Hakonechloa

Hakonechloa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Hakonéchloa, Herbe du Japon

  • Nom(s) latin(s)

    Hakonechloa

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Ce genre ne comprend qu'une seule espèce de graminée vivace, Hakonechloa macra, originaire du Japon, où elle pousse dans les escarpements rocheux et humides et les sous-bois de la région du mont Hakone, un volcan situé sur l'île de Honshû, qui abrite également la capitale et les plus grandes villes du pays.

L'hakonechloa, encore appelé « herbe du Japon », forme de jolies touffes luxuriantes au port arrondi, de 30 à 70 cm de hauteur. Les tiges fines et souples s'inclinent gracieusement vers l'extérieur. Elles portent des feuilles étroites, arquées, qui retombent en cascade jusqu'au sol. Le feuillage vert moyen, doux au toucher, évoque celui du bambou. Les inflorescences panicules apparaissent tard, en été ou en automne. Parfois cachées par le feuillage, elles peuvent paraître insignifiantes, mais leur légèreté ajoute au charme de la plante.

Comme le bambou, cette graminée a une souche traçante grâce à ses rhizomes, mais elle s'étale lentement et il lui faut quelques années de culture pour former de magnifiques coussins hémisphériques.

Même si elle tolère le soleil, c'est essentiellement une plante de mi-ombre et de terrain frais. Cela est exceptionnel parmi les graminées ornementales, qui sont presque toutes des plantes de plein soleil.

Son climat d'origine est voisin de celui de la Bretagne : humide et doux. Mais l'hakonechloa est capable de s'acclimater à bien d'autres conditions, plus froides (il pousse sans problème au Québec) ou plus chaudes, pour peu que le terrain soit frais et qu'il soit planté à l'ombre.

Cette jolie graminée se plaira aussi bien en sous-bois que dans une rocaille ou dans un massif, auxquels elle apporte de la rondeur. Dans une pente, le feuillage tend à pencher vers le bas, ce qui crée un très bel effet.

Elle se cultive aussi aisément en pot et trouvera une place de choix dans un coin semi-ombragé d'une terrasse en compagnie d'hostas, de fougères, d'heuchères ou de bambous.

Espèces et variétés d’hakonechloa

S’il n’existe qu’une seule espèce d’hakonechloa, les variétés, souvent créées par des obtenteurs japonais, sont en revanche de plus en plus nombreuses, même si elles tardent à arriver jusqu’à chez nous.

Hakonechloa macra

Espèce type

Hakonechloa macra Espèce type
  • Floraison : D’août à octobre. Petits épillets jaunes et fins, légers.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 à 0,70 m.
 Touffe souple aux tiges arquées, en forme de cascade, feuilles caduques linéaires vert brillant devenant orangées à l’automne.
  • Qualités : Toute exposition en sol frais. Très rustique (-25 °C). Superbe couvre-sol, bien adapté à la culture en pot. S’utilise aussi en sous-bois, rocaille ou massifs, même en bord de mer.

'Aureola'

Hakonechloa macra 'Aureola'
  • Floraison : Très tard dans la saison. Petits épillets minces, vert pâle.
  • Végétation : Hauteur : 0,30 m. Variété semi-persistante, aux feuilles jaune pâle rayé de vert, prenant à l’automne de superbes teintes orangées.
  • Qualités : Croissance lente. Craint le plein soleil. Assez rustique (-15 °C).

All Gold ®

Hakonechloa macra All Gold ®
  • Floraison : En août-septembre. Panicules légères.
  • Végétation : Hauteur : 0,20 à 0,30 m. Feuillage caduc entièrement doré. Port souple, voire retombant.
  • Qualités : Lent à s’établir les premières années. Craint le plein soleil. Idéal pour éclairer l’ombre ou la mi-ombre. Assez rustique (-15 °C).

'Albovariegata'

Hakonechloa macra 'Albovariegata'
  • Floraison : De septembre à novembre. Épillets souples et légers vert pâle à jaune verdâtre.
  • Végétation : Hauteur : 0,50 à 0,70 m. Rare forme à feuilles tricolores vert, crème et blanc, devenant rosées à l’automne.
  • Qualités : Se développe plus rapidement que les autres variétés. Plus vigoureux que 'Aureola', résiste mieux au soleil, mais préfère une ombre lumineuse. Très rustique (-25 °C).

'Naomi'

Hakonechloa 'Naomi'
  • Floraison : En août-septembre. Épillets minces brun-noir.
  • Végétation : Hauteur : 0,30 à 0,40 m. Feuillage vert marginé de jaune crème, prenant peu à peu des colorations rougeâtres de plus en plus foncées jusqu’à devenir pourpre en fin de saison.
  • Qualités : Potées, bords de pièce d’eau.

'Nicolas'

Hakonechloa 'Nicolas'
  • Végétation : Hauteur : 0,40 à 0,70 m. Feuillage vert moyen uni qui prend de jolies teintes dorées et rouges à l’automne.
  • Qualités : Cultiver au soleil en sol frais pour qu’il se colore. Pousse très lentement.

Semis et plantation de l’hakonechloa

Semis et plantation de l’hakonechloa

Où le planter ?

L'hakonechloa apprécie un sol riche en humus, frais, mais bien drainé, avec une forte humidité atmosphérique. Tolérant quant à l'exposition, il supporte l'ombre et accepte le soleil en sol frais.

L'espèce type s'adapte assez bien à des ambiances plus sèches si elle est à l'ombre, alors que les variétés dorées et panachées seront plus belles à la mi-ombre, voire à l'ombre en région chaude. En revanche, les couleurs rouges seront plus vives au soleil.

Quand planter l'hakonechloa ?

Plantez l'hakonechloa de préférence au printemps, de février à avril.

Comment le planter ?

Apportez un engrais organique sous forme de poudre de corne à la plantation pour favoriser son enracinement.

Même s'il prend son temps, l'hakonechloa s'étale en largeur au fil des ans et il supporte mal d'être déplacé. Espacez suffisamment les pieds (de 0,50 à 1 m selon la taille adulte) et comblez les manques par des plantes saisonnières les premières années.

Culture et entretien de l’hakonechloa

Culture et entretien de l’hakonechloa

Une fois bien installé, l'hakonechloa ne nécessite presque plus de soins.

Pensez à arroser très régulièrement vos plantes en pot. Il est souvent utile d'ajouter à la terre de rempotage un rétenteur d'eau.

Le paillage organique est déconseillé car il maintient une humidité constante au collet qui peut engendrer un pourrissement de la souche. En revanche, une couverture minérale est appréciée.


En climat froid, il est déconseillé, comme pour toutes les vivaces, de couper le feuillage à l'automne, car même mortes, les feuilles protègent la souche du froid. Rabattez la touffe sèche fin février, avant la naissance des nouvelles feuilles.

Si vous devez transplanter votre hakonechloa, opérez au printemps, car les racines superficielles risqueraient de souffrir du froid lors d'une transplantation automnale.

Inutile de rempoter l'hakonechloa tous les ans, sa croissance lente permet de le conserver longtemps dans le même contenant.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucune attaque de parasite ou maladie n’a été constatée sur l’hakonechloa. Même les limaces le boudent !

Multiplication de l’hakonechloa

Multiplication de l’hakonechloa

Après 8 à 10 ans, il peut être nécessaire de diviser la touffe d'hakonechloa, de préférence au printemps, s'il devient trop large. C'est la seule façon de le multiplier, car il ne produit que rarement des semences et celles-ci ne sont pas fidèles au type, ne donnant que des plants verts.

Conseils écologiques

Planté dans le milieu qui lui convient, l’hakonechloa se développera seul et sans problème. Évitez de le planter en régions chaudes et sèches, où il vous faudra dépenser beaucoup d’énergie et d’eau pour le maintenir en vie, sans qu’il soit beau pour autant.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides