse des feuilles.

Maladies, nuisibles et parasites

Le cresson de terre est résistant aux maladies.

Il craint principalement les limaces et escargots, qui dévorent ses feuilles. Enlevez les sujets apparents, retournez la terre pour déterrer les œufs et nettoyez le sol. Disposez de la cendre ou de la sciure pour éviter la venue d'autres attaquants ou bien introduisez des hérissons ou des batraciens qui les chasseront. Vous pouvez aussi installer à proximité de vos cultures des morceaux de tuiles, sous lesquelles les escargots et les limaces s'abriteront ; il sera alors facile de les ramasser.

Les pucerons noirs peuvent se nicher dans ses feuilles, qui se recroquevillent. Introduisez quelques coccinelles qui élimineront les pucerons ou pulvérisez un insecticide naturel à base de purin d'ortie ou de tanaisie. Pensez à fertiliser (apport principalement d'un bon compost) pour garder vos cultures en bonne santé.

Récolte du cresson de terre

Quand et comment le récolter ?

Le cresson de terre se récolte de juillet à novembre, lorsqu’il n’est pas protégé. Sous protection, la récolte peut aussi avoir lieu en hiver. En général, elle a lieu deux bons mois après le semis.

La récolte se fait manuellement en fonction de ses besoins, en coupant chaque feuille à l’aide d’un couteau tranchant.

Il est préférable de couper d’abord les grandes feuilles, lorsqu’elles ont atteint 10 cm et plus de hauteur, et de laisser quelques feuilles sur chaque pied.

Note : les feuilles les plus grandes deviennent fermes et sont alors réservées au potage.

La conservation du cresson de jardin

Consommez assez rapidement le cresson de jardin après sa cueillette. Une fois coupé, il se conserve une semaine environ, dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Vous pouvez aussi le congeler et le garder un an environ, mais il est préférable de le blanchir avant.

Multiplication du cresson de jardin

Multiplication du cresson de jardin

Une fois qu'il a poussé en graines, le cresson de jardin se ressème spontanément. Si vous voulez semer vous-même votre cresson de terre, voyez ci-dessus (Semis et plantation du cresson de terre).

Conseils écologiques

Le cresson de terre s'associe bien avec le radis, le poireau, le chou, le chou-fleur, l'oseille, le pissenlit, l'épinard ou la tanaisie (barbotine). En revanche, il faut éviter de le cultiver à côté de la laitue.

Au potager, prévoyez une rotation tous les 4 à 5 ans de la culture du cresson de jardin.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides