Knautia macedonica

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Knautia macedonica en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Knautie de Macédoine, Petite scabieuse de Macédoine

  • Nom(s) latin(s)

    Knautia macedonica

  • Famille

    Caprifoliacées

  • Type(s) de plante

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    40 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

De la famille des Caprifoliacées, Knautia macedocica est une plante vivace rustique à feuillage caduc ou semi persistant, suivant le climat et le sol. Elle mesure en général entre 60 et 80 cm de haut, avec des feuilles basales pennatilobées et des feuilles supérieures simples ou lobées. De juillet à octobre se succèdent des fleurs en capitules cramoisis, de 3 à 4 cm de diamètre, très proches des scabieuses, perchées élégamment sur des tiges ramifiées plutôt molles, ce qui donne une touffe étalée.

Avec ses pompons bien présents, tout en étant discrets, la touffe donne une impression de transparence, valorisant les feuillages gris comme ceux de l'armoise, du ciste, du convolvulus cneorum, hélichrysum, et se marie particulièrement bien avec les tons jaunes ou ivoire, comme les fleurs de coréopsis, ou celles de la scabieuse jaune pâle (Scabiosa ochroleuca).

C'est une plante idéale pour les jardins de graviers, les grandes rocailles, les jardins sauvages, et pour les massifs trop sages à qui une touche de naturel apporte un peu de fantaisie. Mellifères, les capitules attirent irrésistiblement abeilles et papillons.

Si vous souhaitez l'installer en bac, choisissez un contenant profond.

N'hésitez pas à couper régulièrement quelques tiges pour faire des bouquets champêtres, en les mélangeant à des marguerites, par exemple.

Espèces et variétés de Knautia macedonica

Outre l’espèce type, on trouve plusieurs variétés intéressantes :

  • Knautia macedonica 'Mars Midget'. La rosette basale de feuilles dentées est vert sombre. Les tiges ramifiées et souples portent à leur extrémité des capitules de fleurs rouge pourpre. Cette variété beaucoup plus compacte que le type (elle mesure 40 cm de haut sur autant de large) fait merveille en bordure ou en potée.
  • Knautia macedonica 'Red Knight' est très proche du type, en plus sombre.
  • Knautia macedonica 'Thunder and Lightning' est une splendide mutation au port compact et au feuillage panaché de blanc.

Knautia macedonica

Espèce type

Knautia macedonica Espèce type
  • Couleur : Fleurs d’un pourpre profond.
  • Qualités : Pour jardin sauvage.

'Mars Midget'

Knautia macedonica 'Mars Midget'
  • Couleur : Fleurs rouge pourpre.
  • Qualités : Port compact, pour pots et bordures.

'Red Knight'

Knautia macedonica 'Red Knight'
  • Couleur : Fleurs pourpre foncé. Feuillage sombre.
  • Qualités : Superbe en massif, avec des plantes à feuillage et fleurs clairs.

‘Thunder and Lightning’

Knautia macedonica ‘Thunder and Lightning’
  • Couleur : Fleurs pourpre. Feuillage panaché de blanc.
  • Qualités : Port compact, pour pots et jardinières.

Plantation de Knautia macedonica

Plantation de Knautia macedonica

Où la planter ?

Plantez Knautia macedonia dans tout sol drainé, même calcaire, au soleil. Dans les régions méridionales, elle accepte la mi-ombre l'après-midi. Une fois bien installée, cette plante tolère la sécheresse.

Quand planter Knautia macedonica

Plantez au printemps ou à l'automne.

Comment la planter ?

Dans un sol bien préparé :

  • Faites un trou de trois fois le volume de la motte, ajoutez une poignée de compost à la terre d'origine.
  • Faites tremper le godet dans une cuvette d'eau pendant une minute.
  • Dépotez, installez la plante, rebouchez, en faisant attention à ne pas enterrer le godet.
  • Tassez. Arrosez. Paillez.

Pour une plantation en pot :

  • Utilisez un contenant, bien drainé avec des billes d'argile ou des graviers, de 30 cm minimum de diamètre.
  • Mettez un substrat composé de 2/3 terreau et 1/3 sable, enrichi d'une poignée de compost.

Culture et entretien de Knautia macedonica

Culture et entretien de Knautia macedonica

Surveillez l’arrosage pendant les semaines qui suivent la plantation.

Ôtez les fleurs fanées régulièrement pour provoquer l’apparition des nouvelles, tout en laissant une tige ou deux monter à graines si vous souhaitez récolter les semences ou les laisser s’envoler, pour des semis spontanés. Dans de bonnes conditions de croissance, la plante n’a pas besoin que l’on coupe les fleurs fanées pour fleurir à nouveau, ce qui la prédispose à la plantation en jardin sauvage et en prairie fleurie.

La touffe s’étale facilement. Si vous souhaitez lui donner un peu plus de stabilité, faites-le en douceur. Bannissez les tuteurs, trop raides, qui nuiraient à son allure naturelle. Optez pour quelques petites branches de noisetier, disposées négligemment.

En mars, chaque année, nettoyez la touffe, en supprimant les tiges sèches.

Attention, cette plante n’aime guère la concurrence des racines : ne la coincez pas entre des plantes envahissantes, laissez-la respirer.

Maladies, nuisibles et parasites

On ne lui connaît guère d'ennemis, à part parfois des pucerons. Mais ces insectes ne mettent jamais la plante en péril.

Multiplication de Knautia macedonica

Multiplication de Knautia macedonica

Knautia macedonica se multiplie par semis, division ou bouturage.

Semis

Récoltez les graines en septembre lorsqu'elles sont mûres, et conservez-les en enveloppes de papier.

Vous pouvez aussi laisser la plante se ressemer spontanément au printemps, c'est très facile, surtout dans les graviers.

Division

Divisez au printemps ou à l'automne. Lorsque la plante à trois ou quatre ans, sortez la touffe à la fourche bêche, détachez les éclats pourvus d'un départ de tige, replantez-les à leur nouvel emplacement, ou mettez-les en pot.

Bouturage

Bouturez au printemps. Optez pour des morceaux de tiges basales. Mettez-les dans un mélange moitié sable et moitié terreau. En septembre, repiquez-les à leur place définitive.

Conseils écologiques

C'est une plante mellifère, à adopter dans tous les jardins qui souhaitent accueillir les insectes pollinisateurs.

Les knautias font de charmants bouquets. Cueillez tige par tige, dès l'apparition des fleurs, entre juillet et octobre, le matin avant que le soleil ne soit trop fort. Supprimez les feuilles qui risquent de tremper dans l'eau, composez votre bouquet après avoir laissé reposer les tiges dans un seau d'eau pendant quelques heures, en pièce fraîche et sombre.

Un peu d’histoire…

Il existe une dizaine d’espèces de knautias, la plus connue étant Knautia arvensis ou knautie des champs ou scabieuse des champs.

Le nom Knautia a été donné par Linné, en souvenir de Christoph Knaut (1654-1716) médecin allemand, botaniste et bibliothécaire. Comme botaniste, il a publié le Compendium Botanicum sive Methodus plantarum genuina, dans lequel il a fourni un système de classification des plantes à fleurs sur la base du nombre et de la disposition des pétales. Son frère, Christian Knaut (1638-1694) était aussi médecin et botaniste.

Carl von Linné, 1707-1778, est un naturaliste suédois qui a fondé les bases du système moderne de la nomenclature binominale que nous pratiquons toujours.

Quant à Knautia macedonica, on lui donne parfois le petit nom de Knautie de Macédoine, et même d’oreille d’âne, et est appelée par les anglophones 'Scabious' ou 'Crimson Cushion'.

Elle est originaire des Balkans, comme son nom l’indique, de Macédoine, région géographique et historique de l’Europe du Sud et de la péninsule des Balkans. Elle tient son nom du royaume antique de Macédoine et qui est actuellement réparti sur plusieurs pays : la Grèce, la République de Macédoine (ou ancienne République yougoslave de Macédoine), la Bulgarie ainsi que de petites régions d’Albanie orientale et de Serbie méridionale, en lisière des frontières.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides