Osmoxylon

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Osmoxylon en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Osmoxylon

  • Nom(s) latin(s)

    Osmoxylon lineare, Boerlagiodendron lineare

  • Famille

    Araliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'osmoxylon ou Osmoxylon lineare appartient à la famille des Araliacées. Il est originaire des sous-bois des Philippines et d'Asie. Il est aussi répertorié sous le nom Boerlagiodendron lineare. C'est une plante rare, encore assez peu connue en France. Les Anglais la nomment Miagos Bush (Miagos Brousse en français).

L'osmoxylon est une plante verte ou un petit arbuste au feuillage persistant et brillant d'un beau vert foncé, à l'aspect lisse du cuir. Ses feuilles sont très fines et longues, découpées en forme de palmes. Elles apparaissent en plusieurs touffes bien réparties et ouvertes ; elles montent en spirale autour de la tige. Les sujets adultes peuvent produire des fleurs blanc crème réunies en bouquets serrés, puis des baies de couleur noire. La floraison a lieu à plusieurs reprises, mais principalement pendant l'été.

La plante a un port buissonnant, bien équilibré et léger. Certains lui prêtent un style japonisant ou le comparent au rhapis et au bambou. De belle envergure, il peut atteindre au bout de plusieurs années une hauteur entre 1,5 et 2 m et une largeur de 1 à 1,5 m. Il est facile à cultiver.

La plante n'étant pas rustique, elle se cultive uniquement en intérieur et en véranda dans nos régions. Elle est utilisée en pots et en bacs.

Espèces et variétés d’osmoxylons

Le genre Osmoxylon comprend entre 50 et 60 espèces, présentes notamment en Malaisie ou dans les îles du Pacifique occidental.

Le tableau ci-dessous présente uniquement la variété lineare que l’on commence à trouver en France comme plante d’intérieur.

Osmoxylon linéaire (Osmoxylon lineare)

 Osmoxylon linéaire (Osmoxylon lineare)
  • Aspect : Feuillage très décoratif, vert uni ou panaché vert et jaune. Floraison et fructification très originales, en bouquets serrés, au centre et au sommet du feuillage. Fleurs couleur blanc crème. Fruits passant du blanc crème, au rose pour finir noir.
  • Dimensions : Peut s’étaler et prendre de l’envergure. Maintenir à une hauteur de1,50 à 2 m.
  • Qualités : La forme verte supporte moins bien le soleil que la forme panachée. Donnez-lui une lumière filtrée.

Plantation de l’osmoxylon

Plantation de l’osmoxylon

guzhengman/CC BY NC SA 2.0/Flickr

Où planter l'osmoxylon ?

L'osmoxylon se cultive en pot sous nos latitudes dans un substrat composé pour moitié de terreau horticole et pour moitié de sable, afin d'obtenir une terre bien drainée.

Ne le placez pas en plein soleil. La mi-ombre ou un peu de lumière lui conviennent. Évitez les airs trop secs.

Placez-le dans une pièce dont la température ne descendra pas en dessous de 15 °C. Préférez une température stable et abritez-le des courants d'air.

Quand planter l'osmoxylon ?

La période la plus favorable au rempotage se situe au début du printemps.

Comment planter l'osmoxylon ?

Choisissez un joli pot qui le mettra en valeur et s'harmonisera à votre style d'intérieur. Utilisez un pot d'un diamètre supérieur au contenant d'origine et assez grand pour permettre aux racines de bien se développer.

  • Garnissez le fond du pot d'une couche de graviers ou de billes d'argile favorisant le drainage.
  • Remplissez une partie du pot avec le terreau adapté.
  • Préparez la motte en la mouillant et en dégageant les racines.
  • Placez la motte au centre du pot et comblez avec le reste de terreau.
  • Tassez la surface autour du pied de la plante.
  • Arrosez copieusement sans laisser d'eau stagner.
  • Installez le pot dans le coin choisi, en évitant le plein soleil.

Culture et entretien de l’osmoxylon

Culture et entretien de l’osmoxylon

mutolisp/CC BY NC SA 2.0/Flickr

L'entretien de l'osmoxylon est simple :

  • Arrosez régulièrement et copieusement l'osmoxylon, en veillant à ne pas noyer le pied ; au moins 1 fois par semaine et plus si la pièce est chaude. Laissez bien la surface de la terre sécher entre deux arrosages.
  • Bassinez régulièrement la plante, en été notamment. Utilisez de l'eau non calcaire (eau de pluie ou eau douce).
  • Faites un apport d'engrais pour plante verte, 1 fois par mois pendant sa période de croissance, d'avril à septembre.
  • Rempotez tous les 2 ou 3 ans seulement.

Taille de l’osmoxylon

Supprimez au fur et à mesure les fleurs et les feuilles fanées ou abîmées.

Ne laissez pas votre osmoxylon prendre une hauteur excessive (au-delà de 2 m). Taillez-le pour qu’il garde un port buissonnant, équilibré et ramifié.

Maladies, nuisibles et parasites

L'osmoxylon peut attirer les cochenilles qui sont friandes de ses feuilles. Dans ce cas, enlevez les cochenilles avec un tampon imbibé d'alcool à brûler puis lâchez un prédateur actif comme la coccinelle (3 ou 4 par plante).

Si l'extrémité des feuilles se dessèche, c'est sûrement que l'air de la pièce est trop sec. Coupez-les à ras et augmentez l'humidité ambiante. Bassinez la plante 2 fois par semaine et placez-la sur un lit de graviers mouillés.

Pour éviter toute attaque d'acariens, enlevez la poussière en douchant le feuillage régulièrement.

Multiplication de l’osmoxylon

Multiplication de l’osmoxylon

mutolisp/CC BY NC SA 2.0/Flickr

L'osmoxylon n'étant pas introduit depuis longtemps dans nos intérieurs, nous manquons de recul pour conseiller sur la multiplication.

Compte tenu de la famille et de l'aspect de la plante, la multiplication doit se faire a priori par semis, par marcottage aérien ou par bouturage de tiges. Ces informations restent théoriques.

Semis

Prévoyez un endroit chaud, afin de favoriser la germination et choisissez des graines fraîches.

  • Utilisez une caissette à semis propre.
  • Étendez un lit de gravillons fins dans la caissette puis ajoutez un mélange à enracinement au-dessus.
  • Tracez des sillons peu profonds pour éviter de serrer trop les plants.
  • Prenez une pincée de graines et éparpillez-les dans les sillons. Renouvelez l'opération pour que tous les sillons soient remplis.
  • Arrosez à l'aide d'un nébuliseur ou d'une pomme très fine.
  • Recouvrez d'une fine couche de sphaigne moulue ou de mélange à enracinement les graines qui restent apparentes.
  • Couvrez la caissette d'une plaque de verre.
  • Placez dans un endroit chaud à 18 °C minimum et à la lumière.
  • Lorsque toutes les graines ont germé, réduisez la température de 2° et ouvrez la caissette pour faire rentrer l'air.
  • Éclaircissez les rangs de plantules.
  • Lorsque les plantules ont au moins 2 feuilles, déplantez-les à l'aide d'une petite spatule de bois.
  • Repiquez chaque plantule dans un pot rempli de mélange pour sujets adultes, sans enterrer les feuilles du bas.
  • Cultivez ensuite comme un sujet adulte.

Marcottage aérien

  • Préparez un couteau bien propre et affûté et pratiquez deux incisions à 1 cm de distance et pelez l'écorce entre les deux.
  • Appliquez sur la plaie une fine poudre d'hormones de croissance.
  • Enroulez une feuille de plastique autour de la tige incisée et attachez-la à la base avec de la ficelle solide.
  • Remplissez le manchon créé, de sphaigne humide, puis fermez soigneusement le haut.
  • Laissez se développer les racines dans le manchon pendant au moins 6 semaines.
  • Lorsque les racines pointent, retirez le manchon de plastique et coupez sous les racines.
  • Placez la motte de racines dans un pot et cultivez comme un sujet adulte.

Bouturages de tiges

  • Prélevez des extrémités de tiges comprenant 3 niveaux de feuilles. Coupez aussi près que possible de la tige principale.
  • Plantez-les dans un pot rempli de terreau léger (mélange de tourbe et de sable humide).
  • Recouvrez le tout d'un plastique transparent et placez à la chaleur.
  • Après environ 1,5 mois, la bouture commencera à s'enraciner.
  • Attendez encore 1,5 mois avant de procéder au rempotage.
  • Retirez le plastique et rempotez dans un mélange frais et une pièce bien chaude.
  • Arrosez généreusement au début, puis réduisez peu à peu les arrosages sur une durée de 2 mois. Cultivez ensuite comme un sujet adulte.

Conseils écologiques

Compte tenu de sa taille, placez l’osmoxylon dans une grande pièce (salon, vaste hall d’entrée, bureau…).

En été, sortez votre plante quelques heures à la mi-ombre. Cela la revigorera.

Par Ghislaine Mouzat

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides