Salicorne

Salicorne en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Salicorne

  • Nom(s) latin(s)

    Salicornia europea

  • Famille

    Chénopodiacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes | Légume ancien

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    30 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Salicornia appartient à la famille des Chénopodiacées. Les salicornes annuelles sauvages ou cultivées sont comestibles. Les salicornes vivaces ne sont pas comestibles. La plante a des tiges cylindriques succulentes, des feuilles très réduites et des petites fleurs vertes. On trouve aussi des salicornes sauvages en Lorraine dans les marais salés.

Les graines des salicornes annuelles germent en automne et la plante végète tout l'hiver. Les jeunes pousses tendres sont récoltées au printemps. Ensuite la plante devient ligneuse à la base et les nouvelles récoltes doivent être consommées cuites.

Sarcocornia perennis (ex Salicornia perennis) est le nom donné aux salicornes vivaces. Les plantes qui appartiennent à ce genre proche ne sont pas toxiques mais elles ne sont pas consommées en raison de leur amertume. En revanche, elles sont parfois utilisées en plantation sur les dunes pour retenir le sable.

La salicorne annuelle peut être consommée crue en salade ou cuite comme les haricots verts. Elle est également appréciée marinée au vinaigre à la manière des cornichons. Les Anglais en font des pickles appréciés. D'un point de vue diététique, la plante est riche en sels minéraux et en vitamines. Elle est pauvre en calories.

Espèces et variétés de salicornes

Le genre Salicornia comporte une trentaine d’espèces assez difficiles à distinguer et la classification des salicornes est en constante évolution. Pour les puristes, le genre Salicornia concerne uniquement les salicornes annuelles et Sarcocornia, les vivaces.

  • Salicornia europea ou salicorne commune est l’espèce la plus récoltée et la plus cultivée. Elle est présente sur tout le littoral français et en Lorraine.
  • Salicornia emericii ou salicorne de Lorraine est présente sur le littoral atlantique, méditerranéen et en Lorraine. Elle devient jaune en automne.
  • Salicornia appressa ou salicorne rameuse est endémique de Lorraine. Elle devient rouge en automne.

Salicorne annuelle

Salicorne d’Europe (Salicornia europea)

Salicorne annuelle Salicorne d’Europe (Salicornia europea)
  • Allure de la plante : Plante herbacée devenant ligneuse en été.
  • Zones géographiques : Littoral
  • Usages : Condiment, légume.

Salicorne rameuse (Salicornia appressa)

Salicorne rameuse ( Salicornia appressa )
  • Allure de la plante : Plante herbacée. Prend une couleur rouge à l’automne.
  • Zones géographiques : Lorraine
  • Usages : Condiment, légume.

Salicorne vivace

Sarcocornia perennis

Salicorne vivace Sarcocornia perennis
  • Allure de la plante : Sous arbrisseau rampant.
  • Zones géographiques : Littoral méditerranéen
  • Usages : Ornementale, bord de mer.

Semis de la salicorne

Semis de la salicorne

Cultiver la salicorne permet de favoriser les pousses jeunes et tendres. Les salicornes récoltées dans la nature comportent souvent des débris ligneux et des débris d'autres plantes venues envahir les zones sauvages.

Où semer la salicorne ?

La culture de la salicorne annuelle est principalement faite soit par les sauniers qui exploitent les marais salants, soit en serre par des horticulteurs, très rarement par des jardiniers.

La culture au jardin peut être faite dans du sable. Le sol doit être drainant et si possible salé. La salicorne doit être cultivée à exposition très ensoleillée.

Quand semer la salicorne ?

Le semis peut avoir lieu à l'automne ou au printemps.

Comment semer la salicorne ?

  • Semez la salicorne sur un sol sableux et humide.
  • Répartissez les graines en surface et tenez le sol humide jusqu'au développement des plantules.
  • Arrosez.

Note : la salicorne semée à l'automne reste à l'état de plantule jusqu'au printemps. Elle commence à former de jeunes pousses de mai à juin.

Culture et entretien de la salicorne

Culture et entretien de la salicorne

  • Éliminez régulièrement les mauvaises herbes à la main et éclaircissez si nécessaire.
  • Arrosez très régulièrement et dès que le substrat se dessèche en surface. Utilisez une eau naturellement salée ou saumâtre ou encore avec de l’eau à laquelle vous aurez ajouté une cuillerée de gros sel par litre d’eau (35gr/l).
  • Ne laissez jamais le substrat se dessécher complètement.

Maladies, nuisibles et parasites

La salicorne ne présente pas de maladies ou de parasites graves.

Récolte

Récoltez les jeunes pousses de salicorne pour les consommer crues. Plusieurs récoltes sont possibles en cours de saison (de mai à août).

Les pousses d’été plus ligneuses seront cuites comme des haricots verts.

Multiplication de la salicorne

Multiplication de la salicorne

Dans la nature, les salicornes se ressèment naturellement d’une année sur l’autre. Les graines germent à l’automne et les plantules végètent jusqu’au printemps.

Il est parfois difficile de trouver des graines dans le commerce. Pour en disposer, vous pouvez récolter les extrémités des tiges en automne.

Conseils écologiques

La récolte de la salicorne est interdite dans le Nord-Pas-de-Calais et pour certaines variétés protégées en Lorraine. Elle peut être réglementée partout ailleurs et peut être interdite sur arrêtés préfectoraux. Ne récoltez pas les plantes qui poussent en zone polluée.

La culture de la salicorne n’est pas polluante. Les salicorniers désherbent leurs champs de culture de salicorne avec du sel. La salicorne pourrait permettre de cultiver les bords de mer, les zones de marais abandonnés ou de prés salés rendus incultes par l’abondance du sel.

La culture des plantes halophytes, c’est-à-dire des plantes qui poussent sur des sols salés, intéresse de près les agronomes. Elle peut devenir essentielle en raison du réchauffement climatique et de la remontée du niveau de la mer.

Un peu d’histoire…

La salicorne est connue et utilisée depuis toujours. Son utilisation pour obtenir de la soude est mentionnée dans de nombreux pays, France, Italie, Espagne, Russie, Inde, Tchad… L’incinération des plantes était jusqu’au début du XXe siècle, la principale source de soude, indispensable dans la fabrication du verre et du savon.

Au XIXe siècle, la salicorne a fait l’objet d’un grand intérêt économique et de plusieurs études destinées à la Marine, comme aliment utile pour les voyages maritimes, au sel, au vinaigre ou en conserve.

Cultivée en Israël et dans le golfe du Mexique, elle est aussi depuis peu cultivée en France en plein air par des sauniers sur l’île de Ré ou sous serre par des maraîchers bretons.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides