Érable de Montpellier

Érable de Montpellier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Érable de Montpellier

  • Nom(s) latin(s)

    Acer monspessulanum

  • Famille

    Sapindacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L’érable de Montpellier (Acer monspessulanum) appartient au genre Acer qui compte environ 150 espèces de la famille des Sapindacées. C’est un arbre qui aime la pleine lumière, la chaleur et qui pousse dans les sols arides des régions méridionales sur les flancs des collines des bords de Méditerranée. Il peut cependant se développer jusqu’à 800 m d’altitude et résister à des froids passagers supérieurs à -15 °C.

De croissance lente, son port peut être buissonnant lorsqu’il est jeune mais il peut aussi, au fil des années, atteindre 5 à 10 m de hauteur sur autant de large. Il peut vivre une centaine d’années. Âgé, son port tend à s’étaler de façon pyramidale avec un arrondi à sa cime.

Ses feuilles, caduques, plus petites (3 à 5 cm) que celles des autres espèces courantes en France, sont nettement trilobées. De couleur vert foncé et luisantes sur la face supérieure, elles prennent en automne de magnifiques teintes de couleur rouge-orangé.

La floraison vert-jaune se produit en avril ou mai parfois avant l’apparition des feuilles. Les inflorescences pendantes donnent naissance à des samares opposées et soudées par 2 qui arrivent à maturité en fin août. Les samares sont des fruits secs composés d’une graine munie d’une aile qui leur permet de rejoindre le sol assez loin du point de départ en tournant comme une hélice.

L’érable de Montpellier est utilisé dans les parcs et jardins, en isolé ou en alignements, pour son feuillage décoratif. Supportant bien la taille, il entre aussi dans la composition de haies protectrices contre le vent ou tout simplement de haies vives. Pour la même raison et parce qu’il a de petites feuilles, il est prisé par les amateurs de bonsaï.

Espèces et variétés d’érable de Montpellier

Vous ne trouverez dans le commerce qu’une seule espèce d’érable de Montpellier présenté en conteneur de 3 l habituellement et également des graines pour semis.

Érable de Montpellier (Acer monspessulanum)

 Érable de Montpellier (Acer monspessulanum)
  • Caractères du feuillage : Petites feuilles vertes luisantes et trilobées devenant rouge-orangé en automne.
  • Caractères de l’arbre : Espèce de taille moyenne (5 à 10 m de haut maximum). Port dressé puis étalé.
  • Qualités et usages : En isolé ou en alignements. Également en haies taillées ou libres.

Semis et plantation de l’érable de Montpellier

Semis et plantation de l’érable de Montpellier

Manuel M. Ramos/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Poussant spontanément sur les collines du pourtour méditerranéen, il peut s'acclimater dans d'autres régions françaises.

Plantez-le en plein soleil de préférence dans un sol sec, alcalin ou neutre. Mais il tolère les sols moyennement acides. Il pousse bien dans les sols pauvres.

Il résiste à la sécheresse et ne craint pas le froid jusqu'à -15 °C et plus.

Quand planter l'érable de Montpellier ?

  • En semis, les graines doivent être mises en place, en extérieur, dès le mois de septembre.
  • En conteneur, vous pouvez le planter toute l'année, mais la reprise sera meilleure s'il est planté en automne (ou à défaut au printemps).

Comment le semer ?

Les graines d'érable de Montpellier ont une dormance profonde. Pour la lever :

  • Faites tremper les graines 48 h dans de l'eau tiède.
  • Placez-les ensuite, à partir de septembre, en pépinière pour qu'elles subissent l'action du froid pendant 3 mois au moins, dans un mélange de terreau et de sable à volume égal.
  • Lorsqu'elles commenceront à lever au printemps, placez le semis à une température supérieure ou égale à 10 °C. Maintenez le substrat humide.
  • Repiquez les plantules au mois de mai et placez-les en extérieur en mi-ombre. Arrosez régulièrement.
  • Mettez-les en pleine terre en automne s'ils sont assez grands, sinon attendez l'automne suivant.

Comment planter l'érable de Montpellier ?

  • Installez les plants achetés en conteneur après avoir creusé un trou de taille suffisante pour un arbre (1 m environ de diamètre sur 0,70 m de profondeur).
  • Implantez un ou plusieurs tuteurs capables de soutenir l'arbre pendant 3 ans au moins.
  • Arrosez régulièrement l'été durant les 3 premières années.

Culture et entretien de l’érable deMontpellier

Culture et entretien de l’érable deMontpellier

jacinta lluch valero/CC BY SA 2.0 Flickr

Après la 3e année de plantation, l’érable de Montpellier ne demande plus d’arrosage ni d’autres soins particuliers. Vous pouvez le laisser pousser librement ou lui donner une taille de formation durant sa croissance.

Taille de l’érable de Montpellier

Vous pouvez être amené à tailler l’érable de Montpellier si vous le cultivez en haie ou pour lui donner une taille de formation lorsqu’il est jeune ou à la suite de casse dans la ramure.

Intervenez en début de période de dormance après la chute des feuilles et avant janvier (en novembre ou décembre) car la sève peut monter à nouveau très précocement.

Cette espèce supporte bien la taille, vous pourrez donc lui donner la forme qui vous convient.

Vous pouvez aussi simplement l’élaguer pour l’aérer tous les 3 à 5 ans.

Maladies, nuisibles et parasites l’érable deMontpellier

L’érable de Montpellier résiste naturellement à la plupart des maladies et parasites.

Multiplication de l’érable de Montpellier

Multiplication de l’érable de Montpellier

Ferran Turmo Gort/CC BY NC SA 2.0/Flickr

On ne multiplie habituellement cette espèce que par semis de graines.

Récoltez les graines à maturité lorsqu'elles sont bien sèches et commencent à se détacher avec le vent, c'est à dire habituellement fin août.

Ces graines résistantes sont en dormance profonde. Vous pouvez les conserver plusieurs années bien sèches et à l'abri dans une boite ou un sachet hermétique à température ambiante.

Pour les semer, il faudra leur faire subir une stratification de 3 mois au moins.

Conseils écologiques

Plantez cette espèce dans sa région de pousse naturelle car il n’y demandera ni soins ni arrosages.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides