Buglosse

Buglosse en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Buglosse, Fausse bourrache, Langue de bœuf

  • Nom(s) latin(s)

    Anchusa

  • Famille

    Borraginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La buglosse appartient au genre Anchusa et fait partie de la famille des Borraginacées, tout comme la bourrache, le myosotis ou la consoude. Elle est originaire du sud de l'Europe, autour de la Méditerranée, d'Afrique et d'Asie occidentale, où elle pousse dans des endroits secs et ensoleillés, souvent caillouteux et calcaire, et les bords de routes. Le genre compte environ 35 espèces, mais moins de 10 sont cultivées chez nous.

Son nom vernaculaire, buglosse, vient du grec « langue de bœuf », en référence à la forme des feuilles et à leur toucher râpeux.

Les buglosses sont vivaces, annuelles ou bisannuelles, souvent éphémères, mais elles se ressèment parfois, du moins les espèces botaniques. Ce sont des plantes herbacées, de 0,30 à 1,50 m de hauteur selon les espèces et variétés, à port buissonnant et tiges ramifiées. Ces dernières ont tendance à se coucher lorsqu'elles sont en fleur, mais il suffit de les planter à côté de vivaces plus solides pour qu'elles restent debout. De nouveaux cultivars remédient à cet inconvénient.

Les feuilles alternes, oblongues et lancéolées, entières, sont couvertes de poils durs qui leur donnent un toucher rêche. Les inflorescences en cymes portent des fleurs bleu gentiane ou violettes à œil blanc, parfois blanches ou roses, très attirantes pour les abeilles et autres butineurs. Elles constituent de jolis bouquets champêtres.

La buglosse ne craint ni la sécheresse ni le froid, une fois bien installée. Elle est d'une vitalité remarquable et sa croissance est très rapide.

Installez-la en rocaille ou dans une plate-bande bien exposée, associée avec des fleurs blanches, jaunes ou roses (cistes, pavots, méconopsis, rosiers…), des feuillages argentés (stachys, armoise). Sa couleur bleue se marie avec pratiquement toutes les couleurs mais avec du jaune, le mélange est tonique.

Bon à savoir : il existe une espèce utilisée en phytothérapie, Anchusa officinalis, pour soigner les troubles respiratoires : ses vertus expectorantes permettent d'évacuer le mucus. En raison de leur bonne teneur en vitamine C, les feuilles de buglosse sont aussi employées pour combattre la fatigue. La totalité de la plante peut être utilisée en médecine.

Espèces et variétés de buglosses

Espèces vivaces

Buglosse d’Italie (Anchusa azurea, syn. A. italica)

Espèces vivaces Buglosse d’Italie (Anchusa azurea, syn. A. italica)
  • Floraison : Entre juin et septembre, grandes inflorescences ramifiées portant de petites fleurs bleu gentiane à œil blanc.
  • Végétation : 1 à 1,50 m de haut × 0,60 m de large. Touffe érigée, tiges ramifiées, grandes feuilles lancéolées (jusqu’à 40 cm de long) vert sombre, recouvertes de poils raides.
  • Qualités : La plus répandue. Pour massifs ensoleillés, jardins secs, prairies fleuries.

Anchusa azurea 'Dropmore'

 Anchusa azurea  'Dropmore'
  • Floraison : 1,20 m, bleu myosotis.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Anchusa azurea 'Loddon Royalist'

Espèces vivaces Anchusa azurea 'Loddon Royalist'
  • Floraison : 0,80 à 1 m, bleu foncé, tiges très fortes ne nécessitant pas de tuteurage.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Buglosse naine (Anchusa cespitosa)

Espèces vivaces Buglosse naine (Anchusa cespitosa)
  • Floraison : En mai-juin, fleurs bleu vif à œil blanc.
  • Végétation : 0,05 à 0,10 m de haut × 0,15 à 0,20 m de large. Touffe arrondie. Feuilles en rosette, étroites et linéaires, vert foncé, rugueuses.
  • Qualités : Convient aux sols secs et caillouteux, en rocaille.

Espèce bisannuelle

Buglosse du Cap (Anchusa capensis)

Espèce bisannuelle Buglosse du Cap (Anchusa capensis)
  • Floraison : Fleurs bleu foncé à gorge blanche de juin à septembre.
  • Végétation : 0,30 m en tout sens. Touffe érigée. Feuilles étroites, rugueuses.
  • Qualités : Souvent cultivée en annuelle, en bordures et massifs. Très rustique une fois implantée. Très visitée par les abeilles et les papillons.

Anchusa capensis 'Blue Angel'

Espèce bisannuelle Anchusa capensis 'Blue Angel'
  • Floraison : Fleurs bleu outremer.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Anchusa capensis 'Dawn'

Buglosse  Anchusa capensis  'Dawn'
  • Floraison : Fleurs bleues, roses ou blanches.
  • Végétation : --
  • Qualités : --

Semis et plantation de la buglosse

Semis et plantation de la buglosse

Où la planter ?

Installée en plein soleil, dans une terre profonde, légère et surtout bien drainée, la buglosse ne craint pas le froid.

En sol sec et calcaire, elle n'atteindra pas les mêmes proportions, mais ses couleurs seront plus intenses.

Attention, les sols détrempés en hiver font pourrir ses racines.

Quand planter la buglosse ?

  • Installez les plants de buglosses à l'automne ou tôt au printemps.
  • Semez les bisannuelles en pépinière en été.
  • Semez les vivaces en mars ou avril sous châssis.

Comment la planter ?

  • Semez les bisannuelles en pépinière. Repiquez en place à l'automne.
  • Pour les vivaces :
    • Semez sous châssis ou dans une pièce lumineuse non chauffée.
    • Repiquez en godet lorsque les plants présentent 3-4 feuilles. Placez les godets sous châssis.
    • Mettez en place en juin.
  • Apportez du compost à la plantation.
  • Prévoyez un bon écartement (0,50 à 0,80 m selon la hauteur), car la buglosse a tendance à s'étaler.

Culture et entretien de la buglosse

Culture et entretien de la buglosse

  • Tuteurez les variétés les plus hautes au moment de la floraison.
  • Pour favoriser une remontée de floraison, rabattez de moitié les tiges ayant fleuri :
    • Rabattez toutes les tiges au ras de la souche dès la fin de la floraison pour provoquer la formation de nouvelles rosettes, afin de pérenniser la souche.
    • Si vous voulez la laisser se ressemer spontanément, conservez une ou deux tiges.
  • Apportez du compost tous les automnes.
  • Paillez le sol pour qu'il reste frais.

Astuce : en fin d'hiver, soulevez la souche d'un coup de bêche et laissez-la retomber sur place. Ce traitement de choc renouvelle les racines. Un gage de longévité.

Maladies, nuisibles et parasites

La buglosse est parfois atteinte par l'oïdium, qui provoque un feutrage blanc sur les feuilles, qui finissent par se dessécher.

Elle est aussi victime d'une maladie virale, une sorte de mosaïque, qui forme des taches jaunâtres sur les feuilles, ce qui entraîne l'affaiblissement des plantes par diminution de la chlorophylle. Arrachez les plantes atteintes et brûlez-les. Ce virus est transmis par les piqûres de pucerons. En éloignant ces derniers, vous éloignez aussi la maladie.

Multiplication de la buglosse

Multiplication de la buglosse

La buglosse a une durée de vie assez limitée, surtout en terrain lourd. Il est conseillé de renouveler les plants tous les 3 ou 4 ans. Elle se multiplie par semis ou division de souche au printemps, ou boutures de racines en hiver.

Semis

Récoltez les graines au fur et à mesure qu'elles sont mûres (lorsque les fruits sont secs). Faites-les sécher à l'ombre et conservez-les dans un lieu sec et frais, à l'abri de la lumière.

Semez en terrine que vous installerez sous châssis froid (ou dans une pièce lumineuse et non chauffée) au printemps. Repiquez lorsque les plants sont assez forts (5 à 8 feuilles).

Division

Sortez la touffe entière avec une fourche-bêche. Divisez-la en plusieurs éclats à replanter immédiatement.

Bouturage de racines

  • Prélevez des tronçons de racines avec un couteau bien affûté.
  • Installez-les dans des caissettes remplies de terreau, sous châssis froid.
  • Repiquez en godets lorsqu'ils sont assez forts (4 ou 5 feuilles).
  • Mettez en place à l'automne.


Conseils écologiques

Contre l'oïdium, pulvérisez préventivement une solution de lait (10 cl de lait pour 1 l d'eau) sur les feuilles, le lait bloque le développement du champignon.

Contre les pucerons, favorisez l'installation de prédateurs naturels en laissant un coin d'herbe non tondue, des petits tas de bois, un coin de jardin sauvage.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides