Sansevieria

Sansevieria en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Sansevière, Langue de belle-mère, Sanseviera

  • Nom(s) latin(s)

    Sansevieria

  • Famille

    Agavacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    7 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La sansevieria appartient à la famille des Agavacées. Originaire d’Afrique du Sud, d’Afrique orientale et d’Asie, on la nomme sansevière, sanseviera, langue de belle-mère et par son nom latin sansevieria.

C’est une plante vivace à rhizome, dite succulente. Son feuillage persistant en touffe rigide est le plus souvent vert olive, marbré ou marginé de jaune ou de blanc. Les feuilles de 6 à 10 cm de largeur, épaisses, possèdent à leur extrémité une épine non piquante qui leur permet de croître. Elles peuvent être dressées, plates, triangulaires, en forme d’épée ou de cylindres. Les espèces peuvent être hautes ou naines, variant de 0,15 à 1,80 m et plus de hauteur. La sansevieria fleurit après de longues années de culture. Elle donne alors au printemps ou en été de très nombreuses fleurs jaune vert ou blanches, parfumées et réunies en grappes.

Dans nos régions, la sansevieria se cultive en intérieur, en serre et en véranda, dans des pots et des jardinières. Sa croissance est lente.

C’est une plante réputée dépolluante qui absorberait le benzène (encres, fumées, peintures, vernis), le formaldéhyde (agglomérés, colles, isolations, vernis), le toluène (peintures, solvants), le trichloréthylène (dégraissants, produits de nettoyage de moquettes et de tissus) et le xylène (encres, fumées, peintures, vernis).

Attention : elle peut être irritante pour les animaux domestiques.

Espèces et variétés de sansevierias

Le genre Sansevieria regroupe une soixantaine d’espèces, qui se différencient principalement par leur taille, leur forme ou la couleur de leur feuillage.

Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus caractéristiques.

Sansevieria trifasciata

Espèce type

Sansevieria Espèce type
  • Forme et dimensions : Forme haute et naine. Feuilles plates, disposées en spirales, dures, en forme de lance. Peut atteindre plus de 1 m de hauteur.
  • Feuilles et fleurs : Feuilles vert foncé, avec des bandes jaunes et argentées dans la largeur. Fleurs vertes, disposées en grappes, en forme de tubes.
  • Qualités : Originaire d’Afrique du Sud. Une des plus belles. Elle a donné naissance à de très nombreux cultivars et variétés.

'Laurentii'

Sansevieria trifasciata 'Laurentii'
  • Forme et dimensions : --
  • Feuilles et fleurs : Feuilles bordées de jaune.
  • Qualités : La plus cultivée.

'Hanii'

Sansevieria trifasciata 'Hanii'
  • Forme et dimensions : Variété naine et en rosette. Elle n’atteint pas plus de 0,15 m de hauteur.
  • Feuilles et fleurs : --
  • Qualités : --

'Silver Hanii'

Sansevieria 'Silver Hanii'
  • Forme et dimensions : --
  • Feuilles et fleurs : Feuilles bordées de blanc.
  • Qualités : --

'Moonshine'

Sansevieria 'Moonshine'
  • Forme et dimensions : --
  • Feuilles et fleurs : Feuilles d’un vert très pâle avec de fines bordures vert foncé.
  • Qualités : --

Sansevieria en cylindre, spaghetti (Sansevieria cylindrica)

Espèce type

Sansevieria Espèce type
  • Forme et dimensions : Forme haute. Feuilles enroulées sur elles-mêmes, en cylindres et non plates, de 3 cm de diamètre. Peut atteindre 1 m et plus de hauteur.
  • Feuilles et fleurs : Feuilles vert foncé, avec des stries horizontales plus claires. Fleurs d’un blanc rosé, avec des lignes vertes et rouges.
  • Qualités : Originaire du Kenya. Originale par la forme de ses feuilles, que l’on peut d’ailleurs tresser entre elles pour former une grosse natte.

Sansevieria hallii

Espèce type

Sansevieria Espèce type
  • Forme et dimensions : Forme naine. Feuilles larges, disposées en rosette, en spirales. Peut atteindre 0,25 m de hauteur.
  • Feuilles et fleurs : Feuilles vert foncé, avec des stries horizontales vert clair.
  • Qualités : Originaire d’Afrique. Assez rare.

Sansevieria liberica

Espèce type

Sansevieria Espèce type
  • Forme et dimensions : Forme haute. Feuilles dures, en forme d’épée. Peut atteindre 0,90 m de hauteur.
  • Feuilles et fleurs : Feuilles vert clair, avec des bandes blanches sur la longueur et des bords rouges.
  • Qualités : Originaire du Liberia.

Plante serpent (Sansevieria zeylanica)

Espèce type

Sansevieria Espèce type
  • Forme et dimensions : Forme haute. Feuilles longues et triangulaires, disposées en rosette. Peut atteindre 2 m de hauteur.
  • Feuilles et fleurs : Feuilles vert gris foncé, avec des bandes horizontales vert sombre ou noires et blanches. Fleurs blanches ou blanc vert.
  • Qualités : Originaire du Sri Lanka.

Plantation de sansevieria

Plantation de sansevieria

Où la planter ?

La sansevieria apprécie les sols bien drainés, légers et sableux. Préparez un mélange composé de 2/3 de terreau et de 1/3 de sable ou de perlite.

La sansevieria a besoin de soleil ou de lumière vive pour s'épanouir pleinement. Cela ne l'empêche pas de supporter l'ombre. Ne la placez pas toutefois aux rayons directs du soleil qui risquent de brûler la plante. Placez-la près d'une fenêtre orientée au sud. Veillez à habituer très progressivement la plante à un changement d'exposition.

Compte tenu de son origine, la sansevieria aime la chaleur. Une température d'une pièce comprise entre 18 et 27 °C est idéale. En dessous de 13 °C, la sansevieria risque de mourir.

Quand planter la sansevieria ?

Préférez mars et avril pour rempoter la sansevieria.

Comment la planter ?

Choisissez un pot percé au fond, ni trop petit ni trop grand (de 12 à 14 cm de diamètre), pour laisser les rhizomes et les racines de surface prendre place tout en sachant que la sansevieria aime pousser à l'étroit.

  • Placez un lit de billes d'argile ou de graviers ou encore quelques morceaux de grès, afin de favoriser le drainage.
  • Recouvrez avec une partie du mélange de terreau, en veillant à ne pas enfouir le collet. Celui-ci doit rester au niveau de la terre.
  • Placez le sujet bien au centre pour que le pot reste bien stable quand la plante grandira.
  • Comblez avec le reste de terre et tassez bien.
  • Arrosez modérément, sans laisser d'eau dans la coupelle.

Culture et entretien de la sansevieria

Culture et entretien de la sansevieria

La sansevieria est d'un entretien très facile. Elle préfère la sécheresse à l'humidité :

  • Arrosez modérément et régulièrement la sansevieria, en moyenne 1 fois par semaine. Attendez bien que la surface de la terre soit sèche avant d'arroser de nouveau et ne laissez jamais d'eau stagner dans la soucoupe. Arrosez la terre et non l'intérieur du collet.
  • En hiver, laissez la plante se reposer : réduisez nettement l'arrosage et laissez sécher le terreau beaucoup plus en profondeur.

Conseil : utilisez une eau tiède qui ne créera pas de choc thermique à votre plante. L'eau calcaire lui est par contre indifférente.

Faites un apport d'engrais dilué pour plantes vertes ou pour cactées, toutes les 3 semaines.

Sortez la sansevieria entre mai et septembre et laissez-la à l'extérieur la nuit, si les nuits ne sont pas trop fraîches.

Rempotez-la au printemps, environ tous les 3 ou 4 ans dans un pot un peu plus grand, ou surfacez sur 2 à 3 cm, en veillant à ne pas endommager les racines en surface.

Note : les sujets se rempotent lorsque leurs feuilles ou leurs racines occupent toute la surface du pot.

Pensez à nettoyer régulièrement les feuilles de votre plante sur leurs deux faces, à l'aide d'un chiffon humide. Cela leur permet de bien respirer. Il n'est pas vraiment recommandé de bassiner le feuillage.

Attention : n'utilisez jamais de produit lustrant.

Taille de la sansevieria

Aucune taille n’est nécessaire. Supprimez simplement au fur et à mesure les feuilles abîmées et jaunes en les coupant à leur base à l’aide d’un couteau propre et tranchant.

Maladies, nuisibles et parasites

La sansevieria est très résistante. Elle peut toutefois être sujette aux attaques de cochenilles farineuses. Dans ce cas, passez un chiffon imbibé d'alcool à brûler, de bière ou d'eau savonneuse. Rincez ensuite à l'eau claire.

Veillez à ne pas lui donner trop d'humidité qui entraîne le pourrissement des racines puis des feuilles.

Si ses feuilles pâlissent et perdent leurs zébrures, c'est sûrement dû à un manque de lumière ou à un manque nutritionnel. Placez la sansevieria dans un endroit plus adapté et faites un apport d'engrais adapté.

Multiplication de la sansevieria

Multiplication de la sansevieria

La sansevieria se multiplie au printemps par division des touffes et des rhizomes ou toute l'année par bouturage des feuilles.

Divisions des touffes et des rhizomes

Ce procédé de multiplication permet de garder l'aspect panaché des espèces :

  • Choisissez des pousses nouvelles de 20 cm de longueur pour les formes hautes et de 5 cm seulement pour les formes naines.
  • Détachez-les avec leurs racines, à l'aide d'un couteau bien propre et tranchant.
  • Préparez des pots remplis d'un mélange de terreau de feuilles et de terre de bruyère.
  • Placez-les directement dans les pots.
  • Cultiver normalement.

Bouturage des feuilles

Ce procédé de multiplication est plus lent et il ne permet pas de reproduire l'aspect panaché des espèces :

  • Choisissez une belle feuille et coupez-la à l'aide d'un couteau bien propre et tranchant.
  • Coupez la feuille en morceaux de 5 à 10 cm environ et repérez le haut et le bas.
  • Laissez sécher les morceaux pendant 2 jours.
  • Préparez des pots de 8 à 10 cm de diamètre, remplis de tourbe et de sable humidifiés.
  • Placez 3 ou 4 morceaux dans un même pot, dans le sens de la feuille initiale, en les enfonçant de 1 ou 2 cm.
  • Placez les pots dans un endroit lumineux et chaud (autour de 21 °C).
  • Arrosez très légèrement pour maintenir une faible humidité.
  • Au bout de quelque temps, des racines vont se former qui donneront de petites pousses.
  • Cultivez ensuite normalement.

Conseils écologiques

Compte tenu de ses capacités dépolluantes, placez la sansevieria dans la salle à manger, le salon, l’entrée ou la chambre.

Les espèces les plus hautes s’utilisent comme séparation ou cache vue dans des bureaux notamment.

Ne mélangez jamais dans un même bac la sansevieria avec des plantes qui ont besoin de beaucoup d’eau.

Un peu d’histoire…

Le nom sansevieria a été donné à l’espèce en hommage au prince italien de San Severo, Raimondo di Sangro, ayant vécu au XVIIIe siècle dans la région des Pouilles. Homme de sciences, il a marqué son siècle par ses nombreuses recherches et inventions.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides