Aloès

Aloès en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Aloès, Aloe

  • Nom(s) latin(s)

    Aloe

  • Famille

    Asphodelacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    20 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Aloe appartient désormais à la famille des Asphodelacées, après avoir figuré longtemps parmi les Aloacées et les Liliacées. Originaire d’Afrique, de Madagascar, d’Arabie et d’Inde, on l’appelle soit par son nom latin Aloe, soit aloès. L’espèce la plus connue étant l’Aloe vera.

C’est une plante dite succulente ou grasse. Elle présente des feuilles persistantes, souples, épaisses et longues, variant du vert franc au bleu gris, disposées en rosette et souvent bordées de dents. Elle donne une hampe florale qui se dresse à l’aisselle des feuilles et qui porte des fleurs en grappes, orange, jaune ou rouge, en forme de tubes ou de clochettes pendantes. L’aloès fleurit à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Sa croissance est souvent rapide et sa taille très variée (de 0,10 à 3 m et plus de hauteur), selon les espèces.

L’aloès n’étant pas rustique, il se cultive selon les régions et les saisons, en extérieur, en intérieur, en serre ou véranda. Dans le sud de la France, on peut cultiver en pleine terre quelques espèces comme l’Aloe arborescens ou l’Aloe aristata. Il s’utilise en rocailles, en massifs et en bacs.

L’aloès est employé dans la fabrication de produits pharmaceutiques, cosmétiques, alimentaires (desserts, boissons) ou textiles. La pulpe de l’Aloe vera est réputée pour ses vertus calmantes sur les égratignures de la peau notamment, mais aussi ses vertus toniques et dépuratives. En Asie, on consomme la chair de ses feuilles en dessert.

Attention : certaines parties de l’Aloe vera sont toxiques. Elles contiennent de l’aloïne. Il est préférable de le cultiver uniquement comme plante d’ornement et de laisser les professionnels extraire sa pulpe.

Espèces d’aloès

Le genre Aloe comprend plus de 500 espèces et variétés de formes arbustives, grimpantes ou arborescentes. Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus courantes, aux feuillages, aux fleurs et aux tailles variés.

Aloès des Barbades (Aloe vera ou Aloe barbadensis)

 Aloès des Barbades (Aloe vera ou Aloe barbadensis)
  • Feuillage : Grandes feuilles gris vert, avec des taches blanches et aux bords roses dentelés. Elles sont épaisses et longues, en forme de lance et souvent recourbées à leurs extrémités. Elles font 0,30 à 0,60 m de long et 6 cm de large.
  • Fleurs : Couleur jaune. Les fleurs en forme de tubes apparaissent sur une tige qui atteint souvent 1 m.
  • Qualités : Très cultivée dans toutes les régions méditerranéennes. Espèce la plus connue. Elle atteint 1 m de hauteur et s’étale sur 1 m.

Aloès candélabre ou arborescent (Aloe arborescens)

 Aloès candélabre ou arborescent (Aloe arborescens)
  • Feuillage : Feuilles d’un beau vert vif, très charnues et en forme d’épée. Elles sont couvertes sur les bords de petites pointes. Elles font entre 0,15 et 0,25 m de long et 2 cm de large.
  • Fleurs : Couleur orange vif, rouge. Les fleurs en forme de tubes apparaissent au bout d’une tige très longue.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Espèce très semblable à l’Aloe vera, mais moins connue. Il peut atteindre 4,50 m de hauteur et s’étaler sur 2 m. Sa culture est conseillée pour la pleine terre. Réservez les jeunes plantes pour la culture en intérieur.

Aloès (Aloe aristata)

 Aloès (Aloe aristata)
  • Feuillage : Feuilles épaisses, vert foncé avec des bords rigides blancs. Elles sont dentelées. La rosette est compacte. Elles font 0,15 m de long et 2 cm de large. Espèce qui n’a pas de tige.
  • Fleurs : Couleur rouge orangé. Riches en nectar. Elles font 0,20 m de hauteur et se disposent en épis.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud, du Lesotho. Espèce la plus rustique, qui résiste jusqu’à -10 °C. Avec une protection, elle peut rester tout l’hiver dehors. Conseillée aussi comme espèce d’intérieur en raison de sa petite taille (0,10 à 0,15 m).

Aloès à feuilles courtes (Aloe brevifolia)

 Aloès à feuilles courtes (Aloe brevifolia)
  • Feuillage : Feuilles vert pâle, épaisses et en triangles. Elles ont des dents pointues sur tous les bords. Elles font 9 cm de long et 5 cm de large. Les tiges, une fois hautes, se renversent.
  • Fleurs : Couleur rose pâle. Fleurs en clochettes, qui naissent sur un pédoncule pouvant faire 0,30 m.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud, du Cap. Des rejetons naissent sous les feuilles de la base. Sa croissance est rapide et l’espèce devient vite envahissante.

Aloès du Cap (Aloe ferox)

 Aloès du Cap (Aloe ferox)
  • Feuillage : Feuilles de couleur bleutée. Elles sont recouvertes d’épines brunes pointues et piquantes sur les bords. Elles peuvent devenir très grandes avec 0,95 m de long et 0,15 m de large.
  • Fleurs : Couleur rouge, orange. Fleurs en grappes, qui naissent sur une tige pouvant atteindre 0,90 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud, du Cap, du Lesotho, où l’espèce est menacée. Sa croissance est plus lente que les autres espèces, mais il peut atteindre plus de 3 m de hauteur. L’espèce est rustique sur la Côte d’Azur. Réservez les jeunes plantes pour la culture en intérieur.

Aloès panaché, tacheté, perroquet ou gorge de perdrix (Aloe variegata)

 Aloès panaché, tacheté, perroquet ou gorge de perdrix (Aloe variegata)
  • Feuillage : Feuilles triangulaires en V, vert foncé, avec des bandes blanches horizontales et irrégulières ainsi que des bords blancs. Elles sont dentelées, fuselées à leur base, dressées et disposées sur 3 rangs serrés qui se chevauchent. Lorsque la plante devient plus âgée, elles forment une spirale. Elles font 0,10 à 0,15 m de long et 2,5 à 4 cm de large.
  • Fleurs : Couleur orange, rose clair ou rouge vif. Fleurs en grappes non serrées, qui naissent sur une tige de 0,30 m.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud, de Namibie. Espèce naine très connue, atteignant 0,20 m de hauteur. Espèce qui produit de nombreux rejets à sa base.

Plantation de l’aloès

Plantation de l’aloès

Où le planter ?

L'aloès apprécie les sols légers, sableux et bien drainés. Préparez un mélange de 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable grossier ou de perlite fine et 1/3 de terreau de feuilles ou bien un terreau pour cactées, pour les plantations en pots.

Il aime le soleil, la lumière et supporte la chaleur jusqu'à 40 °C. L'aloès ne tolérant pas de température en dessous de 5 °C, faites attention en hiver. Les variétés qui ont des feuilles avec épines supportent mieux le plein soleil que les variétés aux feuilles plus tendres.

Bon à savoir : certaines espèces comme l'Aloe vera redoutent le soleil direct qui jaunit leurs feuilles. Protégez-les pendant les heures trop chaudes en été.

En intérieur, une température comprise entre 18 et 21 °C lui convient parfaitement.

Quand planter l'aloès ?

Empotez et rempotez au printemps, de préférence en avril.

Comment le planter en pot ?

Choisissez des pots suffisamment larges (ses racines sont peu profondes mais elles s'étalent), adaptés à la taille de la plante, entre 7 et 30 cm de diamètre, percés au fond et de préférence en terre cuite pour permettre une meilleure évaporation.

  • Placez au fond de votre pot un épais lit de graviers, afin de favoriser le drainage.
  • Recouvrez d'une couche du mélange adapté.
  • Placez votre sujet et comblez avec le reste du mélange.
  • Tassez bien, sans enfouir les feuilles situées à la base.
  • Arrosez modérément.

Comment planter l'aloès en pleine terre ?

Si vous avez un terrain en pente, il sera idéal pour y planter l'aloès, car l'eau ne stagnera pas sous la plante.

  • Creusez un trou adapté, plus large que profond pour que les racines puissent bien s'étaler.
  • Placez une bonne couche de graviers au fond du trou.
  • Recouvrez d'une couche de terre.
  • Placez votre sujet et comblez avec le reste de terre.
  • Tassez bien, sans enfouir les feuilles situées à la base.
  • Arrosez modérément.

Culture et entretien de l’aloès

Culture et entretien de l’aloès

Arrosez modérément l'aloès, 1 fois par semaine, même lorsqu'il fait chaud. En hiver, arrosez parcimonieusement 1 fois par mois. Pour la culture en intérieur, arrosez 1 fois tous les 15 jours.

L'aloès ne supporte pas l'humidité de l'atmosphère, il faut donc bien laisser sécher la motte entre 2 arrosages. Comme toutes plantes grasses, l'aloès retient beaucoup d'eau dans ses feuilles. Il est donc résistant à la chaleur.

Bon à savoir : Aloe variegata ne supporte pas qu'on verse de l'eau directement dans sa rosette.

Utilisez de préférence de l'eau douce. Évitez qu'elle soit trop fraîche en été, car les écarts de température stressent la plante et lui nuisent.

Faites un apport d'engrais pour plantes grasses, 1 fois par mois pendant la période de croissance.

Entre les mois de mai et septembre, sortez les pots et jardinières à l'extérieur, bien au soleil. Si les nuits sont trop fraîches, il est préférable de les rentrer.

Rempotez tous les 2 ans au printemps ou tous les 3 ans les sujets qui grandissent doucement. Ensuite lorsque la plante est arrivée à maturité, réalisez chaque année un surfaçage sur 4 cm de profondeur environ, en veillant à ne pas abîmer les racines.

Taille de l’aloès

Pas de taille nécessaire.

Procédez à un nettoyage des touffes, en coupant au ras les hampes fanées et les feuilles abîmées et sèches.

Maladies, nuisibles et parasites

L'aloès attire les cochenilles farineuses qui se logent entre les feuilles, les font jaunir et tomber. Le mieux est de les badigeonner une à une avec un pinceau imbibé d'alcool dénaturé.

Il peut être attaqué par les cochenilles des racines qui s'installent sur les racines et sucent leur sève. La plante ne peut plus croître.

  • Enlevez délicatement la plante de son contenant.
  • Lavez les racines à l'eau douce et tiède et coupez les parties attaquées à l'aide d'un couteau propre.
  • Appliquez un insecticide liquide sur les racines saines.
  • Changez le terreau et désinfectez le contenant.

Faites également attention aux pucerons qui peuvent envahir l'aloès au moment de sa floraison et qui rendent l'ensemble de la plante poisseuse ou couverte de fumagine. Coupez les parties trop atteintes, passez un chiffon imbibé d'alcool à brûler, de bière ou d'eau savonneuse, rincez ensuite à l'eau claire.

Multiplication de l’aloès

Multiplication de l’aloès

L'aloès se multiplie par division des rejets, par bouturage et par semis.

Division des rejets

La multiplication par division est courante. Elle se pratique en été :

  • Prélevez les rejets qui se sont formés naturellement autour de la plante mère, à l'aide d'un couteau propre et tranchant. Choisissez-les avec des racines.
  • Faites-les sécher 2 ou 3 jours, à l'air libre, à l'ombre, éventuellement sur une couche de sable.
  • Préparez un pot rempli d'un mélange de compost sableux et de terre de jardin.
  • Faites un trou et déposez-y le rejet.
  • Tassez la terre autour.
  • Arrosez pour maintenir la terre légèrement humide jusqu'à l'enracinement.
  • Placez votre pot à l'ombre ou la mi-ombre.

Bouturage

La multiplication par bouturage se fait sur les espèces dites rampantes. Elle se pratique en été :

  • Prélevez une rosette située à la base de la plante.
  • Laissez-la cicatriser à l'air libre et à l'ombre pendant 1 semaine.
  • Préparez un pot rempli d'un mélange de compost sableux pour 2/3 et de terre de jardin pour 1/3.
  • Enfoncez la bouture dans le mélange sur 3 cm à 4 cm.
  • Arrosez modérément en laissant sécher entre 2 apports d'eau.
  • Placez votre pot à l'ombre ou la mi-ombre.

Semis

La multiplication par semis se réalise au printemps :

  • Préparez une caissette ou une mini serre chauffante, remplie de compost sableux et de tourbe.
  • Semez les graines sur « couche chaude », à une température de 21 °C.
  • Tassez-les en surface, humidifiez légèrement et attendez que les graines germent.
  • Lorsqu'une première feuille s'est complètement développée, repiquez les plantules dans des pots, remplis d'un mélange adapté.
  • Maintenez les pots à une température de 18 °C, jusqu'à ce que les plantes se développent.

Conseils écologiques

L’Aloe vera est réputé comme étant une espèce dépolluante, qui absorbe le formaldéhyde (agglomérés, colles, isolations, vernis). Placez-le dans les pièces concernées, mais par contre n’utilisez pas la sève de ses feuilles à des fins médicales ou cosmétiques.

Pour éviter le pourrissement des espèces dont les feuilles sans tige touchent la terre, répandez une fine couche de sable ou de perlite autour de la plante.

Un peu d’histoire…

L’aloès est sacré en Inde. Il est connu depuis l’Antiquité dans de nombreux pays pour ses vertus curatives. Les Égyptiens et les Mayas lui attribuaient déjà la capacité de faire durer la beauté et d’assurer la longévité. Cléopâtre l’aurait utilisé pour ses soins de beauté…

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides