Echeveria

Echeveria en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Echeveria, Artichaut

  • Nom(s) latin(s)

    Echeveria

  • Famille

    Crassulacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,05 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    100 pieds/m², jusqu'à 300 en mosaïculture

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L’echeveria appartient à la famille des Crassulacées. Il est originaire des régions sèches et désertiques du Mexique et de l’ouest de l’Amérique du Sud. On le nomme par son nom latin echeveria et plus rarement par le terme d’artichaut.

C’est une plante dite succulente ou grasse, qui est vivace avec un feuillage persistant. Ses feuilles épaisses, aux formes allongées, triangulaires ou larges, sont disposées en rosette plus ou moins dense et étalée. Leur couleur varie du vert tendre au noir violet. Certaines espèces sont recouvertes de poils, d’une couche cireuse ou feutrée. L’echeveria donne des fleurs en clochettes, non parfumées, solitaires ou en grappes, le plus souvent rouge, orange, jaune ou blanc. Elles peuvent être érigées sur de longues tiges ou au contraire dressées sur de courtes tiges dissimulées dans le feuillage.

Beaucoup d’espèces d’echeveria sont assez peu rustiques. On le cultive en extérieur toute l’année dans les régions méditerranéennes et seulement à la belle saison dans les autres régions (terrasses, balcons, murets…), sinon il est cultivé en intérieur ou en serre. Il s’utilise en massif, en rocaille, en couvre-sol et en bordure, mais aussi en pot et jardinière.

Espèces et variétés d’echeverias

Le genre Echeveria comprend au moins 200 espèces, et un grand nombre de variétés et d’hybrides.

Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus répandues, de taille et de port variés et particulièrement intéressantes pour leur feuillage.

Echeveria affinis

 Echeveria affinis
  • Feuillage : Feuilles épaisses et pointues, en forme de lance, disposées en rosette de 10 cm de diamètre. Vert très foncé, devenant quasiment noir en plein soleil. Recouvertes d’une couche cireuse.
  • Fleurs et tiges : Floraison dès avril. Couleur rouge. Fleurs solitaires sur tiges en rameaux.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Culture en pot adaptée.

Echeveria agavoides

 Echeveria agavoides
  • Feuillage : Feuilles épaisses et pointues, en forme de triangles, disposées en rosette serrée de 15 cm environ de diamètre. Couleur vert pomme, aux bordures qui deviennent rouges au soleil.
  • Fleurs et tiges : Floraison au printemps. Couleur rouge et bords jaunes. La variété 'Cristata' est très belle.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Espèce dont les feuilles ne sont pas cireuses. Espèce de petite taille, qui ressemble à l’agave. Culture en pots, plus larges que hauts, adaptée.

Dame peinte (Echeveria derenbergii)

Dame peinte ( Echeveria derenbergii )
  • Feuillage : Feuilles larges, en forme de petites spatules creuses, disposées en plusieurs rosettes de 8 cm de diamètre, ressemblants à des coussinets. Couleur vert pâle, bordées de rouge, recouvertes de duvet blanc.
  • Fleurs et tiges : Floraison au printemps. Couleur orange – rouge vif. Hampe florale de 8 cm de hauteur. Tiges courtes.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Très petite taille, entre 5 et 8 cm de hauteur. Produit souvent des rejets. Culture en pot adaptée et conseillée.

Echeveria elegans

 Echeveria elegans
  • Feuillage : Feuilles en forme de petites spatules creuses, disposées en rosette, sans tiges apparentes, de 10 cm de diamètre. Couleur vert pâle bleuté et bleu violet pour la variété 'Prince noir'. Recouvertes d’une couche cireuse blanc argenté.
  • Fleurs et tiges : Floraison en été. Couleur rose, jaune. Hampe florale de 0,30 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire des régions désertiques du Mexique. Espèce très répandue ; un grand classique ! Produit à maturité des rejets. A besoin de températures chaudes, au-dessus de 7 °C. Culture en pots adaptée et recommandée.

Echeveria gibbiflora ou grandifolia ou campanulata

 Echeveria gibbiflora ou grandifolia ou campanulata
  • Feuillage : Feuilles larges, longues et épaisses, en forme de spatules un peu creuses, avec des excroissances sur le dessus. Couleur qui change au cours des saisons : vert clair (printemps), bordures roses (été), vert gris (automne) puis mauve clair (hiver). Les feuilles situées à la base s’abîment souvent.
  • Fleurs et tiges : Floraison en automne. Couleur rose – rouge. Hampe florale d’environ 1 m de hauteur. Tiges épaisses et droites de 4 cm de largeur et 0,30 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Mexique et du Guatemala. La variété arbustive 'Carunculata' est plus répandue. Grande taille, plus de 0,60 m de hauteur. A besoin de chaleur pour s’épanouir. Culture en pots recommandée.

Echeveria lilacina

 Echeveria lilacina
  • Feuillage : Feuilles larges et épaisses, en rosette très compacte de 30 cm. Couleur verte. Recouvertes d’une couche cireuse grise. Les sujets plus âgés ont des feuilles qui deviennent plates.
  • Fleurs et tiges : Couleur rose, orange. Hampe florale fine de 0,30 m de hauteur. Courtes tiges dissimulées sous les feuilles.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Répandue sur la côte méditerranéenne et ses rocailles. Culture en pot et en rocaille.

Echeveria peacockii ou desmetiana ou subsessilis

 Echeveria peacockii ou desmetiana ou subsessilis
  • Feuillage : Feuilles en forme de lance, bien raides. Celles du haut sont disposées en rosette de 15 cm et moins, celles du bas sont collées aux tiges. Couleur bleu clair. Recouvertes d’une couche cireuse bleu clair.
  • Fleurs et tiges : Couleur orange. Hampe florale de 0,30 m de hauteur. Tiges moyennement épaisses, droites, de 2 cm de diamètre et 0,20 m de hauteur.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Espèce très rustique. Adaptée à la côte méditerranéenne et ses rocailles. Culture en pot possible aussi.

Echeveria pulvinata

 Echeveria pulvinata
  • Feuillage : Feuilles épaisses, de 6 cm de longueur. Couleur vert pâle, avec des bordures rouges en hiver. Recouvertes de poils très courts formant comme un feutre brun.
  • Fleurs et tiges : Couleur orange-rouge. Tiges raides et fines, de1 cm de diamètre, d’où partent des petites branches.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Espèce buissonnante. S’adapte bien à la culture en pot.

Echeveria runyonii

 Echeveria runyonii
  • Feuillage : Feuilles longues, raides, nettement moins charnues que les autres espèces, disposées en rosette de 20 cm de diamètre. Couleur blanc ou gris pâle.
  • Fleurs et tiges : Couleur rose à l’extérieur et orange foncé à l’intérieur. Hampe florale de 0,30 m de hauteur. Tiges courtes, moyennement épaisses, qui se courbent, de 2 cm d’épaisseur.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Culture de préférence en pots.

Echeveria setosa

 Echeveria setosa
  • Feuillage : Feuilles épaisses et ovales, en rosette étalée, quasiment sans tige. Couleur vert, bleu gris. Recouvertes de nombreux poils blancs.
  • Fleurs et tiges : Floraison en été. Couleur rouge ou jaune. Fleurs érigées sur des tiges de 8 cm à 10 cm.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Produit parfois des rejets. A besoin de températures chaudes, au-dessus de 7 °C. Culture en pots adaptée et en massifs dans les régions chaudes.

Echeveria subrigida ou palmeri ou rosei

 Echeveria subrigida  ou  palmeri  ou  rosei
  • Feuillage : Feuilles longues, fines, étroites, peuvent être dentelées, disposées en rosette très serrée de 40 cm de diamètre. Couleur verte, avec des bordures rouges. Recouvertes d’une couche cireuse grise.
  • Fleurs et tiges : Couleur orange. Hampe florale de 0,40 m et plus de hauteur. Tiges courtes et très épaisses, de 5 cm de diamètre.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Espèce assez grosse (40 cm de largeur pour 30 cm de hauteur). Adaptée à la côte méditerranéenne. Peut aussi se cultiver en pot profond.

Plantation de l’echeveria

Plantation de l’echeveria

Où le planter ?

L'echeveria apprécie les sols sableux et bien drainés, les terreaux nourrissants et légers. Mélangez 1/3 de terreau de feuilles, 1/3 de terreau de jardin et 1/3 de sable grossier.

Bon à savoir : pour une plantation en pleine terre, privilégiez les endroits pentus ou une rocaille.

Il aime le soleil et la lumière vive qui favorisent la coloration de son feuillage.

La température moyenne d'une pièce lui convient. En hiver, une température comprise entre 13 °C et 16 °C lui suffit. La plante peut même hiverner dans un lieu bien éclairé avec une température de 5 °C à 8 °C. Pensez à lui apporter suffisamment de lumière à cette période de l'année moins ensoleillée.

Seules les régions chaudes, sans gelées, permettent une plantation en pleine terre, car la plante, peu rustique, ne tolère pas les températures inférieures à 5 °C.

Quand planter l'echeveria ?

Empotez et rempotez l'echeveria de préférence au printemps.

Comment le planter en pot ?

Optez le plus souvent pour des pots de 8 à 10 cm de diamètre, peu profonds et en terre cuite. Les espèces très petites se plaisent dans des petites coupes. Les plus grandes préféreront des pots plus profonds et plus larges.

  • Placez un lit épais de tessons ou de billes d'argile au fond du pot.
  • Recouvrez avec le mélange préparé et disposez le sujet.
  • Comblez avec le mélange et tassez bien.
  • Paillez en ajoutant à la surface du mélange un peu de sable ou de perlite fine, pour que les feuilles situées à la base ne touchent pas directement le terreau.
  • Humidifiez sans excès le terreau.

Conseil : ne mettez pas de coupelle en dessous des pots, car il faut éviter que l'eau stagne.

Comment planter l'echeveria en pleine terre ?

  • Préparez un petit trou de plantation.
  • Placez un lit de billes d'argile ou de graviers au fond du trou.
  • Placez le sujet et comblez avec la terre de jardin.
  • Tassez et arrosez modérément.
  • Ajoutez si vous le souhaitez un peu de sable ou de perlite fine en surface.

Culture et entretien de l’echeveria

Culture et entretien de l’echeveria

Arrosez modérément l'écheveria et laissez sécher le terreau entre 2 arrosages. Trop d'eau nuit à la plante qui se ramollit et pourrit. Faites 1 à 2 arrosages par semaine, pendant la floraison, 1 à 2 arrosages toutes les 2 semaines en dehors de la floraison et seulement 1 arrosage par mois l'hiver.

Faites tremper pendant au moins 1 h les pots des espèces qui ont une rosette étalée. Évitez de les arroser par au-dessus.

En règle général, il faut éviter l'alliance froid et humidité.

À savoir : ne laissez pas d'eau stagner sur les feuilles, sinon vous risquez de tacher leur matière cireuse.

En été, sortez l'echeveria au soleil, pour raviver les couleurs de son feuillage.

Faites un apport d'engrais liquide pour plantes fleuries tous les 15 jours, pendant la floraison.

Pour les plantations en extérieur, protégez les plantes en pleine terre ou rentrez les pots, en hiver.

Rempotez chaque année au mois d'avril les jeunes plants, après avoir coupé les tiges abîmées. Procédez tous les 2 ans pour les sujets adultes et réalisez alors un surfaçage sur 4 cm de profondeur, l'année où la plante n'aura pas été rempotée.

Taille de l’echeveria

Vous pouvez réaliser une taille dite de reformation pour éviter que la plante ne perde son aspect compact en vieillissant. Pour cela, en dehors de l’hiver, taillez les feuilles abîmées situées en bas de la plante. Agissez avec modération, ne supprimez pas trop de feuilles vertes et évitez de blesser la plante.

Rabattez uniquement les vieilles tiges. Coupez les tiges du bas qui sont abîmées au mois de mars et procédez au rempotage.

Supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées, pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.

Maladies, nuisibles et parasites

L'echeveria redoute les invasions de cochenilles, de limaces et d'escargots.

Les cochenilles peuvent se dissimuler à la base des feuilles. Le mieux est de les badigeonner une à une avec un pinceau imbibé d'alcool dénaturé.

Les escargots et les limaces sont friands de ce type de feuilles bien charnues. Enlevez les paillages et retournez la terre pour mettre les œufs à l'air. Nettoyez et enlevez les nuisibles à la main. Répandez autour des plantes de la sciure de bois, de la cendre ou des coquilles d'œufs en petits morceaux qui les éloigneront.

Si les feuilles de votre echeveria retombent, c'est qu'elles manquent d'eau.

Multiplication de l’echeveria

Multiplication de l’echeveria

L'echeveria se multiplie par division des rejets, par bouturage de feuilles ou de tiges ou par semis.

Division des rejets

La multiplication par division des rejets est très facile à réaliser. Elle se fait en mars.

  • Prélevez les pousses qui se sont formées sur les vieilles tiges rabattues ou les rejets qui se sont formés naturellement au pied de la plante.
  • Faites-les sécher 2 jours au minimum, à l'air libre, à l'ombre, éventuellement sur une couche de sable.
  • Préparez un mélange de terreau de fumier léger et de compost sableux.
  • Faites un petit trou avec vos doigts et déposez-y la pousse ou le rejet.
  • Tassez la terre autour.
  • Arrosez modérément jusqu'à l'enracinement.

Bouturage de feuilles ou de tiges

La multiplication par bouturage est simple. Elle se réalise au printemps ou en été.

  • Prélevez des feuilles ou une rosette avec sa tige.
  • Pour le bouturage de feuilles, supprimez les plus grosses feuilles et les plus abîmées. Pour le bouturage de tige, taillez la tige de 2 cm environ, à l'aide d'un couteau propre et tranchant.
  • Laissez sécher 2 à 7 jours, à l'air libre, à l'ombre, éventuellement sur une couche de sable.
  • Préparez des pots ou une caissette de multiplication, remplis d'un mélange de terreau léger et de sable.
  • Plantez en surface la feuille ou la tige et maintenez les pots ou la caissette à une température chaude, ne descendant pas en dessous de 16 °C.
  • Arrosez modérément et maintenez à mi-ombre jusqu'à l'apparition des nouvelles pousses.
  • Rempotez ensuite dans des pots remplis du mélange adapté et cultivez normalement.

Semis

Ce procédé est plus long. Agissez en mars.

  • Préparez une caissette remplie de terreau de fumier léger et de compost sableux.
  • Semez les graines sur « couche chaude », à une température de 21 °C.
  • Tassez-les en surface, humidifiez et attendez que les graines germent.
  • Lorsqu'une première feuille s'est complètement développée, repiquez les plantules dans des pots, remplis d'un mélange de terreau de feuilles, de terreau de jardin et de sable grossier.
  • Maintenez les pots à une température de 18 °C, jusqu'à ce que les plantes se développent.

Conseils écologiques

Ne vaporisez jamais d'eau sur le feuillage de l'echeveria, qui se couvrirait de taches et risquerait de pourrir.

Associez l'echeveria avec des plantes de la même famille comme les graptopetalums, les joubarbes, les saxifrages ou les sedums.

Les variétés naines d'echeveria se prêtent très bien à l'art de la mosaïculture.

Un peu d’histoire…

Augustin Pyrame de Candolle, botaniste suisse, crée le genre Echeveria au XIXe siècle, en hommage au botaniste et dessinateur Atanasio Echeverria y Godoy qui s’intéressa à la flore mexicaine au siècle précédent.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides