Helenium

Helenium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Hélénie

  • Nom(s) latin(s)

    Helenium

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Appartenant à la famille des Astéracées, le genre Helenium comprend 40 espèces d'annuelles, bisannuelles et vivaces originaires des prairies humides, marais et berges des cours d'eau de l'Amérique du Nord, souvent dans des zones inondées au printemps. On n'en trouve que très peu en culture, qui ont donné naissance à plus de 70 hybrides et cultivars.

Bon à savoir : endémique en Amérique du Nord, c'est en Europe que l'hélénie a connu le succès. Les sélectionneurs, surtout allemands et anglais, ont étoffé la palette des couleurs et réduit la taille des plantes sauvages, avant de les exporter… en Amérique du Nord !

La plupart des plantes que l'on trouve en culture forment une touffe basale de feuilles caduques lancéolées, légèrement dentées, inclinées vers le bas, de couleur vert franc, d'où émergent des tiges d'une hauteur de 0,60 à 1,50 m. Les tiges, bien rigides, sont ramifiées dans leur partie haute où s'épanouissent, de l'été jusqu'aux gelées, des capitules appréciés des abeilles et des papillons, composés d'un disque proéminent jaune ou brun entouré de fleurons rayonnants aux couleurs chaudes, jaune, bronze, orangé ou rouge. Cette proche parente du tournesol et du rudbeckia s'en distingue par son cône central nettement plus arrondi, vert, jaune ou brun, et par l'extrémité dentée de ses rayons, qui forment trois pointes arrondies.

La floraison dure très longtemps, de 6 à 10 semaines entre fin juin et octobre. Les hélénies hâtives fleurissent tout l'été, tandis que les tardives commencent à fleurir en été pour s'épanouir à l'automne.

Dans son habitat naturel, la plante pousse dans des sols lourds, argileux et humides, et toujours en plein soleil. Si elle aime les terrains un peu frais, elle supporte cependant une sécheresse passagère et se cultive aisément dans toute bonne terre de jardin pas trop sèche. Elle peut tolérer une exposition mi-ombragée, mais les tiges seront alors moins rigides et devront probablement être tuteurées.

L'hélénie sera à sa place dans les plates-bandes ou les massifs ensoleillés, en compagnie d'autres vivaces : hémérocalle, liatris, rudbeckia, kniphofia, dahlia… Ou installez-la dans un jardin champêtre, en compagnie de graminées, marguerite, eupatoire, aster, euphorbe

Très rustique, l'hélénie peut être cultivée en toutes régions. De plus, elle se comporte bien en bord de mer. C'est aussi une bonne fleur à couper.

Attention : le contact avec les feuilles peut causer des allergies cutanées. Toute la plante peut provoquer des troubles digestifs en cas d'ingestion.

Espèces et variétés d'hélénie

Helenium à floraison précoce

'Mardi Gras'

Helenium à floraison précoce 'Mardi Gras'
  • Floraison : De juin-juillet à août, fleurs assez grosses, jusqu'à 5 cm de diamètre, orange pêche autour d'un cône brun orangé.
  • Végétation : Hauteur : 0,60 m.
  • Qualités : --

'Moerheim Beauty'

Helenium à floraison précoce 'Moerheim Beauty'
  • Floraison : De juillet à fin septembre, fleurs rouge cuivré velouté au cône brun chocolat.
  • Végétation : Hauteur : 0,90 m.
  • Qualités : La plus populaire de toutes les hélénies.

'Rubinzwerg'

Helenium à floraison précoce 'Rubinzwerg'
  • Floraison : Grandes fleurs rouges à orange en juillet-août.
  • Végétation : Hauteur : 0,60 m. Feuillage linéaire vert tendre.
  • Qualités : --

'Sahin's Early Flowerer'

Helenium à floraison précoce 'Sahin's Early Flowerer'
  • Floraison : De juin-juillet à septembre, capitules de fleurs jaunes, orange et rouges sur le même pied.
  • Végétation : Hauteur : de 0,80 à 1 m.
  • Qualités : Longue floraison.

Helenium à floraison plus tardive

Hélénie d'automne (Helenium autumnale)

Helenium à floraison plus tardive Hélénie d'automne (Helenium autumnale)
  • Floraison : D'août à octobre, capitules jaunes aux rayons retombants divisés en 3 petits lobes à leur extrémité. Centre jaune évoluant vers le brun taché de vert au milieu.
  • Végétation : Hauteur : de 1 à 1,50 m. Feuilles lancéolées légèrement dentées, vert moyen, tiges ailées vertes.
  • Qualités : Parent de très nombreux hybrides.

'Bruno'

Helenium à floraison plus tardive 'Bruno'
  • Floraison : Fleurs rouge très foncé de juillet à septembre.
  • Végétation : Hauteur : de 1 à 1,20 m.
  • Qualités : --

'El Dorado'

Helenium à floraison plus tardive 'El Dorado'
  • Floraison : Fleur jaune d'or légèrement flammé en fin de floraison, centre brun foncé, de juillet à octobre.
  • Végétation : Hauteur : 1 m. Tige solide, feuilles lancéolées vert foncé.
  • Qualités : Longue floraison.

'Ruby Thuesday'

Helenium à floraison plus tardive 'Ruby Thuesday'
  • Floraison : D'août à octobre, abondante floraison rouge rubis et centre jaune orangé.
  • Végétation : Hauteur : 0,60 m. Tiges robustes, ne nécessitant pas de tuteurs.
  • Qualités : La floraison couvre le feuillage.

'Waldtraut'

Helenium à floraison plus tardive 'Waldtraut'
  • Floraison : Fleurs jaunes légèrement marquées d'orange et de rouge, de 5 à 8 cm de diamètre, d'août à octobre.
  • Végétation : Hauteur: de 0,90 à 1 m.
  • Qualités : --

Plantation de l'hélénie

Plantation de l'hélénie

Où la planter ?

De ses origines, l'hélénie a gardé le goût des espaces dégagés et ensoleillés. À l'ombre, ses tiges ont tendance à ployer sous le poids des fleurs.

Elle préfère un sol riche en matière organique et qui reste toujours un peu humide, mais s'adapte dans un sol ordinaire, même calcaire, pourvu qu'il ne manque pas de fraîcheur en été.

Quand planter l'hélénie ?

Installez-la au printemps en régions fraîches et au printemps ou à l'automne en régions chaudes.

Comment la planter ?

Dans un sol bien nettoyé des racines d'herbes, apportez du compost (une brouette pour 10 m2). Respectez une distance de 30 à 40 cm entre les plants suivant leur hauteur.

Culture et entretien de l'hélénie

Culture et entretien de l'hélénie

Une fois par an au printemps, apportez du compost ou du fumier bien décomposés, qui entretiendront la fertilité du sol ou, à défaut, un engrais organique pour rosiers sous forme de granulés.

Raccourcissez l'extrémité des pousses (10 cm) en mai pour favoriser la ramification et la floraison.

Arrosez en été si le climat est sec et maintenez le sol paillé.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour prolonger la floraison. Opérez avec un sécateur ou des ciseaux car le contact des feuilles peut provoquer des dermatites.

Certaines variétés parmi les plus hautes (ou les plantes cultivées trop à l'ombre) ont tendance à se pencher ou à se casser au vent. Installez des tuteurs discrets.

Avec le temps, l'hélénie devient envahissante et il est conseillé de la diviser tous les 4 ou 5 ans pour l'empêcher d'étouffer ses voisines.

Taille de l'hélénie

Quand tailler ?

La taille s'effectue à l'automne, après la floraison, ou au printemps, avant le démarrage de la végétation.

Comment tailler ?

Rabattez de moitié les variétés à floraison hâtive après la floraison, en automne.

Laissez les variétés à floraison tardive en place tout l'hiver, elles attireront les oiseaux. Rabattez tout au printemps à 10-15 cm du sol pour laisser la place aux nouvelles pousses.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne connaît aucune maladie à l'hélénie.

En début de saison, les limaces et escargots peuvent représenter un problème. Dans ce cas, étalez au pied un paillis grossier, qui les gênera dans leur progression.

Multiplication de l'hélénie

Multiplication de l'hélénie

Semis

L'hélénie se multiplie par semis, au printemps ou à l'automne. Mais seules les espèces types se reproduiront fidèlement par semences. Pour les cultivars et hybrides, mieux vaut opter pour la division.

Pour une floraison l'année même, semez de janvier à mars en terrine à l'intérieur (à 15 °C). Enterrez très peu les graines (2 mm). La levée a lieu en 2 ou 3 semaines. Repiquez un mois plus tard en godets individuels, et installez en mai.

Vous pouvez aussi semer en pleine terre à l'automne ou en mai, pour une floraison l'année suivant le semis. Veillez en ce cas à maintenir le sol propre et à marquer l'emplacement.

Division

On divise en mars les variétés fleurissant à l'automne et en octobre celles qui fleurissent en été.

L'hélénie produisant de multiples rejets à sa base, la division est aisée. Avec un outil tranchant (comme une bêche), découpez des portions sur la périphérie de la touffe que vous replanterez selon les modalités indiquées ci-dessus.

Pour obtenir plus de plants, déterrez complètement la motte et séparez-la en éclats. Conservez ceux du pourtour, plus jeunes, et jetez l'ancien pied, au centre. Chaque éclat doit comporter au moins un bourgeon dormant et une racine.

Conseils écologiques

Si vous avez un terrain (ou une partie de terrain) humide ou marécageux, le drainage n'est pas toujours la meilleure solution. C'est en effet bien souvent une des causes d'inondation. Mieux vaut installer des plantes poussant naturellement dans ces conditions, comme l'hélénie, qui seront ainsi plus fortes et résistantes et contribueront à l'évaporation de l'eau en excès.

Vous pouvez reconstituer son milieu d'origine en la plantant dans une prairie fleurie en compagnie de vivaces et d'annuelles : coréopsis, lavatère, bourrache, lupin, achillée, centaurée, mauve sylvestre, lychnis fleur de coucou, salicaire, guimauve officinale, eupatoire…



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides