Savonnier

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Savonnier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Savonnier, Arbre à lanternes

  • Nom(s) latin(s)

    Koelreuteria paniculata

  • Famille

    Sapindacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Plante comestible ▶

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m
  • Largeur à maturité

    6 à 8 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    0,2 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les 3 à 5 espèces qui composent le genre Koelreuteria sont originaires des vallées sèches d’Extrême-Orient et des îles Fidji. Ce sont de petits arbres caducs, intéressants aussi bien pour leur feuillage ample composé, leurs panicules de fleurs jaunes que leur fructification sous la forme de petites vessies rougeâtres. Elles appartiennent à la famille des Sapindacées qui regroupent les « plantes à savon » caractérisées par la présence de saponine (voir histoire).

Le savonnier (Koelreuteria paniculata) est l’espèce la plus fréquente rencontrée dans nos jardins. Elle a l’avantage d’être très rustique et de former un arbre élégant à port étalé de petit gabarit, de 6 à 8 m de haut. Elle provient de Chine et de Corée mais s’est naturalisée au Japon. L’arbre jeune développe un houppier globuleux, de plus en plus étalé et muni de branches tortueuses retombant gracieusement en extrémité avec l’âge. L’écorce grise lisse devient cannelée avec les fissures orangées. Sa croissance est lente, le débourrement tardif et la longévité de 200 ans.

Les feuilles alternes, glabres, de 20 à 40 cm de long ont un aspect plumeux, composées de folioles lobées ou dentelées en partie bipennées sur les folioles de la base, aux nervures pubescentes au revers. Elles naissent rose rouge avant de verdir et revêtent une parure jaune d’or à l’automne qui a valu au savonnier sa dénomination anglaise d’arbre pluie d’or, « goldenrain tree ».

Les panicules dressées, lâches et ramifiées de 30 à 45 cm portent de petites fleurs jaune citron en juin-juillet en extrémité de rameaux. Les fleurs de 1 cm ont un calice velu à 5 lobes et 4 pétales pubescents dissymétriques, ornés d’une auréole rouge. Elles ont un comportement unisexué même si elles possèdent toutes des étamines au nombre de 8 mais les fleurs femelles les ont plus courtes et infertiles. Le pistil possède 3 carpelles et 3 styles libres.

Les fruits sont des capsules à 3 valves, ressemblant à des lampions de 3 à 6 cm de long sur 3 de large, d’abord vert pâle, rougissant puis prenant un aspect parcheminé rose bronze. Ils renferment 3 graines brun foncé de 4 à 7 mm et persistent sur l’arbre jusqu’au printemps suivant.

L’écorce et le fruit contiennent de la saponine exploitée en Asie comme shampoing. Un colorant jaune est extrait des fleurs tandis que les graines servent de perles en Chine. La plante sert aussi à soigner les conjonctivites et l’épiphora (obstruction des canaux lacrymaux). Le savonnier ornait les tombes de mandarins.

Le genre Koelreuteria est dédié à Joseph Gottlieb Koelreuter (1733-1806), professeur de botanique à Karlsruhe en Allemagne. Il fut un des pionniers de l’hybridation et étudia notamment le rôle des insectes. Paniculata vient du latin panicula et du suffixe atus qui signifie « disposé en panicules » bien que ce ne soit pas un caractère distinctif de l’espèce.

Espèces et variétés de savonniers

Espèce type

Savonnier, arbre aux lanternes, bois de Panama Koelreuteria paniculata

Espèce type Savonnier, arbre aux lanternes, bois de Panama Koelreuteria paniculata
  • Végétation : Arbre de 9 à 20 m dans son habitat, de 6 à 8 m en culture sur 4 m de large. 7 à 15 folioles dentelées, pointues vert franc puis jaune d’or orangé à l’automne. Pousses brun cuivré pâle tachetées de lenticelles saillantes.
  • Fleurs et fruits : Panicules de 30 à 45 cm jaunes, en juin-juillet, légèrement odorantes. Fruits sous forme de vésicules vertes puis rosé beige à l’automne qui persistent tout l’hiver.
  • Qualités : Petit arbre à fleurs très ornemental. Croissance assez lente. Arbre d’alignement, de petit jardin.

Cultivars

Koelreuteria paniculata 'September' (syn. K. p. 'September Gold')

Cultivars Koelreuteria paniculata 'September' (syn. K. p. 'September Gold')
  • Végétation : --
  • Fleurs et fruits : Floraison plus tardive en août-septembre. Panicules plus grandes et ramifiées.
  • Qualités : --

Koelreuteria paniculata 'Coral Sun'

Cultivars Koelreuteria paniculata 'Coral Sun'
  • Végétation : Jeunes rameaux rose corail.
  • Fleurs et fruits : --
  • Qualités : --

Koelreuteria paniculata var. apiculata

Savonnier  Koelreuteria paniculata  var.  apiculata
  • Végétation : Feuilles plus grandes, de 40 cm, et bipennées aux folioles plus découpées.
  • Fleurs et fruits : --
  • Qualités : Parvenue en 1904 de Chine.

Koelreuteria paniculata 'Beachmaster'

Savonnier  Koelreuteria paniculata  'Beachmaster'
  • Végétation : Arbre semi-nain à port compact de 2,5 m en tous sens au bout de 10 ans, 4-5 m maxi à l’âge adulte.
  • Fleurs et fruits : --
  • Qualités : Sélection américaine à partir de graines coréennes.

Koelreuteria paniculata 'Fastigiata'

Savonnier  Koelreuteria paniculata  'Fastigiata'
  • Végétation : Arbre fastigié de 8 m de haut sur 1,50 m de large.
  • Fleurs et fruits : --
  • Qualités : --

Autre espèce

Koelreuteria bipinnata (syn. K. integrifolia)

Autre espèce Koelreuteria bipinnata (syn. K. integrifolia)
  • Végétation : Arbre de 9 à 20 m de haut à port conique. Grandes feuilles bipennées de 40-60 cm de long, folioles pointues lisses ou peu dentées, vert jaune clair puis jaune profond à l’automne.
  • Fleurs et fruits : Fleurs hermaphrodites, parfumées en juillet-août en panicules de 20-50 cm. Fleurs jaunes maculées de pourpre à la base. Vésicules rosâtres en septembre-octobre.
  • Qualités : Originaire du Yunnan jusqu’à 1 800 m d’altitude. Plus sensible au froid (-12 °C), à réserver aux zones du littoral. Longévité 50 à 150 ans. Bonne résistance à la sécheresse, sol frais ou sec.

Semis et plantation du savonnier

Semis et plantation du savonnier

Où planter ?

Le savonnier n'apprécie ni le vent ni les embruns. Il pousse en sol compact ou très poreux, calcaire, sec ou superficiel mais n'aime pas les sols noyés ou acides.

Plantez-le en situation parfaitement ensoleillée. Les étés chauds favorisent une floraison abondante.

Il convient parfaitement aux petits jardins avec son port arrondi et sa croissance modérée.

Quand planter le savonnier ?

Plantez le savonnier au printemps.

Comment planter le savonnier ?

Préférez les plants en motte pour une meilleure reprise. Creusez une large fosse et veillez à ne pas enterrer le collet. Même si l'espèce est très rustique (-34 °C), protégez les jeunes plants du froid.

Culture et entretien du savonnier 

Culture et entretien du savonnier 

Paillez le sol et arrosez dès le printemps pour favoriser la reprise. Par la suite, inutile d'arroser.

Une bonne fertilisation et un arrosage suivi renforcent la structure de l'arbre.

Les jeunes pousses sont parfois victimes des gels tardifs mais l'arbre ne tarde pas à émettre de nouvelles pousses.

Taille du savonnier

Quand tailler ?

Au début de printemps.

Comment tailler ?

La taille de formation est assez délicate car le savonnier ne forme pas de flèche et les branches taillées ont tendance à sécher à cause du retrait de sève. Relevez simplement le houppier en favorisant les branches dressées et en supprimant les plus basses à leur départ. Supprimez les bois morts ou malades.

Le savonnier ne tolère pas de grosses coupes qui engendrent la pourriture du bois.

Maladies, nuisibles et parasites

On connaît assez peu de parasites au savonnier, à part la cochenille.

Multiplication du savonnier

Multiplication du savonnier

Le marcottage et la bouture racinaire sont possibles mais le semis, à effectuer à l'automne ou en février-mars, est plus courant.

Les graines conservent leur pouvoir germinatif assez longtemps. Aussi la germination se fait au printemps après avoir subi une stratification. Semez dans un substrat sableux à l'extérieur. Protégez les jeunes plants du froid les 2-3 premières années qui suivent.

La floraison intervient environ 3 ans après le semis.

Conseils écologiques

Les savonniers sont des plantes très mellifères, qui fleurissent assez tardivement et tolèrent des sols secs et calcaires ainsi que la pollution.

Un peu d’histoire…

Le savonnier est découvert par Incarville en 1750, introduit en Angleterre en 1763 par le Comte George de Coventry et fait son entrée en France, en 1789, dans le parc de Vilmorin à Verrières-le-Buisson (sud de Paris). L’espèce bipinnata apparaît en Europe en 1888. Elle est considérée comme plus ornementale que la première mais elle est plus sensible au froid.

Les plantes à savon ne fabriquent pas du savon à proprement parler, mais contiennent une molécule, la saponine (ou saponoside) au pouvoir détergent naturel. Elle est présente en quantité variable dans les végétaux qui la fabriquent, entre autres, pour se défendre contre les parasites.

Les racines de la saponaire (Saponaria officinalis) en contiennent 4 à 5 %, les graines du marron d’Inde 2 % tandis que le Sapindus mukorossi qui donne ces fameuses noix de lavage 30 %. Les gousses parcheminées ainsi que l’écorce du savonnier (Koelreuteria paniculata), très utilisées en Chine en contiennent 8 %.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides