Cade

Cade en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cade, Genévrier oxycèdre, Genévrier cade

  • Nom(s) latin(s)

    Juniperus oxycedrus

  • Famille

    Cupressacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Conifère ou résineux

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m
  • Largeur à maturité

    1 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genévrier oxycèdre, genévrier cade ou cade (Juniperus oxycedrus) appartient au genre Juniperus, comme le genévrier commun, et à la famille des Cupressacées, qui compte environ 130 espèces de par le monde.

Il pousse jusqu'à environ 1 000 m d'altitude sur des versants ou des plateaux arides, notamment dans les Alpes du Sud ou au sud du Massif central. Adapté aux climats chauds et secs, il atteint le plus souvent 1,50 à 2,50 m de haut, mais peut, pour la variété 'Macrocarpa', aller jusqu'à 4 m de haut. Son port est dressé et plutôt pyramidal ou conique. En altitude, soumis aux contraintes climatiques, il tend à s'étaler. Sa croissance est lente, mais il peut vivre très longtemps.

Son feuillage bleu-vert persistant (un peu gris en dessous) est très dense et formé d'aiguilles étroites d'environ 2 cm de long, piquantes et groupées par trois tout le long des rameaux.

Le genévrier cade est dioïque (il porte des fleurs mâles et des fleurs femelles sur deux pieds différents) et ses fleurs peu visibles apparaissent en hiver jusqu'au printemps. Les fleurs femelles donnent des fruits ronds et secs d'environ 1 cm de diamètre, d'abord verts, puis marron, ce qui permet de repérer les pieds femelles.

Le cade se plaît en plein soleil et s'adapte à tous les sols bien drainés. Au jardin, il est très décoratif qu'il soit planté en isolé ou regroupé avec d'autres arbustes.

Son bois dur et odorant a depuis toujours été utilisé pour la sculpture de divers objets utiles ou décoratifs. Il était également employé dans les armoires à linge pour les parfumer et éloigner les mites.

On en extrait toujours l'huile de cade, utilisée aussi bien en dermatologie (elle entre dans la composition de certains shampoings, pains dermatologiques et pommades) qu'en répulsif contre les mouches et autres insectes piqueurs et cicatrisant pour les chevaux et autres animaux.

Note : le genévrier oxycèdre se différencie du genévrier commun, d'une part, par la taille et la couleur de ses fruits (plus gros et marron) et, d'autre part, par la présence de deux lignes claires parallèles (au lieu d'une seule) sur ses aiguilles. Quant au genévrier de Phénicie, ses feuilles sont de petites écailles plates et non piquantes.

Espèce et variétés de genévrier oxycèdre

Vous trouverez dans le commerce des plants en conteneur ou des sachets de graines de l’espèce type ou d’un cultivar aux fruits de taille plus imposante :

Juniperus oxycedrus

 Juniperus oxycedrus
  • Feuillage et fruits : Aiguilles fines et vertes avec deux bandes claires parallèles, fruits petits.
  • Port : Port érigé, habituellement 1 à 2 m de haut. Peut atteindre 4 à 6 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusque vers -10 °C. En isolé ou en massif.

Juniperus oxycedrus subsp 'Macrocarpa'

 Juniperus oxycedrus subsp 'Macrocarpa'
  • Feuillage et fruits : Aiguilles plus grandes, jusqu’à 3 cm de long et surtout fruits 2 fois plus gros.
  • Port : Port buissonnant, jusqu’à 6 m de haut. En corse.
  • Qualités et usages : Rustique jusque vers -10 °C. En isolé ou en massif.

Semis et plantation du cade

Semis et plantation du cade

Manuel M. Ramos/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Installez-le en plein soleil de préférence, ou à mi-ombre, dans un sol bien drainé, même calcaire et sec.

C'est un arbuste ou un arbre des régions méditerranéennes. Ne le plantez pas sous des climats où les températures descendent régulièrement en dessous de -10 à -12 °C en hiver.

Quand semer ou planter un cade ?

Plantez ou semez le cade de préférence en automne mais, à défaut, vous pouvez le faire au printemps.

Comment le semer ?

C'est une méthode longue et peu facile à pratiquer. Les semis sont à réaliser à partir des graines fraîchement récoltées :

  • Débarrassez les graines de leur coque ligneuse en les immergeant pendant 1 h dans de l'acide sulfurique.
  • Rincez-les ensuite abondamment, puis laissez-les tremper 48 h dans de l'eau à température ambiante.
  • Enfin, installez-les à l'automne à l'extérieur dans un pot protégé des prédateurs, en stratification, pour une exposition au froid de 5 à 6 mois.
  • La germination aura lieu en mars-avril, avec un taux de réussite d'environ 25 %.
  • Vous pouvez ensuite le repiquer en pépinière au printemps pour une mise en place définitive a l'automne qui suit ou de l'année d'après.

Bon à savoir : sans stratification de la graine, sa germination peut prendre 2 à 5 ans.

Comment planter le cade ?

Pour les plants vendus en conteneur :

  • C'est la méthode la plus simple. Installez votre plant dans un mélange terreau-sable et arrosez-le jusqu'à la reprise de la végétation.
  • Si l'emplacement est venté, tuteurez votre plant, qui offre une bonne prise au vent.

Culture et entretien du cade

Culture et entretien du cade

Sarah Gregg/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Il n'est plus nécessaire d'arroser votre genévrier cade après sa reprise.

Il n'est également pas utile de faire des apports d'engrais.

Dans les régions limites à sa pousse et où les températures hivernales peuvent approcher les -10 °C, appliquez un paillage végétal protecteur autour du pied si celui-ci est dégagé et que vous pouvez y accéder sans trop vous piquer.

Taille du cade

Il est inutile de tailler un cade, sauf si vous souhaitez le cultiver en topiaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Le cade n’est habituellement pas sujet aux maladies et aux parasites et il résiste bien à la pollution.

Récolte du cade

En culture non industrielle, on ne récolte habituellement pas le genévrier cade, sauf éventuellement les fruits sur les pieds femelles pour ressemer les graines.

Récoltez les fruits marron en automne. Débarrassez-les de leur pulpe après les avoir écrasés dans une passoire. Chacun contient trois petites graines triangulaires (de 2 à 3 mm), que vous recueillerez et sécherez soigneusement.

Multiplication du cade

Multiplication du cade

Simone Girlanda/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Bouturage

Il ne donne de bons résultats qu'avec des sujets jeunes. Il se fait en fin d'été, en août-septembre.

Prélevez des portions de rameaux encore vertes à leur base. Si c'est possible, récoltez des boutures avec crosse. Appliquez un peu d'hormone de bouturage. La reprise n'est pas toujours assurée.

Marcottage

Le cade, ou genévrier oxycèdre a tendance à se reproduire spontanément avec les branches les plus basses, qui sont rampantes. Le marcottage est assez aisé. Si le sujet est jeune et que ses branches les plus basses ne sont pas déjà enterrées, vous pouvez les enfouir dès le printemps.

  • Si des marcottes spontanées des branches basses existent, vérifiez si leur enracinement est suffisant, et, dans ce cas, sevrez-les du pied mère au printemps avec un sécateur et repiquez-les en automne.
  • Si ce n'est pas le cas, choisissez une branche assez longue située près du pied et enterrez-en une longueur suffisante, après l'avoir entaillée sur toute sa longueur sur sa partie convexe.

Conseils écologiques

Si votre climat s’y prête, plantez un genévrier cade dans votre jardin car, très décoratif toute l’année, il ne demande ni soins, ni arrosage et résiste bien à la pollution.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides