Bougainvillier

Bougainvillier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bougainvillée, Bougainvillier

  • Nom(s) latin(s)

    Bougainvillea

  • Famille

    Nyctaginaceae

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Grimpant
    Palissable
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le bougainvillier, également appelé la bougainvillée, est un arbuste épineux grimpant de la famille des Nyctaginacées et du genre Bougainvillea.

Plantes grimpantes aux tiges ligneuses, les bougainvilliers s'accrochent solidement sur des supports divers, grâce à de nombreux petits rameaux épineux. Ainsi, placés en pleine terre sous les climats chauds, cela leur permet d'atteindre couramment, sous les climats chauds et selon les variétés, des hauteurs de 3 à 8 m (certaines variétés sont bien plus petites cependant).

Ce ne sont pas les fleurs, minuscules et blanches, qui forcent notre admiration, mais les bractées les enveloppant et qui, bien que proches des feuilles, font partie de l'inflorescence. Situées à l'extrémité des rameaux, groupées par 10 ou 20, elles s'imposent à nos regards, par leur grand nombre, ainsi que leurs couleurs vives et chaudes.

Rose, rouge, mauve, orange, jaune, blanc ou pourpre, la floraison du bougainvillier s'étale de la fin du printemps au début de l'automne. Les feuilles, ovales ou en forme de cœur, sont, selon le climat, caduques, semi-persistantes ou persistantes.

Sensible au froid, le bougainvillier (ou bougainvillea) ne peut être cultivé en pleine terre en France que sur le pourtour méditerranéen et certaines parties du littoral atlantique. Ailleurs, elle se cultive bien en pot sur les terrasses et balcons avec mise en hivernage indispensable dans une pièce lumineuse et pas trop chaude ou une véranda à 10 à 15 °C environ.

Espèces et variétés de bougainvilliers

Il existe environ 14 espèces répandues dans les régions aux climats tempérés doux et méditerranéens, et plus de 300 variétés d'hybrides dans le monde.

Les variétés les plus cultivées sont des cultivars de l'espèce Bougainvillea glabra qui est vigoureuse et la plus résistante au froid (jusqu'à -4 °C). Leur floraison est exubérante et regroupée en pannicules de bractées. Elles grimpent à la verticale grâce à ses aiguillons qui s'accrochent à n'importe quel support.

On trouve également des cultivars de l'espèce Bougainvillea spectabilis.

Et enfin de très nombreux cultivars d'hybrides dont ceux de Bougainvillea x buttiana, obtenu par croisement entre Bougainvillea glabra et Bougainvillea peruviana (espèce peu cultivée).

Pour simplifier, les professionnels ont pris l'habitude de les classer par couleurs et ne communiquent que rarement le nom de l'espèce de la variété en vente.

Conseil : pour ne pas avoir de mauvaises surprises, achetez toujours votre bougainvillier en fleurs.

Variétés blanches

'Marie blanc'

Variétés blanches 'Marie blanc'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

'Blush' ou 'Sakura'

Bougainvillier 'Blush' ou 'Sakura'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Blanc nuancé de rose. Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

Variétés jaunes

'Marie jaune'

Variétés jaunes 'Marie jaune'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

Variétés mauve-violet

'Violet de Mèze'

Variétés mauve-violet 'Violet de Mèze'
  • Hauteur : 5 m
  • Qualités : Rustique jusqu'à -8 °C.

'Variegata'

Bougainvillier 'Variegata'
  • Hauteur : 6 m
  • Qualités : Peu rustique : -1 °C.

'Sanderiana'

Variétés mauve-violet 'Sanderiana'
  • Hauteur : 9 m
  • Qualités : Rustique jusqu'à -4 °C. Variété la plus utilisée dans le Midi.

Variétés orange

'San Diego'

Variétés orange 'San Diego'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Se décline en de nombreuses couleurs. Non rustique.

'Mini Thai orange'

Bougainvillier 'Mini Thai orange'
  • Hauteur : 1 à 2 m
  • Qualités : Peu rustique : -1 °C.

Variétés roses

'Rubiana'

Variétés roses 'Rubiana'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Variété nécessitant beaucoup de chaleur. Non rustique.

'Mini Thai'

Variétés roses 'Mini Thai'
  • Hauteur : 1 à 2 m
  • Qualités : Peu rustique : -1 °C.

'Formosa'

Variétés roses 'Formosa'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Hampes florales en forme de boule. Peu rustique : -1 °C.

Variétés rouges

'Marie rouge'

Variétés rouges 'Marie rouge'
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Qualités : Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

Semis et plantation du bougainvillier ((ou bougainvillea)

Semis et plantation du bougainvillier ((ou <em>bougainvillea</em>)

La résistance au froid et au gel varie d’une variété de bougainvilliers à l’autre. Globalement les bougainvilliers sont peu rustiques. Certaines variétés toutefois tolèrent des gels passagers.

En dehors du Midi, dans les régions plus froides, préférez une culture en bac qui sera hiverné en serre, orangerie ou véranda à un emplacement très lumineux d’octobre à juin. Une chute de feuilles en été sera le signe d'un manque de luminosité.

Culture en pleine terre

Dans le Midi et principalement en région méditerranéenne, les pieds de bougainvilliers peuvent être plantés à la fin du printemps à un emplacement abrité comme le pied d'un mur orienté au sud.

Peu exigeants sur la nature du sol, ces arbustes se développent mieux dans des sols profonds, bien drainés et si possible riches en humus. Un sol frais en été favorisant sa croissance, il est recommandé de pailler son pied.

Vous pouvez les installer le long d'un support (grillages, palissades, rampe d'escalier, tonnelle, etc.). Il est également possible de les disposer sous forme de haie épineuse.

Bon à savoir : dans les régions au climat doux, le bougainvillier peut se planter quasiment toute l'année, en dehors des périodes de gelées).

Culture en bac

Prévoyez un substrat riche et bien drainé dans un pot large et profond :

  • Installez une couche de billes d'argile au fond du bac.
  • Mélangez à parts égales du terreau de la terre de jardin et de terre de jardin riche et plutôt argileuse pour retenir les eaux d'arrosage.
  • Mettez en place un tuteur.

Le bougainvillier en pot nécessite une exposition ensoleillée, au moins 4 à 5 h par jour.

À mettre en place au printemps pour une sortie en mi-mai lorsqu'il n'y a plus de risque de gelées.

Idées d'association

Plumbago

Le plumbago grimpant marié à la bougainvillée rappelle les jardins du Sud.

Agapanthe

A son pied, installez un trio d'agapanthes à ombelles bleu foncé.

Pélargonium

Comme en Espagne, fleurissez la façade avec la bougainvillée et des pots de pélargoniums.

Laurier-rose

Incontournable et très méditerranéen, le duo avec le laurier-rose.

Culture et entretien des bougainvilliers

Culture et entretien des bougainvilliers

Bougainvilliers en pleine terre

Contre une façade, palissez les nouveaux rameaux à mesure de leur croissance, surtout en exposition au vent, car ils sont fragiles.

L'arrosage est indispensable lors des 2 premières années pour favoriser un bon enracinement. Ensuite, il devient inutile sauf en cas de grosses chaleurs, car le bougainvillier (ou bougainvillea) supporte bien la sécheresse qui favorise sa floraison.

Conseil : lorsque la température s'élève au-dessus de 30 °C, feuilles et jeunes pousses peuvent se flétrir même si le substrat est humide. N'arrosez surtout pas, tout rentrera dans l'ordre le soir après que la température ait baissé.

Selon les conditions climatiques et les variétés concernées, il est fortement conseillé de protéger les bougainvilliers plantés en pleine terre :

  • par un paillage au pied ;
  • par un voile d'hivernage sur la partie aérienne (uniquement si risque de gel).

Bougainvilliers en pot

Des arrosages réguliers sont nécessaires. Il faut toutefois laisser la terre du pot s'assécher entre deux apports d'eau sous peine de voir diminuer la floraison. De même, ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe. Videz-la à chaque fois.

Au printemps et en été lors de la floraison apportez un engrais complet, si possible organique, ainsi que du fer sous forme de sel soluble qui intensifiera les couleurs.

Rentrez-les en octobre et ressortez-les uniquement après les dernières gelées printanières. Un repos hivernal au frais entre 5 °C et 15 °C est en effet recommandé pour une belle floraison future. À ces températures les feuilles disparaîtront jusqu'aux prochaines chaleurs.

Si vous souhaitez rempoter vos bougainvilliers, faites-le en avril-mai lorsqu'il est en période de croissance. Supprimez une partie des grosses feuilles et laissez le pot une semaine ou deux en mi-ombre pour laisser à l'équilibre feuilles racines le temps de se rétablir. Puis réinstallez-le en plein soleil.

Note : un rempotage régulier favorise le développement du bougainvillier.

Enfin, certains symptômes peuvent apparaître en cas de mauvais entretien :

  • Si la croissance de la plante s'arrête brutalement et que le compost est tassé, rempotez en reconstituant une bonne épaisseur de drainage.
  • Si la floraison ne se produit pas, c'est dû, soit à un excès d'eau, soit à un manque de lumière ou d'aération. Un bougainvillier trop âgé et en pot ne refleurira qu'à l'extérieur.
  • Si les feuilles tombent en été, cela est dû à un manque de lumière, et/ou à une mauvaise aération. Par contre, cette chute est normale en hiver.
  • Si les fleurs et les feuilles sèchent, mais que les bractées demeurent, c'est que votre plante a trop chaud et soif. Effectuez un bassinage, puis arrosez-la plus souvent.
  • Au contraire, si les feuilles jaunissent c'est dû à un excès d'eau. Diminuez l'apport d'eau et si ça ne suffit pas rempotez pour reconstituer un bon drainage.
  • Si les nouvelles feuilles qui poussent sont plus petites, apportez un peu d'engrais.

Taille des bougainvilliers

Arbuste en pleine terre

Taillez les bougainvilliers au printemps quand les risques de gel sont passés.

Supprimez les rameaux s'écartant trop de la forme générale et rabattez les pousses nouvelles si vous voulez limiter la croissance de votre bougainvillier.

Note : les pousses nouvelles sont celles qui sont plus fines et plus souples.

Arbustes en pot

Taillez-les chaque année après la floraison pour bien distinguer le bois nouveau de celui de l'année précédente.

  • Au bout de 2 à 3 ans, taillez votre arbuste en pot chaque année. Ramenez le bois de l'année à 5 à 7 cm environ de la forme initiale buissonnante.
  • Rabattez à 1/3 les tiges trop vigoureuses qui s’écarteraient trop de la forme tuteurée.
  • Taillez les autres au-dessus de la première feuille ou d'un œil.
  • Supprimez le bois mort mais évitez de détruire trop de rameaux de l'année précédente, car ce sont eux qui porteront la floraison.

Maladies, nuisibles et parasites

Le bougainvillier en extérieur est peu sujet aux maladies.

En intérieur, le bougainvillea craint comme toutes les plantes tropicales le manque d'humidité de l'air. Cela le fragilise et favorise les attaques d'araignées rouges, de cochenilles farineuses ou à bouclier et de pucerons.

Pour prévenir, si vous ne pouvez humidifier votre pièce :

  • Brumisez régulièrement le dessous et le dessus des feuilles avec un pulvérisateur d'eau.
  • L'apparition de moisissures blanches sur les feuilles signe une attaque de mildiou et indique que la ventilation de la pièce est insuffisante pour permettre l'évaporation des pulvérisations.
  • Supprimez les feuilles atteintes et changez d'emplacement.
  • Évitez de placer votre plante au soleil derrière une vitre.

Multiplication des bougainvilliers

Multiplication des bougainvilliers

Vous pourrez multiplier facilement des bougainvilliers par marcottage.

C'est au printemps et en été que vous pourrez effectuer cette multiplication.

Bon à savoir : le bouturage est plutôt réservé aux professionnels, car elle nécessite de garder 1 à 2 mois environ les boutures à une température voisine de 24 °C dans une atmosphère humide et sous un éclairage tamisé. Les professionnels emploient pour cela de petites caisses chauffantes thermostatées.

Si vous disposez d'une branche assez longue et proche du pied, tentez le marcottage qui se déroule comme suit :

  • Vous pouvez en mettre directement un tronçon courbé en terre, dans du terreau, au printemps (au démarrage de la sève), après l'avoir légèrement incisé, si le bois est ligneux, sur le dessous de la partie enterrée.
  • Fixez la partie enterrée avec un crochet, puis redressez sans la casser l’extrémité de la tige.
  • Maintenez pendant l'été le terreau humide. Des racines vont se développer et vous pourrez séparer votre marcotte de la plante mère et la replanter en fin d'automne.

Si vous ne disposez pas d'une branche assez longue et souple, ou si votre bougainvillier est en pot, vous pouvez pratiquer une marcotte aérienne, toujours à la même époque.

  • Sélectionnez 10 cm d'une portion de tige droite dont vous supprimez les feuilles.
  • Pratiquez 2 incisions annulaires légères de l'écorce, séparées de 1 cm, et enlevez l'anneau d'écorce ainsi créé.
  • Avec un plastique opaque (sac-poubelle par exemple) et de la ficelle, confectionnez un manchon vertical pour envelopper l'ensemble sélectionné. Remplissez-le de mousse ou d'un terreau très humifère et arrosez.
  • Fermez la partie supérieure et maintenez l’intérieur du manchon juste humide tout l'été.
  • À l'automne après avoir vérifié la présence suffisante de racines, séparez la tige sous le manchon et mettez le rameau en terre après l'avoir rabattu à 1 ou 2 feuilles.

Conseils écologiques

Contre les parasites, araignées rouges, cochenilles, pucerons intervenez dès le début de l'infestation du bougainvillea. Commencez par rétablir puis entretenir un environnement favorable pour votre plante avant de recourir à des insecticides d'abord naturels (eau savonneuse avec ajout éventuel d'huile végétale) puis à des pesticides qui sont toxiques pour votre environnement.

Pour de petites infestations, un traitement manuel comme un lavage des feuilles pour les cochenilles peut suffire.

Un peu d'histoire…

Les bougainvilliers sont des espèces tropicales et subtropicales qui ont été rapportées du Brésil en France, à la fin du XVIIIe siècle, par l'expédition de Bougainville au retour de son périple.

Le botaniste Philibert Commerson attaché à l'expédition découvre cette fleur qu'il nommera le bougainvillier en hommage à son commandant. Celle-ci sera offerte à Joséphine de Beauharnais, épouse de Napoléon Bonaparte.

Dans le langage des fleurs, le bougainvillier signifie donc l'aventure.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides