Immortelle à bractées

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Immortelle à bractées en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Immortelle à bractées

  • Nom(s) latin(s)

    Xerochrysum bracteatum, Helichrysum bracteatum

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette immortelle, originaire d'Australie et à la floraison jaune doré, est une plante vivace dans sa contrée d'origine. Introduite en Europe au XIXsiècle dans un but ornemental, elle y est cultivée en annuelle, car peu rustique. Au fil des années, elle a été beaucoup sélectionnée par les horticulteurs et présente désormais de multiples variétés beaucoup plus florifères que l'espèce type et aux couleurs de fleurs très variées. Elle fait merveille dans les massifs de fleurs annuelles, mais peut aussi être semée dans des pots ou des jardinières.

Cette plante herbacée croît rapidement pour atteindre 0,30 à 0,80 m, voire 1 m de hauteur, selon la variété (basse, moyenne ou haute). Les tiges peu ramifiées, au port érigé, portent des feuilles longues et étroites sur toute leur hauteur. Elles sont généralement vertes, mais certaines variétés présentent un duvet qui leur confère un aspect vert-de-gris.

En été et jusqu'en début d'automne, selon la date du semis, une fleur s'épanouit au sommet de chaque tige. Les fleurs, toujours brillantes, déclinent toutes les teintes du jaune d'or à l'orange foncé, au rouge et au bronze, du blanc rosé au rose tyrien. Certaines sont bicolores, d'autres doubles. Ce que l'on appelle « fleur » est en réalité une collerette de bractées colorées imitant les pétales, qui ont la particularité de ne pas faner. Les vraies fleurs, minuscules et tubulaires, composent le cœur jaune. Ce sont elles qui se transforment en petits fruits à aigrette permettant la multiplication de la plante par semis.

Les caractéristiques des bractées font de cette immortelle la candidate idéale pour composer des bouquets secs. Pour obtenir des bouquets de qualité, cueillez les fleurs un peu avant leur complète maturité, quand la collerette de bractées n'est pas encore complètement ouverte. Formez des brassées que vous lierez et suspendrez la tête en bas dans un endroit maintenu au sec, sombre et bien aéré. Attendez que le feuillage se dessèche et débarrassez les tiges de leurs feuilles desséchées, peu esthétiques, avant de composer vos bouquets.

L'immortelle à bractées possède des vertus médicinales. En 2000, des chercheurs indiens ont montré qu'elle contient de l'hispiduline, une molécule aux propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

Note : les immortelles cousines de l'immortelle à bractées, qui sont originaires de nos contrées (immortelle des dunes, immortelle d'Italie), sont connues depuis longtemps pour leurs propriétés médicinales. Elles étaient autrefois utilisées contre les hématomes, les brûlures et les rhumes ; en effet, leurs propriétés anti-inflammatoires évitent que ceux-ci ne dégénèrent en infection d'origine bactérienne.

Espèces et variétés d’immortelle

Les immortelles à bractées sont généralement disponibles sous forme de sachets de graines en mélange, ne précisant pas la variété qui les compose. Elles sont généralement à fleurs doubles et coloris variés, de hauteur variable selon le mélange. Certains grainetiers proposent toutefois quelques variétés spécifiques.

Immortelle à bractées (Xerochrysum bracteatum, Helichrysum bracteatum)

Variétés à fleurs doubles en mélange, du type 'Mix' ou 'Attraction Mix'

Immortelle à bractées (Xerochrysum bracteatum, Helichrysum bracteatum) Variétés à fleurs doubles en mélange, du type 'Mix' ou 'Attraction Mix'
  • Appareil végétatif : Tiges herbacées, érigées et bien feuillues. 0,40 à 0,80 m de hauteur selon les mélanges.
  • Floraison : Fleur double, solitaire au bout de chaque tige, de couleur variée. Elle ne fane pas et s’utilise en massifs fleuris comme en bouquets secs.
  • Qualités : Facile à semer et à cultiver, longuement fleurie. Elle fait un retour en force avec la mode des mélanges fleuris à semer dans les massifs.

'New Rose'

Immortelle à bractées (Xerochrysum bracteatum, Helichrysum bracteatum) 'New Rose'
  • Appareil végétatif : Une variété haute atteignant 0,80 m de hauteur, peu ramifiée.
  • Floraison : Les grandes fleurs doubles présentent un rose clair homogène. Pour massifs et bouquets secs.
  • Qualités : La teinte permet de composer des camaïeux très doux en association avec des feuillages argentés.

'Géante Chico'

Immortelle à bractées (Xerochrysum bracteatum, Helichrysum bracteatum) 'Géante Chico'
  • Appareil végétatif : Une variété naine qui ne dépasse pas 0,20 m de hauteur, assez ramifiée.
  • Floraison : Des fleurs très doubles et des coloris variés.
  • Qualités : Très compacte, elle est bien adaptée aux bordures et à la culture en pot.

Semis de l’immortelle à bractées

Semis de l’immortelle à bractées

Où la semer ?

L'immortelle à bractées apprécie une exposition ensoleillée et chaude, ainsi qu'un sol bien drainé.

Elle supporte la sécheresse, peut se développer à la mi-ombre ou dans un sol assez pauvre, mais dans ces différents cas, elle sera un peu moins florifère. Évitez-lui les sols très acides ou très basiques.

En pot, tous les terreaux conviennent.

Quand semer l'immortelle ?

Il est intéressant de faire des semis échelonnés pour profiter de la floraison le plus longtemps possible, de juillet à octobre.

  • Pour une floraison précoce, commençant dès début juillet, vous devez semer courant mars, en caissette sous abri chauffé. Les plantules sont repiquées en godets individuels puis installées au jardin dès que la terre est bien réchauffée, en avril ou en mai selon la région.
  • Vous pouvez aussi opter pour un semis directement en place, qui demande moins de manipulations, mais dans ce cas, vous ne pourrez le faire qu'en avril ou mai, sur une terre bien réchauffée, ce qui retardera la floraison (d'août à octobre).
  • Sur le balcon ou la terrasse, vous pouvez utiliser les deux techniques : semez au chaud et replantez les jeunes plants dans le pot définitif à partir d'avril ; ou bien semez directement dans le pot définitif en avril.

Comment la semer ?

Les graines sont petites (environ 1 200 graines par gramme), mais le semis est très facile. Les étapes varient quelque peu selon la méthode choisie.

  • Sous abri, semez en vrac, le plus clair possible, dans des caissettes remplies de terreau spécial semis (ou utilisez un terreau ordinaire que vous aurez tamisé au préalable). Quand les plantules se sont suffisamment développées, repiquez-les dans des godets individuels. Aux beaux jours, plantez-les en massif en les espaçant de 30 cm en tous sens.
  • En place au jardin, semez à la volée après avoir nettoyé et ratissé le sol. Dès que possible, éclaircissez à 30 cm pour que les tiges aient la place de se développer et atteignent leur hauteur maximale.
  • Pour un semis direct en pot, sur le balcon ou la terrasse, semez en vrac, le plus clair possible. Éclaircissez dès que les plantules se touchent de manière à garder trois plantules pour un pot de 30 cm de diamètre ou une jardinière de 30 cm de long.

Culture et entretien de l’immortelle àbractées

Culture et entretien de l’immortelle àbractées

L'immortelle à bractées demande peu de soins :

  • En début de culture, pincez les jeunes plants pour qu'ils se ramifient un peu plus, vous obtiendrez ainsi davantage de fleurs.
  • Au fur et à mesure de la floraison, ôtez les fleurs fanées que nous n'aurez pas cueillies auparavant pour faire des bouquets.
  • En période de sécheresse, arrosez de temps en temps. Ajoutez de l'engrais liquide pour plantes fleuries une fois dans la saison.
  • En pot, arrosez quand le terreau est bien sec en surface. Ajoutez un engrais liquide pour plantes fleuries une fois par mois de juin à septembre.

Maladies, nuisibles et parasites

L’immortelle à bractées n’est généralement affectée par aucun parasite ou maladie.

Multiplication de l’immortelle à bractées

Multiplication de l’immortelle à bractées

L’immortelle à bractées se multiplie pas semis.

Ne cueillez pas toutes les fleurs pour vos bouquets secs. Laissez-en quelques-unes parvenir à maturité et récoltez les graines avant qu’elles ne s’envolent. Les graines qui vous échapperont ne manqueront pas de germer spontanément l’année suivante si l’emplacement convient à la plante.

Conseils écologiques

Depuis que la possession de jardins ornementaux s'est démocratisée, les horticulteurs ont introduit des milliers de plantes fleuries originaires du monde entier, et ont créé des milliers de variétés aux floraisons spectaculaires. L'immortelle à bractées, qui compte parmi ces espèces exotiques et qui comporte des variétés très doubles, est nectarifère (elle produit du nectar en abondance) et attire les abeilles comme les papillons. Elle contribue ainsi à maintenir une certaine biodiversité dans nos jardins. Mais tel n'est pas le cas de bien d'autres espèces exotiques et de la plupart des variétés à fleurs doubles, car dans ce cas, la sélection horticole a multiplié les pétales au détriment des étamines porteuses de pollen, dont se nourrissent aussi les insectes butineurs.

Pour ne pas faire de nos jardins des déserts pour ces insectes utiles, il est conseillé de laisser une petite place aux fleurs originaires de nos contrées et proches des espèces types existant à l'état sauvage, espèces auxquelles ces insectes se sont adaptés. Dans les mélanges fleuris associant les graines de diverses espèces, certains sont conçus pour leurs qualités mellifères, particulièrement riches en pollen et en nectar. Ils associent par exemple la phacélie, l'alysse, la linaire, la marguerite, le bleuet, le coquelicot, la bourrache

Un peu d’histoire…

Les noms botaniques qualifiant cette plante ont changé ces dernières années, à commencer par celui de sa famille. Elle appartient en effet à la famille des Astéracées, anciennement nommées Composées. Beaucoup de noms de famille de végétaux ont ainsi changé, car chaque nom choisi pour une famille doit désormais faire référence à un genre représentatif de l'espèce, ici le genre Aster.

L'immortelle à bractées était rattachée précédemment au vaste genre Helichrysum (sous le nom Helichrysum bracteatum), un genre qui regroupe toutes les immortelles, y compris celles qui se rencontrent à l'état sauvage dans nos contrées. Elle fait désormais partie du genre Xerochrysum, beaucoup plus restreint, ne comportant que huit espèces, et endémique de l'Australie. Xerochrysum bracteatum est donc la dernière appellation botanique de l'immortelle à bractées… que l'on retrouve aussi sous les noms de Bracteantha bracteata ou encore Xeranthemum bracteatum. La classification botanique, comme bien des branches de la science, est en pleine évolution… ce qui ne facilite pas la vie des jardiniers !



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides