Livèche

Livèche en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Livèche, Ache des montagnes, Céleri perpétuel

  • Nom(s) latin(s)

    Levisticum officinale

  • Famille

    Apiacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Autres légumes | Légume ancien | Aromatiques et condiments | Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Verger Massif ou bordure Plantation isolée Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Levisticum officinale, de la famille des Apiacées (Ombellifères) est originaire d'Europe centrale et méridionale, jusqu'en Iran. Les grandes feuilles caduques, luisantes vert foncé, découpées en larges folioles rappellent celles du céleri. Si l'ample feuillage ne dépasse pas 1 m de haut, les hampes florales, cylindriques, fortes, cannelées et creuses peuvent atteindre 2 m. Les mini fleurs jaunes, groupées en ombelles, sont suivies de petites graines brunes de 5 à 7 mm. La racine pivotante est longue et charnue. Toutes les parties de la plante – feuilles, tiges, fleurs, graines, racine – exhalent une puissante odeur de céleri.

Imposante, cette plante aromatique, vivace, fait beaucoup d'effet pendant toute la belle saison. Elle a sa place aussi bien au jardin d'herbes qu'au jardin d'ornement, et même au verger, où elle attire les insectes pollinisateurs. Cadeau supplémentaire : elle se ressème très facilement.

Cultivée pour ses feuilles et ses graines utilisées comme condiments alimentaires, la livèche est trop rarement employée. Pourtant, elle fait merveille dans les potages, les marinades, les salades et les pots au feu, fraîche ou sèche. Un morceau de feuille suffit à parfumer un plat. Si vous voulez étonner vos convives, présentez, au dessert, des tiges confites dans un sirop de sucre, à la manière de l'angélique. À l'apéritif, si vous servez un jus de tomate, de légumes ou un bloody-mary, fichez une tige en guise de paille, dans le verre.

Si ce sont surtout les feuilles et les graines qui sont appréciées en cuisine, les racines – riches en amidon – font la joie des curieux de légumes originaux après avoir été épluchées et cuites dans un bouillon de légumes ou braisées. Réduites en poudre, elles se conservent bien et peuvent servir d'assaisonnement.

Elle fait partie intégrante de la cuisine des pays d'Europe de l'Est. Fréquemment utilisée en Roumanie et en Bulgarie, où elle parfume l'agneau rôti, entier et farci, elle est l'un des principaux condiments de la drop-sarma, un risotto typique d'abats d'agneau.

Les graines, feuilles et racines luttent contre la rétention d'eau et facilitent l'élimination des toxines. C'est une plante appréciée pour ses vertus amaigrissantes, anticonvulsives, sédatives, digestives et expectorantes. En infusion froide, elle remplace agréablement un apéritif. Chaude, elle termine bien un repas et soulage parfois la migraine.

Si la livèche est riche en vitamine C et en huiles essentielles, elle contient une substance aromatique appréciée en parfumerie et en cuisine : la coumarine, au parfum si caractéristique. La coumarine se rencontre dans la fève tonka, dans l'aspérule odorante, dans le mélilot, dans l'angélique, dans la lavande vraie…

Attention : la livèche est à utiliser modérément. Cette plante est déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes qui ont des problèmes rénaux. Mais bien entendu, une feuille parfumant un plat n'est pas à proscrire !

Espèce type

Levisticum officinale

Levisticum officinale
  • Nom commun : Livèche, ache des montagnes, céleri perpétuel
  • Caractéristiques : Plante vivace aromatique imposante au large feuillage.
  • Qualités : Saveur de céleri très prononcée.

Semis et plantation de la livèche

Semis et plantation de la livèche

Où la planter ?

Plantez la livèche au soleil ou à mi-ombre, en sol légèrement calcaire, profond, frais, riche en humus, drainé.

Quand semer et planter la livèche ?

Agissez de mars à juin pour les semis en place, ou en août pour le semis en pépinière.

La plantation se fait au printemps ou en automne.

Comment le semer et planter ?

Par semis : semez en déposant 4-5 graines tous les 40-50 cm en rangs séparés de 60 cm.

Par plantation, ce qui est la méthode la plus courante, car un pied suffit souvent à la consommation familiale :

  • Faites un trou de trois fois le volume de la motte, que vous avez fait tremper préalablement dans une cuvette d'eau pendant 3 min.
  • Ajoutez du compost à la terre émiettée.
  • Positionnez la plante, rebouchez, arrosez, paillez.

Culture et entretien de la livèche

Culture et entretien de la livèche

Après le semis en pépinière, éclaircissez à 20 cm, puis mettez les plants en place au printemps, lorsqu'ils atteignent 15 cm de haut. Arrosez, paillez. Arrosez pendant les semaines qui suivent, si nécessaire.

Après le semis en place, éclaircissez à 70 cm. Paillez.

Après la plantation, surveillez l'arrosage pendant les semaines qui suivent. Rabattez la touffe fin mars, avant l'apparition des nouvelles pousses.

Maladies, nuisibles et parasites

Cette plante est résistante. Elle n’attire pas les maladies et ne tente pas les insectes.

Récolte de la livèche

Quand et comment récolter la livèche ?

Vous pouvez cueillir les feuilles à consommer de suite pendant toute la durée de végétation. Pour les graines, attendez la formation, en automne. Les racines se récoltent lorsque la plante a trois ans.

La conservation de la livèche

Congélation, séchage : tout convient aux feuilles. En mai ou en juin, avant la floraison, cueillez les feuilles. Pour la congélation, lavez les feuilles, essuyez-les et glissez-les dans un récipient adéquat. Pour le séchage, faites-les les sécher à l’ombre, réduisez-les en poudre, à conserver en bocaux ou boîtes hermétiques, au frais.

Faites sécher les graines.

Multiplication de la livèche

Multiplication de la livèche

La livèche se multiplie par division ou semis.

Division

La division se pratique de préférence au printemps, en mars ou avril. Divisez la souche lorsqu'elle a 3 ans minimum, replantez les éclats du pourtour munis d'un bourgeon et de quelques racines.

Semis

Récupérez les graines entre août et octobre, dès qu'elles sont mûres, en coupant les ombelles, un jour de beau temps, lorsque la rosée s'est évaporée. Sachez que les graines sont parfois stériles.

Il y a de nombreux semis spontanés : cette plante à longues racines pivotantes, censée pousser dans des terres profondes, est capable de se ressemer dans des endroits étonnants, entre deux pierres, ou dans les graviers.

Conseils écologiques

La livèche s’accorde avec toutes les plantes et elle fait fuir les insectes, grâce à sa forte odeur de céleri. Ne la plantez pas entre des rangs de légumes, mais en bord de potager, car elle est envahissante.

Un peu d’histoire…

Voici une plante que l’on trouve sous plusieurs noms populaires. Livèche, ache des montagnes, céleri perpétuel sont les plus communs. Mais aussi : céleri bâtard, céleri de montagne, angélique de montagne, lévistique officinale et « herbe à Maggi », car les feuilles ont un goût proche de celui de l’arôme liquide, créé en 1887, ou des cubes Maggi, brevetés en 1907 par Julius Maggi. Livèche ou pas livèche dans la composition ne contenant que des plantes ? Le secret est bien gardé et les avis sont partagés !

Elle entrerait aussi dans la composition du sel de céleri…

Comme c’est souvent le cas pour les herbes aromatiques et médicinales, ce sont des moines, qui, au Moyen-âge, l’introduisirent d’Europe centrale en France, pour figurer dans leur jardin d’herbes. Ils s’en servaient pour soigner les furoncles et les coliques néphrétiques autant que pour aromatiser les plats… Aromatiser, et parfois pour masquer certains goûts douteux lorsque les aliments traînaient un peu trop !

La livèche était censée protéger les gens des mauvais esprits. Il va s’en dire que beaucoup portaient quelques feuilles en grigri. Pour aller plus loin, certains n’hésitaient pas à confectionner des philtres d’amour et à y inclure des feuilles et graines de céleri, car on attribuait à cette plante des vertus aphrodisiaques.

Si, de nos jours, elle est peu consommée en France, nos voisins anglais, suisses, allemands, polonais, roumains ou bulgares en font bon usage.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides