Gelsemium

Gelsemium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Gelsémium

  • Nom(s) latin(s)

    Gelsemium

  • Famille

    Gelsémiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    2 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les plantes du genre Gelsemium appartiennent à la famille des Gelsémiacées qui regroupe une dizaine d’espèces botaniques et quelques rares hybrides. Certaines d’entre elles poussent spontanément dans le sud des États-Unis, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est.

Les gelsémiums sont le plus souvent volubiles à feuilles persistantes ou semi-persistantes. Les feuilles de 3 à 5 cm, lancéolées, sont d’un vert profond. Les longues tiges s’enroulant autour d’un support, la plante peut être cultivée sur un treillage, mais elle peut aussi l’être en suspension ou en couvre-sol. Les fleurs sont jaunes et en forme d’entonnoir. Les fruits sont des capsules sans intérêt ornemental particulier.

Gelsemium sempervirens, ou jasmin de Caroline, est l’emblème de la Caroline du Sud aux États-Unis, où il croît en abondance en lisière de forêt et dans les clairières. C’est une des espèces les plus courantes. Les fleurs en entonnoir à 5 pétales sont jaunes et légèrement parfumées. Cette plante, gélive en Europe, peut être cultivée en véranda. G. sempervirens 'Margarita' est une variété plus florifère et un peu plus résistante au gel que l’espèce type (-4 °C). Elle se cultive de la même manière.

G. rankinii, ou jasmin des marais, pousse en sols plus humides. Elle possède des fleurs d’un jaune encore plus vif que l’espèce G. sempervirens. Sa floraison dure aussi plus longtemps. G. 'Double Shot' est un hybride obtenu en croisant G. sempervirens et G. rankinii. Sa floraison est à la fois abondante et de longue durée.

G. elegans, originaire d’Asie, forme de grandes lianes. Ses fleurs jaunes sont regroupées à l’extrémité des tiges.

Les gelsémiums sont des plantes toxiques. Cependant, la plante est utilisée en homéopathie, notamment contre la grippe. Des recherches récentes ont montré l’intérêt médicinal des extraits de gelsémium dans la lutte contre certains cancers.

Espèces et variétés de gelsemium

Les espèces rapportées dans le tableau sont cultivées comme plantes ornementales.

Jasmin de Caroline (Gelsemium sempervirens)

Espèce type

Jasmin de Caroline (Gelsemium sempervirens) Espèce type
  • Fleurs et floraison : Fleurs jaune vif orangé Floraison juin-juillet
  • Hauteur : 3 à 6 m
  • Résistance au froid : Non rustique

'Margarita'

Jasmin de Caroline (Gelsemium sempervirens) 'Margarita'
  • Fleurs et floraison : Fleurs jaune clair Floraison juin-juillet
  • Hauteur : 4 m
  • Résistance au froid : Rustique jusqu’à -4 °C

Jasmin des marais (Gelsemium rankinii)

Espèce type

Jasmin des marais (Gelsemium rankinii) Espèce type
  • Fleurs et floraison : Fleurs jaune vif Floraison août-septembre
  • Hauteur : 3 à 6 m
  • Résistance au froid : Non rustique

G. 'Double Shot'

Gelsemium  G.  'Double Shot'
  • Fleurs et floraison : Fleurs jaune vif Floraison juin-septembre
  • Hauteur : 5 m
  • Résistance au froid : Non rustique

Gelsemium elegans

Espèce type

Gelsemium elegans Espèce type
  • Fleurs et floraison : Fleurs jaune clair Floraison juillet-août
  • Hauteur : 5 à 7 m
  • Résistance au froid : Non rustique

Plantation du gelsémium

Plantation du gelsémium

Où le planter ?

Plantez en exposition ensoleillée dans un sol riche et bien drainé. Planté à mi-ombre, le gelsémium poussera en hauteur sur son support pour fleurir en bout de tige au soleil.

Le gelsémium n'a pas de vrilles, ce sont ses tiges qui s'enroulent sur les supports. À l'extérieur, faites-le grimper le long d'un treillage, d'un grillage ou d'un arceau ou plantez-le en suspension. Vous pouvez aussi le cultiver en plante tapissante en haut d'un muret. Planté en pleine terre, vous devrez le protéger du gel.

Le gelsémium n'étant pas rustique, il se plaira toute l'année en serre ou en véranda.

Quand planter le gelsémium ?

Plantez le gelsémium au printemps.

Comment le planter ?

Pour le conserver d'une année sur l'autre, plantez-le en pot, que vous prendrez soin de rentrer à l'abri du gel en hiver.

Utilisez un terreau horticole de bonne qualité, bien drainé. Le gelsémium supporte un large éventail de pH allant de 6 à 7,5.

En pleine terre, recouvrez le pied d'un paillis dès la plantation.

Cultureet entretien du gelsémium

Cultureet entretien du gelsémium

Apportez chaque année au printemps un engrais équilibré en granulés ou un seau de compost bien décomposé par pied.

Arrosez les plantes plantées à l'extérieur en été et en période sèche.

En hiver, rabattez les tiges et protégez le pied avec une couche de feuilles sèches ou de paillis d'au moins 10 cm d'épaisseur. Hivernez les pots dans une pièce éclairée et maintenue hors gel.

Rempotez les gelsémiums cultivés en pot au printemps, tous les deux ou trois ans. Choisissez un pot légèrement plus grand et un terreau bien drainant.

Tailledu gelsémium

Rabattez chaque année les tiges près du sol avant l'hivernage. Vous pouvez aussi éliminer au printemps les tiges mortes et noircies par le gel.

En cours de saison, guidez les nouvelles branches le long du treillage. Assurez-vous que le treillage est suffisant pour supporter la croissance annuelle du gelsémium.

Pour les plantes cultivées en serre ou en véranda, raccourcissez les tiges trop longues en cours de végétation et à l'automne. Éliminez chaque année les tiges mortes et sèches ainsi que les branches mal placées.

Maladies,nuisibles et parasites

Les gelsémiums sont peu sensibles aux maladies et aux parasites.

Multiplicationdu gelsémium

Multiplicationdu gelsémium

Phillip Merritt/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Le bouturage est le moyen le plus sûr de multiplier le gelsémium. Les autres types de multiplication, par graine ou marcottage, sont réservés aux professionnels.

  • Coupez des tronçons de 20 cm environ et d'au moins trois niveaux de départ de feuilles (c'est-à-dire deux entre-nœuds). Les boutures de tête sont aussi possibles.
  • Éliminez les feuilles de la base et recoupez si besoin les autres.
  • Trempez la base de la tige dans une poudre d'hormone et plantez les boutures dans un mélange léger et bien drainé (moitié sable, moitié terreau).
  • Recouvrez d'un film ou d'une mini-serre et laissez-les s'enraciner.
  • Transplantez ensuite en pots individuels.

Conseils écologiques

Gelsemium sempervirens est planté sur les talus et utilisé comme couvre-sol dans sa zone d’origine, en Caroline du Sud. En raison de sa toxicité pour le bétail et les chevaux, évitez de le planter en bordure de pré.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides