Tillandsia

Tillandsia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Tillandsia, Filles de l'air, Barbe de vieillard, Mousse espagnole

  • Nom(s) latin(s)

    Tillandsia

  • Famille

    Broméliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    variable

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Salle de bain Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le tillandsia du nom latin tillandsia appartient à la vaste famille des Broméliacées. Originaire principalement du continent américain, des forêts équatoriales humides, des savanes d’altitude ou des déserts arides, on le nomme tillandsia, mais aussi « fille de l’air ».

C’est une plante vivace fleurie à croissance rapide dont l’aspect varie beaucoup d’une espèce à l’autre. On distingue des espèces aériennes dont les racines sont en réalité des crampons qui permettent à la plante de s’accrocher et des espèces terrestres qui font usage de leurs courtes racines. Certaines ont des feuilles recouvertes de petites écailles ou de poils qui gardent l’eau et qui s’écartent pour nourrir la plante. La majorité produit des hampes florales et des fleurs de toute beauté, aux couleurs intenses jaune, orange, rouge, rose, bleu, mauve et violet. Celles-ci persistent parfois plusieurs mois. La floraison démarre le plus souvent en fin d’automne ou au début de l’hiver pour finir en début de printemps.

La plante produit de nouvelles pousses après la floraison qui prennent progressivement le relais de la plante mère qui meurt doucement pendant 1 an ou 2, une fois fleurie. Habitué aux conditions difficiles, le tillandsia est robuste et s’adapte très bien.

C’est une plante qui vit soit sur les branches des arbres (épiphyte), soit sur les roches (lithophyte), soit dans la terre. Elle est facile à cultiver dans la mesure où on respecte son mode de vie. Dans nos régions, le tillandsia est cultivé comme plante d’intérieur, de véranda et de serre. Il est utilisé selon l’espèce choisie, suspendu, souvent la tête en bas, à des branches d’arbre, des supports en bois, du liège ou des écorces, accroché à des roches, des coquillages, des fils de fer… ou encore installé en pot ou terrarium.

Espèces et variétés de tillandsias

Le genre Tillandsia comprend des centaines d’espèces épiphytes ou terrestres.

Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus courantes, à la fois faciles à trouver et à cultiver. Elles se distinguent par leur feuillage et leur inflorescence.

Fleur d’air, œillet de l’air (Tillandsia aeranthos)

 Fleur d’air, œillet de l’air (Tillandsia aeranthos)
  • Feuillage et dimensions : Feuilles vert gris, triangulaires et minces, disposées en rosette. Dimensions proches de celles de Tillandsia bergeri.
  • Inflorescence et culture : Inflorescence pendante ou droite. Fleurs bleu foncé, très belles et qui durent longtemps. Culture en suspensions sur branches ou écorces.
  • Qualités : Originaire du nord de l’Argentine, du Brésil, de l’Uruguay et du Paraguay. Espèce très répandue, une des plus robustes. Porte des racines aériennes. Forme une boule lorsqu’elle arrive à maturité.

Tillandsia bergeri

 Tillandsia bergeri
  • Feuillage et dimensions : Feuilles argentées, disposées en touffes et en rosettes. Atteint 0,18 m de haut et parfois 1 m de large.
  • Inflorescence et culture : Bractées roses. Fleurs bleues des iris et un peu blanches. Culture en suspensions sur branches ou écorces.
  • Qualités : Originaire d’Argentine. Espèce proche du Tillandsia aeranthos, robuste. Porte des racines aériennes. Forme compacte.

Tillandsia à tête de méduse (Tillandsia caput-medusae)

 Tillandsia à tête de méduse (Tillandsia caput-medusae)
  • Feuillage et dimensions : Feuilles vertes bleutées, épaisses, qui ressemblent aux cheveux de serpent des gorgones. Atteint 0,25 m de hauteur.
  • Inflorescence et culture : Bractées rouges. Fleurs violet très foncé. Culture simple, de préférence en suspensions sur du bois, la tête en bas.
  • Qualités : Originaire du Mexique et du Costa Rica. Porte des racines aériennes. Forme originale de bulbe biscornue et de méduse, renflée à la base. A la particularité de vivre en symbiose avec les fourmis qui déposent les composants dont elle a besoin (myrmécophile).

Tillandsia raquette (Tillandsia cyanea)

 Tillandsia raquette (Tillandsia cyanea)
  • Feuillage et dimensions : Feuilles vert gris, aux revers rayés de lignes brunes, disposées en rosette. 30 cm de long et 2 cm de large.
  • Inflorescence et culture : Hampe florale au centre de la rosette. Épi plat en forme de raquette ou d’éventail. Bractées lisses, roses, qui se superposent. Grandes et longues fleurs qui apparaissent chacune leur tour, de 5 cm de diamètre, à 3 pétales, de couleur mauve. Culture en pot facile à réaliser.
  • Qualités : Originaire d’Équateur. Espèce très courante et une des plus belles. Porte des racines « classiques ».

Tillandsia ionantha

 Tillandsia ionantha
  • Feuillage et dimensions : Feuilles changeant de couleur lorsque la plante fleurit. Elles passent du vert au fuchsia, rouge et orange. Petite taille.
  • Inflorescence et culture : Bractées violettes. Petites fleurs jaunes avec un pistil blanc. Culture en suspensions inclinées ou en terrarium.
  • Qualités : Originaire du sud du Mexique et du Nicaragua. Porte des racines aériennes. Forme beaucoup de rejets. Espèce qui a énormément de variétés et d’hybrides.

Tillandsia aux fleurs bleues (Tillandsia lindenii)

 Tillandsia aux fleurs bleues (Tillandsia lindenii)
  • Feuillage et dimensions : Feuilles vert gris, aux revers rayés de lignes brunes, disposées en rosette. Atteint de 0,20 à 0,40 m de hauteur.
  • Inflorescence et culture : Longue hampe florale qui peut mesurer 30 cm de hauteur. Fleurs bleu vif avec un cœur blanc. Culture en pot facile à réaliser.
  • Qualités : Originaire d’Équateur et du nord du Pérou. Espèce proche du Tillandsia cyanea. Porte des racines « classiques ». Magnifique floraison.

Tillandsia tectorum

 Tillandsia tectorum
  • Feuillage et dimensions : Feuilles de couleur argent, soyeuses comme des plumes, fines et retombantes.
  • Inflorescence et culture : Inflorescence rose. Fleurs bleu clair, sans grand intérêt. Culture en suspensions sur du bois ou en cascades.
  • Qualités : Originaire des Andes et d’Équateur. Porte des racines aériennes. Cultivée pour son feuillage extraordinaire. Forme en étoile, aspect de flocon de neige.

Filles de l’air, Mousse espagnole, Barbe de vieillard (Tillandsia usneoides)

 Filles de l’air, Mousse espagnole, Barbe de vieillard (Tillandsia usneoides)
  • Feuillage et dimensions : Minuscules feuilles en écailles, argent grisé, qui recouvrent les tiges très fines. Ont l’aspect de cheveux emmêlés.
  • Inflorescence et culture : Rares petites fleurs, vertes et jaunes. Ne se cultive pas en pot, mais sur écorce ou liège.
  • Qualités : Originaire du sud des États-Unis et d’Amérique centrale. Porte des racines aériennes. Ressemble aux lichens. Suspendue aux branches des arbres ou de rochers, dans son milieu naturel.

Semis et plantation du tillandsia

Semis et plantation du tillandsia

Où le planter ?

Pour une culture de tillandsia en pot, préparez une terre légère, poreuse et non calcaire. Mélangez 1/4 de terreau non calcaire, 1/4 de tourbe, 1/4 de sable et 1/4 de feuilles découpées.

Il a besoin de beaucoup de lumière, sans toutefois être exposé directement aux rayons brûlants du soleil.

La température idéale se situe entre 20 et 25 °C. Attention, le tillandsia tolère mal les températures trop basses. En dessous de 16 °C, sa croissance risque d'être perturbée. À 10 °C et moins, il risque de mourir.

Il aime avoir de l'air frais et une certaine humidité. Il ne redoute pas les courants d'air.

Quand planter le tillandsia ?

Préférez la période après la floraison.

Comment le planter ?

Le tillandsia se cultive, avec ou sans terre, de manières très variées. Ne mettez jamais en terre une espèce épiphyte.

Les espèces épiphytes :

  • Privilégiez les supports qui ne retiennent pas l'eau. Utilisez des écorces d'arbres, des branches, de la sphaigne, du liège, des roches, des coquillages, du bois flotté… ou encore des éléments de votre décor : murs, pourtours de fenêtre, cadres, tringles à rideaux, fils… Ne placez pas directement la plante sur le sable ; faites-la reposer sur une pierre, un galet, un pot… enfouis dans le sable.
  • Posez simplement le tillandsia sur le support choisi. Il ne faut ni le coller ni le percer pour le fixer.
  • Fixez sans serrer avec des fils de fer recouverts, du raphia, du ruban ou du fil de pêche.
  • S'il est suspendu, placez-le de préférence la tête en bas.
  • Si vous utilisez des paniers ou des corbeilles en suspensions, ne les remplissez pas de terreau. Posez la plante juste dessus.

Les espèces terrestres :

  • Choisissez des petits pots, d'environ 10 cm de diamètre, car le tillandsia a de courtes racines.
  • Placez au fond un lit de billes d'argiles, afin de favoriser le drainage.
  • Remplissez avec le mélange préparé.
  • Placez le sujet au centre, comblez sans trop tasser, pour ne pas écraser les racines.
  • Arrosez modérément, sans laisser stagner d'eau dans la coupelle ou à la base de la plante.
  • Placez le pot sur un plateau rempli de billes d'argiles, de gravillons ou de cailloux mouillés.

Culture et entretien du tillandsia

Culture et entretien du tillandsia

Le tillandsia est une plante facile à cultiver, qui s’adapte bien à son environnement.

Arrosage

Arrosez fréquemment et modérément, en vaporisant de l’eau sur les deux faces des feuilles ou trempez et ressortez aussitôt la plante dans un récipient. Utilisez de l’eau tiède et non calcaire.

En fonction du type de feuilles, adaptez les fréquences d’arrosage :

  • Comptez 1 fois par jour en été et 2 fois par semaine le reste de l’année pour les tillandsias à feuilles vertes et minces.
  • Comptez tous les 15 jours l’été et tous les mois l’hiver pour les tillandsias à feuilles blanches et épaisses.

Conseil : arrosez de préférence le matin et laissez bien sécher la plante entre deux arrosages. Le tillandsia doit rester sec la nuit, car c’est le moment où il capte le CO2.

Environnement

Aérez bien votre pièce et sortez le tillandsia à l’extérieur en été, mais sans l’exposer directement aux rayons brûlants du soleil. En fonction des régions, il peut être sorti entre mai et septembre ; cela le tonifiera.

Note : ventilez les espèces aux feuilles très fines, comme le tillandsia tectorum ou le tillandsia usneoides, qui sèchent moins facilement que d’autres.

Fertilisation

Faites un apport d’engrais spécial orchidées, tous les 15 jours en été et 1 fois par mois en hiver. Diluez beaucoup en divisant par 4 la dose indiquée pour les orchidées. Celui-ci renforce la plante, favorise la floraison et le développement des crampons.

Taille du tillandsia

Coupez l’inflorescence à sa base, lorsqu’elle a séché après la floraison.

Éliminez au fur et à mesure les feuilles abîmées.

Maladies, nuisibles et parasites

En général, le tillandsia est peu attaqué par les parasites.

Si des cochenilles et des pucerons s'installent, c'est souvent que l'air est trop sec. Passez un chiffon imbibé d'alcool à brûler, de bière ou d'eau savonneuse. Rincez ensuite à l'eau claire. Vérifiez que les rejets ne sont pas envahis.

Si l'extrémité des feuilles du tillandsia jaunit, c'est que l'air est trop sec. Bassinez plus régulièrement votre plante.

Si les feuilles noircissent, c'est sûrement dû à un excès d'eau stagnante. Stoppez les apports en eau, aérez votre plante. Lorsque vous bassinez la plante, pensez parfois à la retourner et la secouer doucement pour l'égoutter et éviter que l'eau stagne à la base des feuilles.

Multiplication du tillandsia

Multiplication du tillandsia

Le tillandsia se multiplie par division des rejets. La multiplication par semis est longue et possible sur certaines espèces. Elle est plutôt réservée aux professionnels.

  • À l'aide d'un couteau propre et tranchant, séparez les rejets de la plante mère lorsque leurs feuilles font au moins 8 cm de long.
  • Préparez des pots de 8 cm de diamètre, remplis d'un mélange égal de tourbe et de sable grossier.
  • Plantez chaque rejet dans un pot, puis recouvrez chaque pot d'un plastique transparent.
  • Placez les pots dans un lieu chaud, au soleil tamisé.
  • Au bout de plusieurs semaines, la croissance des plantules démarre.
  • Arrosez et faites des apports d'engrais comme pour les sujets adultes.
  • 6 mois plus tard, transplantez les plants dans des pots plus grands, d'environ 10 cm de diamètre et dans un mélange adapté.

Conseils écologiques

Certains conseillent d’arroser le tillandsia avec de l’eau minérale en bouteille.

Comme pour les autres Broméliacées, on peut placer des morceaux de pommes non épluchées à la base du tillandsia, afin d’augmenter sa floraison, grâce aux émanations d’éthylène dues à la décomposition de la pomme.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides