Muscari

Muscari en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Muscari

  • Nom(s) latin(s)

    Muscari

  • Famille

    Asparagacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,05 à 0,10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    100 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le muscari, que nos voisins anglais appellent jacinthe à grappes, est une petite fleur à bulbe très décorative de la famille des Asparagacées.

Cette petite plante pousse naturellement en lisière de bois, sur les pentes rocheuses ou même dans les éboulis du sud de l'Europe et du sud-ouest de l'Asie (Iran, Turquie). On la trouve aussi au bord des routes du sud de la France, où elle forme de véritables tapis. Son nom, muscari, vient du latin botanique muscus, « musc », en référence au parfum des fleurs de certaines espèces.

Le muscari se reconnaît facilement à ses petites fleurs bleu profond, violettes ou, plus rarement, blanches, parfois parfumées, formées de petites clochettes ovoïdes à ouverture étroite, réunies en une grappe très serrée dans laquelle elles sont presque soudées. Les tépales (sépales et pétales identiques) de chaque petite clochette sont soudés les uns aux autres et forment un petit grelot ourlé de blanc à l'ouverture.

Les feuilles, longues de 10 à 20 cm sont étroites, souvent pliées par le milieu, un peu charnues, apparaissent en général après l'inflorescence. Elles forment une rosette basale d'un beau vert luisant, érigée ou retombante selon les espèces, d'où s'élèvent 3 à 5 hampes florales, lorsque le bulbe est bien développé, dépourvues de feuilles et hautes de 20 à 40 cm.

Poussant en altitude, le muscari est totalement rustique dans nos jardins et supporte des températures de -7 à -25 °C selon les espèces. Très facile à vivre, il se plaît partout. Une fois implanté dans le jardin, il aura tendance à se naturaliser et à se ressemer là où il veut. Aussi, il vaut mieux bien réfléchir avant de céder à la tentation d'en installer !

Le muscari forme des bordures très décoratives, mais aussi des rocailles éclatantes en compagnie d'autres bulbes comme les narcisses ou les tulipes. Plantez-le en masse, par groupes d'une dizaine de bulbes, en tapis fleuri dans la pelouse ou en bordure d'allée, pour obtenir un bon effet décoratif. C'est aussi une plante idéales pour des potées printanières. Enfin, on peut en faire de charmants petits bouquets ronds au printemps.

Espèces et variétés de muscaris

Muscari armeniacum

Espèce type

Muscari armeniacum Espèce type
  • Floraison : Grappe serrée de fleurs en clochette, bleu cobalt au bord blanc, au parfum subtil et agréable en avril-mai.
  • Végétation : Hauteur : 0,20 m. Feuilles étroites, linéaires et charnues, formant une rosette basale. Elles apparaissent à l’automne et persistent tout l’hiver.
  • Qualités : Le plus commun dans les jardins. Rustique jusqu’à -20 °C. À planter en bordure, plates-bandes, naturalisé dans une prairie, au pied d’une haie de feuillus.

'Blue Spike'

Muscari armeniacum 'Blue Spike'
  • Floraison : Fleurs doubles.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Muscari azureum

Espèce type

Muscari azureum Espèce type
  • Floraison : Larges grappes denses de fleurs en clochette bleu ciel avec des stries bleu plus soutenu, légèrement parfumées, en avril-mai.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 m. Touffe trapue, feuillage plus court que celui des autres espèces, vert glauque.
  • Qualités : Rustique. Excellente plante de bordure ou de potée. Joli en petits bouquets.

Muscari botryoides

'Album'

Muscari botryoides 'Album'
  • Floraison : Grappe lâche de fleurs rondes, blanches, en mars – avril.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 à 0,20 m. Feuilles érigées, larges, linéaires, repliées en gouttière, plus courtes que la tige.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -20 °C. Apprécie les sols argileux ou calcaires des sous-bois clairs. À planter en massif, bordure, rocaille, bac, jardinière. Remarquable avec des tulipes hâtives. Bonne fleur à couper.

Muscari à toupet (Muscari comosum)

Espèce type

Muscari Espèce type
  • Floraison : Longue grappe de fleurs d’abord bleues, virant au brun crème, surmontée d’un toupet de fleurs stériles portées par des pédoncules dressés violet vif en avril-mai.
  • Végétation : Hauteur 20 à 40 cm. Grande touffe au port assez lâche, feuilles linéaires et vert brillant qui font penser à un petit poireau.
  • Qualités : À planter en bordure ou en rocaille, accompagné de narcisses ou de tulipes, ou en grands groupes dans une pelouse où il se naturalisera vite. Bonne tenue en bouquet. Les bulbes se consomment préparés comme des olives en Italie.

'Plumosum'

Muscari 'Plumosum'
  • Floraison : Inflorescences plumeuses violettes, très décoratives.
  • Végétation : Hauteur : 0,50 m.
  • Qualités : --

Muscari macrocarpum

'Golden Fragance'

Muscari 'Golden Fragance'
  • Floraison : Fleurs très parfumées, en grappes brun violacé en bouton, puis citron à maturité, en avril-mai.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 à 0,20 m. Feuilles vert grisâtre de 20 à 30 cm de long, linéaires, en forme de gouttière, formant une touffe érigée.
  • Qualités : Moyennement rustique (-7 °C). Dans les régions à hiver rude, paillez le sol ou stockez les bulbes hors gel. Idéal en pot ou en rocaille, bordure.

Muscari à grappe (Muscari neglectum)

Espèce type

Muscari Espèce type
  • Floraison : Fleurs ovales en grappe très serrée, bleu foncé presque noir, à odeur de prune, de mars à mai.
  • Végétation : Hauteur : 0,10 à 0,30 m. Port dressé. Feuilles très étroites, linéaires, semi-cylindriques, plus longues que la tige, vert clair.
  • Qualités : Très commun dans le Sud, en garrigue et dans les vignes, où la terre est nue lors de sa floraison.

'Valerie Finnis'

Muscari 'Valerie Finnis'
  • Floraison : Fleurs bleu pâle.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Semis et plantation du muscari

Semis et plantation du muscari

Où le planter ?

Plantez le muscari dans un sol ordinaire, fertile et frais, et surtout bien drainé. Seul Muscari botryoides se rencontre sur les sols argileux.

Le muscari préfère une exposition ensoleillée, mais, très tolérant, accepte aussi la mi-ombre.

Muscari macrocarpum a besoin de grosses chaleurs estivales pour bien fleurir. À réserver plutôt dans le Sud.

Quand planter le muscari ?

Les bulbes se plantent en automne, de septembre à novembre.

Comment le planter ?

Installez les muscaris par groupes d'au moins 10 bulbes, à une profondeur de 8 à 10 cm (ils doivent être recouverts d'une épaisseur de terre de 2 fois la hauteur du bulbe), pointe du bulbe vers le haut. Vous pouvez soit les planter un à un avec un plantoir à bulbes, espacés de 10 cm, soit décaisser une portion de pelouse ou de massif, installer un groupe de bulbes sans qu'ils se touchent et recouvrir.

Inutile d'arroser après la plantation.

En pot ou jardinière :

  • Préférez un pot en terre cuite, poreux.
  • Versez une bonne épaisseur de billes d'argile au fond du pot pour le drainage.
  • Remplissez le pot aux 2/3 d'un mélange drainant (terreau et sable ou perlite).
  • Plantez les bulbes et recouvrez. Pour un effet immédiat, il faudra planter les bulbes plus serrés.

Note : vous pouvez planter les bulbes en pot l'année de l'achat, et les replanter ensuite en pleine terre.


Culture et entretien du muscari

Culture et entretien du muscari

Le muscari ne nécessite aucun arrosage sauf si on le cultive en pot ou en jardinière.

En pleine terre

Lorsque la floraison est terminée, coupez les hampes fanées si vous voulez maîtriser l'expansion des bulbes, sinon laissez les graines mûrir afin qu'ils se ressèment naturellement.

Dans tous les cas, ne coupez le feuillage que lorsqu'il est complètement fané, c'est grâce à lui que le bulbe reconstitue ses réserves pour fleurir l'année suivante.

Laissez les bulbes en place d'une année sur l'autre, ils formeront très vite de vastes tapis, sauf les espèces moins rustiques (Muscari macrocarpum) qu'il vaut mieux déterrer et hiverner à l'abri du gel.

Au besoin, vous pouvez faire un apport de compost bien décomposé à l'automne, pour une floraison plus abondante au printemps suivant.

Enfin, tous les 3 ou 4 ans, il faudra diviser les bulbes afin de les régénérer.

En pots et jardinières

Durant toute la période de végétation, arrosez dès que la terre est sèche en surface. Ajoutez un peu d'engrais spécial bulbe tous les 15 jours à l'eau d'arrosage. Stoppez les apports d'engrais quand la floraison est terminée et les arrosages lorsque le feuillage est fané.

Rempotez pendant le repos végétatif, en été. Profitez-en pour séparer les bulbilles si nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Le muscari peut être sujet à certaines maladies à virus, qui se manifestent par une déformation de la végétation, des décolorations sous forme de zébrures sur le feuillage ou sur les fleurs. Détruisez les bulbes atteints.

Un moyen de prévention consiste à éliminer les pucerons, qui sont vecteurs de la maladie.

Multiplication du muscari

Multiplication du muscari

Le muscari se multiplie par division ou par semis. Les plantes issues de semis ne fleuriront qu'au bout de 2 ou 3 ans.

Semis

Semez en octobre les graines récoltées à maturité en fin de printemps ou début d'été :

  • Remplissez un pot ou une caissette de compost ou de terreau pour semis, tassez et posez les graines.
  • Recouvrez avec très peu de substrat et étalez une couche de gravier par dessus.
  • Placez sous châssis froid, dans un endroit ombragé.
  • Maintenez le substrat humide.
  • Lors de la germination, installez les semis à la lumière.
  • Maintenez humide durant la période de croissance, arrêtez lorsque le feuillage sèche.
  • Pendant la période de dormance, rempotez les bulbes individuellement dans du terreau pour bulbes et continuez à les élever en pot jusqu'à leur plantation à l'extérieur (2 ou 3 ans en général).

Division

Divisez les bulbes pendant la période de dormance, en été. Cela permettra de maintenir la vigueur de la plantation.

  • Déterrez les bulbes, sans les endommager.
  • Vérifiez leur état sanitaire et écartez tout bulbe suspect (mou, traces de moisissures…).
  • Séparez les bulbes s'ils sont enchevêtrés et détachez les bulbilles qui se sont développées à la base du bulbe mère.
  • Replantez les plus gros bulbes et installez les bulbilles en pot jusqu'à ce qu'elles aient la taille suffisante pour fleurir (1 à 2 ans). Vous les planterez en pleine terre à ce moment-là.

Conseils écologiques

Tout se joue dès le choix du bulbe : il doit présenter un état sanitaire parfait. Ne plantez que des bulbes bien fermes, ne présentant aucune blessure, tache suspecte ou présence de moisissure.

Les bulbes de bonne qualité, plantés à une période propice et dans des conditions adaptées résisteront beaucoup mieux aux agressions.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides