Santoline

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Santoline en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Santoline

  • Nom(s) latin(s)

    Santolina

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    2 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Plante de la famille des Astéracées, la santoline (Santolina) est originaire du pourtour méditerranéen. On la trouve sur les coteaux arides et les zones pierreuses dans le sud de la France. On en dénombre environ 20 espèces. Ce sous-arbrisseau est cultivé depuis longtemps dans les jardins pour son feuillage aromatique et persistant, qui dégage une odeur forte lorsqu’on le frotte entre les doigts.


La santoline forme une touffe d’environ 50 cm de haut, aux branches ligneuses dressées, au port naturellement arrondi. Avec l’âge, la touffe s’étale sur 1 m, formant un tronc court et sec. Les feuilles sont grises, longues et découpées, serrées sur les branches très ramifiées. Elles sont recouvertes d’un feutrage qui leur donne une couleur argentée, formant de jolies haies basses ou donnant une touche argentée au milieu d’un massif. Ces feuilles plumeuses ressemblent aux écailles des cyprès, d’où le nom de « petit-cyprès » donné à l’espèce la plus courante. Mais la plante, très douce, ne pique pas du tout. La floraison, en petits capitules ronds jaune ou crème dépourvus de ligules (pétales), portés par des tiges de 10 à 15 cm, intervient de juin à août. Sur chaque branche apicale, une tige haute porte un capitule jaune d’or de forme arrondie.

La santoline est très résistante à la sécheresse et se plaît dans tout sol bien drainé. Elle est aussi assez résistante au froid, si elle n’est pas en terrain humide. Si elle est abîmée par les gelées, elle repart en général du pied.



Plante de jardin sec, la santoline est utilisée pour former des bordures basses, en rocaille ou en massif, où elle forme de jolies touffes argentées, colorées de jaune tout l’été. Elle convient très bien à la culture en pot ou jardinières. De plus, elle reste décorative tout l’hiver avec son feuillage persistant et on peut utiliser ses fleurs en bouquets secs.

La santoline a également des propriétés médicinales. On en tire une huile essentielle réputée pour son action vermifuge. Elle possède une action stimulante, facilite la digestion et régularise le cycle menstruel. Elle est également antispasmodique et les infusions de fleurs sont efficaces contre les crampes d’estomac.
 Il ne faut cependant pas en abuser, car elle est aussi neurotoxique et abortive.

Note : il paraît qu’autrefois les Allemandes mettaient un brin de santoline dans leur missel pour ne pas s’endormir pendant la messe.

Espèces et variétés de santolines

Plantes à feuillage argenté

Santoline petit-cyprès (Santolina chamæcyparissus)

Plantes à feuillage argenté Santoline petit-cyprès (Santolina chamæcyparissus)
  • Floraison : Fleurs en pompons jaune vif en juin-juillet.
  • Végétation : 0,50 m de hauteur × 0,70 à 1 m de largeur. Petit arbuste persistant de forme arrondie et étalée au feuillage argenté, presque blanc, divisé en lobes courts et compacts, aromatique.
  • Qualités : La plus robuste et la plus rustique des santolines.

Santolina serratifolia

 Santolina serratifolia
  • Floraison : Juillet à août. Fleurs jaune vif de juillet à août. Fleurs en boule très originales.
  • Végétation : 0,30 de hauteur × 0,40 m de largeur. Espèce basse, port en boule dense, tiges bien érigées, petites feuilles persistantes gris argenté, très serrées, aromatiques.
  • Qualités : Excellente espèce pour bordures taillées. Bon couvre-sol.

Santoline tomenteuse (Santolina pinnata ssp. neapolinata, syn. S. tomentosa)

Plantes à feuillage argenté Santoline tomenteuse (Santolina pinnata ssp. neapolinata, syn. S. tomentosa)
  • Floraison : Fleurs tubulées, en capitules jaune vif de juillet à septembre.
  • Végétation : 0,50 à 0,75 m de hauteur × 1 m de largeur. Arbuste persistant au port souple, fin feuillage plumeux, très aromatique, gris argenté, très découpé.
  • Qualités : Plus répandue et plus facile à trouver que l’espèce type. Pour massif, rocaille, couvre-sol.

Plantes à feuillage vert

Santoline à feuilles de romarin (Santolina rosmarinifolia, syn S. virens, S. viridis)

Plantes à feuillage vert Santoline à feuilles de romarin (Santolina rosmarinifolia, syn S. virens, S. viridis)
  • Floraison : Fleurs jaune vif au sommet de rameaux non feuillés en juin-juillet.
  • Végétation : 0,40 à 0,50 m de hauteur × 0,70 à 1 m de largeur. Touffe compacte et arrondie, feuillage très fin, vert vif et vernissé.
  • Qualités : Pour rocaille sèche, auge, muret, jardin de gravier, couvre-sol, massif, bordure.

Semis et plantation de la santoline

Semis et plantation de la santoline

Où la planter ?

La santoline préfère les terres sèches, caillouteuses et maigres, à tendance calcaire, mais elle s'adapte bien en sol ordinaire bien drainé. Elle redoute l'humidité, surtout en hiver.

Installez-la en plein soleil. Elle supporte les embruns en bord de mer.

En région fraîche, plantez-la à l'abri d'un mur chaud et améliorez le drainage si nécessaire avec du sable, du gravier…

La santoline peut se planter en pot.

Quand planter la santoline ?

Plantez-la de préférence au printemps, après les fortes gelées (avril) dans les régions froides, en automne ailleurs.

Comment la planter ?

  • Préparez le sol à l'avance. Si nécessaire, améliorez le drainage en ajoutant du sable grossier ou des gravillons. Aucune fertilisation n'est nécessaire.
  • Espacez les pieds de 50 cm. Pour une bordure, comptez 20-30 cm entre deux plants. Utilisez des plants de taille à peu près égale.
  • Après la plantation, rabattez les plants de moitié pour les forcer à s'étoffer.

En pot, utilisez un mélange bien drainant (terre et sable).

Culture et entretien de la santoline

Culture et entretien de la santoline

Résistante à la chaleur et à la sécheresse, la santoline ne demande plus aucun apport d'eau en été une fois que les pieds sont bien enracinés.

Arrosez les jeunes plants tout juste installés jusqu'à l'automne, ainsi que les plantes en pot. En cas de sécheresse prolongée, apportez 1/2 l d'eau par plante, une fois par semaine.

En pot, attendez que la terre soit totalement sèche en profondeur pour arroser. Ne mouillez surtout pas le feuillage ! Vous pouvez arroser même avec une eau calcaire.

Les apports d'engrais sont aussi inutiles.

Les froids extrêmes, surtout humides, font geler la santoline. Dans les régions froides, protégez les sujets en pot avec un voile d'hivernage.

L'entretien de la santoline consiste surtout à maintenir sa forme ronde pour éviter qu'elle ne se dégarnisse en vieillissant.

Taille de la santoline

Pour rester compacte, la santoline a besoin d’être taillée régulièrement. Coupez les inflorescences fanées dès qu’elles ne sont plus décoratives en raccourcissant la touffe. Elle supporte très bien les tailles répétées.

Quand tailler ?

Les bordures s’égalisent fin mai. Pour un effet élégant, supprimez les boutons floraux dès leur apparition.

Taillez les touffes chaque année après la floraison (jamais avant ou pendant l’hiver), pour remodeler les silhouettes.

Vous pouvez procéder à un rajeunissement en rabattant la touffe, même jusqu’au vieux bois, juste avant le redémarrage de la végétation, en mars-avril. La plante se reconstitue dans la saison.

Comment tailler ?

La santoline supporte bien les tailles, même sévères, au départ ou pendant la végétation. En taillant plusieurs fois, vous empêchez la formation de vieux bois et vous augmenterez la densité des touffes.

  • En fin d’hiver : taillez assez court pour éviter que les tiges noircissent à la base et s’écrasent au moment de la floraison. La longueur de la coupe dépend de l’âge des pieds.
  • En mai : égalisez les bordures avec la cisaille. Donnez-leur toujours une forme arrondie.
  • En mai-juin : rabattez les plantes moyennement âgées (3-4 ans) des deux tiers, sur des tiges encore vertes. 

Les plants très âgés ou très déformés sont carrément rabattus sur la souche. Ils repoussent très bien sur le vieux bois. Redonnez-leur une forme par une finition au sécateur.

  • En été, juste avant ou après la floraison : raccourcissez la touffe avec un sécateur, puis redonnez-lui une forme arrondie avec la cisaille.

Maladies, nuisibles et parasites

La santoline n’a pas d’ennemis au jardin. Cependant, de mauvaises conditions de culture comme les terres trop riches, l’ombre et l’excès d’humidité la font pourrir. Elle va développer des pousses molles, vertes et maigres et devenir très sensible au froid.

Récolte

Lorsque vous procédez à la taille d’été, prélevez les rameaux et les fleurs coupées pour les faire sécher en petits bouquets.

Multiplication de la santoline

Multiplication de la santoline

La santoline vieillit vite et il faut la rajeunir souvent. La multiplication par semis est délicate, sauf pour la santoline petit-cyprès.
 Le plus simple est le bouturage de rameaux.

Semis

Le semis s'effectue au printemps ou en automne :

  • Semez clair en pot ou en terrine, recouvrez très peu les graines et installez sous châssis froid.
  • Lorsque les plants sont suffisamment développés, installez-les en pots individuels.

Bouturage

Le bouturage s'effectue entre juin et août.

  • Prélevez des pousses terminales non fleuries d'environ 10-12 cm de longueur.
  • Supprimez les feuilles sur la moitié inférieure de la tige.
  • Piquez les boutures à mi-hauteur dans un mélange de sable et de tourbe, en caissette ou en pot placés à la à mi-ombre.
  • Repiquez-les en godets individuels pour les hiverner sous châssis froid ou en véranda non chauffée le premier hiver.
  • Plantez-les au printemps suivant. Pincez aussitôt les plants pour qu'ils s'étoffent.
  • Pour le premier hiver, abriter les boutures sous châssis ou en véranda.
  • Le repiquage a lieu au printemps suivant. Pincez aussitôt les plants pour qu'ils s'étoffent.

Conseils écologiques

Comme la lavande, la santoline est un antimite naturel. Lorsque vous rafraîchissez les touffes en été, récupérez les rameaux et les fleurs coupées, faites-les sécher en petits bouquets et remplissez-en de petits sachets en tissu que vous placerez dans vos armoires.

Récupérez les déchets de taille de vos santolines pour en tapisser la couche de vos animaux domestiques, l’odeur dégagée déplaît fortement aux insectes et aux acariens et vos compagnons à quatre pattes seront ainsi débarrassés des puces et des tiques.

Son odeur forte éloigne aussi d’autres insectes, ce qui en fait une plante intéressante à installer au potager.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides