Luzule

Luzule en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Luzule

  • Nom(s) latin(s)

    Luzula

  • Famille

    Joncacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec
  • Densité

    4 à 16 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Luzula compte environ 80 espèces de plantes vivaces, originaires des zones tempérées et froides de l'hémisphère nord, surtout d'Eurasie. De la famille des joncs (Joncacées), la luzule n'est donc pas réellement une graminée, même si on l'assimile à ce groupe à cause de sa floraison en épis. De cette parenté avec le jonc, elle a hérité la solidité, mais c'est dans les sous-bois qu'on la rencontre, plutôt qu'au bord de l'eau.

Selon les botanistes, son nom pourrait avoir deux origines : pour Coste, auteur d'une Flore illustrée de France publiée entre 1900 et 1906, le mot viendrait du latin lusus, « jouet » (les plantes sont le jouet des vents) ; tandis que Fournier, auteur des Quatre flores de France, paru en 1940, en attribue l'origine à l'italien lucciola, « ver luisant », ou au latin lucere, « briller », peut-être par allusion à l'aspect luisant des feuilles.

Vivace rustique et très robuste, la luzule ne craint ni le froid, ni l'ombre, ni les sols lourds, ni la sécheresse, ni la concurrence des racines d'arbres et d'arbustes. Ce qui en fait l'un des meilleurs couvre-sol pour l'ombre. Elle forme des touffes denses qui se propagent par des rhizomes courts ou des stolons, sans jamais devenir envahissantes. Les feuilles persistantes, généralement planes et lustrées, plus ou moins larges et bordées de poils blancs, sont vert foncé, vert-gris, dorées ou panachées selon les variétés. Au printemps, les fleurs en glomérules lâches, très légères, de couleur brune, brun clair ou blanche, n'ont qu'un attrait secondaire, sauf pour l'espèce Luzula nivea, à la floraison vaporeuse très décorative.

Certaines espèces ont une croissance rapide, grâce à leur enracinement rhizomateux, d'autres sont plus lentes.

Les luzules sont principalement des plantes de sous-bois et conviennent à la décoration sous les arbres feuillus. Elles peuvent être utilisées en très grands groupes pour un effet couvre-sol. En massif à l'ombre, elle constitue un attrait hivernal associée avec des hellébores, épimédiums, bergénias, des arbustes à écorce décorative et des bulbes de printemps. Elle convient aussi pour la culture en pot ou en jardinière.

Les fleurs, surtout celle de la luzule blanche, sont magnifiques en bouquet, frais ou sec.

Espèces et variétés de luzules

Luzula nivea

Luzule blanche

Luzula nivea Luzule blanche
  • Floraison : Grandes fleurs en glomérules blanc crème. De juin à août.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 à 0,60 m. Touffe légère, buissonnante persistante, feuilles linéaires, étroites, vert foncé, aux bords poilus, de 10 à 30 cm de long.
  • Qualités : Rusticité : -25 °C.
 Préfère le soleil ou la mi-ombre. Convient bien aux bouquets secs.

Luzula sylvatica

Luzule des bois

Luzula sylvatica Luzule des bois
  • Floraison : Inflorescences en panicules, très ramifiées, fleurs de jonc brunes. D’avril à juin.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 à 0,50 m (jusqu’à 0,80 m en fleur). Touffe dense de feuilles persistantes vert sombre, de 10 à 25 cm de long, larges (jusqu’à 3 cm), coriaces, luisantes, bordées de fins cils.
  • Qualités : Rusticité : -25 °C.


 Plante très résistante. Souche fortement traçante, le meilleur couvre-sol à l’ombre. Peut être utilisée en sous-bois.

Luzula pilosa

Luzule printanière, luzule velue

Luzula pilosa Luzule printanière, luzule velue
  • Floraison : Petites fleurs brunes, disposées en petits bouquets terminaux, formant une inflorescence très légère au-dessus du feuillage. De mars à mai.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 à 0,40 m (en fleur). Petite touffe de feuillage persistant, large, vert brillant et très velu sur les bords.
  • Qualités : Rusticité : -25 °C. Excellente plante d’ombre, aime à pousser sous des arbres.

'Igel'

'Igel'
  • Floraison : Fleurs de jonc, brunes. D’avril à juin.
  • Végétation : Hauteur : 0,10 m. Forme compacte de la précédente, feuillage jaune vert persistant.

Plantation de la luzule

Plantation de la luzule

Où la planter ?

La luzule est essentiellement une plante de sous-bois et à ce titre affectionne les terres humifères et fraîches, même légèrement humides, voire lourdes et argileuses ; mais elle supporte sans broncher les sols médiocres et la sécheresse.

Elle pousse à l'ombre ou à la mi-ombre, mais tolère une exposition plus ensoleillée en terrain frais. La luzule blanche préfère un soleil léger ou la mi-ombre.

En bref, la luzule supporte tout, sauf le soleil brûlant.

Quand planter la luzule ?

Plantez la luzule au printemps, de février à avril, ou en automne, de septembre à novembre.

Comment la planter ?

Selon les espèces et leur taille adulte, espacez les pieds de 25 à 50 cm.

En pot :

  • Installez-la dans un mélange de terreau et de terre de jardin, qui retiendra l'humidité.
  • Choisissez un contenant assez large pour qu'elle puisse s'étaler.

Culture et entretien de la luzule

Culture et entretien de la luzule

Comme toutes les graminées, la luzule ne réclame pratiquement aucun entretien, et comme toutes les graminées persistantes, elle ne se taille pas. Si nécessaire, nettoyez les touffes en fin d'hiver, avant le départ de la végétation, en retirant les feuilles et les tiges sèches.

Arrosez les plantes en pot lorsque la surface est sèche.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite ou maladie connu pour la luzule.

Multiplication de la luzule

Multiplication de la luzule

Sunchild57 Photography./CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

La luzule se multiplie par division de touffe ou par semis.

Semis

Au printemps ou au début de l'automne :

  • Semez en pot placé à l'ombre à l'extérieur.
  • Maintenez une bonne humidité.
  • Repiquez en godets individuels un mois après la levée.
  • Plantez au printemps ou à l'automne suivant.

Division

Comme pour le semis, divisez la luzule au printemps ou au début de l'automne.

Conseils écologiques

En tant que « mauvaises herbes », terme bien mal approprié, les graminées offrent le grand avantage de se développer dans les conditions les plus extrêmes, là où le jardinier renonce à installer les autres plantes. En l’occurrence, la luzule prospère entre les racines des arbres ou des arbustes, à l’ombre, et elle supporte la sécheresse. Bref, un cumul de situations difficiles ! De plus, ces plantes ne sont jamais malades et rarement attaquées par les parasites. Installez-en dans tous les coins ingrats où le sol a besoin d’être couvert.

Ne coupez les inflorescences fanées (avant la formation des graines) que si vous voulez éviter les semis spontanés. Sinon, laissez-les tout l’hiver, elles créeront de l’animation au jardin et attireront les oiseaux.

Crédits photos : Eva Deuffic



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides