Leycesteria formosa

Leycesteria formosa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Leycesteria formosa, Arbre aux faisans, Chèvrefeuille de l’Himalaya

  • Nom(s) latin(s)

    Leycesteria formosa

  • Famille

    Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante à fruits décoratifs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 2,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pour 2m

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Si on le surnomme parfois l'arbre à faisans, c'est parce que les oiseaux sont friands des baies du Leycesteria formosa, arbuste de la famille des Caprifoliacées. Originaire de la Chine occidentale et du Tibet, il a un feuillage très particulier, vert jade, en forme de cœur à la pointe fine et allongée, semi-persistant, ou caduc si l'hiver est froid. Ces feuilles opposées, acuminées, prennent de belles couleurs automnales.

La taille très courte n'est pas obligatoire, mais recommandée, car lorsque cette plante fait du vieux bois, elle perd de sa beauté. Si chaque année, en mars, les branches sont rabattues à 30 ou 40 cm du sol, les nouveaux rameaux se reforment très vite pour atteindre, en fin de printemps, 2 m, voire 2,50 m de haut sur autant de large. Ces nouvelles superbes et fortes tiges vert céladon sont creuses comme celles des bambous, et portent des nœuds bien marqués d'où partent les tiges secondaires.

Dès juin apparaissent les inflorescences à l'architecture étonnante. Entre les bractées rose tyrien se superposent des fleurs tubulaires ivoire, puis des petites baies vieux rose puis prune, grossissant au fil des paliers, côtoyant toujours des fleurs, pour terminer, au sommet, molles et brun chocolat, presque noires. Elles restent décoratives jusqu'aux gelées, voire jusqu'à Noël !

Bien rustique, Leycesteria formosa convient à toutes les régions. Avec son port évasé, souple et sa végétation très gaie, il est élégant en isolé, en haie libre, en fond de massif de vivaces, et mélangé à d'autres arbustes. C'est une plante parfaite pour cloisonner le potager ou le coin jeux des enfants. Mariez-le aux gauras, aux campanules, aux crocosmias, aux graminées, aux rosiers grimpants, aux hortensias… Comme il supporte bien les embruns, il est parfait pour les jardins de bord de mer. Il accepte également la culture en pot.

Il n'y a pas que les faisans qui se régalent des baies. Les gourmands aimant innover les cueillent lorsqu'elles sont à maturité, brun foncé, et très tendres entre les doigts. Leur goût inimitable de caramel légèrement brûlé se marie particulièrement bien avec des saveurs vanillées. Posées sur des œufs à la neige, sur des tartelettes aux pommes ou des gâteaux fourrés à la crème pâtissière, c'est un délice.

Variétés de Leycesteria formosa

Leycesteria formosa

Espèce type

Leycesteria formosa Espèce type
  • Feuillage : Vert bleuté
  • Floraison : Grappes de fleurs blanches.
  • Qualités : Très florifère.

'Golden Lanterns'

Leycesteria formosa 'Golden Lanterns'
  • Feuillage : Jaune lumineux, orange au débourrement qui tranche bien avec les jeunes rameaux vert bleuté.
  • Floraison : Semblable à l’espèce type.
  • Qualités : Sélection de la pépinière anglaise Nottcutts. Très florifère.

'Golden Pheasant'

Leycesteria formosa 'Golden Pheasant'
  • Feuillage : Vert chartreuse, orangé au départ, puis maculé de pourpre.
  • Floraison : Semblable à l’espèce type.
  • Qualités : Obtention anglaise. Très florifère.

'Purple Rain'

Leycesteria formosa 'Purple Rain'
  • Feuillage : Pourpre, puis liseré et maculé de rouge
  • Floraison : Grappes de fleurs un peu plus grandes que celles de la plante type.
  • Qualités : Grappes plus longues que celles de l’espèce type

Leycesteria crocothyrsos

Espèce type

Leycesteria formosa Espèce type
  • Feuillage : Feuilles ovales et pointues.
  • Floraison : Fleurit en grappes jaunes, en été. Ces fleurs sont suivies par des fruits ronds qui restent verts : on dirait presque des grappes de poivre vert.
  • Qualités : Né au nord-est de l’Inde. Plus rare en culture, et surtout plus frileux, supporte difficilement des gels en dessous de -8 °C. À réserver aux jardins de bords de mer ou méridionaux. Il fait sensiblement la même taille que Leycesteria formosa.

Semis et plantation de Leycesteria formosa

Semis et plantation de Leycesteria formosa

Où le planter ?

Plantez Leycesteria formosa au soleil ou à mi-ombre, en tout bon sol humifère, drainé, même calcaire, pas trop sec en été. Une bonne terre de jardin lui convient parfaitement.

S'il accepte toutes les expositions, pour obtenir une belle floraison et une fructification abondante, plantez-le de préférence en situation ensoleillée. Dans les régions aux hivers durs, plantez-le à l'abri des vents froids et desséchants.

Il se plaît en bord de mer, car il supporte très bien les embruns.

Il peut également se cultiver en pot.

Quand planter Leycesteria formosa ?

La plantation de Leycesteria formosa peut se faire toute l'année, hors périodes de gel et de grosse chaleur.

Comment le planter ?

Pour une plantation en pleine terre :

  • Faites un trou de 4 fois le volume de la motte que vous avez préalablement mise à tremper dans une cuvette d'eau pendant 15 min.
  • Ajoutez une pelletée de compost à la terre d'origine.
  • Replacez une partie de ce mélange, positionnez l'arbuste après l'avoir dépoté.
  • Comblez avec le reste de terre, tassez, arrosez et paillez.

En pot :

  • Optez pour un pot de 60 cm minimum.
  • Drainez le contenant avec des billes d'argile, et emplissez-le d'un substrat composé de ¾ terreau et ¼ de sable.

Culture et entretien de Leycesteria formosa

Culture et entretien de Leycesteria formosa

Si la plantation a lieu au printemps ou en été, arrosez pendant les mois qui suivent, ensuite, seulement en cas de sécheresse estivale.

En sol pauvre, chaque fin d'hiver, apportez du compost, en griffant légèrement le sol pour le faire pénétrer, puis paillez. Renouvelez le paillage régulièrement, surtout dans les régions où l'été est chaud et sec, et en automne, dans les régions froides, pour protéger la souche du gel.

Taille de Leycesteria formosa

La taille de Leycesteria formosa se fait entre fin février et fin mars.

Pour qu’il ne fasse pas du vieux bois, et reste donc bien florifère, rabattez-le sévèrement, jusqu’à 10 à 40 cm du sol. D’ailleurs, dans certaines régions les tiges ayant été abîmées par le gel, cette coupe semble évidente. Il repart vigoureusement du pied, formant de nouvelles pousses qui deviennent adultes en deux ou trois mois.

Maladies, nuisibles et parasites

Cette plante semble n’être atteinte par aucune maladie, et les nuisibles ne s’y intéressent pas.

Récolte de Leycesteria formosa

Récoltez une à une les baies dès qu’elles sont marron foncé, et molles. En général, les premières sont prêtes en août. Et la cueillette se prolonge jusqu’en octobre.

Consommez-les le jour même.

Multiplication de Leycesteria formosa

Multiplication de Leycesteria formosa

Le Leycesteria formosa se multiplie spontanément grâce à ces graines entre avril et octobre. Il est également possible de récolter ces graines afin de les ressemer, de le diviser ou encore de le bouturer.

Division

Opérez en automne. Sortez à la fourche bêche les drageons qui sont situés sur le pourtour de la touffe, replantez-les le plus vite possible.

Bouture

Le bouturage s'effectue entre juillet et septembre :

  • Bouturez sur du bois semi-aoûté, en plantant une tige de 20 cm, effeuillée dans la partie inférieure, dans un mélange moitié terreau moitié sable.
  • Mettez cette bouture à mi-ombre, protégée sous châssis en hiver, et mettez la nouvelle plante en place un an plus tard.

Semis

Vous pouvez trouver des semis spontanés de Leycesteria formosa jusqu'à 10 m du pied mère, dans des endroits souvent inattendus. On les repère généralement lorsque les plantules mesurent déjà 20 à 25 cm, avec des feuilles bien formées, pointues, alternées, légèrement frisées sur les bords, vert tendre, nervurées de blanc, et parfois marquées de bronze.

Si cette nouvelle plante a trouvé sa place, n'y touchez pas. Sinon, récupérez-la vite, car elle pousse rapidement. Replantez-la ailleurs, ou mettez-la en grand pot, pour l'offrir.

Il est également possible de récolter les graines fin octobre. Semez dès la récolte, ou au printemps suivant, en pot, en substrat composé à parts égales de terreau et de sable.

Conseils écologiques

Idéalement, pour conserver les graines de Leycesteria formosa jusqu’au printemps suivant, placez-les dans un carré de papier de soie, puis dans des sachets en papier. Fermez à l’aide de ruban adhésif et placez les sachets dans des boîtes en plastique hermétiques.

Un peu d’histoire…

Le genre Leycesteria porte le nom de William Leycester, magistrat britannique (juge de la juridiction indigène au Bengale) passionné de botanique et vivant au XIXe siècle. Quant au qualificatif formosa, il signifie « beau » en latin.

Leycesteria formosa répond parfois aux petits noms de « arbre aux faisans », car ses baies font le délice des oiseaux, et à celui de « chèvrefeuille de l’Himalaya », à cause de ses origines, et parce qu’il appartient à la même famille, les Caprifoliacées.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides