Calliandra

Calliandra en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Calliandra, Arbre aux houppettes

  • Nom(s) latin(s)

    Calliandra

  • Famille

    Fabacées, Légumineuses

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Haie Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Calliandra comprend quelque 200 espèces d'arbres ou arbustes persistants ainsi que des plantes grimpantes de petite taille, principalement originaires d'Amérique tropicale. Quelques espèces proviennent d'Afrique, de Madagascar et d'Inde orientale. Il fait partie de la famille des Fabacées équivalent de Légumineuses selon la classification phylogénétique APG II (2003), et à la sous-famille des Mimosacées. Sa floraison rappelle les plumets de l'arbre à soie (Albizia) hormis le fait que les étamines forment une sphère ou un hémisphère selon l'espèce, au lieu d'un éventail. On l'appelle aussi « arbre aux houppettes ».

Le feuillage des calliandras est alterne, toujours bipenné, c'est-à-dire que les folioles sont elles-mêmes divisées en foliolules plus ou moins fines selon l'espèce. En revanche, leur nombre et leur forme varient. Elles ont la particularité de se refermer durant la nuit et lorsque le temps est couvert ou orageux. Contrairement à beaucoup de Mimosacées (Acacia africains), le calliandra n'est pas épineux.

Les fleurs sont groupées en capitules denses de 5-6 cm de diamètre. La corolle et le calice (à 5 pétales et 5 sépales dentés ou profondément fendus) sont réduits à quelques millimètres si bien que l'on voit surtout les faisceaux rouges lumineux ou roses constitués par les nombreuses étamines et les pistils. La floraison intervient en été dans nos régions. Ces fleurs très nectarifères attirent les colibris et les insectes butineurs.

Les fruits sont des gousses souvent aplaties, épaissies sur les bords qui s'ouvrent en vrillant à maturité.

Calliandra vient du grec kallos qui signifie « beauté » et andros qui désigne le « mâle » en référence aux étamines spectaculaires qui font l'originalité de la plante. Les étamines sont en effet les organes mâles d'une fleur.

Les calliandras sont souvent utilisés comme plante fourragère : Calliandra calothyrsus en Afrique et Amérique du Sud pour nourrir les chèvres, Calliandra houstoniana sous les tropiques. Le feuillage de Calliandra eriophylla sert de nourriture aux animaux herbivores sauvages. Ses graines sont notamment consommées par la caille de Californie, un oiseau menacé de disparition de l'ouest des États-Unis. Leur système racinaire dense permet en outre de lutter contre l'érosion des sols. Leur capacité à fixer l'azote de l'air permet de les exploiter comme engrais vert.

Une résine hallucinogène est extraite de Calliandra houstoniana var anomala grâce à une incision de l'écorce. Elle possède aussi des propriétés médicinales pour soigner la diarrhée, la fièvre et le paludisme dans la tradition populaire.

Calliandra tergemina, arbrisseau commun des zones littorales sèches de Martinique sert de plante hôte à la piéride orange (Phoebis agarithe antillia), un papillon totalement absent de la Guadeloupe, l'île voisine.

Espèces et variétés de calliandra

Les plus rustiques

Calliandre de tweedie (Calliandra tweedii syn. Inga pulcherrima)

Les plus rustiques Calliandre de tweedie (Calliandra tweedii syn. Inga pulcherrima)
  • Végétation : Arbuste de 2 m en tous sens avec de nombreux rameaux partant du sol. Feuilles très fines vert foncé. Enracinement profond.
  • Fleurs et fruits : Capitules de 10 cm rouge vif, éparses, en hiver ou au printemps. Gousses boursouflées.
  • Qualités : Vit au-dessus de 800 m au sud du Brésil, au Paraguay et en Uruguay où il pousse le long des cours d’eau. Sol plutôt sec en hiver. Mi-ombre lumineuse. Résiste à -7 °C.

Arbre aux houppettes (Calliandra eriophylla)

Les plus rustiques Arbre aux houppettes (Calliandra eriophylla)
  • Végétation : Arbuste de 0,20 à 1,20 m de haut. Feuilles de 25 mm de long composées de 2 à 4 paires de folioles divisées en 5 à 10 paires de foliolules velues, vert grisâtre de 5 mm de long sur 2 de large. Pousses velues.
  • Fleurs et fruits : Capitules de 5 cm de diamètre, rose pourpré à blanc entre février et mai ou d’avril à juillet. Gousses duveteuses de 5 cm de long.
  • Qualités : Pour serre froide ou chaude, il se cultive à 20 °C toute l’année et peut résister à -5 °C. Il s’utilise aussi en bonsaï. Vit dans les steppes et déserts du sud de la Californie et du Nouveau-Mexique, sur sols caillouteux à pH basique (calcaire). Plein soleil.

Espèces tropicales pour culture d’intérieur ou zone sans gel.

Pompon de marin (Calliandra haematocephala)

Espèces tropicales pour culture d’intérieur ou zone sans gel. Pompon de marin (Calliandra haematocephala)
  • Végétation : Arbuste de 3,50 m de haut à croissance horizontale avec l’âge. Folioles oblongues de 5 cm de long, roses à la naissance puis vert grisâtre.
  • Fleurs et fruits : Capitules de 8 cm toute l’année, surtout en automne et hiver. Base florale blanche et étamines denses rouges. Il existe des cultivars à fleurs blanches ou roses.
  • Qualités : Amérique du Sud tropicale. Fleurit bien en climat tempéré exempt de gel (Côtes d’Azur, littoral atlantique).

Calliandra houstoniana

Espèces tropicales pour culture d’intérieur ou zone sans gel. Calliandra houstoniana
  • Végétation : Arbuste de 6 m de haut, aux feuilles de 25 cm de long composés de 5 à 15 folioles divisées en 35 à 63 paires de foliolules de 11 mm de long.
  • Fleurs et fruits : Panicules de 30 cm de long composées de plusieurs capitules brun rouge dont les étamines atteignent 8 cm de long. La corolle est verdâtre. Gousses velues de 12 cm.
  • Qualités : Originaire du Mexique et d’Amérique centrale.

Calliandra calothyrsus

Espèces tropicales pour culture d’intérieur ou zone sans gel. Calliandra calothyrsus
  • Végétation : Arbuste de 4 à 6 m de haut.
  • Fleurs et fruits : Capitules rouges de février à avril. Gousses plates de 8-11 cm.
  • Qualités : Amérique centrale. Supporte des périodes de sécheresse de 4 mois. Soleil.

Zapoteca portoricensis (syn. Calliandra portoricensis)

 Zapoteca portoricensis  (syn.  Calliandra portoricensis )
  • Végétation : Buisson de 5 m de haut sur 3 de large. Folioles divisées en 4 à 14 foliolules de 6 à 15 mm de long. Contient des parties irritantes ou urticantes.
  • Fleurs et fruits : Capitules blancs et parfumés de 5 cm de diamètre, en juin-juillet. Gousses de 10-12 cm de long.
  • Qualités : Antilles, Mexique et Panama. Résiste à -2 °C pendant quelques heures. Soleil ou emplacement lumineux. Besoin de chaleur en été. Sol frais pendant la croissance.

Plantation du calliandra

Plantation du calliandra

Où le planter ?

Les espèces les plus rustiques peuvent se cultiver en extérieur sur la Côte d'Azur ou le littoral atlantique à condition de pousser dans une terre bien drainée. On peut aussi les cultiver dans un pot que vous rentrez dans une pièce fraîche en hiver.

Le calliandra tolère un sol normal à frais. En pot, utilisez un terreau léger bien drainé.

L'arbre aux houppettes réclame beaucoup de chaleur en été. Placez-le en plein soleil ou à mi-ombre selon l'espèce (voir tableau), à l'abri du vent. Il tolère les embruns. En serre, placez-le en pleine lumière mais sans soleil direct.

Quand planter le calliandra ?

Plantez-le au printemps de préférence.

Comment le planter ?

L'enracinement pouvant être assez profond, ameublissez un gros volume de terre et enrichissez avec du terreau ou de l'engrais organique.

Pour un culture en bac, choisissez un pot de 30 cm de profondeur.

Culture et entretien du calliandra

Culture et entretien du calliandra

Rentrez le pot en hiver dans un endroit éclairé à l'abri du gel ou cultivez le calliandra dans une serre chaude toute l'année.

Apportez de l'engrais tous les 15 jours en période estivale et arrosez régulièrement pour maintenir le sol frais. En hiver, laissez sécher le substrat sur 1 cm de profondeur avant de renouveler l'arrosage.

Rempotez chaque année au printemps ou en début d'été.

Taille du calliandra

Après la floraison, remettez en forme la ramure.

Maladies, nuisibles et parasites

En serre, le feuillage peut présenter des piqûres d'araignées rouges (acariens) lorsque l'air est trop sec. En cas de forte invasion, traitez avec un acaricide.

Les cochenilles sont parfois présentes. Tentez par exemple de pulvériser un mélange d'une cuillerée à café de savon noir liquide dans 1,5 l d'eau.

Multiplication du calliandra

Multiplication du calliandra

Il est possible de pratiquer un marcottage aérien ou par couchage en étant patient mais le semis ou le bouturage sont plus aisés.

Semis

Au printemps :

  • Semez au chaud à 16-18 °C.
  • Si les graines ont du mal à germer, plongez-les dans l'eau bouillante puis dans de l'eau froide durant 24 h.

Bouturage

En été :

  • Prélevez des tiges semi-aoûtées et trempez leur base dans de l'hormone de bouturage.
  • Placez-les à l'étouffée dans une ambiance chaude.

Conseils écologiques

Le calliandra est une plante robuste malgré ses airs fragiles. Il permet de lutter efficacement contre l’érosion des sols, est capable de fixer l’azote de l’air pour se nourrir et attire de nombreux insectes butineurs.

Un peu d’histoire…

Calliandra calothyrsus est un petit arbre introduit d’Amérique centrale en Indonésie en 1936 pour faire de l’ombre et enrichir le sol au sein des plantations de caféiers. Il est désormais bien implanté à Java sur les versants abrupts des chaînes montagneuses et des pics volcaniques entre 150 et 1500 m d’altitude où il permet de lutter contre l’érosion des sols. Il diminue également la pression sur les espèces indigènes car son bois possède un important pouvoir calorifique, intéressant pour faire le feu d’autant qu’il rejette facilement de souche après une coupe.

Son feuillage sert de fourrage et il peut constituer une jachère à courte rotation avec son pouvoir fixateur d’azote de l’air propre aux Légumineuses. Son nectar est également apprécié par les abeilles.

Ses besoins sont un sol légèrement acide et bien drainé et des précipitations supérieures à 1 000 mm sous un climat tropical.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides