Myrsine africana

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Myrsine africana en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Myrsine

  • Nom(s) latin(s)

    Myrsine africana

  • Famille

    Primulacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste topiaire

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    1m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Myrsine africana, de la famille des Primulacées, est un arbuste à croissance lente. Il atteint 1 m, voire 1,20 m de haut, sur autant de large si on ne le taille pas. Les petites feuilles persistantes, brillantes et arrondies, légèrement dentées sur la partie supérieure, se chevauchent, donnant un aspect touffu à la plante. Vert foncé, elles prennent parfois des tons cuivrés en hiver. Les jeunes tiges sont rouges. En fin de printemps apparaissent de petites fleurs insignifiantes de couleur crème à la base des feuilles, suivies parfois de baies bleutées. On la trouve en Afrique du Sud, poussant naturellement sur des roches humides, dans le fynbos et les forêts, ainsi qu'en Asie de l'Ouest. Son origine explique sa faible rusticité, entre -8 et -12 °C, à condition d'être protégée des vents froids. À cause de sa rusticité relative, la culture de Myrsine africana est réservée aux régions méditerranéennes et aux côtes de l'Atlantique et de la Manche.

Cette plante, peu employée, a pourtant de nombreuses qualités.

Elle se prête bien à la taille, pour faire des haies basses bien sages ou des bordures nettes, ou prendre des poses extravagantes, en topiaire. Le port de cette plante est si dense qu'il permet de former des figures compactes. Même si elle pousse lentement, elle est quand même plus rapide que le buis. Mais, n'est-ce pas dommage de lui couper les ailes ? Son port est un peu raide au départ, puis devient plus souple. C'est son allure libre et joyeuse qui la rend si élégante. Car elle est élégante, aussi bien en pleine terre, en isolée, en bordure de bosquet d'arbustes, en structure de massif de vivaces qu'en potée. Cette plante fait beaucoup d'effet, laissée libre, dans une grande rocaille.

À Kirstenbosch, le Jardin botanique de la ville du Cap, en Afrique du Sud, Myrsine africana est installée à mi-ombre sèche, sous les arbres ; et aussi en plein soleil entre les plantes du fynbos. Et dans une rocaille. C'est dire sa capacité à vivre à des situations diverses. Elle y fait merveille associée à de nombreux asparagus, car les contrastes de feuillages sont superbes.

Espèce type

Myrsine africana

Myrsine africana
  • Type : Arbuste
  • Feuillage : Petites feuilles persistantes.
  • Rusticité : De -8 -12 °C
  • Qualités : Se prête bien à la taille, stricte ou pas.

Plantation de Myrsine africana

Plantation de Myrsine africana

josh s jackson/CC BY-NC2.0/Flickr

Où la planter ?

Plantez Myrsine africana au soleil, à mi-ombre, à l’ombre, en tout sol, même calcaire, pourvu qu’il soit drainé, et seulement dans les régions où les gelées hivernales sont rares : Méditerranée, zones côtières…

La myrsine résiste bien aux embruns et au vent.

Quand planter Myrsine africana ?

Plantez Myrsine africana au printemps, afin qu’elle soit bien racinée à l’approche de l’hiver.

La plantation à l’automne est possible dans les régions où les gelées sont pratiquement inexistantes.

Comment la planter ?

  • Prévoyez au moins 1 m d’envergure.
  • Faites tremper le conteneur dans un seau d’eau, pendant 10 min.
  • Faites un trou de quatre fois le volume de la motte.
  • Ajoutez une pelletée de compost à la terre d’origine, et du sable si votre sol n’est pas suffisamment drainé.
  • Rebouchez partiellement le trou, positionnez la plante après l’avoir dépotée.
  • Rebouchez, tassez, arrosez abondamment, paillez.

Culture et entretien de Myrsine africana

Culture et entretien de Myrsine africana

Bri Weldon/CC BY 2.0/Flickr

Continuez l'arrosage pendant les semaines qui suivent la plantation, puis l'été qui suit. Ensuite, seulement en période de sécheresse. Renouvelez le paillage chaque printemps.

Si des gelées importantes sont annoncées, paillez le pied et posez un voile d'hivernage sur la totalité de la plante.

Si, après l'hiver, quelques branches ont grillé, rabattez-les. Après cette toilette de printemps, la plante reprendra vite sa belle vigueur.

Taille de Myrsine africana

Quand tailler ?

En mars, en juin et en septembre.

Comment tailler ?

Si vous souhaitez laisser votre arbuste libre, taillez juste les branches sèches ou abîmées, en mars.

Les haies sages doivent être taillées deux, voire trois fois par an. Faites-le à la cisaille ou au sécateur.

Si vous souhaitez former une topiaire ou leur donner une forme particulière, achetez ou confectionnez un gabarit avec des bambous reliés avec du fil de fer. Taillez, au sécateur ou à la petite cisaille, ce qui dépasse. Agissez en mars, juin et septembre.

Maladies, nuisibles et parasites

À part les gelées en dessous de -8, voire -12 °C, Myrsine africana ne craint rien.

Multiplication de Myrsine africana

Multiplication de Myrsine africana

Eva Deuffic

Myrsine africana se multiplie par bouturage ou marcottage.

Bouturage

Le bouturage s'effectue de mars à août.

  • Prélevez des boutures sur des plantes parfaitement saines. À l'aide d'un sécateur bien désinfecté, coupez des extrémités de tiges de 10 à 15 cm. Ôtez les feuilles du bas.
  • Emplissez un pot, drainé avec des tessons, d'un substrat composé à parts égales de terreau et de sable. Piquez les boutures, à 7 cm les unes des autres, en enterrant au moins deux nœuds, là où vous avez enlevé les feuilles.
  • Tassez. Arrosez à l'aide d'un petit arrosoir à long bec, sans mouiller le feuillage.
  • Placez ces boutures à mi-ombre, dans un endroit abrité, en évitant les courants d'air, et la proximité d'une gouttière.
  • Surveillez l'arrosage : pas d'excès d'eau, mais pas de sécheresse non plus.
  • En hiver, placez ces boutures sous châssis ou en serre froide.
  • Au printemps suivant, repiquez les boutures séparément, en pots individuels, dans un substrat identique.
  • Attendez quelques mois avant de les placer en terre, à leur place définitive.

Marcottage

  • Choisissez une branche basse et souple suffisamment longue pour être enterrée à 20 ou 30 cm de l'arbuste, en situation dégagée.
  • Choisissez la partie qui sera enterrée, enlevez les feuilles sur une vingtaine de centimètres, grattez l'écorce sur 3 ou 4 cm, et faites une légère incision au milieu.
  • Prévoyez une tranchée de 30 cm sur 15 cm de profondeur. Couchez le rameau dans la tranchée, en mettant la partie incisée au milieu.
  • Maintenez ce rameau avec un cavalier fabriqué avec un fil de fer assez rigide bien fiché dans le sol, un morceau de bois en forme de fourche ou des crochets.
  • Recouvrez de terreau. Tassez avec le dos de la main.
  • Dégagez l'extrémité, tuteurez à la verticale. Arrosez.
  • Désherbez régulièrement autour afin que la plante ne soit pas étouffée.
  • Deux ans plus tard, lorsque la marcotte est bien racinée, sevrez-la, en coupant le rameau avant la marcotte.
  • Rempotez cette nouvelle plante dans un pot, dans un mélange composé à parts égales de terre de jardin, de terreau et de sable, ou directement en place.

Conseils écologiques

Pour le paillage de votre myrsine, utilisez une grosse épaisseur de fougères sèches ou de paille.

Un peu d’histoire…

Noms communs et divers petits noms locaux : Cap myrte, buis africain (en anglais) ; vlieëbos, mirting (en afrikaner) ; moroko-pheleu, semapo, sethakhisa, thakisa (en sotho du sud).

Le nom Myrsine est dérivé du nom grec de myrte.

Le genre Myrsine contient une dizaine d’espèces présentes de l’Afrique à la Chine. Deux espèces sont indigènes en Afrique du Sud : Myrsine africana et Myrsine pillansii.

De la province du Cap, Myrsine africana a été introduite en Angleterre à la fin du XVIIe siècle, et est cultivée à Hampton Court depuis 1691.

En Afrique du Sud, Myrsine africana est utilisée à des fins diverses : il est noté qu’en 1962, « Le sotho du Sud administrer aux béliers pour les empêcher de couvrir les brebis avant l’heure Le Tswana et Kwena utilisent une décoction de feuilles comme un “purificateur de sang” ».

La graine est parfois employée en remplacement du poivre, en Afrique du Sud.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides