Aconit

Aconit en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Aconit napel, Casque de Jupiter

  • Nom(s) latin(s)

    Aconitum napellus

  • Famille

    Renonculacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'aconit ou casque de Jupiter est une belle plante herbacée, vivace par ses racines tubéreuses. Le genre Aconit auquel appartient cette espèce sauvage pousse spontanément dans les haies et prairies de montagne, au-dessus de 1 800 m. Il appartient à la famille des Renonculacées.

En médecine, sa toxicité est connue depuis longtemps. Un empoisonnement par l'aconit a été décrit dès 1845. L'aconitine, principal de ses alcaloïdes, peut entraîner la mort par paralysie progressive des différents systèmes vitaux (respiratoire, circulatoire). C'est la racine qui en contient le plus : l'ingestion de 2 à 3 g serait suffisante pour entraîner la mort.

Plus réjouissant, ses fleurs en forme de casque, regroupées en belles grappes au bout de longues et multiples hampes florales (tiges) permettent, seules ou mêlées à d'autres espèces de composer de magnifiques bouquets.

L'aconit est quelquefois appelé à tort gueule de loup. Ces dernières, comprenant une quarantaine de variétés, aux multiples coloris, appartiennent à la famille des Scrofulariacées et ne sont pas toxiques.

Conseil : toutes les parties de cette plante sont toxiques et principalement les racines tubéreuses. Mettez toujours des gants avant de la manipuler, même pour constituer des bouquets de fleurs.

Espèces et variétés d'aconits

Le genre Aconit comporte plus d'une centaine d'espèces ou de cultivars hybrides. Leur taille varie entre 0,50 m et 1,5 m de haut, et leurs fleurs sont de couleur blanche à bleu plus ou moins profond en passant par le jaune crème.

Plante vivace à feuilles caduques, il se multiplie spontanément par ses racines tubéreuses.

Aconits à fleurs bleues, mauves ou violettes

Casque de Jupiter (Aconitum napellus)

Aconits à fleurs bleues, mauves ou violettes Casque de Jupiter (Aconitum napellus)
  • Floraison : Belle grappe de grosses fleurs bleu-violet et vieux rose pour variété 'Carneum'. Floraison en juillet – août.
  • Hauteur : Hampes florales jusqu'à 1,20 m.
  • Qualités : Touffe érigée. Rustique jusqu'à -15 °C. Forme des fleurs évoquant celle d'un casque, d'où son nom.

Aconit de Carmichael (Aconitum carmichaelii)

Aconits à fleurs bleues, mauves ou violettes Aconit de Carmichael (Aconitum carmichaelii)
  • Floraison : Longues grappes de grosses fleurs bleu violacé. Floraison en septembre - octobre.
  • Hauteur : De 1,20 à 1,40 m.
  • Qualités : Soleil ou mi-ombre. Excellente plante à couper.

Aconits à fleurs de couleur claire, blanche ou crème

Aconit septentrional (Aconitum lycoctonum subsp. lycotonum)

Aconits à fleurs de couleur claire, blanche ou crème Aconit septentrional (Aconitum lycoctonum subsp. lycotonum)
  • Floraison : Grandes fleurs en grappes jaune pâle, crème ou violettes (ivoire pour 'Ivorine'). Capuchons étroits. Floraison précoce en juin-juillet.
  • Hauteur : 0,90 m.
  • Qualités : Les fleurs sont plus grandes et plus claires dans les climats frais et humides pour la variété 'Ivorine'.

Aconits hybrides

'Bicolor' (Aconitum x cammarum)

'Bicolor' ( Aconitum x cammarum )
  • Floraison : Panicules de fleurs bicolores bleu violacé et blanc le long de tiges arquées, parfois ramifiées. Floraison de juin à août.
  • Hauteur : 1,20 m.
  • Qualités : Feuilles luisantes, très découpées.

Anthore ou aconit des Alpes (Aconitum anthora)

Anthore ou aconit des Alpes ( Aconitum anthora )
  • Floraison : Fleurs jaune pâle dominant. Floraison en été d’août à octobre.
  • Hauteur : Plante érigée de 0,50 à 1 m.
  • Qualités : Très peu toxique.

Aconit tue-loup (Aconitum lycoctonum ssp. vulparia)

Aconit tue-loup ( Aconitum lycoctonum  ssp.  vulparia )
  • Floraison : Nombreuses fleurs crème au capuchon étroit. Floraison de juin à août.
  • Hauteur : Hampes ramifiées de 0,80 à 1,20 m.
  • Qualités : Feuilles palmées fortement découpées. Port érigé.

Semis et plantation de l'aconit

Semis et plantation de l'aconit

Où le planter ?

L'aconit convient aux régions froides car il ne craint ni le froid ni le gel.

L'aconit se plaît dans des emplacements semi-ombragés comme des bordures de sous bois, de massifs d'arbustes. Il supporte toutefois le soleil à condition de maintenir la terre humide.

Il aime les sols profonds pour sa racine pivotante, humides et frais mais où l'eau ne stagne pas et riches en humus.

Les aconits feront donc dans votre jardin d'excellents fonds de platebandes ou de massifs. Vous pourrez les associer à des alchémilles, des astrances

Conseil : du fait de sa toxicité, évitez de le planter près des habitations, surtout s'il y a des enfants.

Quand planter l'aconit ?

Plantez l'aconit de préférence en automne (septembre-octobre). Mais vous pourrez également le faire au printemps (avril-mai) en prenant soin de bien arroser durant le premier été.

Si vous souhaitez les semer, il est recommandé de le faire au printemps. Néanmoins, les fleurs n'apparaîtront que l'année suivante.

Comment le planter ?

Semis :

  • Semez les graines du commerce en début de printemps, sous châssis froid. La pousse est lente et certaines graines ne lèveront qu'au bout de plusieurs mois.
  • Si vous voulez semer à partir de votre propre récolte de graines en automne, il faudra au préalable les stratifier pendant l'hiver. Elles lèveront alors au printemps.
  • Repiquez en godet ou en pépinière dès que les plantules sont assez solides pour être arrachées.
  • Mettez les godets en place à l'automne dans un trou rempli de mélange à parts égales de terre et de terreau.

Plantation :

  • Creusez des trous de taille et profondeur double à celle des mottes à planter.
  • Dépotez les plantes et installez-les dans une terre enrichie de fertilisant organique, de façon que le haut de la motte affleure à la surface du sol.
  • Tassez la terre autour puis arrosez copieusement.

Maintenez ensuite le sol humide mais pas saturé d'eau ce qui pourrait entraîner le pourrissement des tubercules.

Idées d'association

Schizostylis

Magie des contrastes chromatiques assurée avec les Schizostylis !

Aster

Un mariage de fin d'été qui fait de l'effet : aconit et aster.

Delphinium

Dans une bordure en sol frais, associez avec le delphinium, une autre vivace "candélabre".

Calamagrostis

Les grandes graminées comme le Calamagrostis offrent une touche de légèreté.

Culture et entretien de l'aconit

Culture et entretien de l'aconit

Les aconits sont des plantes assez rustiques. Ils ne craignent que la sécheresse ou un sol trop pauvre.

Arrosez par temps sec pour maintenir le sol humide, mais pas saturé d'eau. Vous pouvez utiliser un paillage végétal pour maintenir le sol frais sans nécessité d'arrosages fréquents.

Coupez les fleurs fanées, cela prolongera la période de floraison (qui peut durer jusqu'en fin octobre selon les espèces).

Vous pouvez apporter un peu de compost au printemps.

Les hampes les plus longues gagneront à être tuteurées pour mieux résister au vent.

Enfin, divisez à l'automne les touffes de vos aconits dès que vous constatez que la floraison diminue (tous les 3 à 5 ans). L'aconit napel, lui, doit être divisé chaque automne.

Maladies, nuisibles et parasites de l'aconit

Les aconits sont des plantes très rustiques, peu sensibles aux maladies comme aux parasites.

Cependant, en cas d'humidité trop importante et persistante, l'aconit peut être atteint de mildiou et ses racines peuvent pourrir.

La prévention et le traitement consistent à replanter l'aconit à un emplacement où l'eau ne risque pas de stagner, et à arroser régulièrement mais sans excès.

Multiplication de l'aconit

Multiplication de l'aconit

Outre le semis comme indiqué précédemment, sans oublier de les stratifier au préalable, vous pourrez multiplier l'aconit par division de la touffe tubéreuse, de préférence en automne (septembre-octobre), dès l’arrêt de la végétation.

Après avoir sorti de terre, avec une bêche, la touffe de racines, séparez les racines en 4 ou 5 éclats, au couteau ou au sécateur, puis replantez-les directement aux emplacements prévus et préparés par avance.

Il faut attendre 2 ou 3 ans minimum avant de pouvoir renouveler l'opération sur une souche nouvelle.

Conseils écologiques

Ce sont de très belles fleurs à bouquets mais à manier impérativement avec des gants.

Un peu d'histoire...

L'aconit est connu depuis l'Antiquité pour l'activité toxique de ses alcaloïdes puisqu'on en enduisait les flèches pour la chasse ou empoisonner de l'eau potable.

Une légende grecque antique le disait issu de la bave des crocs du Cerbère (chien féroce à 3 têtes ramené des enfers par Hercule), ce qui montre à quel point on redoutait les effets de son poison.

Plus tard, au Moyen Âge, il aurait également été considéré comme une plante magique éloignant les loups-garous, les vampires et autres démons et été utilisé comme tel par des guérisseurs.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides