Cyprès de Leyland

Cyprès de Leyland en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cyprès de Leyland

  • Nom(s) latin(s)

    X Cupressocyparis leylandii

  • Famille

    Cupressacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Conifère ou résineux

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    2 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le cyprès de Leyland est un genre hybride de conifère apparu par hasard à la fin du XIXsiècle en Angleterre et cultivé ensuite pour la première fois par l’Anglais Leyland. Baptisé X Cupressocyparis leylandii, il résulte du croisement spontané de semis entre deux genres de conifère nord-américains : le cyprès de Lambert (Cupressus macrocarpa) et le faux cyprès de Nootka (Chamaecyparis nootkatensis) dont il tire ses rameaux plats aux ramures disposées de façon spiralée. Par la suite, de nombreux cultivars ont été créés offrant un choix diversifié.

Grâce à ses nombreux atouts (croissance rapide, grande rusticité et tolérance aux sécheresses passagères, se prêtant bien à la taille, ramure persistante formant écran, bonne résistance aux vents… et enfin coût relativement peu élevé), le cyprès de Leyland est devenu l’arbre le plus utilisé de nos jours pour créer rapidement de belles haies protégeant des vents et des regards.

Adulte, le cyprès de Leyland poussant librement peut atteindre de grandes tailles (de 15 à 30 m de haut sur 6 à 10 m de large) avec un port érigé pyramidal. Le plus souvent, on l’utilise en haies taillées à 2 à 5 m de hauteur sur 1 à 2 m environ de large. Il pousse d’au moins un mètre chaque année.

De nombreuses branches serrées, de moins en moins dressées à mesure que l’on s’approche du pied, sont garnies de nombreux rameaux et insérées sur un tronc le plus souvent unique à l’écorce grise d’abord lisse et luisante puis se fissurant avec l’âge. La cime est plus ou moins dressée selon les cultivars. Le feuillage est formé de petites écailles plates insérées directement sur les rameaux de couleur vert moyen assez mat (parfois doré ou bleuté).

La plupart des cultivars sont stériles et ne portent donc ni fleurs ni fruits. Sur les autres, la floraison est très discrète et donne de petits cônes verts puis bruns entre juillet et octobre.

Les haies sont très répandues, aussi bien pour protéger les jardins d’agrément que les parcelles de terre cultivable. Elles résistent aussi bien à des températures basses (-20 °C et plus) qu’aux embruns du bord de mer ainsi qu’à des vents forts.

Cultivars du cyprès de Leyland

Vous trouverez dans le commerce environ une dizaine de cultivars de cyprès de Leyland vendus en motte ou en conteneur, à l’unité ou en lots économiques de 100 unités par exemple. Certains ont d’autres couleurs que le vert classique.

Cyprès de Leyland commun (X Cupressocyparis leylandii)

Espèce type

Cyprès de Leyland commun (X Cupressocyparis leylandii) Espèce type
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert foncé persistant.
  • Caractères du plant : Jusqu’à 25 m de haut environ.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

Cupressocyparis leylandii pyramidalis 'Oger' (cyprès de Leyland pyramidal)

Cyprès de Leyland  Cupressocyparis leylandii pyramidalis  'Oger' (cyprès de Leyland pyramidal)
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert foncé persistant. Fruits bruns de juillet à octobre.
  • Caractères du plant : Port pyramidal jusqu’à 2 à 5 m de haut sur 2 à 3 m de large.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. Pour haies, massifs ou en isolé.

'Ace Curls'

Cyprès de Leyland 'Ace Curls'
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert foncé persistant.
  • Caractères du plant : Croissance très rapide jusqu’à 1 m par an. De 3 à 5 m de haut environ, sur 2 à 3 m de large et plus.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

'2001'

Cyprès de Leyland '2001'
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert lumineux persistant, très dense. Tiges vertes et rouges.
  • Caractères du plant : Croissance plus rapide que le Leyland commun (0,70 m/an). Port érigé conique naturel proche de celui du thuya. De 3 à 5 m de haut environ sur 2 à 3 m de large et plus.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -20 °C au moins. Résistant au vent, à la pollution, aux maladies et à la sécheresse. N’a pas besoin de tuteur à la plantation. Soleil ou ombre légère. En haie, en isolé, en bord de mer, en bonsaï.

'Blue Jean' (cyprès de Leyland bleu)

Cyprès de Leyland commun (X Cupressocyparis leylandii) 'Blue Jean' (cyprès de Leyland bleu)
  • Caractères du feuillage : Feuillage persistant vert bleuté original.
  • Caractères du plant : Jusqu’à 4 à 5 m de haut sur 1 à 2 m de large environ. Se ramifie bien à la base.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

'Gold Rider' (cyprès de Leyland jaune)

'Gold Rider' (cyprès de Leyland jaune)
  • Caractères du feuillage : Feuillage persistant jaune lumineux et doré.
  • Caractères du plant : Jusqu’à 4 à 5 m de haut sur 1 à 2 m de large environ.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

'Variegata' (cyprès de Leyland panaché)

'Variegata' (cyprès de Leyland panaché)
  • Caractères du feuillage : Feuillage des jeunes pousses blanc-vert panaché de blanc, persistant.
  • Caractères du plant : 4 à 5 m de haut sur 1 à 2 m de large environ.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

'Castlewellan Gold'

Cyprès de Leyland commun (X Cupressocyparis leylandii) 'Castlewellan Gold'
  • Caractères du feuillage : Feuillage doré à l’extrémité des rameaux.
  • Caractères du plant : Jusqu’à 4 à 5 m de haut sur 1 à 2 m de large environ.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu’à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

Plantation du cyprès de Leyland

Plantation du cyprès de Leyland

Il n'existe pas de graines à semer pour le cyprès de Leyland.

Où le planter ?

Vous pouvez planter le cyprès de Leyland dans toutes les régions de France y compris sur le littoral, dans presque tous les types de sol, de préférence au soleil (ou tout au moins à un emplacement lumineux).

Quand planter le cyprès de Leyland ?

Installez-le de préférence en automne (surtout les plants en motte) ou, à défaut, au printemps.

Comment le planter ?

Pour constituer de belles haies, espacez vos plants achetés en motte ou en godets d'environ 1 m entre eux et à 1 m ou plus de la limite souhaitée de votre barrière végétale. En effet, il vous faudra un peu d'espace entre votre haie et votre clôture éventuelle pour la taille.

Dans tous les cas, et surtout pour des plants en motte, immergez au préalable la motte (ou le godet) dans un bac d'eau jusqu'à saturation.

Creusez des trous d'environ 0,30 à 0,40 m de diamètre et de profondeur, même si les mottes sont plus petites, pour ameublir la terre. Vous pouvez également, pour une haie assez longue, faire creuser directement une tranchée aux dimensions.

Tuteurez vos plants pour qu'ils poussent droit les premières années. Pour la variété '2001', ce n'est pas nécessaire sauf en emplacement très venté.

Culture et entretien du cyprès de Leyland

Culture et entretien du cyprès de Leyland

Pour une plantation de printemps, arrosez régulièrement jusqu'à l'automne la première année. Ensuite, prévoir un arrosage hebdomadaire uniquement en période de forte chaleur estivale ou de sécheresse pendant les premières années. Pour cela, l'installation d'un goutte-à-goutte, surtout si votre haie fait une certaine longueur, est conseillée car elle vous fera gagner du temps et économiser de l'eau.

De même, un paillage végétal des pieds évitera la présence d'herbe, apportera de l'humus au sol tout en le gardant frais en été.

Vous pouvez, durant les premières années, faire un apport d'engrais azoté au printemps pour favoriser la croissance.

Taille du cyprès de Leyland

Pour conserver le volume et l'esthétique de votre haie, vous devrez effectuer une ou plusieurs tailles annuelles. En effet, une haie taillée occasionnellement risque de ne plus faire écran régulièrement et perdra de son esthétique en laissant apparaître des branches habituellement cachées par les rameaux.

Quand tailler ?

À l'exception des périodes de gel, vous pouvez tailler vos cyprès de Leyland au taille-haie toute l'année. Toutefois, pour des arbres adultes, une taille de printemps, vers le mois d'avril, suivie d'une autre en fin d'été, vers le mois d'août, devrait convenir.

Pour une jeune haie en pleine croissance, vous devrez multiplier les tailles environ 4 fois par an pour conserver une forme bien régulière.

Comment tailler ?

Employez de préférence un taille-haie électrique ou thermique avec une barre de coupe assez longue, cela vous facilitera un bon alignement.

Pour le dessus de la haie, employez soit une échelle double soit un taille-haie à long manche avec angle de coupe réglable (peut se louer).

Vous pouvez rabaisser une haie devenue trop haute en supprimant environ un tiers de la hauteur sans conséquences particulières.

Conseil : dans tous les cas, procédez dès la fin de votre taille à un traitement par pulvérisation d'Aliette pour prévenir l'apparition de maladies fongiques favorisées par la formation des nombreuses plaies de taille.

Maladies, nuisibles et parasites

Principales maladies et parasites connus

Le cyprès de Leyland résiste bien aux maladies et à la pollution. Toutefois, il peut subir au printemps des attaques de pucerons sur les jeunes pousses, surtout lorsque les plants sont jeunes.

Sous les climats secs et chauds en été, et souvent après une taille et une pluie, le cyprès de Leyland peut être sujet à des maladies fongiques provoquées par des champignons microscopiques. Cela entraîne l'apparition de zones brunes de dépérissement des rameaux puis du pied entier. Cela est souvent dû à la présence de mycéliums de phytophthora ou d'armillaires dans le sol. Également appelées chancres du cyprès, ces maladies cryptogamiques peuvent décimer toute une haie si l'on n'intervient pas.

Traitements naturels

Pour prévenir les maladies fongiques, plantez des cultivars récents qui y sont plus résistants.

  • Pratiquez la taille principale au printemps en la faisant suivre d'un traitement préventif à l'Aliette, les tailles suivantes éventuelles ne concernant que les extrémités vertes de rameaux.
  • Désinfectez vos lames de coupe avec une solution de Javel.
  • Éliminez soigneusement puis brûlez ou portez dans une déchetterie les branches et rameaux sans tarder après la coupe.
  • En cas d'apparition de la maladie, éliminez largement le bois atteint et brûlez-le.

Contre les pucerons, intervenez le plus tôt possible après leur apparition en commençant par des traitements simples qui respectent l'environnement.

Multiplication du cyprès de Leyland

Multiplication du cyprès de Leyland

Les variétés de cyprès de Leyland étant stériles, vous ne pouvez les multiplier facilement que par bouturage. Le greffage, trop délicat et astreignant, est à laisser aux professionnels.

Quand bouturer ?

Vous pouvez bouturer le cyprès de Leyland en été ou en automne, selon la méthode choisie.

Comment bouturer ?

En été, procédez par bouturage à l'étouffée à partir de jeunes rameaux encore verts.

En automne, utilisez des rameaux semi-aoûtés avec un talon de bois ancien à la base et placez-les sous châssis froid.

Dans tous les cas, vous pourrez repiquer ces boutures à leur emplacement définitif l'année suivante.

Conseils écologiques

Pour l’entretien de vos plantations de cyprès de Leyland, installez un goutte-à-goutte pour économiser l’eau et paillez les pieds des jeunes haies pour garder le sol frais et prévenir les maladies.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides