Mini rosier

Mini rosier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Rosier miniature

  • Nom(s) latin(s)

    Rosa

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    10 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le mini rosier est au départ le résultat d’un croisement entre un rosier buissonnant de très petite taille et un rosier de Chine naturellement nain. Le premier mini rosier a ainsi vu le jour dans la première moitié du XIXe siècle ! L’un des premiers de ces rosiers lilliputiens s’appelle 'Rouletii'. Il a été obtenu en France et porte des petites fleurs rose bonbon, à la forme aplatie. Aujourd’hui, le mini rosier est surtout représenté par les séries Meillandina® et Symphonie®, du célèbre rosiériste français Meilland, ainsi que par les séries Palace® et Patio®, du producteur danois Poulsen Roses.

Séries et variétés de mini rosiers

'Palatino'

Mini rosier 'Palatino'
  • Couleur : Variable sur la même plante, avec toutes les nuances entre le blanc et l’orange.
  • Hauteur : 0,40 m
  • Qualités : Buisson compact. Agréable parfum d’agrumes. Très florifère de juillet à l’automne. Bonne tenue en pot. Peu épineux.

'Snow Carpet'

 'Snow Carpet'
  • Couleur : Blanc.
  • Hauteur : 0,30 m
  • Qualités : Effet couvre-sol intéressant. Peu épineux. Léger parfum. Fleurit de juin jusqu’aux gelées.

'Bigoudi'

Mini rosier 'Bigoudi'
  • Couleur : Rouge et jaune.
  • Hauteur : 0,25 m
  • Qualités : Très compact. Très florifère, avec de nombreuses petites fleurs évoquant celles du dahlia. Très bien en pot, mais aussi à l’aise en rocaille et bordures.

'Bordure nacrée'

 'Bordure nacrée'
  • Couleur : Jaune rosé à l’ouverture du bouton, puis saumon nacré avant de passer au rose tendre.
  • Hauteur : 0,45 m
  • Qualités : Idéal en potée. Fleurs en bouquets qui font ployer les rameaux.

Meillandina®

 Meillandina®
  • Couleur : Toutes les nuances entre le rose fuchsia et le rouge vif.
  • Hauteur : 0,30 m
  • Qualités : Touffe compacte. Bonne résistance au froid. Excellent en pot. Floraison de mai jusqu’aux gelées.

Symphonie®

 Symphonie®
  • Couleur : Jaune, rose, orange, rouge…
  • Hauteur : 0,35 m
  • Qualités : Très résistant aux maladies. Léger parfum d’agrumes. Floraison de mai jusqu’aux gelées. Fleurs restant belles après la pluie.

'Watermelon Ice'

 'Watermelon Ice'
  • Couleur : Rose foncé.
  • Hauteur : 0,40 m
  • Qualités : Nombreuses fleurs couvrant complètement le feuillage de mai jusqu’aux gelées. N’exige pas de taille annuelle. Parfumé.

'Nova King Terrazza'

Mini rosier 'Nova King Terrazza'
  • Couleur : Rose saumoné.
  • Hauteur : 0,50 m
  • Qualités : Étonnantes fleurs chiffonnées évoquant les roses anciennes. Floraison de mai à octobre. Bordure ou potée.

'Sunny Pin’s'

Mini rosier 'Sunny Pin’s'
  • Couleur : Jaune.
  • Hauteur : 0,40 m
  • Qualités : Fleurs simples ou semi-doubles très nombreuses, de juin à octobre. Très résistant aux maladies. Taille inutile.

Palace®

Mini rosier Palace®
  • Couleur : Blanc, jaune, ivoire, rouge, orange…
  • Hauteur : 0,20 à 0,60 m
  • Qualités : Port dressé et buisson ramifié. Peu épineux. Feuilles vert bleuté avec revers pourpre. Fleurs solitaires ou en petits bouquets. Sensibles au froid et aux maladies.

Plantation du minirosier

Plantation du minirosier

Où le planter ?

Le mini rosier fleurit d'autant plus qu'il bénéficie du soleil. Dans le Midi cependant, une exposition à mi-ombre pendant les heures les plus chaudes de l'été est préférable. Attention également aux rosiers miniatures qui sont plantés en pots ou bacs, car les racines peuvent souffrir d'une trop grande chaleur. Dans ce cas, une exposition à mi-ombre est conseillée.

Le mini rosier apprécie une terre bien drainée en hiver, mais qui reste fraîche en été. Avec sa petite taille et son port compact, il trouve naturellement sa place en bordure de massifs, en rocaille ou en association avec les plantes vivaces.

Quand planter le mini rosier ?

Souvent proposé en conteneur, il peut être planté toute l'année, sauf en période de gel et/ou de sécheresse. Mais on en trouve aussi à racines nues, notamment dans la vente par correspondance en hiver. Il faut alors le planter dès réception, afin qu'il ait le temps de bien s'installer avant l'été suivant.

L'hiver est la meilleure saison pour planter le rosier miniature, avec le maximum de chance de bonne reprise.

Comment le planter ?

Pour que le mini rosier puisse lancer ses racines en profondeur à la recherche de l'humidité, préparez toujours un trou carré au moins trois fois plus large que le volume de la motte ou de la touffe de racines. Pour la profondeur, creusez sur environ 50 cm. Inutile de tuteurer ces rosiers. Avec la terre excavée, rebouchez en partie le trou.

Présentez le rosier miniature. Le sommet de la motte, ou, pour les sujets à racines nues, le collet doit affleurer le niveau du sol. Assurez-vous de la bonne profondeur de plantation avec un tuteur de bambou placé en travers du trou. Si nécessaire, retirez le mini rosier et remettez, ou bien retirez, un peu de terre. Une fois la bonne hauteur obtenue, rebouchez complètement, en tassant légèrement.

Avec l'inévitable terre en excès, formez un petit boudin circulaire tout autour du trou, pour former une cuvette. Cette dernière retiendra l'eau d'arrosage sur place et la forcera à s'infiltrer au niveau des racines.

Indispensable : arrosez immédiatement après la plantation, même s'il pleut, pour achever de bien mettre la terre en contact avec les racines. Comptez un arrosoir d'eau par rosier. Paillez la terre pour retenir la fraîcheur autour de la motte.

Comment planter le mini rosier en pot ?

Dans le cas d'une plantation dans un pot ou un bac, il faut compter au moins 50 cm de diamètre, et autant de hauteur. Celui-ci doit présenter plusieurs trous à sa base pour laisser l'eau en excès s'évacuer !

Important : le mini rosier, même s'il ressemble à une plante verte, pousse très mal dans du terreau pur. Préparez-lui plutôt un mélange à parts égales de terre de jardin et de terreau spécial rosier.

Le principe de la plantation est alors le même que celui indiqué pour la plantation en pleine terre. Pour mettre les racines à l'abri du gel hivernal, comme des brûlures au soleil de l'été, tapissez les parois intérieures du contenant avec des plaques de polystyrène, du plastique à bulles ou encore à la rigueur du feutre de jardin, avant de mettre en place le mélange terreux.

Le pralinage des racines : c'est plonger les racines dans une boue grasse et liquide juste avant la plantation, pour former une sorte de gangue protectrice, qui empêche leur dessèchement, une fois qu'elles sont en terre, et qui facilite l'apparition rapide de nouvelles racines. Nos aïeux utilisaient un mélange de bouse de vache et de terre argileuse. Aujourd'hui, il s'agit d'une poudre grise à diluer avec de l'eau, tout aussi efficace, et sans odeur ! Le pralinage s'effectue seulement sur les racines des rosiers miniatures vendus à racines nues.

Culture et entretien duminirosier

Culture et entretien duminirosier

Planté en automne pendant le repos de la végétation, un rosier miniature n'a pas eu le temps de s'installer et de se renforcer pour résister au froid intense. Il est prudent, d'une part, de couvrir le sol d'une épaisse couche de paillis de 8 cm d'épaisseur pour mettre la souche à l'abri puis, d'autre part, de couvrir le rosier sous un voile d'hivernage.

Si le mini rosier est planté au printemps ou en été, il faut veiller à lui apporter un arrosoir d'eau quotidien dans les deux semaines qui suivent celle de la plantation, pour être certain qu'il ne souffrira pas de la sécheresse, faute de racines suffisamment longues pour qu'il s'abreuve tout seul. C'est particulièrement important pour les rosiers miniatures plantés en pots. Ensuite, un arrosoir par semaine suffit.

Arrosez toujours au pied des rosiers miniatures, à l'arrosoir, au tuyau ou bien avec un système d'arrosage localisé. En effet, l'arrosage en pluie, en mouillant le feuillage, peut provoquer des brûlures avec le soleil (effet loupe) et favoriser le développement de maladies dues aux champignons. Le paillage du sol, mis en place sur au moins 30 cm tout autour du mini rosier, suffit à maintenir la fraîcheur au niveau des racines, tout en évitant la prolifération des mauvaises herbes. Le compost est un des meilleurs paillis.

Taille durosier miniature

Comment le tailler ?

La taille du mini rosier est extrêmement simple. Si simple d’ailleurs, que certaines variétés s’en passent complètement. Inutile de compter les yeux pour rabattre chacun des rameaux. Sortez plutôt la cisaille à haie, voire le taille-haie électrique à batterie, et rabattez la végétation d’un tiers de sa hauteur.

Pour certaines variétés à la végétation très serrée, il peut être néanmoins utile de supprimer quelques rameaux du centre à la base pour donner de l’air à la plante et limiter les risques de maladies.

Quand le tailler ?

La taille du mini rosier s’effectue, comme pour le rosier traditionnel, courant mars, après les dernières fortes gelées.

Maladies et parasites

Le mini rosier est rarement touché par les parasites ou les maladies. Les pucerons demeurent les principaux parasites de ce rosier. Facilement localisables, ils se massent sur les extrémités des jeunes pousses. Les larves de coccinelles, syrphes et autres prédateurs de pucerons se chargent d'éliminer les indésirables. Vous pouvez aussi couper les extrémités des rameaux atteints, puis les écraser au sol.

Les larves des tenthrèdes peuvent aussi causer des dégâts, car elles broutent les feuilles ! Si vous repérez des larves jaune-vert avec des points noirs, et formant un S en relevant leur corps, écrasez-les simplement au sol.

Multiplication du minirosier

Multiplication du minirosier

Le mini rosier peut se multiplier par greffe ou bouturage. Le mini rosier se greffe au mois d'août. Mais cette opération sur rameaux fins est très délicate et affaire de professionnels.

Pour le bouturage :

  • Au cours du mois d'août, prélevez avec un sécateur, sur votre mini rosier, des rameaux de l'année d'environ 20 cm de long, dont l'écorce passe du vert au brun. On dit qu'ils sont « aoûtés ».
  • Dans leur partie inférieure, coupez les rameaux juste sous une feuille, et pareillement dans leur partie supérieure. Ne conservez que la feuille du haut. Vous devez obtenir des boutures de 10 à 15 cm de long.
  • Enfoncez-les directement dans un mélange à parts égales de sable et de terreau, dans un pot ou sous châssis, en les enterrant sur la moitié ou les deux tiers de leur longueur.
  • Arrosez, puis couvrez avec une cloche ou un film plastique.
  • Maintenez vos boutures dehors, mais impérativement à l'ombre. Des racines vont apparaître à l'automne, et vous pourrez planter vos boutures avant l'hiver.

Les rosiers miniatures ne sont pas destinés à la cueillette des roses.

Conseils écologiques

Pour dissuader les parasites de se poser sur vos rosiers miniatures, plantez toujours des végétaux aromatiques autour d'eux ! Lavande, menthe, basilic… suffisent à mettre les mini rosiers à l'abri.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides