Pensée

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Pensée en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pensée, Violette des jardins

  • Nom(s) latin(s)

    Viola x Wittrokiana

  • Famille

    Violacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 à 15 pieds m² selon espèce

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La pensée est une plante vivace et rustique cultivée comme une bisannuelle. Dans les jardins, elle a la possibilité de se ressemer toute seule, ce qui lui donne un comportement de plante annuelle.

Les fleurs de la pensée sont généralement petites (5 cm maxi), unicolores avec l’œil central plus foncé. Elles se déclinent en une grande palette de couleurs. Les feuilles en rosettes sont de forme arrondie ou découpée.

La pensée possède une grande palette de couleurs et offre une floraison au printemps, en été ou en automne selon les espèces.

Dans le langage des fleurs, la pensée est la fleur du souvenir.

Bon à savoir : la fleur de la pensée est comestible. Elle peut être utilisée comme décoration pour vos plats ou vos gâteaux et en salade, ou encore dans un cocktail.

Espèces et variétés de pensées

Il existe plus de 500 espèces, cultivars et variétés de pensées constituant une grande diversité de couleurs.

Pensée des jardins (Viola x wittrockiana)

Nombreux hybrides disponibles

Pensée des jardins (Viola x wittrockiana) Nombreux hybrides disponibles
  • Fleurs : Tous coloris possibles.
  • Qualités : Certaines variétés fleurissent pendant l’automne et l’hiver.

Géante de Suisse

Pensée des jardins (Viola x wittrockiana) Géante de Suisse
  • Fleurs : Grandes fleurs

Frizzle

Pensée des jardins (Viola x wittrockiana) Frizzle
  • Fleurs : Pétales ondulés (à bords frisés)

Pensée sauvage ou tricolore (Viola tricolor)

Pensée sauvage ou tricolore (Viola tricolor)
  • Fleurs : Petites fleurs tricolores
  • Qualités : Pousse dans une terre sableuse Goût amer

Pensée à deux fleurs (Viola biflora)

Pensée
  • Fleurs : Petites fleurs jaunes

Pensée des champs (Viola arvensis)

Pensée des champs (Viola arvensis)
  • Fleurs : Petites fleurs jaunes ou orange

Pensée des dunes (Viola curtisii)

Pensée
  • Fleurs : Fleurs bleues ou pourpre
  • Qualités : Pousse dans une terre sableuse

Pensée des Vosges (Viola lutea)

Pensée
  • Fleurs : Fleurs jaunes
  • Qualités : Apprécie le climat montagnard Supporte les sols caillouteux et acides

Semis et plantation de la pensée

Semis et plantation de la pensée

Où planter la pensée ?

La pensée se plante facilement dans des contenants (pot, jardinière), sur les balcons, les terrasses et les fenêtres.

Au jardin, les pensées ornent les massifs, les bordures, les murets, les rocailles. Elles font de très jolis tapis fleuris et un excellent couvre-sol.

La pensée préfère une exposition soleil ou mi-ombre dans un sol riche, frais et bien drainé.

Planter des pensées achetées en pot

Si vous achetez vos pensées en godet ou en pot, vous pouvez effectuer la plantation en pleine terre ou en pot à l'automne ou au tout début du printemps.

Avant de planter vos plants, contrôlez que les mottes soient bien humides. Dans le cas contraire, trempez-les dans un bac rempli d'eau pour bien les humidifier. Plantez-les quand l'eau ne s'écoule plus du pot ou du godet.

  • Préparez le sol pour obtenir une belle surface de même niveau.
  • Faites des trous, et mélangez la terre avec du terreau, du sable et de la poussière de tourbe pour obtenir une meilleure floraison.
  • Déposez-y les plants.
  • Recouvrez de terre en tassant légèrement.
  • Arrosez en pluie fine.

Faire des semis de pensées

Pour obtenir une belle floraison sur une longe période, variez les périodes de semis, sachant que les semis se réalisent en général de juin à août.

  • Pour une floraison durant l'été, semez en place dès le printemps.
  • Pour une floraison dès l'automne, semez à partir du mois de juin :
    • Un mois après la levée, repiquez environ tous les 10 cm et plantez-les en pleine terre à partir de l'automne en comptant 9 pieds par m².
    • Retirez les plants avec précaution en utilisant un transplantoir qui permet de conserver une motte de terre autour des racines. Si la terre est sèche, humidifiez-la quelques heures avant la plantation.

Arrosez une à deux fois par semaine dès qu'il fait sec.

Culture et entretien de la pensée

Culture et entretien de la pensée

Les pensées sont faciles d’entretien et ne demandent que très peu de soins.

  • Arrosez durant la période estivale mais sans excès.
  • En période hivernale, protégez les racines du froid avec un paillage au pied.
  • Supprimez régulièrement les fleurs fanées.

La pensée dite « annuelle » est celle qui fleurit le mieux. Elle s'arrache en fin de floraison. Au contraire, la pensée dite « vivace » peut refleurir l'année d'après, on la laisse donc en place.

Maladies, nuisibles et parasites

Les pensées craignent particulièrement le mildiou qui entraîne le pourrissement des racines. Cela est dû à une humidité excessive. Espacez vos arrosages et au besoin replantez vos pensées dans un endroit où l'eau ne risque pas de stagner.

Il est également important de ne pas laisser les pensées en place trop longtemps, car elles sont agressées par des champignons qui les font dépérir. Si vos feuilles sont atteintes, supprimez-les, et nettoyez régulièrement vos plants pour éviter les maladies. Un arrosage matinal préviendra des attaques des champignons.

En cas d'attaque de limaces, installez des pièges à bière.

Enfin, en cas d'invasion de pucerons, douchez le feuillage.

Multiplication

Multiplication

La pensée se multiplie par division des touffes en automne.

  • Choisissez des vieilles touffes qui ne fleurissent pas beaucoup.
  • Déterrez-les à l'aide d'une fourche-bêche sans abîmer les racines.
  • Enfoncez la fourche-bêche au centre de la touffe pour la diviser.
  • Replantez sans attendre les deux touffes.

Conseils écologiques

Même si la pensée est une fleur très résistante, n’hésitez pas à pailler celle-ci au pied avec des branches de sapin pour la protéger des grands froids.

Utilisez du bicarbonate de soude pour lutter préventivement contre le mildiou :

  • Mélangez :
    • 10 g de bicarbonate de soude ;
    • 4 litres d'eau ;
    • 40 ml de savon doux (savon de Marseille par exemple).
  • Vaporisez la solution sur les feuilles.


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
MC
marc conseiller

conseiller

Expert

AZ
axel zielinski

expert dans le traitement écologique de l'eau | europaz

Expert

BM
bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, chauffage | www.batirmoinscher.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides