Canna

Canna en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Canna, Balisier, Toloman, Conflore

  • Nom(s) latin(s)

    Canna

  • Famille

    Cannacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,70 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    3 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le canna est le seul représentant de la famille des Cannacées. Le genre comprend 50 espèces de vivaces rhizomateuses originaires des lisières et des zones humides des Caraïbes et d'Amérique tropicale, qui se sont naturalisées dans toutes les régions tropicales de la planète.

À partir d'un rhizome charnu, le canna développe au cours du printemps un impressionnant et luxuriant feuillage rappelant celui du bananier. Les larges et longues feuilles (de 30 à 80 cm) oblongues, particulièrement nervurées, vertes ou pourpres, parfois striées, sont portées par un pétiole qui enveloppe la tige, on parle de feuilles engainantes. Elles s'étagent sur une tige de 0,60 à 5 m de hauteur selon l'espèce. Certains jardiniers les privilégient aux fleurs.


De juillet à octobre, des fleurs aux couleurs flamboyantes jaunes, rouges, orange, plus rarement roses ou blanches, parfois bicolores ou tachetées de rouge, se dressent en grappe ou en panicule au sommet de la tige. En fin de saison, elles laissent la place à des fruits ronds recouverts d'épines, qui ressemblent à ceux du ricin.

Bien que d'origine tropicale, le canna résiste à des températures négatives comprises entre -8 et -15 °C selon les variétés et les conditions (le feuillage, lui, est détruit à 0 °C). En revanche, certaines espèces auront du mal à fleurir en dehors des régions les plus privilégiées (Corse, Côte d'Azur), mais le feuillage constitue un ornement à lui tout seul. Pour bien l'installer, il ne faut pas oublier ses conditions d'origine : il apprécie la chaleur, certes, mais aussi l'humidité. Pour le reste, il n'a que peu d'exigences.

Avec ses fleurs aux couleurs chaudes et son feuillage exubérant, le canna apporte une note d'exotisme dans les massifs ou autour d'une pièce d'eau. Les variétés les plus hautes trouveront leur place à l'arrière-plan d'un massif de vivaces, associées à des sauges rouges, des amarantes, des cosmos, ou en groupe isolé sur une pelouse. Il s'associe particulièrement bien avec les bambous et les bananiers, pour des scènes exotiques.

Pour la culture en pot, sur une terrasse ou un balcon, privilégiez les variétés naines dont la hauteur ne dépasse guère 0,60 m.

Le rhizome du canna comestible, Canna edulis, était autrefois consommé par les Indiens des Andes et nourrissent encore aujourd'hui le bétail. On en extrait de l'amidon, utilisé pour confectionner des pâtes alimentaires (vermicelles chinois) et des biscuits (les achiras colombiens, qui restent toujours croquants grâce à cet amidon). Appelé toloman en Martinique, il est traditionnellement utilisé pour l'alimentation des nourrissons.

Le rhizome du canna possède des propriétés émollientes et diurétiques.
On l'utilise en décoction ou en cataplasme.


Les graines ont la forme de petites billes noires luisantes et très coriaces. Elles sont utilisées comme perles en joaillerie et dans la fabrication d'un instrument de musique traditionnel de l'île de la Réunion, le kayamb.

Espèces et variétés de canna

Canna comestible, Canna d’Australie (Canna edulis)

Canna comestible, Canna d’Australie (Canna edulis)
  • Floraison : Petites fleurs rouges en automne. Ne fleurit qu’en climat chaud.
  • Végétation : Hauteur : 2 m. Grandes feuilles vert franc aux reflets violacés, tiges pourpres.
  • Qualités : Les rhizomes charnus sont excellents en gratin ou en accompagnement.

Canna d’eau, balisier glauque (Canna glauca)

Canna d’eau, balisier glauque (Canna glauca)
  • Floraison : Abondante floraison jaune ou rose de juillet à septembre.
  • Végétation : Hauteur : de 1,50 à 2 m. Feuilles vert bleuté.
  • Qualités : Se cultive sous 5 cm d’eau. Préfère les situations ombragées.

Canna indica

Canna indica
  • Floraison : Nombreuses petites fleurs rouges marquées de jaune, d’août à octobre. La floraison peut prendre plusieurs années.
  • Végétation : 2,50 m. Feuilles amples, vert franc nuancé de mauve. Longues tiges grêles vert-mauve.
  • Qualités : À l’origine de nombreux hybrides et cultivars. Assez résistant au froid.

Cannas hybrides

'Musifolia'

Canna 'Musifolia'
  • Floraison : Petites fleurs rouge orangé. Ne fleurit que dans les régions chaudes.
  • Végétation : Hauteur : de 3 à 5 m. Grandes feuilles de 90 cm, vert olive mat à nervures rouge foncé sur le dessus, tiges robustes rougeâtres.
  • Qualités : Probablement la plus grande espèce. Résiste jusqu’à -15 °C.

'Cleopatra'

Cannas hybrides 'Cleopatra'
  • Floraison : De juillet à novembre, fleurs bicolores, jaunes et rouges, plus ou moins tachetées.
  • Végétation : Hauteur : de 0,80 à 1,20 m. Feuilles bicolores, vert franc et larges bandes brun-pourpre.
  • Qualités : Ne pas confondre avec le cultivar 'Cléopâtre'.

'Tropicanna', ou 'Durban', ou 'Phasion'

Cannas hybrides 'Tropicanna', ou 'Durban', ou 'Phasion'
  • Floraison : Fleurs orange intense de juillet à novembre.
  • Végétation : Hauteur : de 1,20 à 1,50 m. Feuillage d’abord rouge pourpre, se panachant ensuite de rose, de vert et de crème.
  • Qualités : Résiste jusqu’à -8 °C.

'Wyoming'

'Wyoming'
  • Floraison : Fleurs ondulées, orangées, avec une panachure abricot et un liseré orange foncé.
  • Végétation : Hauteur : de 1,50 à 2 m. Feuillage brun pourpré aux nervures pourpres, végétation trapue.

Plantation du canna

Plantation du canna

Où le planter ?

Le canna est une plante tropicale, qui apprécie les atmosphères chaudes et humides. Moyennement rustique, il peut être cultivé en pot à l'intérieur, en serre ou en véranda.

Plantez-le dans un sol fertile et humide, même un peu lourd, éventuellement additionné de terreau de feuilles. Il aime les expositions chaudes et ensoleillées. Installé à l'ombre, sa floraison est moins abondante.

Plantez le canna glauque en bordure de pièce d'eau ou immergé à faible profondeur.

Pour la culture en pot, choisissez un substrat à base de tourbe. Quant à l'exposition, cultivé en serre ou en véranda, la mi-ombre lui convient mieux. Et en intérieur, il lui faut une lumière vive, mais abritée du soleil de midi.

Quand planter le canna ?

Le canna s'installe dehors au printemps, de mars à mai, jusqu'en juin en climat froid.

Pour accélérer la culture, surtout en climat froid, on peut mettre les rhizomes en végétation dès le mois de février à l'intérieur.

Comment le planter ?

Pour démarrer les cannas au chaud, mettez les rhizomes dans un pot ou une caissette remplis d'un mélange léger (à base de tourbe). Maintenez légèrement humide et laissez à une température de 18-20 °C, jusqu'à ce que les premières pousses sortent. Installez-les alors dans une pièce plus fraîche (15 °C) jusqu'aux dernières gelées. Ils pourront ensuite être transplantés en pleine terre.

Plantez-les dans une terre riche et bien fumée avec du compost ou du fumier bien décomposé. Enterrez les rhizomes à 5-10 cm de profondeur et espacez-les de 40 à 60 cm selon leur taille adulte. En pot, ils pourront être plus rapprochés.

Tassez la terre et arrosez abondamment.

Pour qu'il soit mieux mis en valeur, plantez-le par groupes d'au moins 3 rhizomes, de la même variété ou de variétés différentes.

Culture et entretien du canna

Culture et entretien du canna

Tous les ans, au début du printemps, étalez une bonne couche de fumier décomposé ou de compost sur les cannas qui restent en terre.

Arrosez régulièrement de manière que la terre ne sèche jamais complètement. En pot, arrosez au moins 2 fois par semaine d'avril à septembre. Apportez une fois par mois de l'engrais azoté pour le développement du feuillage.

Supprimez les fleurs fanées pour prolonger la floraison et permettre au rhizome de grossir. Chaque tige ne donne que deux ou trois épis floraux. Quand elle a fini de fleurir, elle va sécher et ne fleurira plus. Vous pouvez alors la couper à la base pour laisser plus d'espace aux jeunes tiges de remplacement.

Dans les régions très froides, déterrez les souches aux premières gelées ou juste avant. Laissez de la terre autour des racines pour maintenir une légère humidité (ou conservez-les dans de la tourbe ou du sable à peine humides) et entreposez-les dans un local hors gel, même privé de lumière.

Dans les régions moins froides (-8 à -12 °C), rabattez le feuillage jusqu'au sol dès les premières gelées blanches, puis recouvrez la souche d'une couche de 15 à 20 cm de paille ou de feuilles mortes.

Si vous avez assez de place dans la maison, vous pouvez rentrer vos cannas cultivés en pot ou en bac, ils fleuriront alors tout l'hiver s'ils ont suffisamment de lumière et de chaleur. La dormance du canna est en effet facultative.

Maladies, nuisibles et parasites

Le canna ne craint que les gastéropodes, qui viennent abîmer son beau feuillage.

Vous pouvez pailler le pied de vos cannas avec de la fougère aigle, toxique pour les limaces.

Multiplication du canna

Multiplication du canna

Le canna se multiplie par division des rhizomes au début du printemps.

Séparez le réseau de rhizomes en plusieurs éclats comprenant chacun au moins un bourgeon apparent. Replantez les éclats en pot installé dans un local clair et chauffé pour les démarrer, puis plantez dans le jardin lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Conseils écologiques

Contre les limaces et les escargots, favorisez l’installation de leurs prédateurs naturels : hérisson, orvet, batraciens, musaraignes, certains carabes, faucheux, staphylin, ver luisant et de nombreux oiseaux… Offrez-leur des refuges pour les attirer :

  • Une mare, même petite, est indispensable dans les jardins pour la reproduction des crapauds, salamandres et grenouilles.
  • En laissant des endroits non entretenus dans le jardin ou des zones de refuge (pierres pour les carabes, les staphylins, tas de branches ou de feuilles pour les hérissons, les orvets, des tuiles pour les crapauds et, bien sûr, des arbustes pour les oiseaux), on favorise le développement des prédateurs naturels des limaces.
  • Plus étonnant, les escargots de Bourgogne s’attaquent aux œufs de limace et se nourrissent, eux, plutôt de mauvaises herbes : s’ils ne sont pas nombreux, laissez-les…
  • En hiver, les limaces meurent de froid, mais leurs œufs, pondus à l’automne au fond de galeries, parviennent à survivre. Les poules, en grattant le sol, les délogeront et s’en délecteront.
  • Les canards sont friands de limaces : lâchés en liberté à l’extérieur du jardin, ils intercepteront celles qui s’en approchent.

Un peu d’histoire…

Le nom canna viendrait du grec kanna (canna en latin) qui signifie « canne », « roseau », « jonc », allusion à la morphologie des tiges.

Canna indica fut probablement la première espèce rapportée d’Amérique par des missionnaires espagnols. Son nom indica, « des Indes », vient probablement du fait que les premiers explorateurs du continent se croyaient en Inde. La première description en Europe a été faite par Charles de l’Écluse en 1576.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides