Érythrine crête de coq

Érythrine crête de coq en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Érythrine crête de coq, érythrine, crête de coq, arbre corail

  • Nom(s) latin(s)

    Erythrina crista-galli

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Erythrina regroupe près de huit espèces d'arbres ou arbustes caducs ou semi-persistants originaires des zones tropicales et subtropicales d'Amérique ou d'Afrique. Il fait partie de la famille des Fabacées et de la sous-famille des Papilionacées avec ses fleurs de pois. Les crêtes de coq ou érythrines émettent souvent des pousses longues, grêles et épineuses qui ont tendance à s'affaler avec la pluie. Les troncs sont noueux d'un beige clair et portent ainsi que les rameaux, des aiguillons recourbés assez clairsemés.

L'espèce la plus rustique Erythrina crista-galliest originaire d'Amérique du Sud : Bolivie, Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay. Elle peuple les forêts-galeries qui longent les cours d'eau, les marais et marécages. Elle est cultivée en zone tempérée le plus souvent comme plante herbacée ou bien en serre où elle parvient à atteindre une hauteur de 2 m. La souche protégée sous un épais paillis tolère des gels jusqu'à -14 °C et reconstitue sa ramure au printemps pour fleurir à partir de la mi-août. Dans son aire d'origine, l'érythrine crête de coq forme un arbre au tronc épais, noueux de 50 cm de diamètre, à l'écorce fissurée en croisillons, muni d'une couronne étalée de 4,50 à 9 m de haut. Elle perd ses feuilles pendant la saison sèche. La racine pivotante est pourvue de nodosités qui abritent des bactéries capables de fixer l'azote de l'air.

Les feuilles alternes et coriaces, pourvues d'un pétiole épineux, sont composées de 3 folioles oblongues, vert bleuté et glabres qui tombent à la première gelée ou quand vient la saison sèche selon son lieu de résidence.

Les inflorescences en grappes d'un éclatant rouge velouté se déploient sur plus de 25 cm de long en extrémité de pousses. Les fleurs d'environ 5 cm sont de type papilionacé comme chez le genêt et possèdent un calice court et rouge formé par les 5 sépales soudés et bordé d'une membrane marron. Le pétale principal appelé étendard adopte une large forme ovale tournée vers le bas contrairement aux fleurs de genêt. Les ailes de la corolle sont atrophiées si bien que l'on voit uniquement la carène qui forme une espèce de tube courbe protubérant qui protège les 10 étamines (9 sont soudées entre elles) et le pistil blotti entre les étamines. La floraison se déroule d'octobre à avril dans son aire d'origine et plutôt en fin d'été dans nos contrées. Les fleurs riches en nectar attirent les insectes et colibris.

Les gousses pétiolées et brunâtres, de quelques centimètres, contiennent des graines noirâtres.

La plante contient des substances toxiques avec des propriétés narcotiques et purgatives. Les autres espèces d'érythrine possèdent souvent des propriétés médicinales importantes comme l'écorce de Erythrina caffra, utilisée pour soigner l'arthrite, les rhumatismes et les maux de dents.

Le nom de genre Erythrina vient du grec erythros qui signifie rouge en référence à la couleur rouge intense de la plupart des espèces. Crista-galli est la traduction de « crête de coq » en latin.

Espèces et variétés d’érythrines crête-de-coq

Les érythrines crêtes-de-coq sont encore très peu connues et diffusées en France. Il existe de nombreuses variantes au sein d’une espèce qui sont difficiles à se procurer.

Espèces les plus rustiques

Érythrine crête-de-coq, arbre-corail, ceibo (Erythrina crista-galli)

Espèces les plus rustiques Érythrine crête-de-coq, arbre-corail, ceibo (Erythrina crista-galli)
  • Floraison : Grappes de fleurs rouge écarlate en août-septembre. Large étendard arrondi au sommet. La couleur des fleurs peut varier du rose pâle au blanc.
  • Végétation : Arbre de 4,50 à 9 m de haut, 2 m de pousse en une saison. Feuilles à 3 folioles longues de 10-15 cm, et à pétiole épineux.
  • Qualités : Originaire d’Amérique du Sud. Tolère de -10 à -15 °C si la souche est correctement paillée. Les parties aériennes meurent à 0 °C. Plante très décorative.

Erythrina crista-galli 'Compacta'

 Erythrina crista-galli  'Compacta'
  • Floraison : Floraison avancée de 45 jours.
  • Végétation : Buisson de 1,20 m ne formant pas de tronc.
  • Qualités : Très florifère.

Erythrina crista-galli 'Spectabilis'

 Erythrina crista-galli  'Spectabilis'
  • Floraison : --
  • Végétation : Feuillage panaché de blanc.
  • Qualités : --

Erythrina herbacea

Espèces les plus rustiques Erythrina herbacea
  • Floraison : Grappes de 60 cm de long de fleurs tubulaires rouges, roses voire blanches, au milieu de l’été.
  • Végétation : Plante semi-herbacée à souche ligneuse, atteignant 1,50 m. Feuilles à 3 folioles de 10 cm de long.
  • Qualités : Vient du sud-est des États-Unis et du Mexique. Résiste à -14 °C avec une protection.

Erythrina x bidwillii

Espèces les plus rustiques Erythrina x bidwillii
  • Floraison : Grappes de 40 à 70 cm de long rouge carmin. Étendards étroits pliés en deux. Fleurit de juin à octobre si vous taillez les hampes fanées.
  • Végétation : Arbuste assez rampant de 1,50 m en tous sens, jusqu’à 3 m sous climat doux et en pleine terre. Feuilles vert clair un peu épineuses.
  • Qualités : Hybride entre <em>Erythrina crista-galli</em> et <em>Erythrina herbacea</em>. Résiste à -14 °C avec une protection. A obtenu le Mérite de Courson en 2008.

Erythrina falcata

Espèces les plus rustiques Erythrina falcata
  • Floraison : Grappes de fleurs rouge vif pendantes. Étendards à l’extrémité pointue. Met du temps avant de fleurir.
  • Végétation : Arbre de 10 à 30 m dans son habitat sinon forme un tronc court de 3 à 5 m de haut. Feuilles semi-persistantes, non épineuses composées de folioles à bords ondulés.
  • Qualités : Espèce brésilienne. Résiste à -10 °C avec une protection. Présente au Jardin botanique de Bordeaux. Fleurs comestibles, mais le reste est toxique.

Espèces peu rustiques poussant sur la Côte d’Azur

Erythrina caffra

Espèces peu rustiques poussant sur la Côte d’Azur Erythrina caffra
  • Floraison : Floraison spectaculaire de fleurs orange à la sortie de l’hiver avant la feuillaison.
  • Végétation : Arbre de 7 m muni d’épines noires sur le tronc.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Emblème de la ville de Los Angeles. Résiste à -5 °C.

Erythrina coralloides

Espèces peu rustiques poussant sur la Côte d’Azur Erythrina coralloides
  • Floraison : Inflorescences pyramidales de fleurs orange rouge, en tubes et avant les feuilles. Très précoce.
  • Végétation : Arbuste de 2 m, feuilles à 3 larges folioles triangulaires.
  • Qualités : Originaire du Mexique. Résiste à -6 °C si maintenu au sec. Fleurs comestibles.

Erythrina lysistemon

Espèces peu rustiques poussant sur la Côte d’Azur Erythrina lysistemon
  • Floraison : Bouquets de fleurs groupées tubulaires, orange vif avant les feuilles. Gousses segmentées contenant des graines rouges avec une tache noire.
  • Végétation : Arbre de 5-6 m à tronc renflé, lisse. Feuilles à 3 folioles très évasées et terminées en pointe, jusqu’à 17 cm de long. Peut rester 4-5 mois sans feuilles.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Peut se cultiver en pot comme un bonsaï en cessant de l’arroser en hiver. Résiste à -5 °C et forme de très beaux arbres sur la Côte d’Azur.

Erythrina humeana

Espèces peu rustiques poussant sur la Côte d’Azur Erythrina humeana
  • Floraison : Nombreux rameaux verticaux ornés d’épis de fleurs tubulaires inclinées vers le bas, vermillon tacheté de vert et de jaune en été-automne. Fleurit jeune.
  • Végétation : Arbuste dressé de 3,50 m. Feuilles à 3 grandes folioles lobées.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Tolère -6 °C. Se cultive facilement en pot.

Plantation de l’érythrine crête-de-coq

Plantation de l’érythrine crête-de-coq

Où la planter ?

Plantez l'érythrine crête-de-coq dans toutes terres fertiles bien drainées et humifères de la Côte d'Azur et du littoral atlantique. L'érythrine peut aussi être palissée contre un mur bien exposé au sud dans des régions moins clémentes. Cela n'empêche pas de la pailler durant l'hiver.

Choisissez une exposition bien ensoleillée et abritée du froid.

Elle se cultive aussi en pot que l'on rentre en serre froide (3 °C) durant l'hiver.

Quand planter l'érythrine crête-de-coq ?

Plantez l'érythrine en avril-mai de préférence.

Comment la planter ?

Allégez le sol si nécessaire avec du sable pour favoriser le drainage.

En pot, constituez un mélange de 1/3 de terreau, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de sable grossier ou prenez du terreau pour géranium.

Culture et entretien de l’érythrine 

Culture et entretien de l’érythrine 

Arrosez copieusement pendant la saison de végétation pour favoriser la croissance des tiges, mais attendez que la terre soit sèche sur 1 cm pour arroser de nouveau.

Fertilisez le sol 1 à 2 fois par an à l'automne et en avril avec un engrais organique ou du compost. En pot, surfacez avec du compost au printemps et versez tous les 15 jours un engrais liquide pour plantes à fleurs durant l'été si la plante a du mal à fleurir.

Suspendez l'arrosage entre la chute des feuilles et le printemps. Étalez un épais paillis de 30 cm sur la souche pour la protéger du froid. Taillez les tiges sèches avant la reprise de la végétation ou dès novembre, à 10 cm du sol.

Il est possible de déplanter le sujet mis en pleine terre pour la belle saison afin de le placer en serre froide dans un pot, avant les gelées. Il peut ainsi passer l'hiver dans une pièce fraîche lumineuse, en arrosant de temps en temps. Le sujet sera remis en terre en mai.

Taille de l’érythrine

Rabattez les tiges sèches ou à 10 cm du sol au début du printemps ou en novembre.

Maladies, nuisibles et parasites

Il n'y a pas de parasites sérieux sous nos climats, mais les acariens s'attaquent parfois aux feuilles en atmosphère sèche.

Multiplication de l’érythrine

Multiplication de l’érythrine

L'érythrine crête-de-coq se multiplie par semis ou bouturage.

Semis

  • Faites tremper les graines coriaces pendant 2 jours avant de les semer.
  • Recouvrez-les de 2 cm de terre légère, arrosez puis placez le pot à l'étouffée au chaud et enveloppé d'un plastique transparent.
  • Repiquez dès que les plants sont suffisamment grands. Ils mettront 3-4 ans avant de fleurir.

Bouturage ?

La bouture à talon au mois de mai réussit bien sous serre chaude.

Sinon, réalisez des boutures herbacées de 10-15 cm de long, que vous coupez juste en dessous d'un bourgeon. Ôtez les feuilles du bas et enfoncez les boutures dans de la vermiculite ou un substrat stérile et placez à l'étouffée, dans un endroit lumineux et chaud. Percez quelques trous dans la feuille plastique ou aérez de temps à autre la mini-serre afin d'éviter la pourriture.

Les boutures semi-ligneuses s'opèrent en fin d'été – début d'automne avec des tiges de 4 à 6 cm planté dans un substrat contenant 50 % de sable ou perlite. Placez-les dans un endroit chaud et lumineux.

Conseils écologiques

L’érythrine crête de coq est une des rares plantes vraiment exotiques que l’on peut cultiver sous nos climats, avec une bonne protection de la souche. Celle-ci peut vivre de très longues années.

Un peu d’histoire…

En Argentine, l’érythrine crête-de-coq est la fleur nationale depuis le 23 décembre 1942 ainsi qu’en Uruguay.

Parmi les autres érythrines, Erythrina corallodendronest surnommée la « madre del cacao » car elle sert d’ombrage aux cultures de cacao. Ses graines d’un rouge corail sont utilisées pour faire des colliers et sont hallucinogènes. Les graines de Erythrina edulis sont consommées dans les Andes tandis que celles de Erythrina indica sont utilisées comme poison pour la pêche ainsi que l’écorce.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides