Dichroa

Dichroa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dichroa

  • Nom(s) latin(s)

    Dichroa

  • Famille

    Hydrangeacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante à fruits décoratifs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Dichroa, proche parent des Hydrangeas, compte peu d'espèces et nous n'en trouvons que deux, pour le moment, dans le circuit horticole. Ce sont des petits arbustes très florifères et très décoratifs, au développement érigé, légèrement arrondi. Ils atteignent à peine 2 m de haut, culminant le plus souvent entre 1 et 1,50 m. Le feuillage, proche de celui des hortensias, est persistant, vernissé. Les fleurs apparaissent de mi-juillet à septembre, groupées en inflorescences légèrement globuleuses. Ils supportent difficilement des températures en dessous de -8, parfois -10 °C en sol bien drainé.

Dichroa febrifuga est le plus connu, surtout pour ses propriétés médicinales. Il est très courant dans les montagnes de l'ouest de la Chine et de l'Himalaya. Ses inflorescences terminales sont composées de fleurs bleues, plus ou moins claires suivant le pH du sol et apparaissent en été. Elles ont 5 pétales et des étamines proéminentes. Les fruits non comestibles de cet arbuste apparaissent en automne. Ce sont de petites baies bleu-indigo, très décoratives, et qui restent une bonne partie de l'hiver sur la plante.

En bord de mer et à mi-ombre, le somptueux Dichroa versicolor, se plaît énormément. La floraison bleu porcelaine – qui évolue en fonction du sol – et le feuillage persistant, en fait une vedette de 1,50 m de haut. On le trouve depuis peu dans les pépinières de collection. Il est encore plus beau que le précédent. Les fleurs varient entre le bleu pur et le rose pastel clair, maquillées en leur cœur d'un bouquet d'étamines rose violet vif. Ses feuilles sont moins vernissées que celles du précédent et les fleurs plus serrées. Il semble légèrement plus rustique que Dichroa febrifuga.

Si ce sont des arbustes à planter à mi-ombre, ils sont plus vigoureux lorsqu'ils ont quelques heures de soleil dans la journée, à condition que ce ne soit pas celui de midi.

Les dichroas sont résistants aux maladies, leur grand point faible est le manque de rusticité. Frileux, ils supportent mal les vents froids et des températures en dessous de -10 °C. Ils détestent le calcaire. Ce sont des plantes idéales pour le bord de mer.

Ils acceptent bien de vivre au pied des arbres, car ils ne craignent pas la concurrence des racines et le sol plus sec à cet endroit, lorsqu'ils sont bien installés. L'arrosage les deux premières années est primordial, mais un apport d'eau, toujours non calcaire, en cas de sécheresse est bénéfique, car ces arbustes sont plus beaux en sol frais. Ils se plaisent en toute bonne terre non calcaire et tolèrent les sols acides, où ils sont vraiment bleus. Ils se prêtent à de nombreux emplois : sous-bois, petit jardin, cour protégée, patios, potée. Cultivés en pot, ils dépassent rarement 1 m de haut. Ils peuvent alors être rentrés en serre froide en hiver dans les régions où les grosses gelées sont à craindre.

Ce sont de bonnes plantes mellifères, et les amateurs de bouquets les adorent.

Attention : les fruits sont toxiques !

Espèces de Dichroa

Dichroa febrifuga

 Dichroa febrifuga
  • Feuillage : Persistant, vernissé.
  • Qualités : Plante médicinale.

Dichroa versicolor

 Dichroa versicolor
  • Feuillage : Persistant, brillant.
  • Qualités : Légèrement plus rustique.

Plantation de Dichroa

Plantation de Dichroa

Johannes Lundberg/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Plantez le Dichroa en sol non calcaire, neutre ou acide, dans les régions où les gelées ne descendent pas en dessous de -10, voire -8 °C.

Préférez la mi-ombre, avec de préférence quelques heures de soleil doux.

Quand planter le Dichroa ?

  • Au printemps ou en automne en pleine terre.
  • Au printemps en pot.

Comment le planter ?

En pleine terre :

  • Faites un trou de trois fois le volume de la motte en tout sens.
  • Apportez du compost à la terre d'origine. En rebouchant, attention à ne pas enterrer le collet de la plante.
  • Arrosez et paillez aussitôt.

En pot :

  • Optez pour un pot de 40 cm minimum de diamètre, bien drainé avec des billes d'agile.
  • Plantez le diochra dans un substrat composé de 1/3 de terreau de feuilles, de 1/3 de terre de jardin et de 1/3 de sable. Ajoutez trois poignées de compost.
  • Paillez après la plantation et l'arrosage.

Culture et entretien du Dichroa

Culture et entretien du Dichroa

Kew on Flickr/CC BY NC SA 2.0/Flickr

En pleine terre

Chaque printemps, faites un apport superficiel de compost, en grattant pour le faire pénétrer, puis renouvelez le paillage.

Arrosez régulièrement les deux premières années, puis en cas de sécheresse.

Si de bonnes gelées sont annoncées, protégez le pied de Dichroa avec une épaisse couverture de paille et la ramure avec un voile d'hivernage.

En pot

Surfacez avec du compost en mars, juin et octobre.

Arrosez juste avant que la terre ne sèche en surface, mais ne laissez pas d'eau stagnante dans la coupelle.

En hiver, si vous rentrez le contenant en serre froide, arrosez deux fois par mois. Si vous laissez le pot dehors et que votre région est sujette aux fortes gelées, protégez votre Dichroa comme pour une culture en pleine terre.

Taille du Dichroa

La taille n'est pas nécessaire. Vous pouvez cependant éliminer les branches grêles ou mortes et rectifier le port si les rameaux sont désordonnés ou trop « mous » en les rabattant de moitié.

Procédez en mars.

Quand et comment cueillir ?

Si vous souhaitez faire un bouquet, en juillet ou août, cueillez les branches lorsque les fleurs commencent à s'ouvrir, le matin, avant le soleil brûlant.

La conservation Dichroa

Ôtez le feuillage qui risque de tremper dans l'eau, puis immergez les tiges au maximum, dans le vase.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne connaît pas de maladie ou de parasite au Dichroa.

Multiplication du Dichroa

Multiplication du Dichroa

Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Le Dichroa se multiplie par bouturage, au printemps :

  • Prenez une extrémité de branche de 15 cm.
  • Ôtez les feuilles, en conservant les deux situées sur la partie supérieure. Coupez-les de moitié.
  • Enfoncez la bouture des 2/3 dans pot empli de substrat composé à parts égales de terreau de feuilles et de sable.
  • Entreposez ce contenant à mi-ombre, surveillez l'arrosage : le mélange doit rester frais mais pas détrempé.
  • Protégez-le en hiver, sous châssis ou en serre froide, et mettez la jeune plante en place lorsqu'elle est bien racinée.

Conseils écologiques

Cette plante étant mellifère, adoptez-la pour attirer abeilles, papillons et autres insectes pollinisateurs.

Un peu d’histoire…

Dichroa febrifuga est une plante aux propriétés médicamenteuses utilisées en médecine. Depuis près des millénaires, sa racine sert de traitement du paludisme, entre autres.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides